Cook'n'Roll

25 mars 2017

Purée d'aubergines fumées

 Aubergine-Fumee-Cambodge-42-2

Une recette ramenée tout droit du Khmer Roots Café à Kampot (Cambodge) où nous avions pris un cours de cuisine très sympathique dans une cahute ouverte au vent entre les plantations de poivre de Kampot.
Très fan d’aubergines, surtout quand elles sont brûlées à la flamme, et comme ici agrémentées de lait de coco et épices asiatiques. Un régal!

J’ai utilisé pour cette recette les produits asiatiques qu’Ayam m’a offert et fait découvrir.
Ayam propose depuis 1892 (!) une gamme de produits asiatiques produits sur place, disponibles sur place, et désormais dans nos contrées. Pas de glutamate, de colorants, d’arômes artificiels, ni de conservateurs, des laits de coco  100% coco, des sauces sans glutamates et sans conservateurs, et tout ce qu’il faut pour se faire livrer l’épicerie asiatique de base: nuoc mam, teriyaki, hoisin, coco, sauce soja, piment sririsha, curry en pâte 100% naturel, nouilles, etc… ce que j’ai goûté de l’échantillon qu’ils m’ont fait parvenir m’a beaucoup plu!

Ingrédients:
4 petites aubergines asiatiques
4 petites gousses d’ail asiatique (moins fort que l’Européen)
1/2 piment oiseau rouge
2 càs d’huile de cuisson (soja, arachides)
1 càs de sauce de poisson- produit offert
3 càs de sauce d’huitre- produit offert
1/2 càs de sucre de palme
1/2 cube de bouillon de poule émietté
2 càs de lait de coco- produit offert

Préparation:
Brûler les aubergines en les posant sur la flamme (cuisinière au gaz) ou éventuellement sous le grill du four. Tourner régulièrement de façon à ce que toute la peau soit carbonisée.

Aubergine-Fumee-Cambodge-1  Aubergine-Fumee-Cambodge-5  Aubergine-Fumee-Cambodge-7  Aubergine-Fumee-Cambodge-9
Laisser refroidir quelques minutes. Peler avec les doigts humidifiés dans l’eau fraiche.
Hacher finement la chair au couteau.
Hacher l’ail avec le piment.

Aubergine-Fumee-Cambodge-12  Aubergine-Fumee-Cambodge-13  Aubergine-Fumee-Cambodge-14  Aubergine-Fumee-Cambodge-15

Dans une poêle antiadhésive bien chaude, verser 2 càs d’huile de cuisson. Faire dorer l’ail et le piment en remuant sans cesse, sur feu vif.
Ajouter la sauce de poisson, toujours sur feu vif et en remuant. Ajouter la sauce d’huître, mélanger 30 secondes. Ajouter le sucre de palme et le bouillon émietté, mélanger 30 secondes. 

Aubergine-Fumee-Cambodge-21  Aubergine-Fumee-Cambodge-24  Aubergine-Fumee-Cambodge-25  Aubergine-Fumee-Cambodge-29

Aubergine-Fumee-Cambodge-30  Aubergine-Fumee-Cambodge-34  Aubergine-Fumee-Cambodge-37  Aubergine-Fumee-Cambodge-38
Ajouter la purée d’aubergines et bien mélanger. Cuire une minutes.
Ajouter 2 càs de lait de coco. Remuer et cuire encore une minutes.
Débarrasser, servir.

Aubergine-Fumee-Cambodge-42

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


24 mars 2017

Un cours chez Flo - et son tartare d'algues

Rouleau-algue-tartare-14-2

Cette semaine j’ai été invité à découvrir un cours de cuisine chez Flo, un tout nouvel atelier culinaire à Bruxelles! C’est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle offre dans ce domaine, d’autant plus quand elle est qualitative et se démarque un peu des classiques!

Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-1  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-4  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-5  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-8

Flo propose une cuisine axée sur la santé, le cru, les cuissons douces à basse température, en visant toujours l’objectif de dénaturer le moins possible les excellents produits qu’elle utilise, en leur conservant un maximum de nutriments et de vitamines (retrouve ici les principes de base de la cuisine de Flo). Cuissons vapeur ou au four à moins de 100°, légumes crus mixés, graines germées, féculents peu présents, peu ou pas de sel ou sucre ajouté… on se rapproche très fort de la cuisine santé ou celle, “vivante” de Pol Grégoire dont Flo est une adepte.

Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-12  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-6  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-11  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-18
Et ça marche! Toujours un peu sceptique face à ce genre de cuisine, je me suis vraiment régalé de ces préparations fraiches, pleines de goûts, et saines. Les préparations et cuissons simples des produits sont souvent relevées de sauces crues délicieuses, ou d’autres plus originales comme cette mayonnaise d’avocats à tomber!

Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-19  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-20  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-21  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-23
Ambiance décontractée et grosses tranches de fou-rires ce soir, le petit vin bio aidant, dans un espace agréable, moderne et très lumineux, parfaitement aménagé et confortable pour accueillir une petite dizaine de cuisiniers en herbe(s) (ah ah!). Chacun met bien entendu la main à la pâte, on chahute un peu, pendant que Flo veille à la bonne exécution des recettes, prodiguant astuces et conseils ça et là.

Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-24  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-26  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-28  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-29

Bref, un atelier que je te recommande vivement!!!
Tu trouveras l’agenda des cours à venir ici: http://www.flo.brussels/ateliers-de-cuisine/

Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-30  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-33  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-34  Flo-Food-Love-and-Other-Stuff-38

Le tartare d’algues que nous y avons réalisé m’avait particulièrement plus ce soir-là. Il était servi sur une tranche bien croquante de chou rave cru.
Je te le propose à peine retouché, servi en rouleaux de chou-rave marinés. Sympa pour l’apéro ou en accompagnement d’un poisson!

Ingrédients (pour une quinzaine):
20g d’algues déshydratées: wakame, dulce, nori, kombu, etc…
Jus et zestes d’un citron bio
1 cm de gingembre bio
20 brins de ciboulette
2 càs de tamari (ou de sauce soja)
1 chou rave
Vinaigre de riz

Préparation:
Faire réhydrater les algues 15 minutes dans de l’eau claire. Bien les égoutter. Hacher finement au couteau.

Rouleau-algue-tartare-1  Rouleau-algue-tartare-3  Rouleau-algue-tartare-4  Rouleau-algue-tartare-5 
Zester le citron en veillant à ne pas prélever le blanc du citron; hacher finement les zestes, puis récupérer le jus du citron.
Râper très finement le gingembre avec une râpe-zesteur (pas besoin de le peler, par contre une râpe très fine est plus appropriée).
Emincer la ciboulette.

Mélanger les algues hachées au gingembre, ciboulette, jus et zestes de citron, tamari. Rectifier l’assaisonnement en tamari.
Poser au frais.

Rouleau-algue-tartare-7  Rouleau-algue-tartare-9  Rouleau-algue-tartare-10  Rouleau-algue-tartare-11

Trancher très finement (<1mm) le chou rave. A la mandoline obligatoirement pour un résultat fin et régulier. Tailler des ronds régulier à l’aide d’un emporte-pièce (7cm environ). Tremper les tranches sans attendre dans un bain d’eau fraiche (2/3) et vinaigre de riz (1/3).
Poser une demi càs de tartare sur la largeur d’une tranche de chou rave. Rouler délicatement et sceller la tranche sur elle-même.

Rouleau-algue-tartare-12  Rouleau-algue-tartare-18
Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 10:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

20 mars 2017

Crêpes marocaines Msemen

Apero-monos-8-2

Un gand classque de la cuisine marocaine, cuisiné à Dakhla lors d’un stage de kite chez UCPA Dakhla Dreamkite dont je vous parlais ici!

Ingrédients:
250g de farine
1 càc de sel
50-100ml d'eau
100g de beurre fondu

Pour la farce:
400g de bœuf haché
1 carotte râpée
1 petite courgette épépinée et râpée
1 càc de harissa
1 càc de piment doux
1 càc de gingembre
3 càs d’huile d'olive
4 càs d’eau
Sel, poivre,

Préparation:

Mélanger la farine, le sel et la moitié de l'eau. Rajouter de l'eau jusqu'à obtenir une pâte ferme et qui ne colle plus aux doigts.

