Cook'n'Roll

29 octobre 2014

Poires pochées aux épices et chocolat, sauce stracciatella

PoireEpicesChocolat-21-2

J’ai récemment assisté à un cours de cuisine chez Jeremy Girvan, alias GJ Cook. Jeremy est cuisinier privé, formé dans les plus grandes maisons, et dispense ses cours en très petit comité (5-6 personnes) dans le cadre intimiste de son ‘lab’ à la décoration moderne et astucieuse, dans le nord de Bruxelles (chouette vidéo ici).

Peu de produits, deux à trois par assiette, mais travaillés intelligemment afin de les présenter sous différentes formes, textures, goûts. On s’est régalés ce soir là de courge butternut, de superbes homards bretons, de poires pochées farcies d’une ganache à se rouler par terre dont Jeremy tient la recette de Patrick Roger, rien que ça! Je vous proposerai d’ailleurs très vite une recette de truffes en chocolat utilisant cette ganache et les conseils avisés du chef!

DSC03144   DSC03143   DSC03156   DSC03165   DSC03185
DSC03187   DSC03188   DSC03193   DSC03203   DSC03214

Outre ces truffes, c’est le dessert que je me suis empressé de refaire, et que j’ai hâte de partager avec  vous: des poires pochées dans un sirop léger que j’ai épicé, farcies de la fameuse ganache, et servies avec une sauce légèrere ‘stracciatella’.

Ingrédients (pour 4 personnes):
8 petites poires conférence
1,5 litres d’eau
250g de sucre fin
1/2 étoile de badiane (anis étoilé)
6 grains de poivre noir entiers
1/2 gousse de vanille, fendue
4cm de cannelle
2 clous de girofle

Pour la ganache:
11cl de crème
20g de miel
150g de chocolat noir en morceaux
20g de beurre

Pour la sauce stracciatella:
100ml du sirop de pochage des poires, filtré
50ml de crème à 35% (ou du lait)
30g de chocolat noir

Préparation
Peler les poires. Poser dans une casserole avec les épices et l’eau, de façon à ce que les poires soient recouvertes.
Mettre sur feu vif, remuer un peu au début pour bien dissoudre le sucre. Quand le sirop bout, laisser encore 2 minutes et couper le feu. Couvrir et laisser refroidir à température ambiante.

PoireEpicesChocolat-1  PoireEpicesChocolat-2  PoireEpicesChocolat-5  PoireEpicesChocolat-7
Avec la pointe d’un couteau, ou une mini-bouleuse parisienne, éliminer la ‘mouche’ de la poire en préservant un maximum de chair. A l’aide d’une bouleuse parisienne de 1,5cm, découper une demi-sphère à la base de la poire, autour de l’emplacement de la mouche. Réserver cette demi-spère. Creuser ensuite la poire sur sa hauteur, en veillant à garder suffisamment de chair sur les côtés et à ne pas percer l’extérieur du fruit.

Préparer la ganache:
Faire chauffer la crème avec le miel, juste en dessous du point d’ébullition.
Verser sur le chocolat en morceaux. Mélanger jusqu’à obtenir une ganache lisse.
Au bain marie, ajouter le beurre en morceaux. Quand il est bien incorporé, mixer en incorporant de l’air (pour celà, mixer en gardant une partie du mixer hors de la ganache).
Laisser refroidir, et mettre dans une poche.

Quand la ganache a un peu refroidi et épaissi, en farcir les poires et reboucher avec le bouchon en demi-sphère. Réserver.

PoireEpicesChocolat-8  PoireEpicesChocolat-9  PoireEpicesChocolat-11  PoireEpicesChocolat-12

Préparer la sauce: faire réduire le sirop aux 3/4. Ajouter la crème froide et bien mélanger.
Faire fondre le chocolat noir. A l’aide d’une cuiller, faire tomber le chocolat en filet dans la sauce dans laquelle on aura préalablement créé un tourbillon. Le chocolat doit se séparer en fins filaments qui resteront en suspension dans la sauce.

Le Chef me souffle de passer les poires quelques minutes au four pour rendre la ganache encore plus coulante, ce que j'avais omis de faire ;-) 

Servir sur assiettes froides: une couche de sauce stracciatella, une ou deux poires par personne.

PoireEpicesChocolat-21  PoireEpicesChocolat-14

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

 

 

 

Posté par gbogaert à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


26 octobre 2014

Braciolettine - Paupiettes de bœuf en brochettes

Bracciolettine-36-2

J’ai lu un livre! Un roman je veux dire, pas un livre de cuisine. C’est assez rare que pour le mentionner! On me l’avait conseillé parce qu’il parle de sexe et de cuisine italienne… et moi j’adore la cuisine italienne! Sans rire, chouette bouquin, La Cucina de Lily Prior, l’histoire d’une passion amoureuse, érotique et culinaire dans l’ambiance mafieuse et poussiéreuse de Palerme.
Et donc, Rosa cuisine. A la page 202, pour se remettre d’évènements tragiques, elle se lance dans la réalisation de braciolettine. Et je salive! Je me lèverais bien pour les cuisiner mais il n’est pas loin de minuit, je vais attendre un peu!
De belles tranches de filet de bœuf de chez
Jack O’Shea, un bon parmesan, une panure à base de restes de focaccia à l’huile d’olive, une belle tomate de fin de saison… les ingrédients sont là pour réaliser ces délicieuses paupiettes de bœuf montées en brochettes. La farce est fondant, parfumée, sicilienne, répondant parfaitement à la puissance de cet excellent bœuf Angus (j’ai hésité à prendre du veau, j’ai fait le bon choix!). Un régal!

Ingrédients (pour 12 paupiettes, soit 3-4 personnes):
12 tranches de filet de bœuf de +/- 3mm
1 oignon doux
60g de chapelure (ici réalisée à base de restes de focaccia séchés et mixés)
100g de parmesan
50g de raisins secs bruns
6 tranches de pancetta
2 càs de persil plat haché
40g de pignons
6 tomates cocktail (soit 3-4 tomates)
Huile d’olive, sel, poivre
On peut rajouter un cube de fromage, taleggio par exemple, dans la roulade.

