Cook'n'Roll

02 septembre 2015

Amsterdam - citytrip

Amsterdam

Long weekend organisé en dernière minute pour re-découvrir la jolie ville d'Amsterdam! Je ne vous parlerai pas de musées, d'expos, ni de spectacle, mais plutôt des bonnes petites adresse découvertes (gourmandes!) au grés de nos flâneries estivales dans les ruelles et le long des jolis canaux de la ville.

GRE_2265     GRE_2320

Arrivés en milieu de journée un vendredi d'été, nous faisons une première étape gastronomique au restaurant De Kas dont j'avais entendu le plus grand bien... et on n'a pas été déçus: l'établissement est situé dans une grande serre logée au milieu d'un parc à quelques kilomètres du centre de la ville. Les salles sous la verrière sont baignées de lumière, et entourées d'un petit jardin et de serres d'ou proviennent une partie des produits cuisinés dans la grande cuisine ouverte et rutilante. Il fait beau ce midi, service en terrasse, menu unique avec les produits des jardins exploités par l'équipe de De Kas, ainsi que quelques autres de producteurs locaux (de viandes et poissons notamment) choisis avec soin.
Une série de plats frais et pleins de saveurs se succèdent: potage de chou pointu au lard croustillant, salade de légumes du jardin et fenouil rôti, salade brulée et pesto de noix de macadamia, suivis d'un merlu absolument divin et parfaitement accompagné d'une sauce vierge et de délicieux petits légumes. C'est frais, très bon, juste, cohérent, parfait pour un beau lunch dans le cadre magnifique de cette serre et de ses jardins!

20150807_150253  20150807_145759  20150807_131901

20150807_130137  20150807_131918  20150807_131940

20150807_132349  20150807_141214  20150807_131848

En route ensuite pour le P+R (Park and Ride) le plus proche pour déposer la voiture... système un peu complexe, on s'emmêle les pinceaux, on fera un long trajet en tram pour rejoindre notre hôtel finalement à à peine plus d'un kilomètre du Park&Ride... mais le tram est confortable et ses grandes vitres nous offre un sightseeing de la ville qui nous permet de reprendre nos repères. Et puis, on n’est pas pressés!

Nous logeons au CitizenM, un peu en dehors du centre. Un de ces hôtels hyper-design et über-connectés qu’on voit fleurir dans les métropoles: une succession de grandes pièces à vivre décorées comme un magazine tendance en guise de lobby, bar, et salle de petit-déjeuner. iMac, écrans plats, fauteuils de designers, et bouquins d'architecture à disposition.

20150808_114238  20150808_104748  20150807_182757

20150808_104739  20150808_114317  20150808_114339

Aux étages, alignement parfait de chambres au confort tout aussi design: un immense (genre: immense!) lit coincé entre murs et grande baie de lumière occupe la moitié de l’espace; douche et toilettes dans des 'tubes' au milieu de la pièce, iPad contrôlant le grand écran, les stores, la musiques, les éclairages led multicolores.... et le tout ensemble pour répondre à des 'mood' pré-programmés... C'est ludique, pas toujours pratiques, finalement assez confortable, design, immaculé, propret, techno et chic!

20150808_114255(0)  20150808_115458  20150808_115602 

Le tram 5 aurait pu nous emmener directement en ville, on préfèrera lors de ce séjour flâner a pedibus ; et pour le coup on aura marché! Balade du côté des Musées, qu'on ne visitera pas cette fois ("déjà fait avec l'école" reviendra souvent, en même temps que nos souvenirs de cette époque!).

GRE_2330 GRE_2334

GRE_2351 GRE_2309

On retrouve avec bonheur la succession de canaux du centre, les jolies maisons qui les bordent, l'animation du centre assez touristique en ce mois d'août. On se rappelle aussi très vite qu'ici le cycliste est roi, Empereur même: c’est limite stressant de faire attention à tout moment à ces vélos déboulant de partout; même si les cyclistes sont bien plus disciplinés ici qu'à Bruxelles, il faut un bon moment pour trouver sa place de piéton sur ces voies qui paraissent toutes cyclables! Irritant en fait...

GRE_2328  GRE_2329  GRE_2348  GRE_2342

Les terrasses de cafés débordent le long des canaux et les fameuses bitterballen qui accompagnent les chopes bien fraîches des amstellodamois nous appellent de leurs petits cris croustillants!!! On atterrit bien heureusement sur la terrasse du De Saloon où on nous recommande une bière brassée dans les îles bordant la côte: la Texels Skuumkoppe est une blanche ambrée, douce et profonde, peu amère, rafraichissante, mon coup de coeur du séjour! Arrivent bien vite ces petites boules-croquettes farcie d'une béchamel épaisse à la viande et parfumée de muscade... mmmmh brûlantes et trempées dans une bonne moutarde du cru c'est un régal!

GRE_2327  20150807_194907  20150807_211620 

Dîner-salade léger le long du Prinsengrachtgracht, au De Fles on s'amuse à regarder passer les bateaux dans lesquels des groupes d'amis prennent l'apéro, se font un petit BBQ, une soirée arrosée, un enterrement de vie de garçon ou une balade romantique!

20150808_131102   GRE_2269

... et sans oublier de terminer la journée avec un petit genièvre dans un de ces cafés bruns typiques!

20150808_130747  20150807_222228_001  20150807_222053

Deuxième journée toujours sous le soleil après une bonne nuit design et confortable! Nos pas nous mènent au travers de Vondel Park, animé par les familles en ce samedi de vacances.
Direction le marché et surtout ses Foodhallen dont on avait précieusement noté l'adresse! Les halles couvertes offrent une belle sélection de petits stands alimentaires de qualité: sushi, spécialités espagnoles, fromages, bitterballen déclinées en différents goûts, yakitori, sandwich à l’entrecôte, et… les pulled pork sandwich the The Rough Kitchen, une tuerie intersidérale que je vous recommande très chaudement!!!

20150808_135414  20150808_135509  20150808_135418

20150808_135603  20150808_140441  20150808_143807 

Repus, direction les petites rues calmes du Oud-West pour une agréable balade digestive ensuite avant de rejoindre le Jordaan, ses cafés et petits restos un peu bobo et world cuisine. Sympa! On reviendra le soir pour déguster un délicieux plat d'hummus israélien servi avec plein de petits accompagnements sains et colorés, chez Hummus Bistro D&A. The Beer Tree attire notre attention, et à défaut d'y déguster une bonne bière on note l'adresse de cette cave à bière très bien fournie pour une prochaine fois. On reviendra aussi dîner chez Moeders, pour sa carte simple, saine et alléchante, ses soupes aux pois, et cet enchevêtrement de cadres kitsch des mamans des clients!

20150808_133451  20150808_133645  20150808_134438

20150808_193657  20150808_193752  20150808_194323 
A noter également un superbe magasin de déco, Raw material, paradis du photographe culinaire avec ses tables passées, ses planches et tôles à la peinture écaillée, ses vaisselles et objets vintage et usés par le temps... matériaux bruts, le nom va bien à ce magasin dans lequel on a envie de tout toucher pour ressentir la rudesse des textures battues par le temps (ou, on n'est pas dupes, par le travail d’un artisan indien!), la douceur des peaux tannées, le bois craquelé ou flotté, la tôle rouillée...

20150808_152914  20150808_153003  20150808_153725

C'est ensuite chez Café de Nieuwe Lellie qu'on se (re-)pose pour une Texels en bitterballen, confortablement installés sur la terrasse d'où on peut assister au va-et-viens du quartier et suivre tant bien que mal les conversations de nos voisins de terrasse!

20150808_180951  20150808_184602  20150808_204102

Amsterdam, ses cafés, ses bières, ses sex shops, son quartier ‘zoo’ rouge...

 20150808_212946(0)  20150808_221554
Pour notre dernière journée nous décidons de nous rendre dans le centre (très) touristique, que nous avions volontairement évité jusque là. Et même par faire une activité indispensable aux touristes que nous sommes: une balade en bateau sur les canaux! On s'éloigne quand même des plus gros bateaux-mouches, pour embarquer chez Blue Boat Company dans une embarcation de format plus modeste. La balade (€18) s'avère très très agréable: une bonne heure à glisser le long des quais, à admirer les façades des différents quartier, à glaner les quelques infos et conseils de notre guide vraiment très sympa et pas saoulant pour un sous! La perspective de la ville depuis les flots est bien différente et très intéressante.