Crepes-4  Crepes-5  Crepes-6  Crepes-7
Crepes-8  Crepes-9  Crepes-10  Crepes-1

Pétrir 5 minutes avec les poings. La pâte doit être souple et élastique.
Faire une boule et l'enduire de beurre fondu. Laisser reposer 10 minutes.
Former des boules de la taille d'une petite orange. Les enduire d’huile et laisser reposer 5 minutes au moins.

Préparer la farce: Cuire ensemble bœuf haché, carotte râpée, courgette râpée, harissa, sel, poivre, piment doux, gingembre, huile d'olive, eau.

Crepes-3  Crepes-2


Aplatir la boule de pâte du bout des doigts, enduits de beurre fondu. Former un rectangle de 25 sur 35 cm en étirant la pâte du bout des doigts beurrés, en veillant à ne pas la déchirer.

Crepes-13  20160203_195839-2  20160203_195915-2  20160203_195925-2
20160203_195939  Crepes-17  Crepes-11  Crepes-12

Poser 3 càs de farce au centre de la pâte. Replier le tiers supérieur sur la farce, puis le tiers inférieur. Rabattre les deux côtés sur la pâte renfermant la farce. Laisser reposer quelques minutes.
Toujours avec les mains bien huilées, reprendre la pâte farcie et l’étaler du bout des doigts en une crêpe de 25cm de côté environ.
Cuire à feu assez vif, dans une poêle huilée, des deux côtés, jusqu’à ce que la crêpe soit dorée..
20160203_201723  20160203_201947-2  20160203_202040-2  20160203_202244-2

Rouler la crêpe sur elle-même et détailler en tranches.

Suivez Cook’n’Roll sur facebook25 et instagramlogoonbluebackground370x229

Posté par gbogaert à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

19 mars 2017

Poulet effiloché au piment chipotle

  Poulet-chipotle-tinga-34-2

Je ne me lasse pas de découvrir les possibilités de ma nouvelle casserole à pression Demeyere!
Ce soir c’est la recette de tinga de pollo de Fanny (que je vous proposais il y a trois ans déjà, ici) que j’ai adaptée à la cuisson rapide sous pression. Et c’est excellent: le sauce onctueuse exhale le goût fumé du piment chipotle (à peine piquant) pour enrober la volaille effilochée…  Des saveurs qui se marient à merveille avec une purée d’avocats au citron vert et le croustillant de tacos au maïs…

A Bruxelles j’ai trouvé de délicieux chipotle séchés chez Mexigo, une des bonnes adresse de ma liste d’épicerie exotiques à Bruxelles.

Ingrédients (pour 4 personnes):
1 poulet de 1,2kg
6 gousses d’ail
100ml de bouillon
500g de passata de tomates
3 piments chipotle séchés
1 oignon
1 càs d'huile d'olive
2 càs de sucre
1 càc de sel
1/2 càc de poivre

Préparation:
Si les piments chipotle sont secs, les faire tremper dans le bouillon tiédi pour les ramollir, 10 minutes.

Faire griller les gousses d’ail à sec avec leur peau dans une poêle antiadhésive. Lorsque la peau est noircie, les laisser refroidir et les peler.
Emincer l'oignon en demi-rondelles.
Egoutter les piments (conserver 100ml de bouillon), et les mixer finement avec l’ail pelé (ajouter éventuellement un peu de la passata de tomate pour faciliter le mixage!).

Poulet-chipotle-tinga-2  Poulet-chipotle-tinga-5  Poulet-chipotle-tinga-6  Poulet-chipotle-tinga-9

Dans la casserole à pression, faire revenir l’oignon émincé dans une càs d’huile d’olive. Quand ils deviennent translucides, ajouter la pâte de piment et d’ail, 100ml de bouillon, 500ml de passata de tomates, 2 càs de sucre, 1 càc de sel et 1/2 càc de poivre. Mélanger et poser le poulet (sans peau) sur la sauce.
Faire chauffer la casserole à pression avec son couvercle, et lorsqu'elle atteint une pression de 0,8 bar (marque 2 sur ma Demeyere), réduire le feu pour maintenir cette pression pendant 13 minutes. Couper le feu et relâcher la pression en mode 'naturel', soit en 4 minutes environ.

Poulet-chipotle-tinga-11  Poulet-chipotle-tinga-13  Poulet-chipotle-tinga-14  Poulet-chipotle-tinga-16

Sortir le poulet de la casserole et le laisser refroidir avant de le dépiauter en écrasant la chair à la fourchette pour l’effilocher.

Remettre le poulet (effiloché) à cuire avec la sauce, bien mélanger et cuire encore 10 minutes à feu doux en mélangeant régulièrement.

Poulet-chipotle-tinga-17  Poulet-chipotle-tinga-21  Poulet-chipotle-tinga-22  Poulet-chipotle-tinga-24

Servir avec des tortillas ou tacos, avocat au citron vert, guacamole(*), crème aigre, jalapenos, pico de gallo, salsa, cheddar, etc…

(*) Mixer finement 1/2 oignon rouge avec le jus d'1/2 citron vert, 1/2 bouquet de coriandre (avec les tiges), une pointe de piment, 1 petite tomates épépinée. Saler. Ecraser avec la chair de deux etits avocats. Rectifier l'assaisonnement.

Poulet-chipotle-tinga-34  Poulet-chipotle-tinga-38  Poulet-chipotle-tinga-41

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 mars 2017

Riz gluant ultra-rapide

Riz-Gluant-Pression-10-2

Si il y a une chose que j'aime particulièrement dans la cuisine asiatique, c'est le riz gluant!
Plus collant que gluant en fait il a un goût particulier et se mange facilement avec les doigts, j'adore ça!
Je m'en régale lors de mes voyages en Asie et particulièrement au Laos où il est très consommé et où j'avais appris à le préparer dans les règles de l'art (je vous en parlais ici).

Laos

Désavantage de ce riz: il demande impérativement être mis à tremper quelques heures avant d’être cuit à la vapeur, idéalement une nuit; difficile de le réaliser sur un coup de tête…

Et hier, joie-bonheur, j'ai trouvé en cherchant des idées de recettes à réaliser avec ma toute nouvelle casserole à pression Demeyere, une méthode de cuisson ultra-rapide et sans pré-trempage! sceptique, j'ai suivi les recommandation de Pressure Cook Recipes, qui a manifestement exploré le sujet au travers de multiples essais et erreurs, et le résultat était juste... parfait!! Riz bien cuit, consistance ferme mais fondant sous la dent, et le 'collant' impeccable qu'on attend de ce type de riz!

Douze minutes de cuisson, après une mise sous pression en deux minutes sur taque à induction, et encore 4 minutes de vidange de la vapeur... le riz est prêt en un bon quart d'heure, je suis joie!


Ingrédients:
200g de riz gluant blanc (sticky, sweet, or glutinous rice)
170ml d'eau fraiche
200ml d'eau fraiche

Préparation:
Verser 200ml d'eau dans le fond de la casserole. Poser une grille pour surélever un bol en inox (c’est important) contenant le riz. Verser 170ml d'eau sur le riz et mélanger du bout des doigts de façon à ce que tous les grains soient bien immergés.

Riz-Gluant-Pression-1  Riz-Gluant-Pression-4  Riz-Gluant-Pression-5  Riz-Gluant-Pression-8

Fermer la casserole et poser sur feu vif (induction pour moi, c'est tellement plus rapide!) jusqu'à atteindre une haute pression de 0,8 bar (niveau de pression 2 sur ma casserole à pression Demeyere).
Baisser le feu pour maintenir ce niveau de cuisson pendant 12 minutes.
Couper le feu et relâcher la pression en mode 'lent'/'naturel' pendant 4 minutes.

Evacuer le reste de vapeur, ouvrir la casserole et aérer le riz avec une fourchette. 

C'est prêt!

Riz-Gluant-Pression-9  Riz-Gluant-Pression-10

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


15 mars 2017

Boeuf Lok Lak

Lok-Lak-39-2

Un classique de la cuisine cambodgienne dont j’ai appris la recette lors d’un chouette cours en plein air chez Khmer Roots Café à Kampot.
Refait à la maison, c’était l’occasion d’essayer la cuisson au wok Demeyere. Un wok épais, muni de sept couches de métaux assurant une parfaite conductivité, résistance à la déformation, et réactivité sur induction, le wok chauffe sur toute sa surface, au fond bien sûr mais également le long des parois dont l’épaisseur décroissante permet de maintenir une zone moins chaud dans le haut de la poêle, comme pour les woks traditionnels.