Préparation:
Faire tremper les raisons dans de l’eau tiède.
Emincer l’oignon et le faire suer à feu doux dans 1 càs d’huile d’olive.
Hacher la pancetta grossièrement. Râper le parmesan. Epépiner les tomates et couper la chair en cubes de 0,5cm.
Mixer finement la chapelure avec le persil. Réserver la moitié.

Bracciolettine-45   Bracciolettine-1   Bracciolettine-5   Bracciolettine-13

Quand les oignons sont légèrement dorés, couper le feu et ajouter la moitié de la chapelure au persil, les raisins égouttés, les pignons, la pancetta hachée, et les tomates. Saler, poivrer selon goût et bien mélanger. Réserver.

Etaler les tranches de bœuf bien à plat. Poser une càs de farce à la base de la tranche et rouler en rabattant les bords de façon à former un petit cylindre.
Embrocher les rouleaux quatre par quatre sur deux piques à brochettes.
Badigeonner les brochettes d’huile d’olive au pinceau; enduire de la moitié réservée de chapelure au persil.

Bracciolettine-16   Bracciolettine-17   Bracciolettine-22   Bracciolettine-23

Cuire les brochettes à feu vif dans une poêle huilée, trois minutes environ sur chaque face. Terminer la cuisson à 100° au four, pendant la préparation des accompagnements.

Servir par exemple avec des linguine au beurre de sauge (une recette ici) et tomates-cerises confites (recette ici).

Bracciolettine-32   Bracciolettine-43

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

 

 

 

 

 

Posté par gbogaert à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 octobre 2014

Dolsot Bibimbap

BibimbapPleurotes-25-2

Aaaaah le Bibimbap! Mon highlight culinaire de l’année! Une délicieuse découverte avec la cuisine coréenne, chez Maru d’abord, au cours de Sunyoung chez Pimpinelle ensuite.
Le bibimbap c’est un classique asiatique, un bol de riz servi avec des légumes et viandes, mais ici accommodé à la sauce coréenne, donc avec force sésame et pâte de piments rouges bien relevée!

Et puis le top du top, ce qui me fait vraiment craquer, c’est le ‘dolsot’ bibimbap, celui qui arrive à table dans un bol de pierre chauffée à blanc, et dans lequel le riz qu’on mélangera à la sauce et aux légumes, continue à cuire au contact de la pierre brulante, dans un crépitement jouissif qui finira par former une magnifique croûte de riz caramélisée et croustillante. Bon évidemment il faut acquérir les bols en pierre pour ce surcroit de plaisir, mais déjà avec de simples bols le mélange des saveurs est fantastique, et ce plat simple et très versatile (on y met les légumes et viandes qu’on aime) est un grand moment de bonheur!
Il y a probablement autant de recettes que de familles coréennes, alors je vous propose le résultat de mes expérimentations, la base de cuisson est souvent la même, à vous ensuite de choisir 5 à 6 ingrédients pour en garnir harmonieusement votre bol de riz!

DolsopBibimbap-21   BibimbapPleurotes-25   BibimbapTamagoKimshi-3   BibimbapTamagoKimshi-5

Ingrédients:
500g de riz à sushi (pour 4 personnes)
Optionnel: 100ml de vinaigre de riz, 40g de sucre, et 10g de sel pour l’assaisonner du riz à la mode japonaise (pas très ‘bibimbap’, mais moi j’aime)
Huile de sésame grillé
Huile de cuisson: arachides, soja, ou même huile d’olive au goût neutre
Graines de sésame toastées
Graines de sésame noires
Sauce soja (shoyu)
Sucre (pour les aubergines au soja doux)
Vinaigre de riz (pour les concombres sautés)
Pâte de piments coréens Guchujang (boîte rouge, en épicerie asiatique)
3 gousses d’aïl

Légumes (4 ou 5 au choix):
300g de pleurotes
300g de champignons de Paris
200g de pousses de soja
500g épinards frais
1/2 concombre
1 courgette
2 aubergines
1/2 chou blanc

Autres:
300g de boeuf (rumsteak, pelé)
Poire asiatique (pour le tartare de boeuf)
20g de pignons de pin (pour le tartare de boeuf)
20ml de saké (pour le tartare de boeuf)
4 jaunes d’oeufs
Feuilles d’algue nori (pour la déco)
Jeune oignon émincé finement (pour la déco)

Préparation:
Le riz:
Rincer le riz jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit bien transparente. Cuire avec 750ml d’eau et 1/2 càc de sel au rice cooker ou dans un poêlon couvert, jusqu’à complète absorption.
On peut rajouter une poignée de germes de soja grossièrement coupés, 5 minutes avant la fin de cuisson, mélanger et couvrir.
On peut juste saler le riz, ou le préparer à la japonaise en y incorporant après cuisson 100ml de vinaigre de riz chauffé dans lequel on dilue 40g de sucre et 10g de sel. Bien mélanger.
Dans tous les cas, laisser reposer le riz au moins 15 minutes à couvert, et réserver à température ambiante.

La sauce Gochuchang (indispensable!):
Mélanger 4 càs de pâte de piments Gochuchang, 1 càs de sucre de canne, 1 càs de graines de sésame grillées, et 2 càs d’huile de sésame grillé. Réserver.

DolsopBibimbap-6   BibimbapPleurotes-6   DolsopBibimbap-1   BibimbapPleurotes-2

Les légumes:
Epinards: Dans un wok très chaud, verser 1,5 càs d’huile de cuisson et 1/2 càc d’huile de sésame grillé. Jeter une gousse d’ail pelée et grossièrement hachée, puis les épinards lavés. Faire tomber les épinard sur feu vif, ajouter 2 càs de sésame grillé. Quand les épinards sont cuits, réserver au chaud (four à 50°).

Concombres: Tailler le concombre épépiné en bâtonnets. Mélanger à une càs de vinaigre de riz, une pincée de sel.
Faire sauter dans le même wok, avec 1 càs d’huile de cuisson.

Courgettes: Tailler la courgette épépinée en bâtonnets. Faire sauter dans le même wok, avec 1 càs d’huile de cuisson, 1/2 càc d’huile de sésame grillé, quelques graines de sésame. Réserver au chaud.

Soja: Faire sauter  les pousses de soja au wok de la même façon, en veillant à les garder croquants. Ajouter un trait de sauce soja. Réserver au chaud.