20150809_130105 20150809_124549 20150809_125230

20150809_125759 20150809_125808 20150809_130601

20150809_132022    20150809_134431    20150809_134517    20150809_135903

Direction le centre donc, ses canaux, ses hordes de touristes et... ses harengs! Indispensable street food, on se délecte de sandwich aux jeunes harengs marinés, d'une douceur incroyable, accompagnés de cornichons doux et d'oignons crus pour relever le tout... un régal à partager assis sur les quais!

20150809_145859(0)  20150809_150005  20150809_150041  20150809_150254

Bon et puis je ne pouvais pas quitter Amsterdam sans engloutir deux ou trois de ces croquettes qui ont marquées mes premières visites d'ados dans cette ville: les fameuses Febo! De la junk/street-food dans toute sa splendeur: ici le frietkot est en retrait et les délicatesses frites sont posées dans des petits distributeurs: quelques pièces et la porte s'ouvre sur une croquettes brulante, croquante, un peu grasse, et farcie de bami goreng, de veau mijoté, de viande aux cacahuètes (l'héritage indonésien est très présent!), ou même de simples burgers... C'est crasse, c'est super bon :-)

20150809_154043  20150809_154122  20150809_154239

Flâneries encore dans le centre touristique ensoleillé, on goute et on embarque quelques bons fromages du Noord-Holland chez Amsterdam Cheese Company – touristique mais le choix y est grand et on peut gouter! – et retour en tram vers le P&R (qui s’avèrera bien plus onéreux que prévu… la prochaine fois on prendra le train!).

20150809_144435 20150809_144425 20150809_144451 20150809_144716 

20150809_152024 20150809_152041 20150809_152144

Chouette destination en tout cas pour un petit weekend sous le soleil et au calme (hum, hormis les vélos) le long des petits canaux de la ville.

GRE_2346  GRE_2335   GRE_2331 GRE_2365   

Tips&Trick technos - c’est cadeau:
- Tout comme à Bruxelles, Yelp est animé par une Community Manager dynamique, et l’application est donc très riche en bonnes adresses commentées par les locaux! Une source inépuisable de bons plans! Pense à installer l’app Yelp Mobile avant de partir!
- Ville bien connectée évidemment, n’oublie pas si tu es Proximus sans plan roaming 3G d’emporter les codes Fon et d’installer l’application My Proximus, le partenariat avec KPN Fon fonctionne très bien!
- Pour dégoter du wifi gratuit à tous les coins de rues je recommande vivement Wifi Map, une base de donnée de mots de passes des wifi ‘publics’ collaborative très bien fournie.
- Citymapper fonctionne à merveille à Amsterdam et t’indiquera en permanence et en temps réel le moyen et le chemin le plus court pour atteindre ta destination. Une merveille (à Bruxelles aussi!) cette app!
- Bien se renseigner sur les tarifs des P&R qui sont particulièrement confus et diffèrent grandement d’un parking à l’autre! Le parking dans la ville est hors de prix.

  Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


29 août 2015

Oeuf parfait au robot Cuisine Companion

Oeuf_65_Companion-7

J’ai reçu un Cuisine Companion en prêt de Moulinex, et après avoir essayé quelques recettes impliquant mixage, cuisson et pétrissage (je vous en parle ici), je me demandais s’il pourrait aussi remplacer mon thermo-plongeur pour la réalisation d’oeufs ‘parfaits’! Bon, le réglage de température se faisant par pas de 5° ce n’était pas gagné, j’aime mon oeuf à 65/64,5°! Allons donc pour une cuisson d’une heure à 65°, je n’ai pas de thermomètre avec moi, le challenge pour le robot étant de maintenir cette température constante et de me délivrer des oeufs au blanc pris mais doux, au jaune coulant ‘épais’ ou même légèrement gélifiés...
Après une heure d’attente, ravi du résultat, même si je n’ai pas pu contrôler finement la cuisson et que le résultat se rapproche plus d’une cuisson à 63° (le jaune encore coulant). Le Cuisine Companion permet de préparer une bonne quantité d’oeufs mollets très bien cuits, quasiment ‘parfait’, au blanc translucide et ‘pris’ mais pas rigide - impeccable - et au jaune légèrement cuit, riche et juste coulant.
Parfait sur un toast, avec une belle salade, en accompagnement d’asperges, ou sur une crème de parmesan comme je vous le proposais ICI.

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 oeufs bio à température ambiante (c’est important!)

Préparation:
Remplir la cuve du Companion aux 2/3 d’eau chaude. Installer le mélangeur.
Démarrer le robot en mode manuel pour 12 minutes à 65° avec rotation du mélangeur en vitesse 1, pour amener le bain d’eau à température.

Oeuf_65_Companion-1  Oeuf_65_Companion-2  Oeuf_65_Companion-4  Oeuf_65_Companion-5 

Déposer délicatement les oeufs dans la cuve.
Re-démarrer le robot en mode manuel pour 60 minutes à 65° avec rotation du mélangeur en vitesse 1.

Après cette heure de cuisson, retirer délicatement les oeufs et le refroidir brièvement sous un filet d’eau froide.
Casser la coque près d’une extrémité, retirer le chapeau et verser délicatement l’oeuf sur votre plat (il doit sortir en un morceau sans se casser).

Oeuf_65_Companion-6  Oeuf_65_Companion-7

Servi ici avec une focaccia, salade, jambon fumé, on peut aussi l’accompagner de crème de parmesan comme dans cette recette:
Oeuf-parfait-parmesan

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24[2]

Posté par gbogaert à 16:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

26 août 2015

Houmous

Houmous_Companion-32

J’ai reçu le Moulinex Cuisine Companion à l’essai, je vous parlais de cette expérience ici, et puisqu’il cuit aussi bien qu’il mixe je me suis lancé dans la réalisation d’un houmous ‘tout robot’!
Un succès à l’apéro, délicieux, crémeux et hyper facile à réaliser évidemment, et avec une consommation minimale de vaisselle!

Ingrédients (pour 10 personnes):
400g de pois chiche secs
1 citron
1 belle gousse d’ail
1,5 càc de sel
1,5 càs de tahini (purée de sésame)
1 càc d’huile de sésame grillée (optionnel)
1 càc de cumin moulu
4 càs d’huile d’olive
Poivre, piment moulu

Préparation:
Rincer les pois chiche, et les faire tremper une nuit dans une grande quantité d’eau (dans la cuve du Companion par exemple!).
Egoutter, rincer, et enlever les peaux qui se dtachent des pois chiche.
Verser 2 litres d’eau dans la cuve du Companion muni du mélangeur, ainsi que les pois chiche (ne pas saler!).
Cuire une quarantaine de minutes en programme manuel à 130° avec rotation du mélangeur à vitesse 1.
Une fois cuits (le temps exact dépend du type, de la taille, et de l'âge des pois), prélever une belle tasse d’eau de cuisson.
Egoutter et refroidir les pois chiches cuits sous un filet d’eau, dans une passoire.

Houmous_Companion-2  Houmous_Companion-9  Houmous_Companion-14  Houmous_Companion-15

Installer l’ultrablade dans la cuve du Companion. Y verser les pois chiches cuits ainsi que le jus du citron, la gousse d’ail pelée, le sel, le tahini, l’huile de sésame, et le cumin. Poivrer.
Mixer 5 minutes à vitesse 12. En cours de mixage, ajouter par l’ouverture supérieure environ 100ml d’eau de cuisson, et l’huile d’olive. Ajouter encore un peu d’eau de cuisson si nécessaire afin d’obtenir une pâte lisse, peu liquide, et un peu émulsionnée.
Rectifier l’assaisonnement selon goût.

On peut bien entendu réaliser cette recette sans robot, en cuisant les pois chiche à grande eau dans une casserole, avant de les mixer finement avec les autres ingrédients à l'aide de son ustensile préféré!

Houmous_Companion-18  Houmous_Companion-20  Houmous_Companion-28  Houmous_Companion-31

Servir avec un trait d’huile, une volée de piment en poudre, et du pain libanais!

Bien entendu la recette peut-être réalisée sans Companion, c’est juste moins pratique, en cuisant les pois chiche à grande eau (non salée!), et en mixant avec votre ustensile préféré.