Très sceptique je l’avoue, parce que le wok asiatique en fer blanc  a cette particularité d’être très ‘brut’ et hyper-réactif grâce à la finesse du métal, j’ai utilisé le wok sur ma toute nouvelle plaque à induction Tefal ‘portable’, très pratique d’utilisation et qui trône désormais à côté de mes feux au gaz. C'est une solution dont je suis ravi, ne voulant pas me départir de mes taques au gaz dont j'aime la 'chaleur': je peux déplacer ma taque dans la cuisine (pratique pour faire des photos à la lumière aussi, mais ça c'est un truc de blogueurs!), et sa puissance (2100W) et sa facilité d'utilisation me permettent de profiter pleinement de mes poêles taillées pour ce type de source d'énergie!
Et woaaaw, quelle puissance! Le wok Demeyere combiné à la puissance de la plaque à induction permettent de porter rapidement l’huile de cuisson à haute température, saisir la viande parfaitement, réguler précisément la température, et réserver les aliments cuits sur le haut de la poêle si nécessaire. Ravi et absolument conquis! Là où ma cuisinière au gaz ‘standard’ (bien moins puissante que les feux ‘à wok’ qu’on croise dans les cuisines asiatiques) peinait à porter mon wok (standard lui aussi) à la température requise, la combinaison de l’induction et du wok très réactif permet d’atteindre la chaleur élevée requise pour ce genre de cuisson!

Ingrédients (2 personnes):
150g de bœuf
1 oignon blanc
1 tomate
1 petite salade
4 petites gousses d’ail asiatique (moins fort que l’Européen)
1 petit piment rouge
2 càs d’huile de cuisson (soja, arachides)
1/2 càs de sucre de palme (liquide ou râpé)
1 càs de sauce de poisson (nuoc mam)
1/2 cube de bouillon de volaille (bio)
2 càs de sauce d’huitre (oyster sauce)
1 càc de poivre noir de Kampot concassé

Accompagnement (optionnel): jus d’un citron vert et poivre blanc de Kampot en poudre.
Optionnel: on peut mélanger les tranches d’oignon avec 1 càc de sucre et 2 càc de vinaigre de riz, mélanger et laisser reposer 10 minutes avant de disposer sur l’assiette

Préparation:
Couper l’oignon et la tomate en fines tranches régulières (à la mandoline, c’est parfait!).
Préparer l’assiette de service: disposer les feuilles de salade en rosaces, couvrir de rondelles de tomates et d’oignons. Réserver.

Lok-Lak-3  Lok-Lak-15  Lok-Lak-17  Lok-Lak-20

Couper le bœuf en tranches de 1/2cm, puis en morceaux de 3cm environ.
Hacher l’ail et le piment finement.
Râper le sucre de palme si nécessaire.

Dans un wok très chaud, verser 2 càs d’huile de cuisson. Faire dorer l’ail et le piment en remuant sans cesse, sur feu vif.
Ajouter le bœuf. Bien remuer.

Lok-Lak-23  Lok-Lak-25  Lok-Lak-28  Lok-Lak-36
Ajouter le nuoc mam, puis le sucre de palme, et en fin de cuisson la sauce d’huitre et le poivre. Bien mélanger et laisser cuire deux minutes en remuant.

Servir sur la salade, accompagné de riz.

Lok-Lak-39  Lok-Lak-46

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

12 mars 2017

Poulet basquaise

Poulet-basquaise-pression-13

Je commence à prendre mes marques avec ma nouvelle casserole à pression, et à vouloir essayer plus de recettes à réaliser vite-fait-bien-fait avec cet ustensile! Ce soir j’avais un beau poulet de ferme du marché à cuisiner, et après avoir longtemps hésité à le cuire (une fois de plus) au foin, je me suis lancé dans un poulet basquaise “vite cuit”!
Un régal! Les saveurs se mêlent parfaitement lors de la cuisson, le résultat est très savoureux et l’appoint de cuisson de ma volaille était parfait (on ne peut évidemment pas le surveiller en cours de cuisson!), cuisses et blancs bien cuits et moelleux!
Bref, un plat savoureux, très vite prêt, à refaire sans modération…

Ingrédients (pour 4 personnes):
1 poulet de ferme ( 1,8kg cette fois)
2 poivrons rouges
1 gros oignons
2 gousses d’ail
800g de très bonnes tomates pelées en conserve
100ml de vin blanc sec
1 bouquet garni (laurier, thym, persil)
1 càc de sel
1,5 càc (ou une seule, si tu as le palais sensible) de piment d’Espelette
1/2 càc de poivre noir
2 càs d’huile d’olive (ou graisse de poulet)

Préparation:
Enlever la peau du poulet. Le couper en morceaux grossiers (hauts et bas de cuisses, ailes, blancs sur os).
Hacher l’ail. Emincer l’oignon. Epépiner et trancher les poivrons en lanières. Ficeler le bouquet garni.

Dans la cocotte, faire revenir l’ail et les oignons dans l’huile, à feu moyen, quelques minutes. Ajouter les lanières de poivron et cuire à feu vif 2-3 minutes. Déglacer au vin blanc, bien gratter les sucs au fond de la casserole.
Poser les morceaux de poulet, les tomates, le bouquet garni, et les épices (sel, piment, poivre).

Poulet-basquaise-pression-1  Poulet-basquaise-pression-2  Poulet-basquaise-pression-3  Poulet-basquaise-pression-4

Fermer la casserole et poser sur feu vif (induction pour moi, c'est tellement plus rapide!) jusqu'à atteindre une haute pression de 0,8 bar (niveau de pression 2 sur ma casserole à pression Demeyere).
Baisser le feu pour maintenir ce niveau de cuisson pendant 14 minutes (probablement deux minutes de moins pour un poulet qui n’a pas trop couru!).
Couper le feu et relâcher la pression en mode 'lent'/'naturel' pendant 4-5 minutes.

Poulet-basquaise-pression-5  Poulet-basquaise-pression-7  Poulet-basquaise-pression-8  Poulet-basquaise-pression-10

Evacuer le reste de vapeur, ouvrir la casserole et mélanger. Si le jus est trop liquide, enlever le poulet et faire réduire sur feu vif quelques minutes.

Servir avec du riz ou un mélange de céréales (ici riz brun, épeautre, et quinoa).

Poulet-basquaise-pression-11  Poulet-basquaise-pression-12

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 mars 2017

Wrap aux boulettes asiatiques et concombre

Wrap-boulette-asiat-5-2

Envie de fraîcheur, de légumes, de repas léger et de saveurs asiatiques en cette fin d’hiver… improvisation libre sur le thème asiatique, boulettes de viande rôties au miso, assaisonnement ‘à la banh mi’, concombres tranchés fin à l’aigre-doux, et quelques légumes fermentés  parce que le printemps n’est pas encore là! Pour des wraps gourmands, très gourmands!

Ingrédients (par personne):
1 wrap
2 boulettes asiatique (ingrédients ci-dessous)
1/5 concombre
1 càc de sauce aigr-douce
10 feuilles de coriandre
3 càs de légumes fermentés (Recette ici. On peut remplacer par de la carotte et chou râpés et assaisonnés de vinaigre de riz)
1/2 jeune oignon
1 càc de mayonnaise
1 càc de sauce Hoisin
1/2 càc de sauce piquante srirasha (optionnel)

Pour les boulettes asiatiques (une douzaine):
300g de boeuf haché
1 càs de pâte miso claire
1/2 càc de sauce piquante sririsha (optionnel)
4 champignons de Paris
1 vert de jeune oignon
3 càs de légumes fermentés hachés (optionnel)
2 càs d’oignons frits
4 càs de chapelure japonaise Panko (ou mie de pain)
1 oeuf
2 càs de graines de sésame (blond, blanc, noir)

Préparation:
Préparer les boulettes: mixer grossièrement les champignons, jeunes oignons, pâte miso, et légumes fermentés en une pâte épaisse.
Mélanger cette pâte à la viande hachés, avec les oignons frits et la chapelure. Ajouter un œuf. Bien mélanger.
Préchauffer le four à 180°.