Aubergine au soja doux: Tailler l’aubergine en gros bâtons. Faire sauter au wok avec 2 càs d’huile de cuisson. Quand l’aubergine est bien dorée, ajouter 50ml de sauce soja claire, 100ml d’eau, 2 càs de sucre blond, mélanger et couvrir.
Laisser cuire à couvert jusqu’à ce que les aubergines soient bien tendre. Faire réduire la sauce pour qu’elle soit sirupeuse. Réserver au chaud.

Champignons: tailler en tranches pour les champignons de Paris, dans la longueur pour les pleurotes.
Faire chauffer le wok, ajouter 1,5 càs d’huile et 1/2 càc d’huile de sésame grillé. Faire dorer une gousse d’aïl hachée. Ajouter les champignons et faire sauter à feu vif 2-3 minutes. Baisser le feu, ajouter 1 càs de sauce soja légère et terminer la cuisson à feu modéré. Saupoudrer de graines de sésame. Réserver au chaud.

Chou: Tailler le chou en fines lamelles. Faire sauter au wok avec 1,5 càs d’huile, 1 càs de pâte de piment Gochuchang, 2 càs de sauce soja claire. Réserver au chaud.

BibimbapPleurotes-11   BibimbapPleurotes-14   DolsopBibimbap-4   DolsopBibimbap-11

La viande (opter pour le boeuf sauté ou le tartare):
Boeuf sauté: Couper le boeuf en lanières. Faire mariner  une ou deux heures avec 100ml de sauce soja claire, 3 gousses d’ail haché, 1/2 càc de poivre noir moulu, 1 càs de sucre, 1 jeune oignon haché, 100ml de vin de cuisson sec, 1 càs d’huile de sésame. Faire sauter au wok sur feu vif.

Boeuf tartare à la Coréenne: couper le boeuf en dés ou fines lamelles. Faire mariner une heure avec 20g de poire pelée et mixée, et 20ml de saké. Ajouter 1/2 gousse d’ail hachée finement, 1 càs d’huile de sésame grillé, 1/2 càs de graines de sésame, 20g de pignons de pin. Mélanger et réserver au frais.

Les oeufs:
On peut simplement poser un jaune d’oeuf cru sur le bibimbap. Ou un oeuf mollet, ou cuit au plat. Ou encore un oeuf mollet mariné ‘Tamago’ à la japonaise, comme dans cette recette: http://www.cookandroll.eu/archives/2014/03/22/29496013.html

Montage:
Pour servir en bols de pierre, poser ces derniers sur la flamme et bien les chauffer. Verser 1 càc d’huile de cuisson et quelques gouttes d’huile de sésame grillé; éponger l’excédent de gras en le répartissant bien sur les bords.

En bols chauds ou classiques, la disposition est la même:
Poser une belle quantité de riz au fond du bol.
Poser ensuite quatre à cinq légumes distinctement en petits paquets, les uns à côté des autres.
Disposer la viande à côté des légumes, ou au centre du bol.
Creuser un peu le riz ou le tartare au centre du bol et y déposer éventuellement un jaune d’oeuf cru (ou au plat!).
Poser une petite càs de sauce Gochuchang sur le bibimbap.

Décorer (au choix) de graines de sésame, de feuilles d’algue nori grillée et hachée, de jeunes oignons émincés.

BibimbapTamagoKimshi-3   BibimbapTamagoKimshi-5   BibimbapPleurotes-25  DolsopBibimbap-21

Note: à Bruxelles j’ai trouvé mes bols chez Jin Long

 

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

 

Posté par gbogaert à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

15 octobre 2014

Le Blanc Manger d’un Top Chef dans les cuisines de Miele

BlancMangerJulien-41

GRE_1593  GRE_1595  GRE_1601  GRE_1605

Pour nous faire découvrir sa gamme de fours à vapeur, Miele a invité une poignée de blogueurs à un atelier culinaire ‘tout vapeur’! La perspective m’enchantait, d’autant que c’est Julien Lapraille, candidat belge de Top Chef 2014 (que j’avais déjà eu l’occasion de croiser ici et - et il n’a pas manqué de me rappeler que nous l’avions ‘éliminé’ ici!!!) qui allait nous proposer de réaliser un menu trois services.

Julien donne des
cours aux ateliers Miele de Luxembourg, et outre le fait que c’est un garçon drôle, jovial, et d’une grande gentillesse, il maitrise également parfaitement l’art d’enseigner la cuisine, en proposant un cours bien structuré, des techniques précisément expliquées, tout en laissant une part de chalenge et de créativité aux participants pour les accompagnements et les finitions de l’assiette. J’ai vraiment beaucoup apprécié son approche!

GRE_1599  GRE_1607  GRE_1610  GRE_1612

Risotto en entrée, réalisé dans le ‘grand’ four à vapeur, celui dont le hublot s’ouvre en faisant ‘pshiit’ et qui permet de cuire jusqu’à 120°, sous pression, à une vitesse impressionnante. Une bête de compétition, qu’on ne verra probablement pas dans toutes les cuisines, mais tcheu comme ça me fait envie!!

Pour la suite du repas nous avons utilisé un
four combiné convection/vapeur: une cassette d’eau insérée sur le côté du four au look classique permettant la cuisson vapeur de blancs de volaille marinés extrêmement moelleux, et de fenouil fondant qui sera ensuite mixé et crémé pour accompagner la volaille… un superbe plat dont je vous reparlerai certainement quand je le referai!

GRE_1619  GRE_1617  GRE_1620  GRE_1634
GRE_1623  GRE_1667  GRE_1631  GRE_1642

C’est le dessert que je voudrais vous proposer aujourd’hui. Le blanc manger de Julien qui lui a valu les compliments du jury de Top Chef, rien que ça! Les blancs sont battus avec le sucre au bain marie, avant d’être montés en neige et cuits quelques minutes au four vapeur combiné… la texture est ‘légère comme un nuage’, vraiment, extrêmement délicate, à peine sucrée, et soutenue par une sauce au chocolat blanc poivrée et quelques fruits pour le croquant et l’acidité… un dessert tout en délicatesse et en légèreté!