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 18:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

23 août 2015

Ustensiles - Robot Moulinex Cuisine Companion

Companion

Au début de l'été, Moulinex m'a proposé d'ajouter un de leurs ustensiles à ma batterie de cuisine: le Moulinex Cuisine Companion. Un peu sceptique à l'idée de m'encombrer d'une machine supplémentaire (j'ai déjà un joli robot américain et tous ses accessoires), j'ai accepté de lui réserver un espace sur mon plan de travail... avant de réaliser qu'il me serait probablement bien utile dans la maison de nos vacances, où la cuisine est largement sous-équipée!
Et je n'ai pas été déçu! Ce robot m'a grandement facilité la réalisation des repas familiaux. Je suis en général plutôt adepte du 'tout fait à la main' mais je dois avouer que le Companion est d'une grand aide dans la réalisation des cuissons ou préparations longues, qui peuvent être réalisées presque sans surveillance.

   Moulinex_Cuisine_Companion-15  Moulinex_Cuisine_Companion-21  Moulinex_Cuisine_Companion-22  Moulinex_Cuisine_Companion-23

Ceci grâce principalement au bol chauffant de l'appareil. Muni d'un mélangeur en fond de cuve, le Companion peut cuire de 30° à 130° sur de longues périodes en 'touillant' régulièrement et automatiquement afin que la préparation n’attache pas! Parfait pour des tajines, carbonades, fondues d'oignons ou de légumes, et plats mijotés, mais aussi pour réaliser un risotto: on passe sans effort du rissolage des oignons au mélange du riz avant de laisser la machine cuire le plat en mélangeant à notre place... le tout dans le même bol avec donc un minimum de vaisselle et d'ustensiles supplémentaires... royal!

Une autre utilisation m'a particulièrement bluffé, et j'en ai abusé: la réalisation de pâtes. A pain, a ciabatta, à fougasse, à pizza, à pissaladière, à flammekuesche: il suffit de disposer les ingrédients, de fermer la cuve, d'enclencher le programme adéquat, et d'aller prendre l'apéro! La grande cuve permet de préparer un pain à base d'un demi kilo de farine sans problème; la pâte sera successivement mélangée, pétrie, reposée à une température constante de 30° avant d'être dégazée et de pousser une seconde fois, facilitée cette fois encore par l'étuve régulée de la cuve... adieu la crainte des pièces trop froides et des courants d'air lors de la pousse. Le résultat est vraiment très bon, meilleur à mon avis qu'une pousse au four préchauffé.

Moulinex_Cuisine_Companion-3  Moulinex_Cuisine_Companion-4  Moulinex_Cuisine_Companion-5  Moulinex_Cuisine_Companion-6

L'appareil mixe également grâce à une lame 'ultrablade' très puissante et affûtée. La grande taille de la cuve rend néanmoins la découpe de petites quantités difficile, mais on s'en servira avec bonheur pour mixer un houmous (après avoir fait tremper et cuire les pois chiche dans la cuve!), hacher oignons et herbes qui seront ensuite 'fondus' dans la cuve avec un peu de matière grasse pour démarrer une cuisson. La même lame, couplée à la chauffe rapide de la cuve, permet de réaliser des soupes en un rien de temps et de façon tout à fait autonome: on rissole éventuellement les légumes dans le grand bol au préalable, puis on ajoute le bouillon avant de laisser faire le Companion qui cuira puis, si l'on veut, mixera la soupe...

Moulinex_Cuisine_Companion-9  Moulinex_Cuisine_Companion-10  Moulinex_Cuisine_Companion-2  Moulinex_Cuisine_Companion-29

La puissance réglable du mixer est réellement impressionnante: en cinq minutes à pleine vitesse on mixe finement un gaspacho avec quelques glaçons...

Une cuve qui chauffe, un thermostat (à 5° près), le mouvement régulier du mélangeur.... ça me fait penser à l'oeuf parfait tout ça!!! Alors pourquoi pas tenter de cuire des oeufs dans la cuve pleine d'eau et munie du mélangeur, à 65° pendant une heure?! Certes le réglage du thermostat ne se fait pas au 10ème de degré; mais cette petite expérience fut plus que concluante: des oeufs mollets cuits 'parfait', blanc bien pris et jaune chaud et épais, un résultat identique à une cuisson à 63-64° avec mon thermo-plongeur. Parfait pour un prochain brunch. Et je testerai prochainement la cuisson de volaille et poissons sous vide dans la cuve; je vous tiens au courant...

Moulinex_Cuisine_Companion-12  Moulinex_Cuisine_Companion-11 

Le Companion est livré avec un panier vapeur qui se pose simplement sur la cuve, qu'on remplit d'un fond d'eau pour former de la vapeur dans le bol. Cuisson saine et rapide!

Bref, au final je suis vraiment enchanté par ce robot! Il m'a été d'une grande utilité en vacances, et je continue à l'utiliser dans la préparation de mes repas quotidiens; vous en entendrez certainement encore parler au travers de mes recettes!

Moulinex_Cuisine_Companion-17  Moulinex_Cuisine_Companion-18  Moulinex_Cuisine_Companion-20  Moulinex_Cuisine_Companion-28 

Les avantages principaux que je lui trouve sont:
- Une cuve chauffante à température constante et réglable combinée au mélangeur/mixeur/malaxeur
- La grande taille de la cuve, bien adaptée à la réalisation de repas pour 4 personnes et plus
- Les programmes. J'utilise plutôt le programme manuel, mais j'avoue que pour certaines réalisations classiques il est très pratique de pousser un bouton et attendre que celà se passe!
- Le nettoyage pratique des pièces, en machine pour la plupart.
- Le livre de recettes très bien fait et très utile pour comprendre les bases de l'utilisation de l'appareil, qu'on déclinera ensuite selon ses envies. A noter Recettes Companion, une app Android (non supportée par Moulinex) très bien faite et qui reprend, en plus d'une pléthore de recettes, celles du livre Moulinex).

Ce que j’aimerait voir dans une prochaine version:
- Pas de pesée dans le bol; ce serait pratique!
- Je n'ai pas réussi à torréfier des noix dans la cuve; 130° n'étant probablement pas suffisant.
- Difficile de mixer des petites quantités (mais pour ça, rien ne vaut mon mixeur Indien)

Retrouvez une première recette réalisée au Moulinex Cuisine Companion ici!
D'autre suivront, sur le blog, vous les trouverez avec le hashtag 'companion' ;-)

  Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 11:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

17 août 2015

Aubergines au Coca, gambas et riz à la Ginger Beer

AuberginesCocaGambasGingerBeer-24

Voilà une recette imaginée pour un concours de recettes imposant l’utilisation de sodas... J’ai utilisé de la Ginger Beer - un soda au gingembre - pour assaisonner mon riz et mariner les gambas, et les aubergines sont cuites dans un mélange de Coca et sauce soja. Un plat doux et parfumé aux saveurs asiatiques!

Ingrédients (pour 4 personnes):
500g de grosses gambas
100ml de Ginger Beer

Pour le riz:
500g de riz à sushi ‘japonica’
1 feuille d’algue
Kombu
150ml de Ginger Beer
10g de sel

Pour les aubergines:
3 aubergines
3 càs d’huile d’archide
2 càs de sauce soja foncée
250ml de Coca
2 gousses d’aïl pelées
1 piment (plus ou moins fort selon goût)

Pour la décoration:
1 feuille de nori séchée
1 jeune oignon
2 cm de gingembre frais
3 càs d’huile d’arachide
Sel

Préparation:

Décortiquer les gambas en laissant la queue. Faire mariner dans 100ml de Ginger Beer.

Rincer le riz, trois fois, et en polissant bien les grains avec le poing dans une passoire.
Cuire les 500g de riz avec 750g d’eau et l’algue kombu, au rice cooker ou dans une casserole à léger frémissement et à couvert. Laisser reposer 10-15 minutes après cuisson. Enlever l’algue.
Faire chauffer 150ml de Ginger Beer et 10g de sel dans un poêlon jusqu’à dissolution du sel.
Mélanger l’assaisonnement au riz et laisser tiédir.

Maki-0   AuberginesCocaGambasGingerBeer-1

Couper les aubergines en gros et longs bâtonnets (2 cm de section). Couper le piment en deux et enlever les graines.
Dans un wok, faire sauter les aubergines dans l’huile avec l’ail entier et le piment.
Quand elles commencent à dorer, ajouter la sauce soja, puis la moitié du Coca.
Laisser cuire à feu moyen jusqu’à absorptions des liquides, en mélangeant régulièrement.
Ajouter le reste du Coca et couvrir. Cuire à feu moyen jusqu’à ce que les aubergines soient cuites mais encore un peu fermes.