Boulette-asiat-1  Boulette-asiat-2  Boulette-asiat-4  Boulette-asiat-7
Former des boulettes de la taille d’une balle de golf. Aplatir légèrement et rouler dans un peu de graines de sésame, et disposer sur une plaque à four.
Cuire au four 15 minutes environ à 180°.

Wrap-boulettes-asiat-1  Wrap-boulettes-asiat-3  Wrap-boulette-asiat-2

Passer le wrap 20 secondes au micro-ondes pour l’assouplir.
Couper les boulettes en deux et répartir sur le wrap.
Tailler le concombre très finement à l’aide d’une mandoline. Mélanger à la sauce aigre-douce. Disposer sur la viande. Répartir les légumes fermentés.
Poser deux traits généreux de mayonnaise, deux traits de sauce Hoisin, et éventuellement un trait de sauce Srirasha.

Parsemer de feuilles de coriandre.
Rouler bien serré. Couper le wrap en biseau pour la présentation.

  Wrap-boulette-asiat-4  Wrap-boulette-asiat-6

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

08 mars 2017

Stoemp aux poireaux, oeuf parfait

Stoemp-Poireau-Oeuf-36

Dans le cadre de mon partenariat avec Demeyere, j’ai eu l’occasion de cuisiner pour la toute première fois avec une casserole à pression! Un ustensile de cuisine que je ne connais pas, un peu intimidant avec toute cette pression emmagasinée, mais une promesse aussi de cuisson rapide et respectueuse des vitamines et couleur des légumes. J’ai très envie d’y réaliser un bouillon, on me vante les échanges de saveurs intimes qui se produisent au cœur d’une casserole à pression. Ce sera pour plus tard, ce soir mon ket avait envie d’un bon stoemp (une potée, quoi) aux poireaux, que j’ai servi avec un œuf parfait(ement) cuit à 64,5° pour un blanc bien pris et un jaune pommade fondant.
Tu me crois si je te dis qu’on s’est régalé?! Qualité des poireaux et des pommes de terre primeur ou mode de cuisson pressurisé je ne sais pas, mais c’était juste très très savoureux!

Ravi en tout cas de cette casserole à pression, très simple d’utilisation et rassurante pour le néophyte que je suis, avec ses joints robustes, et valves de sécurité manifestement efficaces. La casserole ne peut mécaniquement pas être ouverte quand elle est sous pression, c’est rassurant.
La valve sur le couvercle sert d’indicateur de pression, et on peut choisir de cuire à 0,4 ou 0,8 bars en fonction des aliments. De même le largage de la vapeur en fin de cuisson se fait selon deux débits, au choix, là encore en fonction de la recette. Six litres remplis aux deux tiers, ça fait encore quatre litres de contenance, bien assez pour mes deux kilos de légumes qui nourriraient facilement quatre personnes!
Et comme toujours avec le haut de gamme Demeyere, les couches multiples ‘sandwich’ de métaux garnissant la base de la casserole assurent une conductivité optimale de la chaleur (je cuisinais au gaz ce soir), une grande réactivité sur induction (j’essaierai la prochaine fois!), et une très bonne résistance à la déformation de la base chauffante.

La cuisson dure 4 minutes! Oui mais… il a fallu une petite dizaine de minutes pour mettre l’engin sous pression (mais seulement deux à trois sur induction!), et cinq autres pour le vider de sa vapeur. Un stoemp en vingt petites minutes, ça me va!!
Je suis conquis!

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 oeufs (ou huit, à toi de voir)
1kg de poireaux, blanc et vert tendre (garder le vert pour  une soupe); soit 4 gros poireaux
1kg de pommes de terre (grenailles ici)
150ml d’eau
40g de beurre salé (ou pas)
1/2 càc de sel
Poivre noir du moulin
Noix de muscade
Fleur de sel

Préparation:
Cuire les œufs 50 minutes (au moins) à 64,5° dans une grande quantité d’eau. Facile et (plus) abordable avec l’Anova Precision Cooker!
Faute de toute cette technologie, on peut remplacer l'œuf 'parfait' par un plus classique œuf mollet, cassé et cuit directement dans l'eau frémissante ou 4 minutes dans sa coquille.

Stoemp-Poireau-Oeuf-7  Stoemp-Poireau-Oeuf-4  Stoemp-Poireau-Oeuf-8  Stoemp-Poireau-Oeuf-12

Rincer soigneusement les poireaux et les couper en rondelles de 1cm. Peler les pommes de terre; les couper en quatre ou huit selon leur taille (j’ai laissé mes grenailles entières).
Déposer les poireaux et pommes de terre dans la cocote-minute (sur la grille perforée), avec 150ml d’eau.

Stoemp-Poireau-Oeuf-13  Stoemp-Poireau-Oeuf-16  Stoemp-Poireau-Oeuf-18  Stoemp-Poireau-Oeuf-20
Poser sur feu vif et attendre la mise sous pression à 0,8 bars (second trait rouge sur l’indicateur de ma Demeyere). Baisser le feu pour maintenir ce niveau de cuisson pendant 4 minutes.
Relâcher la pression en mode ‘normal’ (5 minutes environ pour vider la cassrrole de sa vapeur).
Ouvrir la casserole, retirer la grille, vider l'excès d'eau, ajouter le beurre, le sel, et le poivre et écraser grossièrement les légumes.

Stoemp-Poireau-Oeuf-25  Stoemp-Poireau-Oeuf-26  Stoemp-Poireau-Oeuf-28  Stoemp-Poireau-Oeuf-29

Ajouter 1/2 càc de noix muscade moulue et rectifier l’assaisonnement.

Servir avec un oeuf parfait, fleur de sel, moutarde…
Stoemp-Poireau-Oeuf-30  Stoemp-Poireau-Oeuf-39

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

04 mars 2017

Cacahuètes citronelle et kaffir lime

Cacahuetes-asiat (24)

Une recette inspirée d’un bol de cacahuètes dont on s’était délectés dans un restaurant de Siam Reap au Cambodge. Et refait pour mes amis quelques jours plus tard… délicieuse association sucré-salée relevée des saveurs asiatiques de citronnelle et feuille de kaffir lime.

Ingrédients:
650g de cacahuètes non salées (pelées ou non)
2 tiges de citronnelle
1 gousse d’ail (petite, asiatique idéalement)
15 feuilles de kaffir lime
3 càs de sucre de palme
1/2 à 1 càs de sel fin
20cl d’huile de friture
1 petit piment rouge (optionnel)

Préparation:
Enlever les feuilles extérieures dures de la citronnelle. Couper la partie tendre en très fines rondelles.
Découper les grosses nervures des feuilles de kaffir lime. Rouler les feuilles en long rouleaux et couper des tronçons de 3-4mm. Dérouler les lamelles.
Hacher la gousse d’ail en cubes de 1mm.
(Epépiner le piment et le couper en fines lamelles, de biais).

Cacahuetes-asiat (4)  Cacahuetes-asiat (6)  Cacahuetes-asiat (9)  Cacahuetes-asiat (12)
Dans un wok, faire chauffer l’huile (170 degrés environ).
Y faire frire les feuilles de kaffir quelques instants, jusqu’à ce quelles deviennent légèrement dorées et translucides. Retirer les feuilles à l’aide d’une écumoire et les poser sur un papier absorbant.
Faire de même avec l’ail, la citronnelle, et éventuellement le piment, qui doivent être juste dorés.
Cuire les cacahuètes 5 minutes dans l’huile pas trop chaude (160°). Réserver les cacahuètes.
Filtrer et réserver l’huile parfumée pour une utilisation future.

Cacahuetes-asiat (13)  Cacahuetes-asiat (15)  Cacahuetes-asiat (18)  Cacahuetes-asiat (20)

Dans le même wok (sans l’huile donc, refaire chauffer les cacahuètes avec les ingrédients frits, 2 minutes. Hors du feu ajouter le sucre et le sel bien mélanger. Laisser complètement refroidir (en mélangeant de temps en temps pour que le sucre ne caramélise pas).