GRE_1647  GRE_1651  GRE_1654  GRE_1708

Bon, malheureusement, je ne suis pas reparti avec le four sous le bras ;-) J’ai donc essayé de faire la recette au cuit-vapeur et au four à convection. C’est la cuisson vapeur qui l’a emporté, la texture est vraiment très proche de celle du dessert de Julien, je vous la propose ci-dessous, accompagné de fruits de saison (qu’on fera varier à loisir) et d’une sauce légère au chocolat blanc.

GRE_1729  GRE_1735  GRE_1742  GRE_1743
GRE_1757  GRE_1764  GRE_1603  GRE_1596

 

Blanc manger, figues et sauce au chocolat blanc

BlancMangerJulien-41

Ingrédients (pour 4 personnes):
100g de blanc d’oeuf bio (soit 3 à 4 oeufs)
50g de sucre fin
1 pincée de sel
75gr de lait
50g de chocolat blanc
1 pincée de poivre de Madagascar Voatsyperifery (ou autre poivre parfumé)
4 figues fraîches
20 raisins sans pépins (ou épépinés)
8 grappes de groseilles

Préparation:
Dans un cul-de-poule posé en bain-marie sur une casserole d’eau chaude, fouetter les blancs avec le sucre et une pincée de sel jusqu’à atteindre une température de 50° (mesuré avec une sonde, ou comme Julien en y trempant un doigt: ça doit être bien chaud!).

BlancMangerJulien-4  BlancMangerJulien-9  BlancMangerJulien-16  BlancMangerJulien-17

Sortir du feu et battre (à la main ou, en ce qui me concerne, au Kitchen Aid!) jusqu’à obtenir des oeufs battus en neige ferme.
Transférer dans une poche à douille.
Poser sur un papier cuisson et garnir des emporte-pièces de 10cm jusqu’à 3/4 de hauteur. Uniformiser les blancs avec le dos d’une cuiller.
Cuire au four combiné Miele 5-9 minutes à 70°, ou dans un cuit-vapeur bien chaud pendant 3 à 4 minutes. Le blanc manger doit être ferme quand on pose le dos d’une cuiller dessus.
Démouler et laisser refroidir. Réserver au frais.

BlancMangerJulien-19  BlancMangerJulien-20  BlancMangerJulien-22  BlancMangerJulien-23

Préparer la sauce: chauffer le lait, le verser en trois fois sur le chocolat coupé en morceaux, en remuant constamment jusqu’à consistance bien lisse. Poivrer. Laisser refroidir à température ambiante. Filtrer pour enlever les morceaux de poivre.

BlancMangerJulien-28  BlancMangerJulien-30  BlancMangerJulien-31

Couper les figues et raisins en huit.

Poser le blanc manger sur assiette, verser la sauce dans le fond de l’assiette de façon à le recouvrir entièrement, disposer les fruits.

BlancMangerJulien-38  BlancMangerJulien-45  BlancMangerJulien-50

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

13 octobre 2014

Salade vietnamienne au poulet

SaladeVietTarget-27-2

Une salade assaisonnée comme un banh mi et présenté en bocal pour le concours de salades au poulet Target! J'avoue que j'ai du me creuser un petit peu pour cuisiner ces filets de poulet cuits et conditionnés en conserve, un peu comme des filets de thon au naturel! Une version en sauce tomate existe, mais je voulais utiliser le produit nature. Blanc de poulet et sel, c'est tout ce qu'on trouve dans la liste des ingrédients! J'ai décidé d'en relever le goût avec une marinade vietnamienne, de le griller rapidement (le poulet est déjà cuit à la vapeur!), et de la servir avec une salade fraîche, de la coriandre, et des légumes marinés aux aromates asiatiques. Et c'est très bon!

Ingrédients (pour 4 personnes):

400g de poulet nature Target - produit offert
100g de salade mêlée
12 branches de coriandre
1 oignon jeune

Pour la marinade du poulet:
1 petite gousse d’ail râpée très finement
1 càs de sauce Hoisin
1/2 càs de sucre
1/2 càc de sel
1 càs de jus de tamarin (ou un trait de jus de citron)
1 càc de sambal oelek (ou autre pâte pimentée)
1 càs de sauce soja

Pour la sauce:
2 càs de mayonnaise
1/2 càs de sauce Hoisin
1 càc de sambal oelek
1 càs de sauce sweet chili

Pour les légumes marinés:
2 carottes
1 petit concombre
2 échalotes
2 càs de nuoc mam (sauce poisson)
50g de sucre fin
1,5 càs de vinaigre blanc
1 càs de sauce aigre-douce
1 càs de sambal oelek
200ml d' eau
1/2 càc de sel

Préparation:
Préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Egoutter le poulet, le casser en gros morceaux et faire mariner une heure.
Ensuite, poser sur une plaque et passer 5 bonnes minutes sous le grill du four. Réserver

SaladeVietTarget-2   LegumesAsiat-3SaladeVietTarget-4   SaladeVietTarget-10

Préparer les légumes marinés (une heure ou mieux quelques jours à l’avance!):
Tailler les légumes crus en julienne (éliminer le cœur du concombre). Émincer les échalotes finement.
Porter l’eau à ébullition avec les échalotes, 1,5 càs de vinaigre blanc, 1/2 càc de sel, la sauce aigre douce, le sambal, le nuoc mam, et le sucre.
Retirer du feu lorsque le sucre est dissous. Verser sur les carottes et concombre. Laisser refroidir.

Monter la salade, dans des bocaux larges: poser une couche de légumes marinés, une poignée de salade, disposer une càs de sauce, puis quelques morceaux de poulet.
Terminer avec quelques feuilles de coriandre, lamelles de jeune oignon, encore un peu de sauce.

SaladeVietTarget-21   SaladeVietTarget-22   SaladeVietTarget-27

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 12:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,



11 octobre 2014

Chou fermenté au porc et vermicelles de soja {Concours inside}

CDV  CDV

Les Champagnes de Vignerons m’ont proposé de participer à un concours de recettes, après dégustation de trois vins de producteurs de leur association. Pourquoi pas, j’aime les défis culinaires, et puis la perspective de peut-être passer quelques jours à cuisiner en Champagne ne pouvait que me plaire!

La dégustation par Skype était une première pour moi! Les bouteilles nous avaient été envoyées par la poste bien entendu, et c’est confortablement installés que les quelques blogueurs participants ont pu suivre les conseils et explications éclairés de Geoffrey Orban en dégustant nos champagnes.
Le concours met cette année en valeur les Blancs de Noirs, et c’est sur le Champagne Jean-Yves de Carlini Brut Blanc de Noirs Grand Cru que mon choix s’est porté. Bien que j’aie eu un gros coupe de cœur pour le Piot-Sévillano Brut Prestige également.