AuberginesCocaGingerBeer-1 - Copy   AuberginesCocaGingerBeer-3 - Copy   AuberginesCocaGambasGingerBeer-4 

Peler le gingembre, couper de très fines tranches puis recouper en très fins bâtonnets. Faire frire dans 3 càs d’huile jusqu’à ce qu’ils soient dorés; éponger sur un papier absorbant.
Couper l’oignon en fines rondelles, et hacher grossièrement la feuille d’algue nori.

AuberginesCocaGambasGingerBeer-7   AuberginesCocaGambasGingerBeer-9   AuberginesCocaGambasGingerBeer-13

Faire sauter les gambas égouttées à la poêle dans une cuiller d’huile, 2 minutes sur chaque face. Saler.
Enlever les gambas, verser la marinade et la faire réduire. Hors du feu, rajouter les gambas et les enrober de sauce.

Servir les gambas avec les aubergines et le riz, décorer de gingembre frit, algue nori et jeunes oignons.

AuberginesCocaGambasGingerBeer-16   AuberginesCocaGambasGingerBeer-20



11 août 2015

Boeuf pané au vinaigre "Carn en carpiun"

BoeufPiedmont-27

J’ai découvert cette entrée typique du Piedmont lors d’un diner organisé par Bookalokal. Notre hôte de ce soir, Paola, nous a régalés de plusieurs entrées typiques de sa région natale: ces tranches de bœuf panées et marinées, une tarte aux épinards et ricotta moelleuse que je vais m’empresser de refaire également, des poivrons accompagnés d’une sauce onctueuse aux anchois, suivis des gnocchi les plus fondants que j’aie mangés, et un dessert chocolaté à tomber…

20130921_203952 20130921_211109 20130921_214042 20130921_214157 20130921_223319

Bookalokal organise, via une plate-forme web, des lunch, diners, brunch et autres cours de cuisine chez des particuliers désireux de partager leurs spécialités culinaires. On réserve via le site, on arrive les mains dans les poches, et on passe un bon moment dans une ambiance souvent cosmopolite à déguster des plats ‘maison’ originaux et authentiques! J’avais ainsi déjà pu découvrir un curry japonais lors d’un lunch chez Haruko (relaté sur Yelp.be), avant de me laisser tenter par cette cuisine du nord de l’Italie que je ne connaissais pas!

Le Carn en Carpiun est le plat qui m’a le plus impressionné ce soir-là, mélange harmonieux de viande panée et de marinade vinaigrée à la sauge, on le déguste traditionnellement en entrée. Comme Paola m’a gentiment donné sa recette, je me suis empressé de la cuisiner en un plat léger avec une salade et quelques pommes de terre rissolées ;-).

Ingrédients (pour 2-3 personnes):
2 grandes tranches de bœuf (ou de filet de poulet) coupées finement (3-4mm)
2 oeufs
Farine
Chapelure
150g de vinaigre de vin blanc
150g de vin blanc sec
7-8 feuilles de sauge
1-2 petits oignons
1 belle gousse d’ail
Sel et Poivre
Huile d’olive et/ou beurre clarifié

Préparation:
Paner les tranches de bœuf (ou de poulet) à l’Anglaise: après les avoir éventuellement coupées en 2 ou trois morceaux, les couvrir d’une très fine couche de farine, bien tapoter pour enlever l’excédent. Tremper dans les oeufs battus et assaisonnés de sel et poivre, puis dans un mélange 1/3 farine et 2/3 chapelure. Les tranches doivent être complètement et régulièrement couvertes de panure.
Dans une grande poêle, faire chauffer 2-3 càs d’huile d’olive et une noix de beurre clarifié (optionnel). Cuire le bœuf sur les deux faces jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
Poser encore chaud dans un plat en verre avec couvercle.

BoeufPiedmont-9   BoeufPiedmont-12   BoeufPiedmont-14

Préparer la marinade: faire chauffer le vin et le vinaigre avec les feuilles de sauge, les oignons coupés en fines rondelles, et la gousse d’ail dégermée et coupée en gros éclats. Maintenir une dizaine de minutes juste sous le point d’ébullition.

BoeufPiedmont-2   BoeufPiedmont-5   BoeufPiedmont-20

Verser la marinade chaude sur la viande et couvrir. Laisser refroidir et reposer quelques heures idéalement une bonne demi-journée.

BoeufPiedmont-24   BoeufPiedmont-34


Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

Posté par gbogaert à 21:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 juillet 2015

Flammekueche facile

Flammekueche-20-2

Voilà une recette rapide et très facile et dont on se régale toujours, réalisée en vacances avec mon Companion! Pratique, ce robot chauffant permet de faire lever la pâte sans attention grâce à son programme automatique et une température constante de 30°! Le même bol servira ensuite à faire revenir les garnitures, avant de cuire ces jolies tartes dans un four bien chaud.
A déguster en terrasse avec un blanc bien frais et une belle salade :-)

Ingrédients (6 personnes - 2 grandes tartes):
Pour la pâte:
400g de farine de blé ou ici froment bise
20g de levure de boulanger fraiche
250ml d’eau tiède
1 càc de sel
1 càs d’huile d’olive

Pour la garniture
200g de lard en bâtonnets
2 oignons
220g de fromage blanc
4 càs de crème épaisse
Sel, poivre

Préparation:
Préparer la pâte avec le programme du Moulinex Cuisine Companion:
Verser l’eau et la levure émiettée dans la cuve munie de la lame à pétrir. Lancer le programme ‘Pastry’/’Pâte’ P1. Après 30 secondes, ouvrir le couvercle et ajouter la farine, le sel, et l’huile. Refermer le couvercle avec le bouchon et continuer le programme.
Séparer le pâton en deux et étaler très finement sur deux feuilles de papier cuisson aux dimension de plaques à four. Fariner pour faciliter une abaisse fine (2 mm).

Préchauffer le four à 240°.

Flammekueche-1-2  Flammekueche-2-2  Flammekueche-5-2  Flammekueche-7-2

Couper les oignons en fines rondelles. Faire cuire avec le lard 10 minutes à 130° avec le mélangeur.
Mélanger  le fromage et la crème. Saler et poivre généreusement.
Poser une couche de ce mélange sur la pâte. Garnir d’oignons et lardons.

Flammekueche-8  Flammekueche-11  Flammekueche-13  Flammekueche-18

Enfourner pour 15 minutes environ à four chaud (240°).
Déguster bien chaud avec une petite salade!

Flammekueche-20  Flammekueche-21

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 15:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

18 juillet 2015

Marie’s Garden - une cueillette BIO aux portes de Bruxelles

Maries_Garden

Petite mise à jour de ce billet, toujours tellement d’actualité, après une nouvelle visite à Marie’s Garden qui nous a enchantés! En plein mois de juillet nous avons pu cueillir les premières tomates succulentes, de jolies fraises au petit goût de fraises des bois, des framboises dont on n’a fait qu’une bouchée sur le chemin du retour, courgettes, oignons, etc... Sous un superbe soleil (il fait chaud dans les serres!), le concept de Marie’s Garden nous a encore une fois enchantés, et on s’est régalés de ces fruits et légumes de pleine terre, bio, et gorgés de soleil!

Maries_Garden-3   Maries_Garden-10   Maries_Garden-16   Maries_Garden-28
Maries_Garden-30   Maries_Garden-33   Maries_Garden-35 Tomates_Maries-1

[Première publication en 2012]
Voilà encore une belle initiative visant à rapprocher les citadins des bons produits de nos campagnes! Marie’s Garden propose à deux pas de Bruxelles (de l’Est de Bruxelles surtout, ça m’arrange, à Overijse), d’investir leur potager pour y cueillir des fruits, légumes et fleurs de saison, extra-frais évidemment, et bio.

Très impatient de re-découvrir les jardins de Marie (nommés ainsi en hommage à la vallée Onze-Lieve-Vrouw), j’avais profité d’un samedi très ensoleillé pour partir à la cueillette!

DSC_2443  DSC_2455 DSC_2451  DSC_2446

Accueil chaleureux dès notre arrivée, on nous remet brouette, sacs, ciseaux et couteau et nous explique en détail la disposition du potager, les rangées de plantations ouvertes ce jour, les caractéristiques des fruits et légumes proposés, et les techniques de cueillettes (très simples, je vous rassure!). Explications utiles et intéressantes, complétées si nécessaire par de nombreux pictogrammes dans le potager, rappelant les fruits et légumes prêts à être cueillis et bien entendu les variétés proposée. De plus, un grand panneau de bois détaille les tarifs, très raisonnables pour la qualité proposée.