Servir à l’apéro!
Cacahuetes-asiat (23)  Cacahuetes-asiat (25)

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 mars 2017

Champignons rôtis au miso

Champignon-Miso-5-2

Une petite recette improvisée avec bonheur sur base des aubergines au miso d’Aline.
La pâte de miso et soja forme lors de la cuisson une fine croûte aromatique autour des champignons, concentrant leur jus et leur saveur, qui explosent en bouche lors de la dégustation…
Une jolie combinaison, qui forme un accompagnement rapide et simple à réaliser pour un plat asiatique.

Ingrédients:
200g de petits champignons de Paris
1 càs de miso clair
1 càs de shoyu (sauce soja légère)
1 càc d’ail pâte (ou une petite gousse écrasée)
1 càc d’huile de sésame torréfié
1 trait de sauce piquante srirasha (optionnel)
1 jeune oignon (le vert uniquement)
1/2 càc de graines de sésame noir

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.
Mélanger les ingrédients de la pâte (miso, shoyu, ail, huile, sauce srirasha).
Y mélanger les champignons.
Poser sur une plaque à four.

Champignon-Miso-1  Champignon-Miso-2

Cuire 20 minutes  à 180° en mélangeant à mi-cuisson.
Hors du four, parsemer de vert de jeune oignon émincés et de graines de sésame.

Champignon-Miso-3  Champignon-Miso-5

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 février 2017

Cookies Peanut Butter et deux chocolats

CookiesChocoPeanut-31-2

Un dimanche de février (2013), neige, froid dehors, en pyjama en plein après-midi… parfait pour une séance cookies avec mon ket!!!
Improvisation libre sur base de la recette de la p’tite souris gastronome (Ratatouille -
Les recettes de Rémy), on a substitué un peu de beurre de cacahuète à celui de la ferme, panaché le chocolat avec le contenu du placard, préféré le sucre de canne à l’ordinaire, choisis notre farine et nos œufs bio, et ajouté une pointe de fleur de sel parce qu’on aime ça!
En vingt minutes c’est plié, Natan peut lécher les spatules et partir à l’école avec des en-cas de première qualité ;-)

Ingrédients (pour une quinzaine):
50g de chocolat blanc
100g de chocolat noir
60g de beurre mou
40g de beurre de cacahuète (creamy ou crunchy, c’est vous qui voyez!)
150g de sucre de canne non raffiné
180g de farine bio
1 oeuf
1,5 càc de levure chimique (baking powder)
1 càc de fleur de sel

Préparation:
Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante).

Hacher le chocolat en petits morceaux, au couteau.
Mélanger le beurre mou au peanut butter. Incorporer le sucre en mélangeant bien (au robot c’est parfait).
Ajouter l’œuf entier et bien incorporer.

Mélanger la farine à la lavure et au sel. Verser sur le beurre sucré, bien mélanger.

Ajouter le chocolat et mélanger pour le répartir dans la pâte.

CookiesChocoPeanut-2  CookiesChocoPeanut-6  CookiesChocoPeanut-10

Former des boules d’une taille un peu inférieure à une balle de ping-pong. Aplatir la boule entre les paumes des mains de façon à obtenir un cercle de +/- 1cm d’épaisseur. Poser sur une plaque à four anti-adhésive ou recouverte d’un papier-cuisson.
Veiller à bien espacer les cookies (5cm au moins).

Enfourner pour 9-10 minutes à 180°.

Laisser refroidir sur une grilles à pâtisserie.

CookiesChocoPeanut-20  CookiesChocoPeanut-23

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21 

17 février 2017

Boeuf au poivre vert de Kampot

IMG_20170217_132424_804

Ce midi après avoir passé ma commande au Q Bungalows à Kep (Cambodge - highly recommended!) je me suis invité dans la petite cuisine du restaurant pour suivre les étapes de préparation du boauf au poivre vert de Kampot que j’avais commandé.
Une recette toute simple que je vous livre déjà ici, avant de la refaire très vite une fois rentré!

Ingrédients (par personne):
2 gousses d’ail.
2 tomates moyennes
3 càs de poivre vert frais de Kampot (ou pas)
100g de bœuf (steak, rumsteak, pelé)
2 càs d’huile de cuisson (soja, arachides)
1 càc de poivre noir de Kampot concassé finement
1 càc de sucre de palme
1 càs de sauce de poisson (ou 1/2 càc de sel)
1/2 càc de bouillon de volaille en poudre (optionnel; ou 1/2 cube bio émietté)
Riz Thaï parfumé

Préparation:
Cuire le riz.
Monder les tomates (pocher 30 secondes dans l’eau bouillante, puis refroidir dans de l’eau glacée et peler), et les épépiner. Concasser en petits cubes grossiers.
Hacher l’ail. Égrener le poivre (garder quelques grappes, c’est joli!).
Trancher le boeuf à 0,5cm puis couper en morceaux de 3cm.
 20170217_120234  20170217_120026  20170217_120302  20170217_132609

Dans un wok bien chaud, faire chauffer l’huile. Y faire dorer l’ail haché. Ajouter le poivre vert et une tomate concassée. Cuire à feu moyen quelques minutes. Ajouter le boeuf et faire sauter une minute. Ajouter la seconde tomate concassée, la sauce poisson, le sucre de palme, le poivre noir, et éventuellement le bouillon de volaille en poudre.
Cuire encore 2-3 minutes et servir avec du riz Thaï.
20170217_120834  20170217_120952

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 février 2017

Rice Crispies Treats

RiceCrispiesTreats-12-2

Voilà une petite douceur bien américaine, que j’ai découverte lors de mes études; je n’y avais plus goûté depuis, et me suis dit que mon ket (que j’initie subtilement à l’addiction au peanut butter) aimerait les goûter. Bingo, évidemment, ces bouchées sont irrésistible avec leur goût de cacahuètes et de beurre sucré, leur croustillant et leur légèreté toute relative!
Temps de préparation: 10 minutes chrono! Pourquoi s’en priver?!

Note: j’utilise du Mycryo, un beurre de cacao séché et pulvérisé, pour faciliter le tempérage du chocolat, lui-même optionnel. On peut aussi tempérer en respectant la courbe de température classique du chocolat noir (ou lait): faire fondre à 40° maximum, refroidir à 28°, chauffer à 31-32° pour travailler (chocolat au lait: 40-27-30°).

Ingrédients:
1 càs de beurre
120g de marshmallow
70g de peanut butter (creamy ou crunchy, mais américain!)
100g de rice crispies (en bio c’est bien)
150g de chocolat noir (ou lait)
1,5g de Mycryo

Préparation:
Faire fondre le beurre dans une casserole, à feu doux.
Ajouter les marshmallow et remuer constamment sur feu doux jusqu'à ce que tous les marshmallow soient fondus.
Ajouter le peanut butter hors du feu. Mélanger jusqu'à ce qu'il soit parfaitement incorporé à la crème de marshmallow.

RiceCrispiesTreats-1   RiceCrispiesTreats-2   RiceCrispiesTreats-3   RiceCrispiesTreats-4
RiceCrispiesTreats-5   RiceCrispiesTreats-6   RiceCrispiesTreats-7   RiceCrispiesTreats-8

Verser les Rice Crispies en une fois et mélanger sans attendre pour enrober chaque grain, en veillant à ne pas les casser.
Couler le mélange encore chaud dans un cadre ou un plat carré chemisé d'environ 20*15cm.
Faire prendre au frais 30 minutes.
Découper des barres d'environ 3*6cm.

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux, au bain-marie, et le porter à 40°. Bien mélanger et lisser, sortir le chocolat du bain marie.
Laisser le chocolat revenir à 35°. Ajouter le Mycryo et bien mélanger.
Lorsque le mélange atteint 31°, tremper les barres de Rice Crispies Treats dans le chocolat pour les enrober à moitié. Égoutter et faire prendre au frais.