Je ne suis pas très expert en associations mets et vins, et tant qu’’à faire j’ai voulu sortir des sentiers battus en proposant une association avec un plat asiatique! La choucroute est classiquement accompagnée de champagne brut, c’est donc assez naturellement que je me suis orienté vers une recette de chou fermenté (de la choucroute, quoi!) et lamelles de porc, sautés au wok et assaisonnés de condiments asiatiques.
La rondeur de ce champagne Jean-Yves Carlini s’accorde avec la légère acidité du chou, et les notes épicées du champagne - celles de poivre de Sichuan en particulier - concordent avec ce plat d’inspiration chinoise, chargé de saveurs relevées et épicées. J’aime également le pétillant du breuvage qui contraste bien avec la structure moelleuse du chou longuement fermenté, et des nouilles de soja.
Un exercice d’association délicat, mais qui au final m’a beaucoup plu!

Vous pouvez vous aussi participer de deux façons au concours des Champagnes de Vignerons:
- en votant pour votre recette préférée sur le
site des Champagnes de Vignerons (www.champagnesdevignerons.com) avant le 2 novembre. Un heureux votant gagnera une caisse de champagne livrée à domicile par les Champagnes de Vignerons.
- en me laissant un commentaire sous cet article, avant le 15/11, décrivant votre meilleur souvenir lié au champagne. Je choisirai un gagnant, qui remportera une bouteille de champagne livrée à domicile par les
Champagnes de Vignerons.

Chou fermenté au porc et vermicelles de soja

Ingrédients (pour 6 personnes):
Pour le chou fermenté bio:
1 chou blanc bio
10g de gros sel de mer non traité et sans additif, par kilo de chou
20 baies de genévrier par kilo de chou

Pour le plat :
1kg de chou fermenté bio
400g de côte de porc au filet bio
5 gousses d’ail
1 càs de gingembre râpé fin
1 càs d’ail râpé fin
1 oignon
2 càs d’huile d’arachide
1 càs d’huile vierge de sésame (non grillé)
3 càs de sauce soja claire
3 càs de sauce soja foncée
2 càs de vinaigre de riz noir (chinois)
100g de vermicelles de soja
10cl de vin de Shaoxing
400ml d’eau
1 càc de piments rouges secs concassés

Préparation:

Le chou fermenté bio:
Ne pas laver le chou. Détacher les feuilles extérieures et les rincer si nécessaire.
Couper le chou en quatre ou huit. Couper le cœur, la partie dure centrale, de chaque quartier.
Emincer le chou très finement, à la mandoline ou au couteau.
Peser le chou émincé. Peser la quantité adéquate de sel et baies et les mélanger ensemble.
Dans un grand bocal à joint, poser une couche de chou émincé. Tasser fermement avec les poings. Parsemer de sel et baies. Poser une seconde couche, puis du sel, et ainsi de suite jusqu’à 2cm du bord supérieur, en tassant bien entre les couches.

CDV  CDV  CDV

Poser une des feuilles réservées par-dessus le chou émincé et fermer le bocal hermétiquement.
Laisser reposer à température ambiante pendant une semaine.
Entreposer alors le bocal au frais pendant trois semaines avant de le cuisiner.

Le plat :
Faire tremper les vermicelles dans de l’eau chaude, vingt minutes.
Rincer le chou fermenté rapidement à l’eau froide et faire égoutter.
Emincer l’oignon, couper les 5 gousses d’ail en tranches de 2mm, puis en deux.
Couper la viande en fines tranches.

CDV  CDV  CDV

Dans un wok, faire chauffer 2 càs d’huile. Y faire frire les tranches d’ail. Récupérer l’ail et faire sauter le porc dans le wok avec une belle pincée de piments. Réserver.
Dans le même wok, ajouter l’huile de sésame, et y faire fondre l’oignon avec le gingembre et l’ail râpés.
Monter le feu, faire sauter le chou deux minutes, ajouter les sauces soja, le vinaigre, le vin, et l’eau. Couvrir et cuire 20 minutes à feu moyen.

CDV  CDV  CDV

Ajouter le porc, l’ail frit et les vermicelles grossièrement coupés. Cuire encore 5 minutes. Rectifier l’assaisonnement.

Servir bien chaud avec un peu de piment et de sauce soja foncée. Accompagner d’un Champagne Jean-Yves de Carlini Brut Blanc de Noirs Grand Cru.

CDV  CDV  CDV

 

Posté par gbogaert à 19:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

10 octobre 2014

Sirop de verveine citronnée

SiropVerveine-20-2

J’ai découvert la verveine citronnée (ou verveine odorante) dans un plat d’Arabelle Meirlaen dont je vous parlais ici. C’est un arbuste aux feuilles délicieusement odorantes, dégageant un puissant et délicat parfum citronné quand on les touche. Jetez un oeil à l’article de José pour plus de détails!
Et donc je suis devenu accro à ces feuilles, je m’en suis procuré un petit plant en début de printemps, qui m’a donné un petit arbuste plein de feuilles odorantes en cette fin de belle saison! Qu’en faire?! Pour une partie j’ai fait sécher les feuilles simplement à l’air ambiant (encore doux), et mon fils se régale depuis de simples infusions de ces feuilles séchées.
Pour une autre partie j’ai fait infusé les feuilles dans un sirop tout bête, mis en bouteille, et nous voilà avec quelques litres de sirop dont mon ket (qui lui aussi semble accro à la plante!) se régale en replacement de sa traditionnelle grenadine!
L’arôme est intense, fruité, citronné, … parfait pour parfumer desserts, glaces, et sucrer thés et tisanes!

Ingrédients:
1,75 kg de sucre fin
2,5 litres d’eau
300g de feuilles de verveine odorante

Préparation:
Chauffer le sucre et l’eau dans une grande casserole, et laisser bouillir 10 bonnes minutes.
Couper le feu, déposer les feuilles rincées, et couvrir la casserole.
Laisser infuser au frais (à la cave par exemple, pas au frigo) 24 heures environ.
Filtrer le sirop.