  DSC_2539  DSC_2540  DSC_2535

Nous voilà donc déambulant dans les allées de cet immense potager. Epinards pour commencer, on s’en donne à cœur joie avec nos ciseaux. Les choux sont magnifiques également, et nous craquons complètement dans les serres des tomates, où de nombreuses variétés ‘anciennes’ sont proposées: coeur de boeuf, zebra, noir de Crimée, etc… Elles s’avèreront aussi bonnes que belles, dégustées simplement avec un peu d’huile d’olive et de fines lamelles d’oignon rouge!

DSC_2456  DSC_2467  DSC_2471
DSC_2476  DSC_2477  DSC_2517

Courgettes, aubergines, échalotes, potimarron, butternut, oignons, … notre brouette se remplit bien! Le céleri rave doit être déterré à la pelle, mon fils fait voler le talus en extrayant le légume, et nous terminons par la cueillette des fraises. Si les Darselect sont rebondies et sucrées, ce sont les Mara des Bois qui nous éblouiront: absolument délicieuses avec ces petit goût de fraises sauvages….

DSC_2475   DSC_2481   DSC_2483 
DSC_2490   DSC_2523   DSC_2509    

Retour à la case départ, et passage à la caisse dans la bonne humeur. L’addition est raisonnable, la qualité s’avèrera excellente à la dégustation, et l’expérience est certainement ludique et instructive.

DSC_2541   DSC_2537   DSC_2569

Les horaires d’ouverture sont très bien adaptés, ouvert le weekend et jusqu’en fin d’après-midi en semaine.

Bref, je vous recommande très chaudement une petite balade gourmande au Marie’s Garden!

DSC_2525   DSC_2532   DSC_2526 

 

Marie's Garden

Valkenweg 116
3090 Overijse
Belgium
GSM: 0487/ 65.44.30
info@mariesgarden.be 

Ouverture  2015 - à partir du 14 mai:
Mardi, mecredi, jeudi, vendredi : de 13h30 à 17h
Samedi: 10h30 à 18h
Dimanche: 10h30 à 17h

http://www.mariesgarden.be

Sur Facebook: www.facebook.com/mariesgarden

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

16 juillet 2015

Ateliers SaSaSa {Super Concours inside!}

Sasasa1

Une fois n’est pas coutume, pas de recette ni d’ingrédients dans ce billet, mais la découverte d’une école d’art, de cuisine, et de bien-être qui fête très bientôt ses dix années d’existence à Bruxelles.

SaSaSa (Savoir, Saveurs & Sagesse) propose des cours et ateliers, culinaires bien entendu (je ne vous en parlerais pas ici!), mais aussi toute une série de matières en lien avec le bien-être et les arts: photo, yoga, création de bijoux, danse, impro, pilates, stylisme, sculpture, qi gong, et j’en passe... Je ne les ai pas essayée, pour moi ce sera cuisine (ben tiens) à la rentrée, et je suis déjà très impatient de participer aux atelier de cuisine asiatique fusion, de cuisine indienne (donnés par Apolina Bombay-Bruxelles, j’adore!), ou encore de m’aventurer dans un mezze libanais. Les cours sont donnés par des passionnés avide de transmettre leurs connaissances, dans cinq lieux à Bruxelles (en fonction des matières), et par cycles de 10-12 séances étalées sur 3 à 4 mois. Exception pour les cours de cuisine qui peuvent se réserver à la séance, ce que je m’empresse de faire d’ailleurs!

cuisine groupe     IMG_0173 

 

Alors donc, en attendant d’y aller faire un tour et de vous raconter tout ce que j’ai aimé chez SaSaSa, j’ai la possibilité d’offrir à l’un de mes fidèles lecteurs un cycle complet de cours (valeur +/- €300), culinaire ou pas (!), de septembre à décembre 2015! Elle est pas belle la vie?!!

 

IMG_0247    IMG_0606

Comment participer? Simplissime mais indispensable:
- Condition évidente: habiter Bruxelles ou ses environs proches pour pouvoir assister aux cours, et être disponible durant la période concernée (Sept-Déc)!
- Liker la page Facebook de SaSaSa  et  celle de Cook’n’Roll
- Partager sur Facebook ce billet ou le post Facebook annonçant le concours sur la page de Cook’n’Roll, en mode public. Avec un petit mot pour dire à vos amis combien vous aimez cuisiner mes recettes, c’est encore plus sympa!
- Laisser en commentaire (gentil et bienveillant!) sous ce billet le cours qu'il vous plairait de suivre, et mentionnez votre nom de profil Facebook, histoire que je puisse vous y contacter en cas de gain.
Tout cela avant le 9 août à 18:00. Une main innocente (ou électronique) tirera un heureux gagnant au sort.

[Edit] C'est Céline qui remporte le concours, Félicitations :-)

Voilà, yapluka! Toutes les infos sur SaSaSa sont sur leur site, allez-y voir! WWW.SASASA.BE

 IMG_1299 web     IMG_8367

Posté par gbogaert à 17:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juillet 2015

Moules de Zélande au basilic et tomates

MouleBasilic-14-2

Ca y est, les moules de Zélande sont de retour! Je vous propose de les cuisiner avec quelques produits de saison eux aussi: du basilic, quelques bonnes tomates et courgette, un peu d’oignon, du vin blanc et une bonne huile d’olive,... cette combinaison ne pouvait que marcher! Et bingo, c’était délicieux, on n’a pas laissé une goutte de bouillon :-) 

Ingrédients (pour 2 personnes):
2 kg de moules de Zélande
20 feuilles de basilic
1/2 oignon blanc
4 blancs de jeunes oignons
1 petite courgette
2 grosses tomates de pleine terre
10cl de vin blanc sec

2 grosses pommes de terre (Bintjes)
Huile d’olive
Sel, poivre, fleur de sel

Préparation:
Laver les pommes de terre et les faire cuire 4 minutes au micro-ondes à pleine puissance dans un récipient couvert (Pyrex pour moi), avec une càs d’eau.
Trancher les pommes de terre en rondelles et les faire cuire dans un fond d’huile d’olive, à la poêle. Réserver au chaud, saler.

Nettoyer et ébarber les moules.
Hacher les oignons, couper les tomates et la courgette en dès.

MouleBasilic-9  MouleBasilic-4  MouleBasilic-6  MouleBasilic-13 

Dans une casserole, faire revenir l’oignon blanc quelques minutes dans 2 càs d’huile d’olive. Déglacer au vin blanc et faire bouillir. Ajouter les dès de courgette et les oignons jeunes émincés. Cuire 2 minutes.
Ajouter les moules, mettre sur feu vif et couvrir.
Après deux minutes, ajouter les tomates et le basilic grossièrement haché (ou déchiré à la main), et un trait d’huile d’olive. Remuer bien les moules pour uniformiser la cuisson.
Cuire encore 5 petites minutes, toujours à couvert.
Quand les moules sont bien ouvertes, sortir du feu.

Servir les moules avec un peu de bouillon de cuisson, les pommes de terre rissolées, un trait d’huile d’olive.

MouleBasilic-14  MouleBasilic-16

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+ Cook'n'Roll sur Google+ Hellocoton52 cuisicook52 Blog-Appétit.com

Posté par gbogaert à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

12 juillet 2015

Tian de légumes de Provence

TianProvencal-20

Je profite de mes vacances en Provence pour cuisiner les délicieux légumes du cru, gorgés de saveurs et de soleil! Et puis comme j’ai le temps et une jolie mini-mandoline sous la main, je dispose mes légumes en pétales :-)

Ingrédients (pour 6-8 personnes en accompagnement):
2 aubergines
2 courgettes
5 tomates
1 gros oignon
200g de mozzarella (facultatif)
2 grosses gousses d’ail
4 branches de romarin frais (ou séché, ou thym)
Huile d’olive
Sel, poivre, Espelette

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.

TianProvencal-4  TianProvencal-8  TianProvencal-11  TianProvencal-15 
A l’aide d’une mandoline, trancher les aubergines et les courgettes à 2mm.
Trancher l’ail et les oignons pelés à 1mm.
Couper les tomates et la mozzarella au couteau en tranches de 4-5mm. 
Disposer les légumes et le fromage en couches successives (en colonnes ou rosace, c’est vous qui voyez!) dans un plat huilé. Saler et poivrer entre les couches.
Verser un filet d’huile, poser quelques branches de romarin, et enfourner pour 30 minutes environ.