RiceCrispiesTreats-9   RiceCrispiesTreats-10   RiceCrispiesTreats-12   RiceCrispiesTreats-14

Déguster. Résister. En reprendre un petit, le dernier…

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 04:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 février 2017

Quiche à la courge, feta, et poulet

Quiche_Courge_Feta_Poulet-58

Mon papa m’a ramené une étonnante courge d’une balade hivernale sur les marchés provençaux! Si longue qu’elle s’enroule sur elle-même en une grande crolle, elle a la couleur et la ‘tête’ d’une butternut. Il me semble qu’il s’agit d’une courge longue de Nice, ou alors d’une variété mutante de butternut?! Elle en a le goût en tout cas!
Et donc voilà une occasion d’expérimenter une tarte ou quiche avec une association que j’avais déjà cuisinée avec bonheur (
ici): courge et feta. Avec une pâte brisée adoucie aux amandes et un appareil à base de feta et crème de soja pour renforcer le côté soyeux de la quiche... voilà une quiche d’hiver pleine de légumes et plutôt légère! A déguster avec une petite salade.

Ingrédients (pour environ 2 quiches de 22cm):
Pour la pâte brisée aux amandes:
200g de farine
100g d’amandes broyées
150g de beurre salé à température ambiante
2 jaunes d’œufs

1/2 poulet cuit (au four ou 20 minutes dans un bouillon en ébullition)

Pour l’appareil à quiche:
1 courge longue de Nice (ou une très grosse courge butternut - ou deux petites)
300ml de bouillon de volaille et/ou légumes, maison
3 càs de
ghee (ou beurre clarifié, ou beurre)
200ml de
crème de soja
200g de feta
3 œufs bio

Préparation:
Réaliser une pâte brisée aux amandes: Malaxer le beurre avec la farine et la poudre d’amande, du bout des doigts. Quand les ingrédients sont bien incorporés, ajouter 2 jaunes d’œufs. Bien incorporer, former une boule, filmer et poser au frais pour une heure au moins.

Quiche_Courge_Feta_Poulet-2   Quiche_Courge_Feta_Poulet-4   Quiche_Courge_Feta_Poulet-11   Quiche_Courge_Feta_Poulet-15

Peler et épépiner la courge. La couper en gros cubes. Réserver les pépins er les séparer de la chair fibreuse.
Dans une grande poêle munie d’un couvercle (ou une casserole), faire fondre 2 càs de ghee et y faire sauter les dés de courge à feu vif, cinq minutes.
Verser le bouillon, couvrir et cuire à petit feu environ 25 minutes. La courge doit être fondante.
Prélever une bonne partie du liquide et garder à portée de main.

Mixer finement, en ajoutant éventuellement un peu du bouillon prélevé, de façon à obtenir la consistance d’une purée épaisse.
Saler et poivrer. Réserver.

Chauffer la crème de soja, incorporer 150g de feta émiettée, puis les trois œufs, en fouettant bien pour obtenir un appareil lisse. Mélanger à la purée de courge.
Rectifier l’assaisonnement. Réserver.

Quiche_Courge_Feta_Poulet-19   Quiche_Courge_Feta_Poulet-20   Quiche_Courge_Feta_Poulet-23   Quiche_Courge_Feta_Poulet-18

Si le poulet n’est pas cuit, le cuire au four, environ une heure à 180° (210° les dix premières minutes), ou 20-30 minutes immergé dans un bouillon à frémissement.
Dépiauter et hacher la chair du poulet. La faire sauter brièvement dans une poêle avec 1 càs de ghee. Saler et poivrer. Réserver.

Préchauffer le four à 180°.
Faire sauter les pépins de courge dans une poêle, à sec.

Quiche_Courge_Feta_Poulet-17   Quiche_Courge_Feta_Poulet-28   Quiche_Courge_Feta_Poulet-42   Quiche_Courge_Feta_Poulet-44

Etaler la pâte sur 2-3mm et en chemiser un (deux) moule à tarte. Couper l’excédent de pâte.
Disposer la moitié du poulet dans le fond e chaque tarte, puis répartir l’appareil à quiche.
Poivrer un peu.

Enfourner pour 45 minutes à 180°. Après 30 minutes, émietter le reste de feta sur les quiches.
Après 45 minutes de cuisson, passer encore 2-3 minutes sous le grill pour dorer la pâte et la feta.
Parsemer de pépins de courge grillés et de fleur de sel.

Quiche_Courge_Feta_Poulet-47   Quiche_Courge_Feta_Poulet-54   Quiche_Courge_Feta_Poulet-56

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

05 février 2017

Sabayon au Belmouth

Sabayon-Belmouth-46-2

J’ai récemment entamé un partenariat avec un producteur belge d’ustensiles de cuisine dont j’admire particulièrement les produits: Demeyere. J’ai dès lors la possibilité d’essayer certains des ustensiles de cuisine produits ou représentés par cette marque, et je ne manquerai pas de partager ici mes expériences les plus concluantes!

C’est une sauteuse conique que j’avais depuis longtemps envie d’utiliser. Depuis en fait qu’il y des années Carlo (de chez Mmmmh!) nous avait expliqué l’avantage d’utiliser une poêle dont toute la surface utile chauffe, pour réaliser sauces, caramels, crèmes et… sabayons! La poêle conique est en effet composée de sept couches de métaux pour assurer la chauffe, la conductibilité thermique, la stabilité, le magnétisme, et la dureté de la poêle, et ce non seulement sur le fond mais également  jusqu’à ses bords supérieurs. Dans le cas de la cuisson d’un sabayon, cela veut dire qu’il cuira plus uniformément sur toute la surface en contact avec la poêle, bords compris, facilitant de ce fait la ‘prise’ de la mousse et rendant l’utilisation d’un bain-marie facultative.

Et donc, c’est avec un sabayon - une gourmandise dont je raffole - que j’ai inauguré cette poêle. Et tant qu’à faire en replaçant le classique Marsala par du Belmouth , ce vermouth belge délicieusement aromatique et produit par la Distillerie de Biercée pour Delhaize, à base d’un vin rosé belge, et dont je soupçonnais que la légère amertume contrasterait joliment avec la ‘lourdeur’ du jaune d’œuf sucré! Joli accord donc, avec quelques suprêmes de mandarines qui contrebalancent par leur fraicheur la sucrosité du sabayon. Essaie, c’est un régal!

Ingrédients (pour 2 personnes):
4 jaunes d’œuf bio
8 demi-coquilles de Belmouth
3 demi-coquilles de sucre
1 pincée de sel
1 mandarine

Préparation:
Verser les jaunes, le Belmouth, et le sucre dans le poêlon conique. Fouetter quelques minutes, en formant des “huit” ou tout du moins en s’assurant de bien aérer la préparation avec le fouet.
Le mélange va mousser.

Sabayon-Belmouth-4  Sabayon-Belmouth-7  Sabayon-Belmouth-11  Sabayon-Belmouth-13
Poser sur feu  moyen. Fouetter continuellement. Le mélange va épaissir petit à petit et le liquide disparaître au four et à mesure qu’il s’incorpore dans la mousse. Après quelques (courtes) minutes, le fouet laisse des traces franches dans le sabayon, couper le feu.
Hors du feu, fouetter encore quelques minutes jusqu’à tiédissement de la mousse.

Sabayon-Belmouth-21  Sabayon-Belmouth-22  Sabayon-Belmouth-23  Sabayon-Belmouth-25

Peler la mandarine, découper les suprêmes (à l’aide d’un couteau effilé, détacher les quartiers du fruit en coupant le long des membranes de peau les séparant). Couper les suprêmes en deux ou trois.

Sabayon-Belmouth-32  Sabayon-Belmouth-34  Sabayon-Belmouth-37  Sabayon-Belmouth-38

Poser un peu de sabayon au fond d’une coupe, puis quelques morceaux de mandarine, une couche de sabayon, etc… Terminer avec quelques morceaux de mandarine.

On peut encore dorer la surface du dessert au chalumeau, en veillant à ne pas faire chauffer le verre!

Sabayon-Belmouth-45  Sabayon-Belmouth-52

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Gua Bao - Pork buns comme chez Umamido

PorkBuns-10

... Trois and plus tard... Umamido fête sa troisème bougie et l'ouverture imminente de sa cinquième adresse!!! Les pork buns y sont toujours aussi succulents, et l'occasion était rêvée de vous rapppeler cette recette publiée en 2013!
Enjoy :-)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[2013] J’ai découvert ces sandwich à la mode asiatique chez Umamido, un tout nouveau restaurant asiatique à Bruxelles, dont je vous parlais dans ce billet. Les pork buns d’Umamido m’avaient enchanté les papilles, et je n’avais depuis cette découverte plus qu’une idée en tête: refaire ces buns à la maison! Check! Je connaissais déjà cette pâte légèrement sucrée et cuite à la vapeur, utilisée dans les Banh Bao dont je raffole. Il ne me restait plus qu’à cuire de belles tranches de lard au four, suffisamment longtemps et à température modérée pour le rendre fondant et légèrement caramélisé… un délice.
Voilà donc une version de sandwich très originale et pleine de saveur asiatiques!