SiropVerveine-5  SiropVerveine-2  SiropVerveine-9  SiropVerveine-15
Passer les bouteilles destinées à contenir le sirop 15 minutes au four à 150°.
Laisser refroidir, verser le sirop filtré.
Conserver au frais de préférence.

SiropVerveine-18  SiropVerveine-23

 

 

 

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

Posté par gbogaert à 17:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Oeuf cocotte aux pleurotes blancs

OeufcocottePleurotte-39

Ca y est, après une petite dizaine de jours, mon kit de pleurotes Permafungi m’a donné une première belle récolte de pleurotes blancs! Permafungi je vous en parlais déjà ici et ici; c’est ‘'l’histoire de deux dingues de champignons qui ont lancé une petite production sur du marc de café récupéré, dans une cave bruxelloise! Le marc est compressé dans de grands sacs, avant d’être inséminé de spores de pleurotes. Permafungi se développe et vient de s’installer dans les caves plus spacieuses de Tour et Taxis (au nord de Bruxelles). Et après un premier prototype de kit à champignons produit à 50 exemplaires, je me suis procuré le nouvel exemplaire, plus beau, mieux documenté, et chargé en spores de pleurotes blancs cette fois. Quel plaisir de voir pousser ces champignons, grossissant à vue d’oeil les derniers jours!
Récolte d’un bon 300g de délicieux pleurotes, que j’ai cuisinés en œufs cocote avec du
jambon fumé de Gaume… on s’est régalés de cette belle association très ‘terroir Belge’!

Ingrédients (pour 4 oeufs cocotte):
4 oeufs bio frais
300g de pleurotes blancs
80g (+ 2-3 fines tranches) de
jambon fumé d’Ardenne
1 belle tranche épaisse (2cm) de pain de campagne (ici épeautre au levain maison)
1 càs de persil plat haché
1 petite gousse d’aïl
1 càs de graisse de canard
5cl de vin blanc sec
300ml de crème à 30%

Préparation:
Couper les champignons en deux ou trois dans la longueur (en fonction de leur taille).
Hacher le persil et l’aïl. Couper le jambon en petits dés. Détailler 8 cubes de 2cm de côté dans le pain; tailler le reste en bâtonnets.

OeufcocottePleurotte-5   OeufcocottePleurotte-6   OeufcocottePleurotte-8   OeufcocottePleurotte-10

Dans une poêle, faire sauter les champignons dans 2 càc de graisse de canard, deux minutes à feu vif. Quand ils sont juste dorés, mouiller au vin blanc. Ajouter les cubes de jambon, l’aïl et le persil et cuire encore 3-4 minutes à feu moyen. Ajouter la crème, mettre un bouillon et couper le feu. Poivrer (ne pas saler, le jambon l’est suffisamment).
Réserver quelques champignons pour la déco, et couper les autres en plus petits morceaux.

OeufcocottePleurotte-13   OeufcocottePleurotte-14   OeufcocottePleurotte-15   OeufcocottePleurotte-17

Verser les champignons à la crème dans quatre verrines, avec deux cubes de pain par verrine. Tasser un peu et mettre au frais 30 minutes.

Verser un blanc d’œuf dans chaque verrine. Réserver les jaunes.

OeufcocottePleurotte-23   OeufcocottePleurotte-25   OeufcocottePleurotte-19 

Cuire les verrines à la vapeur environ 7-8 minutes jusqu’à ce que les blancs soient bien pris.
Poser un jaune sur chaque verrine, décorer de champignons, fleur de sel.

Servir avec les ‘mouillettes’ de pain frits à la poêle dans 1 càc de graisse de canard, et couverts d’une fine tranche de jambon.

OeufcocottePleurotte-31   OeufcocottePleurotte-43   OeufcocottePleurotte-45 

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

09 octobre 2014

Choucroute maison

ChoucrouteMaison-21-2

Je me suis récemment plongé dans un livre passionnant traitant de la conservation par fermentation: Ni Cru Ni Cuit de Marie-Claire Frédéric. On y apprend que la fermentation est partout et de tout temps utilisée pour conserver et modifier la nature des aliments crus afin de les rendre plus propres et agréable à la consommation et à leur digestion! C’est incroyable de réaliser le nombre d’aliments de notre quotidien qui sont, d’une façon ou d’une autre, fermentés. Un ouvrage que je vous recommande en tout cas, c’est un recueil impressionnant de pratique culinaires à travers le monde et les âges, un superbe travail de synthèse sur le traitement entre cru et cuit des aliments.

On retrouve quelques recettes pour illustrer les propos de l’auteur, demandant le plus souvent plus de patience que de connaissances culinaires! Mon hydromel patientant déjà à la cave, mon levain allant gentiment sur son quatrième mois d’existence, mon kimchi englouti depuis belle lurette, c’est à un autre de mes aliments favoris que j’ai voulu m’attaquer: la choucroute!

Un peu perplexe au moment d’ouvrir le bocal, le fumet fort s’en dégageant m’a fait douter un instant… à tord, les vapeurs de fermentation vites effacées ont fait place à une choucroute délicieuse, qui nous a vraiment régalés, cuite en cocote avec un bon poulet fermier (recette à venir!).
Essayez, c’est simple et délicieux!

Ingrédients:
1 chou blanc bio
10g de gros sel de mer non traité et sans additif (c’est important!), par kilo de chou
20 baies de genévrier par kilo de chou
(Marie-Claire Frédéric recommande l’ajout de carvi, que j’ai omis; d'autres y mettent des feuilles de laurier)

Matériel: un grand bocal avec joint en caoutchouc

Préparation:
Ne pas laver le chou. Détacher les feuilles extérieures et les rincer si nécessaire.
Couper le chou en quatre ou huit. Couper le cœur, la partie dure centrale, de chaque quartier.
Emincer le chou très finement, à la mandoline ou au couteau.
Peser le chou émincé. Peser la quantité adéquate de sel et baies et les mélanger ensemble.

ChoucrouteMaison-3   ChoucrouteMaison-5   ChoucrouteMaison-9   ChoucrouteMaison-12

Dans un grand bocal à joint, poser une couche de chou émincé. Tasser fermement avec les poings. Parsemer de sel et baies. Poser une seconde couche, puis du sel, et ainsi de suite jusqu’à 2cm du bord supérieur, en tassant bien entre les couches.
Poser une des feuilles réservées par dessus le chou émincé et fermer le bocal hermétiquement.