TianProvencal-17  TianProvencal-20

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

10 juillet 2015

Tomates séchées au soleil

Tomates_Sechees_Soleil-44-2

C’est l’été, il fait douf à crever... profitons de ces quelques semaines de canicule et de toute cette énergie gratuite pour (se faire un bon petit apéro et) faire sécher des tomates au soleil (de Provence, en ce qui me concerne)!!
Même pas une recette, juste une astuce et un peu de patience. Avec des tomates elles-même gorgées de soleil, le résultat est un concentré de goût qu’on conservera en mémoire et en cave tout au long de l’hiver!

Ingrédients:
De bonnes tomates de pleine terre et pleine saison.
Quelques branches de romarin ou de thym, juste pour dire.
Huile d’olive

Préparation:
Couper les tomates en deux ou quatre selon leur taille. Les épépiner.
Poser les quartiers sur des plateaux (les vieux plateaux 70’s en inox de ma maman sont parfaits, réfléchissant le soleil c’est toujours ça de gagné!) avec quelques branches d’herbes aromatiques (facultatif), et les disposer au soleil, à l’endroit qui sera ensoleillé le plus longtemps dans la journée.

 Tomates_Sechees_Soleil-2  Tomates_Sechees_Soleil-3  Tomates_Sechees_Soleil-10
Une fois le soleil couché, rentrer les plateaux à l’abri de l’humidité et des bestioles.
Remettre au soleil deux à trois jours, jusqu’à ce que les tomates soient bien séchées et se recroquevillent sur elles-même.
Vérifier qu’il n’y a pas d’insectes dans les fruits, mettre en pot hermétique, et couvrir d’huile d’olive.

Voilà! Ca se conservera d’autant plus longtemps que les pots ont été préalablement stérilisés (15 minutes au four à 150° ou dans de l’eau bouillante), et l’huile résiduelle pourra bien entendu aromatiser une belle salade!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tomates_Sechees_Soleil-16  Tomates_Sechees_Soleil-41  Tomates_Sechees_Soleil-50

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 juillet 2015

Pickles de légumes

Pickles_Legumes-22-2

Un reste de crudités, le souvenir d’une recette ultra simple de Sang-Hoon Degeimbre (L’Air du Temps**) expérimentée à l’un de ses cours de cuisine, et voilà des légumes en pickles vraiment délicieux à grignoter à toute heure de la journée et surtout à l’apéro! Ou à utiliser en décoration d’un plat ou dans une salade.
La base du pickles est ‘as easy as 1-2-3’: 1 volume de sucre, 2 volumes de vinaigre (blanc), 3 volumes d’eau; faire bouillir et en couvrir les légumes, c’est tout! Ici un des deux volumes de vinaigre blanc est remplacé par un mélange de balsamique vieux (pas trop acide donc) et de vinaigre de vin rouge. L’équilibre des goûts nous a vraiment beaucoup plu!

Ingrédients (pour un bocal):
Mélange de crudités (environ 500g): chou fleur, carottes, jeunes oignons, concombre, radis, céleri, ...)
100g de sucre
100ml de vinaigre blanc
30ml de vinaigre balsamique mi-vieux
70ml de vinaigre de vin rouge
300ml d’eau
2 feuilles de laurier séché
1 càc de sel

Préparation:
Couper les légumes en petits morceaux, rondelles, biseaux, bouquets, bâtonnets, etc...

Pickles_Legumes-1  Pickles_Legumes-3  Pickles_Legumes-6  Pickles_Legumes-17
Faire griller les oignons coupés en deux, à sec dans une poêle jusqu’à ce qu’ils soient noircis.
Faire bouillir le sucre avec les vinaigre, l’eau, le sel et les feuilles de laurier.

Disposer les légumes dans un bocal, verser le liquide bouillant par dessus, laisser refroidir.
Fermer et laisser reposer une journée avant de déguster.

 Pickles_Legumes-24  Pickles_Legumes-27

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24[2]

Posté par gbogaert à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 juillet 2015

Salade de pastèque au boeuf séché et huile de Provence

Salade_Pasteque_Callas-10-2

Envie de plats légers avec les grosses chaleurs de ce début d'été! Je vous propose une salade bien fraîche et légère à base de pastèque , fromage frais, fines tranches de boeuf séché et fumé (dont je dois encore vous donner la recette!), quelques amandes pour le croquant, et un simple assaisonnement à base de cette très bonne huile d'olive de Provence AOC Moulin de Callas dont j'ai visité  les installations lors de mon séjour dans la région (Callas, Var).

Voilà, tout simple, sain et frais, juste parfait pour un repas léger lors d'une chaude journée d'été!

Ingrédients (pour 4 personnes):
1/2 petite pastèque sans pépins
10 tranches très fines de boeuf séché et fumé (ou bresaola)
2 salades sucrines effeuillées
2 càs d’huile d’olive AOC de Provence (Moulin de Callas AOC)
60g de feta (préalablement marinée dans huile d’olive et thym)
10 tomates-cerises rouges et jaunes
2 càs d’amandes effilées
1/2 citron (le jus)
Sel et poivre

Préparation:
Peler et couper la pastèque en dés.
Couper la feta en dés et la faire mariner dans un peu d’huile d’olive, poivre, thym.
Couper les tomates-cerises en deux ou quatre. Effeuiller la salade. Trancher très finement le boeuf séché.
Torréfier les amandes à sec dans une poêle.

Salade_Pasteque_Callas-1 Salade_Pasteque_Callas-6

Monter simplement la salade: feuilles de salade, pastèque, tomates, feta, boeuf séché. Presser un demi citron et assaisonner d’huile d’olive, sel, et poivre. Saupoudrer les amandes.
Mélanger à table avant de servir!

Salade_Pasteque_Callas-10   Salade_Pasteque_Callas-19
Retrouvez et LIKEZ la
page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juillet 2015

Generation W - un banquet à 20 mains

GenerationW

Au début du mois j’ai été convié à rejoindre le banquet que Generation W organisait pour remercier ses plus fidèles gourmet... Un banquet réalisé à 20 mains par les dix membres fondateurs de cette association de cuisiniers du Sud du pays, rejoints pour les mises en bouche par sept autres chefs ayant plus récemment rejoint Generation W... Trente-quatre mains et un paquet d’étoiles pour une centaine d’invités, un rêve pour les gourmets conviés à ce banquet!

Banquet_GenerationW_2015-57  Banquet_GenerationW_2015-50  Banquet_GenerationW_2015-66

Generation W est un collectif de chefs Wallons formé en septembre 2013 sous l’impulsion de dix chefs désireux de faire valoir et promouvoir la qualité du terroir, des artisans, et de la cuisine du sud du pays. L’originalité du mouvement est d’avoir associé les chefs aux produits de leurs régions, et aux hommes et femmes qui les créent. Une première publication de Generation W, Une Terre Des Hommes et Des Recettes (de René Sépul) est un superbe livre dans lequel chacun des dix membres fondateurs présente son travail, quelques unes de ses réalisations, et surtout un portrait de deux ou trois des artisans et producteurs qui fournissent leurs cuisines et leurs tables de produits locaux et de première qualité. Personnellement j’aime cette démarche intelligente et qui va plus loin que la simple mention d’un nom sur un menu, et nous incite à découvrir un produit et un mode de production (artisanal le plus souvent) après avoir dégusté un beau produit travaillé par l’un de ces chefs émérites. J’ai ainsi découvert (aidé aussi de l’app française Baladovore qui les recense en partie, en attendant celle soutenue par Génération W: Local Eat) les fromages de la Bergerie d’Acremont après un repas à la Grappe d’Or*, la boucherie de Pascal Tock en Gaume, re-découvert les moutardes Bister, etc...

Banquet_GenerationW_2015-31  Banquet_GenerationW_2015-28  Banquet_GenerationW_2015-30  Banquet_GenerationW_2015-32

En droite ligne avec cette philosophie, le banquet de Generation W était organisé au chateau-ferme de Marsinne, hôte de la brasserie Leopold 7, une bière blonde wallone réalisée dans une optique de développement durable et local, et que Tanguy Van de Eecken a eu la gentillesse de nous faire découvrir.