Ingrédients (pour environ 8 buns):
8 tranches de lard de ferme, de 1cm d’épaisseur
1 càs de vinaigre de riz
2 càs de Mirin
2 càs de sauce soja
1 concombre
3 jeunes oignons
Sauce sweet chili
Sauce Hoi Sin
Pour les buns vapeur:
400g de farine à Banh Bao (en épicerie asiatique)
1 sachet de levure sèche (fournie en général avec la farine à Banh Bao)
200ml de lait
90g de sucre en poudre
1 càs de graisse de porc ou à défaut huile de sésame (non grillé)
1 càs de vinaigre blanc (facultatif)

Préparation:
Faire mariner les tranches de lard dans le mélange de soja, mirin, et vinaigre de riz, pendant 12 heures au moins.
Bien égoutter les tranches. Les cuire 2 heures dans un four à 130°, couvertes (papier alu par exemple), en les tournant régulièrement.

PorkBuns-1   PorkBuns-2   PorkBuns-3

Couper le concombre en très fines lamelles, arroser de sauce sweet chili, mélanger et laisser mariner.
Emincer finement les jeunes oignons (blanc et vert).

Préparer la pâte: fouetter le sucre, la levure, et le lait jusqu’à parfait dissolution. Laisser reposer 5 minutes.
Faire un puits avec la farine et y verser le liquide. Pétrir (à la main ou au robot) 10 minutes. Ajouter une càs de gras de porc (récupéré par exemple de la cuisson du lard!). Pétrir 10 minutes supplémentaires.
Couvrir le récipient, et laisser pousser la pâte dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 45 minutes).

Dégazer la pâte et rouler en un boudin de 5cm d’épaisseur. Couper des pâtons de la taille d’une balle de golf. Bouler les pâtons et les laisser pousser sous un linge humide dans un endroit chaud pendant 30 minutes.

PorkBuns-4   PorkBuns-5   PorkBuns-6

Etaler les boules de pâtes en ovales de 10*15cm. Huiler la face supérieure et replier la crêpe en deux sur elle-même. Poser à nouveau sous un linge humide dans un endroit chaud et laisser pousser 20 minutes.

Poser les crêpes de pâte sur des carrés de papier sulfurisé et cuire au au cuit-vapeur ou dans un panier en bambou pendant 13 à 15 minutes, en ayant pris soin d’additionner l’eau d’une càs de vinaigre (pour garder les buns bien blancs).

Monter les buns: répartir un filet de sauce Hoi Sin sur la surface intérieure du bun, poser une tranche de lard (dégraissé), des lamelles de concombre, un peu de sauce sweet chili, et parsemer de jeunes oignons  hachés avant de refermer le bun sur lui-même.

 

PorkBuns-8   PorkBuns-9   PorkBuns-10

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

Banh Bao au canard, pommes et morilles

  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-26-2

On m'a proposé de créer deux recettes à base de pommes Pink Lady; un challenge que je n'ai pas hésité à accepter, d'autant plus que ces recettes doivent respecter les accords définis par un concept qui me tient à cœur: le Foodpairing. La société Foodpairing a eu l'idée originale d'isoler les composants aromatiques des aliments afin d'identifier des correspondances entre aliments aux composants similaires, et dès lors mettre en exergue des accords de goût auxquels nous (et les Chefs renommés qui utilise ce produit) n'aurions pas forcément pensé. Sur le site foodpairing.be on peut sélectionner un produit (choix limité pour la version gratuite) et voir apparaître un arbre peuplé des aliments s'accordant idéalement avec celui-ci.
Pink Lady a eu l'idée de s'associer à Foodpairing afin de mettre en avant les accords de goût avec les saveurs florales, de miel, vanille, rose et épicées de la Pink Lady. On retrouve dans cette arborescence l'amande, la mangue, et le café, mais aussi des accords plus improbables avec la moule de bouchot, le crabe, la citronnelle, la baguette, le camembert, ou... la morille.
C'est cette dernière que j'ai voulu mettre à l'honneur - saison oblige - dans la réalisation d'un pain vapeur asiatique garni d'un mélange de canard, dès de pomme à peine cuite, et délicates morilles...

Ingrédients (pour une dizaine de Banh Bao):
160g de magret de canard dégraissé (ferme de la Tour pour moi)
100g de petites morilles
1 pomme Pink Lady - produit offert
2 càs de graisse de canard
3 càs de sauce hoi sin
2 càs de sauce soja
1 càs de sucre de canne
1 càs de vinaigre de riz
1 gousse d’ail hachée finement
2 cm de gingembre haché finement

400g de farine à banh bao (en épicerie asiatique)
1 sachet de levure sèche de boulanger (souvent fourni avec la farine)
200g de lait
30g de sucre semoule
1 càs d’huile de soja ou arachides

Préparation:
Préparer la pâte à banh bao: fouetter le sucre, la levure, et le lait jusqu’à parfait dissolution. Laisser reposer 5 minutes. Faire un puits avec la farine et y verser le liquide. Pétrir (à la main ou au robot) 10 minutes. Ajouter une càs d’huile. Pétrir 10 minutes supplémentaires.
Couvrir le récipient, et laisser pousser la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 45 minutes), à température ambiante (ou four à max 30°).

 BanhBao_Canard-Pomme-Morille-1  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-2  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-3  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-5

Mélanger la sauce hoi sin, la sauce soja, le sucre, le vinaigre, l’ail et le gingembre hachés finement (ou pressés au presse-ail). Y faire mariner le magret une heures au minimum en veillant à bien l’enrober.

Egoutter (garder la marinade) et saisir le magret à la poêle des deux côtés dans une càs de graisse. Terminer la cuisson au four une dizaine de minutes à 160°. Il doit être rosé. Couper le magret en cubes de 1/2cm maximum.

BanhBao_Canard-Pomme-Morille-8  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-9  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-11  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-12

Faire sauter les champignons à feu vif dans une càs de graisse de canard, quelques minutes. Baisser le feu, mouiller avec 1 càs de marinade, couvrir et cuire encore 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient cuits.
Peler et découper la pomme Pink Lady en cubes comme le canard. Couper grossièrement les champignons. Mélanger canard, pomme, et morilles avec 3 càs de la marinade du canard, rectifier l’assaisonnement.

Abaisser la pâte au rouleau à 1/2cm et découper des cercles de 10cm, sur un plan de travail fariné.
Abaisser encore chaque cercle pour obtenir une circonférence de +/- 15cm.
Poser une càs de farce au centre. Relever un bord de pâte et commencer à froncer la pâte en pinçant (pour la sceller sur elle-même). Continuer sur toute la circonférence du cercle de pâte. Terminer en fermant la pâte sur elle-même comme une ballottine.
Poser les banh bao sur une plaque farinée. Couvrir de papier film ou d’un linge humide. Laisser pousser 30 minutes dans un endroit chaud.

BanhBao_Canard-Pomme-Morille-15  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-17  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-19  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-22

Cuire les banh bao 20 minutes à la vapeur.

Déguster les banh bao bien chauds, avec un peu de sauce hoi sin.

BanhBao_Canard-Pomme-Morille-25  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-28  BanhBao_Canard-Pomme-Morille-29

Suivez Cook’n’Roll sur facebook25 et instagramlogoonbluebackground370x229

Posté par gbogaert à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Banh Bao au canard et mangue

 

BanhBaoCanardMangue-60-2

Le banh bao c’est une version vietnamienne du sandwich! Une brioche de pâte cuite à la vapeur et fourrée d’une préparation à base de viande (porc, poulet, canard) épicée, et parfois d’un morceau d’oeuf dur, de saucisse chinoise, … Les variations sont infinies, en sucré comme en salé, et le format permet de le servir tant en plat qu’en en-cas à emporter! Au Vietnam des vendeurs sillonnent les rues avec leurs charrettes fumantes de la vapeur de cuisson des banh bao.