Laisser reposer à température ambiante pendant une semaine. Un liquide va se former dans le bocal, baignant toute la hauteur du chou émincé. Si après trois jours le liquide ne s’est pas suffisamment formé, compléter avec de l’eau salée à 30g par litre.

Entreposer alors le bocal au frais (cave par exemple, le frigo n’est pas nécessaire) pendant trois semaines avant de consommer (ou de conserver encore la choucroute, jusqu’à un an).

ChoucrouteMaison-15   ChoucrouteMaison-19   ChoucrouteMaison-21

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

Posté par gbogaert à 18:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 octobre 2014

Weekend Blog Awards - nomination et ouverture des Votes

 

blogawards_2014_nominee_wit

 

    Cook’n’Roll est nominé aux Weekend Blog Awards 2014!

    Dans la catégorie ‘FOOD’ bien entendu, et très bien entouré par neuf autres blogs culinaires de qualité!

    N’hésitez pas à VOTER pour votre blog préféré, jusqu’au 26/10, sur www.blogawards.be

 

 

   PS: pour un vote valide, il faut passer par toutes les catégories, en votant, ou pas, dans chacune.

 

Posté par gbogaert à 21:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Cookies chocolat, fleur de sel et cœur caramel

CookiesCaramelSelBis-53

Une recette de cookies que mon ket et moi avions découvert lors d’un atelier culinaire en ligne (voir ici), et que nous avons refait ce weekend pour la fête de l’école. Faciles à réaliser, cette fois avec des caramels au beurre salé, ces cookies bien chocolatés fondent en bouche et sont carrément irrésistibles!

Ingrédients (pour 15-20 cookies):
110g de beurre doux 
350g de cassonade brune
55g de poudre de cacao
2 œufs bio
1/2 càc de fleur de sel
1 càc de levure chimique (ou bicarbonate de soude bio) 
260g de farine de froment (T45)
100g de chocolat noir concassé haché grossièrement
8-10 caramels au beurre salé

Préparation:
Préchauffer le four à 150° (chaleur tournante).
Couper les caramels en deux.

Faire fondre le beurre sans bouillir.
Verser le beurre fondu sur la cassonade. Bien mélanger.
Laisser refroidir le mélange (ou le transvaser dans un récipient froid) et ajouter les deux œufs, un à un, en les incorporant au mélange. Cette opération et les suivantes peuvent s’effectuer à la main ou… au robot (feuille plate) ;-)
Ajouter la poudre de cacao et bien incorporer au mélange.
Ajouter ensuite la fleur de sel, la levure et la farine. Bien incorporer jusqu’à obtenir une pâte épaisse et homogène.

Hacher le chocolat en morceaux grossiers. Les incorporer à la pâte.

CookiesCaramelSelBis-1   CookiesCaramelSelBis-7   CookiesCaramelSelBis-9
CookiesCaramelSelBis-5   CookiesCaramelSelBis-11   CookiesCaramelSelBis-14

Former des boules de la taille d’une grosse noix (c’est plus facile avec des gants ou les doigts légèrement humides) et les poser bien espacées sur une plaque à four chemisée de papier cuisson ou sur un Silpat.
Enfoncer le pouce au centre de chaque noix de pâte de façon à former un creux. Déposer un demi-caramel dans ce creux. Couvrir d’un disque de pâte de 0,5cm et sceller de façon à ce que le caramel ne s’écoule pas en cuisant.

Une autre méthode, plus rapide mais plus délicate pour les enfants, consiste à former une boule dans la main, y enfoncer un demi-caramel, reformer la boulle d’une main, la poser sur la plaque et l’aplatir, tout en veillant à ce que le caramel se trouve plus ou moins au milieu du cercle de pâte ainsi formé.

CookiesCaramelSelBis-25   CookiesCaramelSelBis-35   CookiesCaramelSelBis-36
CookiesCaramelSelBis-37   CookiesCaramelSelBis-40   CookiesCaramelSelBis-43

Saupoudrer les cookies de quelques grains de fleur de sel.
Enfourner pour 12 à 14 minutes à 150°. Laisser refroidir 2 minutes. On doit à ce moment pouvoir décoller le cookie avec une spatule sans qu’il ne se déchire (si c’est le cas, remettre à cuire 3 minutes).

Faire refroidir sur une grille. Déguster!
CookiesCaramelSelBis-46   CookiesCaramelSelBis-49   CookiesCaramelSelBis-55

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

Posté par gbogaert à 11:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

07 octobre 2014

Salade Caesar aux pleurotes blancs

CaesarSaladPleurote-43-2

Je vous ai déjà parlé de Permafungi?! L’histoire de deux jeunes agronomes qui décident de se lacer dans la culture de champignons sur un substrat de marc de café collecté dans les restaurants de Bruxelles?!
La petite société que j’avais visité dans les caves de Marolles s’est agrandie et a investit un lieu plus spacieux au nord de Bruxelles, à Tour&Taxis, pour y développer sa production de pleurotes.
Outre le développement d’un espace de culture, Permafungi a mis au point un kit permettant de faire pousser chez soi les précieux champignons! J’avais essayé le premier prototype, je vous en parlais ici, ici, et . Cette fois c’est le kit amélioré, toujours aussi séduisant et pratique, qui m’a donné trois ‘flush’ de pleurotes blancs! Le concept est au point, et après ces phases ‘pilote’, le kit est en vente continue via le site de Permafungi; essayez, c’est fun de faire pousser ses propres champignons dans la cuisine, et puis c’est surtout très bon!

Permafungi2-1-2  Permafungi2-5  Permafungi2-10  PermafungiBox2Flush2-20

Je vous propose de cuisiner vos pleurotes juste sautés, avec une belle salade Caesar, dont j’ai emprunté la sauce à Jean-François Piège. Un véritable délice, les champignons sautés se mariant parfaitement avec ce plat froid.