Banquet_GenerationW_2015-3  Banquet_GenerationW_2015-18  Banquet_GenerationW_2015-27  Banquet_GenerationW_2015-33
Banquet_GenerationW_2015-35  Banquet_GenerationW_2015-39  Banquet_GenerationW_2015-41  Banquet_GenerationW_2015-59
Banquet_GenerationW_2015-44  Banquet_GenerationW_2015-47  Banquet_GenerationW_2015-49  Banquet_GenerationW_2015-51

Les mise en bouches se succèdent dans la cour de la ferme, en cette belle après-midi de printemps, accompagnées par la fraîcheur de la Leopold 7. On jette un oeil en cuisine pour observer les chefs s’affairer, s’épauler, échanger, dans une ambiance de franche camaraderie et dont la bonne humeur nous envahit.
Difficile de détailler la demi-douzaine d’amuse-bouche qui nous seront servis; je retiens tout particulièrement le rouleau de truite d’Ondenval de Thomas Troupin (La Menuiserie) superbement mise en valeur par une mayonnaise à la cardamome: quelle heureuse et surprenante association! Martin Volkaerts (oui oui, notre Linguini de Top Chef 2015) nous surprend également avec une oeuf à la bière blanche, truite fumée et cacahuète; Carl Gillain (un autre ex-Top Chef) nous régale d’un petit gris de Namur, pickles et nuage d’égopode; tandis que Ludovic Vanackere (Atelier de Bossimé) mise tout sur l’asperge verte croquante à tremper dans maquée fraiche, un régal!

Banquet_GenerationW_2015-8  Banquet_GenerationW_2015-9  Banquet_GenerationW_2015-10  Banquet_GenerationW_2015-23
Banquet_GenerationW_2015-12  Banquet_GenerationW_2015-13  Banquet_GenerationW_2015-14  Banquet_GenerationW_2015-22 

La grande salle de la ferme a été dressée et décorée par Bénédicte Bantuelle et l’équipe de La Bouche dans un style champêtre, frais, lumineux, et verdoyant en parfait accord avec le lieu et le style jovial, printanier, campagnard et décontracté de l’évènement. Grandes tables de bois blanc bordées de bancs, jolies ampoules nues, ustensiles de cuisine vintage en guise de décoration, et profusion d’herbes décoratives et aromatiques contrastant joliment avec le bois blanc et les murs passés de cette vieille ferme.

Banquet_GenerationW_2015-2 Banquet_GenerationW_2015-5 Banquet_GenerationW_2015-17
Banquet_GenerationW_2015-34 Banquet_GenerationW_2015-42 Banquet_GenerationW_2015-52 Banquet_GenerationW_2015-54  Banquet_GenerationW_2015-80  Banquet_GenerationW_2015-95

Commence alors la ronde des plats! Et le nom de banquet ‘à 20 mains’ n’est pas usurpé, tant la cohésion l’entraide de ces 10 chefs fait plaisir à voir quand on jette un œil en cuisine: tous s’affairent ensemble à dresser la succession de plats, dans une ambiance à la fois sérieuse, concentrée et décontractée.

Mes coups de coeurs à Arabelle Meirlaen* - la seule femme de la joyeuse bande - et son plat d’asperges et herbes croquantes soulignés d’une crème légère aux anchois; à l’huitre accompagnée de chorizo, crème et écume de concombre de Pierre Résimont (L’Eau Vive**); au poulet-frite-compote comme ‘un dimanche en Belgique’ de San Degeimbre (L’Air du Temps**) aussi, juste parfait, les produits du terroir ‘simplement’ magnifiés par des cuissons et techniques impeccables, et accompagné d’une bière à l'amertume rafraichissante!

Banquet_GenerationW_2015-68  Banquet_GenerationW_2015-92  Banquet_GenerationW_2015-69  Banquet_GenerationW_2015-73
Banquet_GenerationW_2015-75  Banquet_GenerationW_2015-78  Banquet_GenerationW_2015-82  Banquet_GenerationW_2015-84
Banquet_GenerationW_2015-93  Banquet_GenerationW_2015-97  Banquet_GenerationW_2015-104  Banquet_GenerationW_2015-91
Banquet_GenerationW_2015-98  Banquet_GenerationW_2015-106  Banquet_GenerationW_2015-110  Banquet_GenerationW_2015-111 

Un beau moment. Hors du temps. De belles valeurs, de belles personnes unies pour mettre en valeur le travail des artisans de leur région, et nous offrir un moment de bonheur et de partage exceptionnel!

Je ne peux que vous encourager à visiter les chefs et producteurs de Generation W, vous les retrouverez sur http://generationw.be Et si vous n’allez pas à Generation W, Generation W viendra à vous, les cartons pleins de projets d’édition (de nouveau livres de cuisine entre autre), de rassemblements et évènements culinaires, et de présence sur les salons et évènements food du pays!

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 juillet 2015

Beurre vanillé

Beurre_Vanille-10

Attention tuerie!!! Non mais vraiment, impossible d’y résister, simplement tartiné encore presque froid sur un pain toasté… les parfums de vanille exaltés par le sucre mêlé aux saveurs de beurre frais… Et tellement simple à réaliser en plus!
Par contre les recettes simples s’accommodant en général mieux des très bons produits, il ne faudra pas lésiner sur la qualité du beurre (de ferme!) et surtout des gousses de vanilles! Les mienne sont charnues, brillantes, légèrement givrées, et embaument dès qu’on les sort de leur sachet. C’est
AnuschB et Mike qui m’en ramènent de leurs voyages dans des iles et contrées paradisiaques - merci :-) Si vous n’avez pas la chance d’avoir des amis si généreux, on trouve de magnifique gousses très abordable au marché de Boitsfort, chez OLNP.
Mais donc voilà, une recette succulente, carrément addictive au petit dèj’, que j’avais depuis longtemps repérée sur le
blog de Pascale et que je fais et refais en vacances pour nos longs petits déjeuners estivaux… un délice!

Ingrédients:
- 100g de beurre de ferme
- 10g de sucre fin (20g c’est bien aussi!)
- 1 très belle gousse de vanille

Beurre_Vanille-1 Beurre_Vanille-3

Préparation:
Laisser reposer le beurre à température jusqu’à ce qu’il puisse facilement être travaillé.
Inciser la gousse de vanille sur toute sa longueur. Récupérer les graines de vanilles avec la pointe du couteau.
Mélanger intimement le les graines de vanille et le sucre au beurre.
Couvrir et mettre au frais pour quelques heures avant de déguster sur un pain toasté, une crêpe, …

Beurre_Vanille-8 Beurre_Vanille-11

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 juillet 2015

Brick aux sardines et à l’oeuf

Brick_Sardine_Oeuf-30

Variation sur une recette que je vous avais déjà proposée, cette fois avec un mélange d’oeuf,  pommes de terre, sardines et olives noires. Ca croustille, c’est moelleux, un peu gras dehors, onctueux et parfumé dedans, excellent avec une belle salade d’été!

Ingrédients (pour 4 personnes - soit 8 bricks):
8 feuilles de brick
8 oeufs bio
4 pommes de terre moyennes
1/2 oignon
10 olives noires
2 càs d’huile d’olive
2 boîtes de sardines La Belle Iloise au muscadet et aromates (par exemple)
8 brins de ciboulette
1 càs de persil haché
1,5 càs de câpres hachés
Sel, poivre, piment de Cayenne
Huile de friture
Salade en accompagnement

Préparation:
Peler et cuire les pommes de terre à l’eau une vingtaine de minutes (ou au four à 200° avec la peau), jusqu’à ce que la lame d’un couteau les transperce facilement. Refroidir à l’eau froide et couper en cubes de 1cm de côté.

 Brick_Sardine_Oeuf-4 Brick_Sardine_Oeuf-7

Hacher l’oignon, la ciboulette, le persil, et les câpres. Couper les olives en morceaux grossiers (en 4 par exemple). Enlever l’arête dorsale des sardines et les émietter grossièrement.
Mélanger tous les ingrédients (sauf les oeufs!) en écrasant un peu. Saler, poivrer, et ajouter un peu de piment, selon goût.

Faire chauffer l’huile à 190°, dans une friteuse, dans une poêle profonde ou un wok.
Brick_Sardine_Oeuf-10 Brick_Sardine_Oeuf-11 Brick_Sardine_Oeuf-19 Brick_Sardine_Oeuf-22

Plier une feuille de brick en deux. Former un cornet (pointe du côté droit de la demi-feuille de brick).
Mettre deux càs de farce dans le cornet. Y casser ensuite un oeuf. Sceller le haut de la poche avec un cure-dent, et/ou poser le brick à plat dans l’huile bouillante.
Petit plus: glisser une feuille de persil plat bien à plat contre la feuille extérieure de la poche, de façon à ce qu’elle apparaisse par transparence ;-)
Brick_Sardine_Oeuf-25  Brick_Sardine_Oeuf-14  Brick_Sardine_Oeuf-15  Brick_Sardine_Oeuf-26

Cuire des deux côtés quelques minutes jusqu’à ce que le brick soit doré et croustillant.
Eponger sur un papier absorbant, et répéter l’opération pour les autres bricks (on peut facilement en cuire 2 ou 3 à la fois et réserver au four à 70°) .