La cuisson vapeur et la présence de sucre et lait dans la pâte donnent à cette dernière une consistance moelleuse, un peu briochée, très goûtue…

Pour ce premier essai j’ai farci mes banh bao de canard à la sauce hoi sin agrémenté de mangue. C’était vraiment excellent, très proche de mes souvenirs d’Asie; je rajouterais volontiers un morceau d’œuf dur la prochaine fois.

Ingrédients (pour 4 personnes - 12 banh bao):
Pour la pâte:
- 400g de farine à banh bao (en épicerie asiatique)
- 1 sachet de levure
- 120g de lait
- 80g d’eau
- 70g de sucre semoule
- 1 càs d’huile

Pour le farce:
- un magret de canard (400-450g)
- 1/2 mangue mure mais pas trop
- 3 càs de sauce hoi sin
- 3 càs de sauce soja
- 2 càs de sucre (de canne ou palme, idéalement)
- 2 càs de vinaigre de riz
- 1 gousse d’ail hachée finement
- 2 cm de gingembre haché finement
- 10 brins de ciboulette (ou ciboulette asiatique, ou le vert de jeunes oignons)
- 1/2 petit oignon
- Poivre

Préparation:
Préparer la pâte: fouetter le sucre, la levure, le lait et l’eau jusqu’à parfait dissolution. Laisser reposer 5 minutes.
Faire un puits avec la farine et y verser le liquide. Pétrir (à la main ou au robot) 10 minutes. Ajouter une càs d’huile. Pétrir 10 minutes supplémentaires.
Couvrir le récipient, et laisser pousser la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 45 minutes).

Préparer la marinade en mélangeant les deux sauces, le vinaigre, le sucre, l’ail, et le gingembre.
Parer le gras du magret, en n’en laissant qu’une très fine couche.
Enrober le canard de marinade, et laisser reposer deux heures.

BanhBaoCanardMangue-1 BanhBaoCanardMangue-4
Préchauffer le four à 140°. Cuire le canard environ 30 minutes (rosé).
Laisser refroidir et découper en petits cubes.

Couper la mangue en petits cube. Ciseler la ciboulette et émincer finement l’oignon.
Mélanger le canard additionné de 2-3 càs de marinade dégraissée, la mangue, la ciboulette, et l’oignon.
Poivrer. Réserver.

BanhBaoCanardMangue-12 BanhBaoCanardMangue-17

Abaisser la pâte à 1/2cm et découper des cercles de 10cm, sur un plan de travail fariné.

Abaisser encore chaque cercle pour obtenir une circonférence de +/- 15cm.
Poser une càs de farce au centre. Relever un bord de pâte et commencer à froncer la pâte en pinçant (pour la sceller sur elle-même). Continuer sur toute la circonférence du cercle de pâte. Terminer en fermant la pâte sur elle-même comme une ballottine.

BanhBaoCanardMangue-45 BanhBaoCanardMangue-9 BanhBaoCanardMangue-20
BanhBaoCanardMangue-30 BanhBaoCanardMangue-33 BanhBaoCanardMangue-43

Poser les banh bao sur une plaque farinée. Couvrir de papier film. Laisser pousser 30 minutes.

Cuire les banh bao 20 minutes à la vapeur. En cours de cuisson, essuyer l’excédent de vapeur qui se forme sur le couvercle.

Déguster de suite, avec une sauce sweet chili et/ou hoi sin.

 

BanhBaoCanardMangue-60 BanhBaoCanardMangue-63

Posté par gbogaert à 08:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Banh Bao aux Lentins des Chênes et canard

BanhBaoShiitakeCanard (8)

Je participe à un concours de recettes organisé par Supersec, un producteur de champignons (et algues) séchés belge que j'affectionne beaucoup! L'initiateur de ce projet n'est autre que Philippe Emanuelli, initiateur et cheville ouvrière du Café des Spores, le restaurant Saint-Gillois exclusivement consacré à la cuisine des champignons.
J'avais déjà eu l'occasion de cuisiner des
bolets bronzés séchés Supersec lors d'un cours chez Les Filles, je vous en parlais ici.
Pour le concours je voulais faire des Banh Bao, et j'ai commandé des
lentins des chênes (shiitake) et des cèpes de bordeaux. Les cèpes ont garni des pains vapeur au foie gras dont je vous reparlerai plus tard, tandis que j'ai accommodé les shiitaké avec du canard assaisonné d'une sauce aux saveurs asiatiques, le tout fourré dans les banh bao (ou banpao)... un régal sucré-salé où le goût prononcé du champignon se marie parfaitement au magret de canard... et en accompagnement, la marinade réduite et montée au beurre est juste terrible!

Ingrédients (pour une dizaine de Banh Bao):
150g de magret de canard (poids après dégraissage et cuisson)
40g de
lentins des chênes (shiitake)
2 càc de graisse de canard
3 càs de sauce hoi sin
3 càs de sauce soja légère
2 càs de sucre de canne
2+1 càs de vinaigre de riz
1 gousse d’ail hachée finement
2 cm de gingembre haché finement
15g de beurre
400g de farine à banh bao (en épicerie asiatique)
1 sachet de levure (souvent fourni avec la farine)
120g de lait
80g d’eau
50g de sucre semoule
1 càs d’huile de soja ou arachides

Préparation:
Préparer la pâte à banh bao: fouetter le sucre, la levure, le lait et l’eau jusqu’à parfait dissolution. Laisser reposer 5 minutes. Faire un puits avec la farine et y verser le liquide. Pétrir (à la main ou au robot) 10 minutes. Ajouter une càs d’huile. Pétrir 10 minutes supplémentaires.
Couvrir le récipient, et laisser pousser la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 45 minutes).

Faire tremper les champignons secs dans un bol d’eau tiède, une heure. Égoutter en veillant à garder l’eau de trempage.

Dégraisser entièrement le magret.
Note: On peut couper la tranche de gras en fines lanières et la faire fondre à feu très très très doux dans une casserole à fond épais afin de récupérer la graisse pour de futures cuissons ;-)

Mélanger la sauce hoi sin, la sauce soja, le sucre, 2 càs de vinaigre, l’ail et le gingembre hachés finement (ou pressés au presse-ail). Y faire mariner le magret deux heures au minimum en veillant à bien l’enrober.

BanhBaoShiitakeCanard (10)   BanhBaoShiitakeCanard (16)
Cuire le magret 30 minutes à 140°. Il doit à être rosé.

Faire sauter les champignons à feu vif dans une càs de graisse de canard, quelques minutes. Déglacer au vinaigre de riz, et réserver.

Découper en dés 150g de canard cuit; faire de même avec les champignons. Mélanger avec 3 càs de la marinade du canard, rectifier l’assaisonnement.

Abaisser la pâte au rouleau à 1/2cm et découper des cercles de 10cm, sur un plan de travail fariné. 

Abaisser encore chaque cercle pour obtenir une circonférence de +/- 15cm.
Poser une càs de farce aux champignons et canard, au centre. Relever un bord de pâte et commencer à froncer la pâte en pinçant (pour la sceller sur elle-même). Continuer sur toute la circonférence du cercle de pâte. Terminer en fermant la pâte sur elle-même comme une ballottine.
Poser les banh bao sur une plaque farinée. Couvrir de papier film ou d’un linge humide. Laisser pousser 30 minutes dans un endroit chaud.

BanhBaoShiitakeCanard (14)   BanhBaoShiitakeCanard (17)   BanhBaoShiitakeCanard (19)

Cuire les banh bao 20 minutes à la vapeur. En cours de cuisson, essuyer l’excédent de vapeur qui se forme sur le couvercle.

Pendant la cuisson, faire réduire le reste de marinade avec quelques càs d’eau de trempage des champignons. Quand la sauce a pris une consistance presque sirupeuse, la monter avec quelques cubes de beurre froid.

Déguster les banh bao bien chauds, avec un peu de sauce.

 

BanhBaoShiitakeCanard (13)     BanhBaoShiitakeCanard (6)

                                                                                                                                                             Facebook-Fan62Hellocoton52cuisicook52