Servir avec une salade fraiche.
Brick_Sardine_Oeuf-28 Brick_Sardine_Oeuf-32

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

30 juin 2015

Gaspacho de pastèques, quenelles de ricotta

GaspachoPasteque-2-2

  

L'été a officiellement fait son entrée, je peux vous proposer cette recette d'une simplicité déconcertante, et très très appréciable bien glacée au soleil! Le mariage de la pastèque et de l'huile d'olive est juste délicieusement surprenant; j'y ai ajouté une pointe de vinaigre pour relever; essayez, c'est un délice! 

Ingrédients (pour +/- 8 verrines):
1 petite pastèque bio bien mûre (1,2kg de chair)
3-4 càs de très bonne huile d’olive
1 càs de vinaigre de Xérès
6 feuilles de basilic
Sel, poivre

Pour la garniture:
1 petite càs de ricotta par personne
Poivre
1/2 feuille de basilic par personne

Préparation:
Couper la pastèque et en extraire la chair. Les variétés ‘mini’ ne contiennent que très peu de pépins; s’il y en a beaucoup, les retirer.
Couper la chair en cubes et mixer finement au blender avec le basilic, l’huile, le xérés, une pincée de sel et un peu de poivre.
Rectifier l’assaisonnement.
Réserver au frais ou même quelques temps au congélateur pour servir glacé.

Fouetter la ricotta à la fourchette avec le basilic émincé en fines lamelles, et une bonne quantité de poivre.

Servir le gaspacho glacé dans de grandes verrines, poser une quenelle de ricotta par dessus.

GaspachoPasteque-1   GaspachoPasteque-2

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 18:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

28 juin 2015

Chutney de rhubarbe

Chutney_Rhubarbe-14-2

Petite impro avec la rhubarbe envahissante de mes parents, une idée et les bons conseils de Mike (pas de vinaigre trop acide dans le chutney de fruits... acides!), et une envie de saveurs épicées du sous-continent... Résultat impeccable, très savoureux et bien équilibré, parfait en condiment ou à l’apéro sur toast au fromage frais... ou à la petite cuiller en fait!

Ingrédients:
500g de rhubarbe (poids de la rhubarbe pelée)
200ml de vinaigre léger (ici pomme et cidre)
200g de sucre muscovado
1 grosse échalote
4 clous de girofle
1 càs de mélange quatre épices
1 petit bâton de canelle
6 grains de poivre noir
1 étoile de badiane

Préparation:
Peler la rhubarbe et couper les extrémités. La débiter en tronçons de 2cm environ.
Torréfier les clous de girofle, cannelle, badiane, et poivre, à sec dans une poêle quelques minutes jusqu’à ce que leur parfum exhale.

Chutney_Rhubarbe-1  Chutney_Rhubarbe-4  Chutney_Rhubarbe-5  Chutney_Rhubarbe-7
Mélanger tous les ingrédients dans une casserole à fond épais, et cuire 40 à 50 minutes à petit bouillon en remuant de temps en temps pour que le chutney n’attache pas.

Débarrasser dans un bocal (éventuellement stérilisé 15 minutes à 150° au four, ou dans de l’eau bouillante) et conserver au frais.

Déguster avec une viande blanche, un tajine, ou comme ici sur un toast au fromage frais fouetté, à l’apéro.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chutney_Rhubarbe-8  Chutney_Rhubarbe-14

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 juin 2015

Cheesecake salé, gelée de poivrons grillés

CheesecakeRobiolaPoivrons-5-3

Il y a quelques mois, Le Vif L’Express m’avait proposé trois pages de son supplément ‘weekend’ pour mettre en avant mon travail de blogueur culinaire en trois recettes!
J’étais ravi évidemment, et l’interview/shooting dans ma cuisine avait été l’occasion d’une belle rencontre avec Michel Verlinden, critique gastronomique et chroniqueur culinaire, avec qui j’ai eu une discussion animée sur l’univers foodies belge; un vrai régal, et une belle rencontre!

J’ai donc proposé à Michel un ceviche et un tartare de tomates, ainsi que ce cheesecake salé dont je ne me lasse pas, surtout quand le soleil poitn le bout de ses rayons!
C’est une variatipon sur mon premier cheesecake salé, dont je vous en parlais ici, basé sur une recette de Delhaize e-Magazine et à laquelle j’ai ajouté une infusion de jambon italien et une couche de poivrons grillés et vinaigre de Xeres (un duo gagnant à mon goût!) pour une touche de goût et d’acidité qui vient joliment souligner ce délicieux fromage frais italien qu’est le Robiola.

LeVif  CheesecakeRobiolaPoivrons-7-2,

Ingrédients (pour 8 à 10 parts, servies en entrée):
300g
Robiola Nonno Nanni
150g de Saint-Môret
3 tranches de pancetta pas trop grasse
20cl de crème liquide à 30%
2,5g d’
agar agar
350g de tomates cerises en grappe
50g de biscuits apéritif au fromage (p.e. Tucs)
140g de
figues sèches
50g de noix de pecan (ou cajou)
1 càs de graines de sésame
2 poivrons rouges
2 càs de sucre
2 càs de vinaigre de Xérès
2 feuilles de gélatine
1 càs de graines de pavot
3 càs d’huile d’olive
1,5 càs de vinaigre balsamique
2 càc de sirop d’agave
Sel, poivre

Préparation:
Préparer les tomates: Répartir les tomates lavées sur une plaque à four. Répartir un filet d’huile d’olive, saupoudrer de sel, poivre, et sucre (très peu) sur les tomates. Enfourner sous le grill du four une dizaine de minutes en surveillant: quand la peau commence à cloquer et brûler, passer le four à 120° et cuire 20-30 minutes. Couper le four et y oublier les tomates jusqu’à refroidissement.

CheesecakeRobiolaPoivrons-1  CheesecakePhiladelphia-2  CheesecakePhiladelphia-3  CheesecakePhiladelphia-4

Mixer les noix, les biscuits salés, les figues, et les graines de sésame jusqu’à obtenir une pâte sèche. Au besoin ajouter une goutte d’huile d’olive pour faciliter le mixage.
Verser la préparation dans un
moule à manqué de 20cm dont le fond aura été recouvert de papier cuisson. Bien tasser la pâte en une couche compacte et régulière. Réserver au frigo (ou congélateur quelques dizaines de minutes).

Faire infuser les tranches de pancetta 15 minutes dans la crème chauffée sans bouillir.
Dans un cul de poule, fouetter le Robiola avec le Saint-Môret.
Filtrer la crème liquide (ou tout au moins retirer la pancetta) , et chauffer avec l’agar-agar, à la limite de l’ébullition. Bien mélanger au fouet et cuire encore deux minutes à frémissement.
Verser la crème sur les fromages en fouettant pour obtenir une crème bien lisse.
Poivrer généreusement.
Verser cet appareil sur la pâte refroidie.
Réserver au frigo pour une heure au minimum.

Faire griller les poivrons épépinés et tranchés en deux sous le grill du four jusqu’à carboniser la peau. Enfermer les poivrons dans un sac plastique et laisser refroidir. Peler et couper la chair en dés.
Faire ramollir la gélatine dans un bain d’eau glacée.
Mixer finement la chair des poivrons. Ajouter le sucre et le vinaigre et faire chauffer à feu doux. Ajouter la gélatine essorée quand le mélange est suffisamment chaud pour bien la faire fondre (ne pas faire bouillir). Mélanger bien.
Laisser un peu refroidir et verser délicatement sur le cheesecake.
Remettre au frais pour 3 heures.

Sortir le cheesecake 20 minutes avant de servir.

CheesecakeRobiolaPoivrons-2   CheesecakePhiladelphia-7

Mélanger 3 càs d’huile d’olive avec 1,5 càs de balsamique, 2 càc de sirop d’agave, 1 càs de graines de pavot.

Démouler le cheesecake. Servir avec quelques tomates confites assaisonnées de vinaigrette, quelques feuilles de jeunes pousses.

CheesecakeRobiolaPoivrons-7   CheesecakeRobiolaPoivrons-4

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24