Ingrédients (pour 2 personnes):
200g de pleurotes blancs
2 petites gousses d’ail pelées
30ml de vin blanc sec
1 càs de ghee (ou beurre clarifié)
200g de filet de poulet
100g de pain (baguette au levain pour moi)
Huile d’olive (à l’ail si possible)
3 sucrines (petites salades Romaine)
100g de salade de jeune pousses
Pour la sauce:
1 œuf dur
1 jaune d’œuf
40g de parmesan fraichement râpé, plus quelques copeaux
1 petite gousse d’ail
25g de pâte d’anchois
Jus d’1/2 citron jaune
1/2 càs de vinaigre de Xéres
70ml d’huile de pépins de raisins
50ml de crème liquide
5 gouttes de Tabasco
1 càs de sauce Worcestershire

CaesarSaladPleurote-7

Préparation:
Préparer la sauce: dans un mixer, mixer finement l’œuf dur avec une gousse d’ail, le jaune d’œuf, le parmesan râpé, et la pâte d’anchois.
Ajouter le jus de citron et le vinaigre et mixer longuement (2 minutes).
Ajouter l’huile en filet et mixer pour émulsionner.
Ajouter la crème et mixer lentement.
Terminer en ajoutant le Tabasco et la sauce Worcestirshire, plus ou moins selon gout.
Réserver.

CaesarSaladPleurote-13   CaesarSaladPleurote-14   CaesarSaladPleurote-16

Couper le pain en cubes de 1cm. Poser sur une plaque à four, verser un filet d’huile d’olive à l’ail, sel et poivre. Enfourner à 170° pour environ 15-20 minutes, jusqu’à ce que les croutons soient bien dorés.

Saler et cuire les filets de poulet dans une poêle chaude et huilée. Faire dorer une face dans une poêle épaisse, tourner les filets sur l’autre face, couvrir et couper le feu; attendre 15 minutes et vérifier l’appoint de cuisson. Réserver.

CaesarSaladPleurote-31   CaesarSaladPleurote-4   CaesarSaladPleurote-17

Cuire les pleurote coupés en lanières dans leur longueur: faire sauter dans une poêle bien chaude avec le ghee et les gousses d’ail entières. Saler et poivrer. Quand ils sont dorés, déglacer au vin blanc. Cuire encore quelques minutes à feu moyen. Oter les gousses d’ail.

CaesarSaladPleurote-22CaesarSaladPleurote-24CaesarSaladPleurote-28

Laver les salades et détacher les feuilles des sucrines. Les mélanger avec 3-4 cuiller à soupe de sauce. Poivrer.

Dresser la salade sur assiette, disposer des morceaux de poulet, les pleurotes, les croutons, et des copeaux de parmesan. Rajouter un peu de sauce et servir avec de la sauce à part.

 

CaesarSaladPleurote-33   CaesarSaladPleurote-43   CaesarSaladPleurote-51

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

06 octobre 2014

Lasagne fraiche aux deux saumons et poireaux

LasagnePoireauSaumonBis-10-2

Voilà une recette que je vous proposais déjà ici et que j’ai (re-re-re-)faite ce soir, cette fois avec une pâte fraîche à la farine bise de froment… un plat réconfortant qui a réjouit ma petite famille! Je ne résiste pas à partager cette nouvelle version avec vous ;-)

Ingrédients (pour 4 personnes):
Pour la pâte à lasagnes (ou 350g de feuilles de lasagne sèches):
400g de farine de froment bio bise (T65)
4 oeufs bio
4 pincées de sel
1 trait d’huile d’olive

400g de filet de saumon
100g de saumon fumé
500g de blancs de poireaux
20g de beurre
10cl de crème fraîche à 30%
15cl de champagne (parce que j’en avais, sinon vin blanc)
50g de beurre
3 càs de farine
500ml de lait tiède
1/2 càc de curry doux
1/2 càc de curry fort
50g de comté frais

Préparation:
Emincer les poireaux en fines rondelles.
Hacher les deux saumons au couteau ou au hachoir.
Dans une poêle, faire suer les poireaux dans 20g de beurre.
Déglacer avec 15cl de champagne brut ou vin blanc sec. Couvrir et laisser cuire à feu doux.
Quand les poireaux sont cuits, monter le feu, ajouter le saumon haché et la crème, cuire 5 minutes.
Assaisonner de sel (peu), poivre, et muscade.

LasagnePoireauSaumonBis-1   LasagnePoireauSaumonBis-2   LasagnePoireauSaumonBis-4   LasagnePoireauSaumonBis-6

Réaliser une béchamel: dans un poêlon, faire fondre 50g de beurre. Ajouter 3 càs de farine et le curry, bien mélanger.
Ajouter le lait petit à petit, et laisser épaissir tout en gardant une consistance un peu liquide. Saler, poivrer.

Préparer les lasagne fraîches: mélanger la farine et les œufs au robot ou en faisant un puits. Si la pâte est trop sèche, ajouter un filet d’huile d’olive. Former une boule, filmer, et réserver 30 minutes à température ambiante.
Abaisser la pâte en la passant 3-4 fois entre les rouleaux de la machine à pâte à ouverture maximale, en pliant la bande en deux après chaque passage. Fariner les deux faces et abaisser finement en 2 ou trois passes (au Kitchen Aid: crans 3 et 5).
Fariner les bandes de pâtes, les découper aux dimensions du plat, et les laisser un peu sécher bien à plat sur des tissus propres et farinés.

Pré-cuire les feuilles de lasagne 2 minutes dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles s’assouplissent. Refroidir sous un filet d’eau, égoutter et poser à plat sur un linge propre.

LasagnePoireauSaumonBis-3   LasagnePoireauSaumonBis-5   LasagnePoireauSaumonBis-7   LasagnePoireauSaumonBis-8

Monter la lasagne: un filet de crème au fond du plat, une couche de feuilles de lasagne, une couche de mélange poireaux-saumon, une couche de feuilles de lasagne, une fine couche de béchamel au curry, et on recommence…
Terminer par une couche de feuilles de lasagne couverte de béchamel, et répartir le Comté râpé.
Poivrer et enfourner pour 20-25 minutes à 180° (chaleur tournante).

   LasagnePoireauSaumonBis-11Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02 octobre 2014

Concours - Fairtrade Belgium

Fairtrade-SAC

[10/10/2014] Après tirage au sort des 28 participants via random.org, c'est Hubert qui remporte le concours! Félicitations!!
Merci à tous d'avoir participé ;-)

 

ConcoursFairTrade

 

C’est un petit concours que je vous propose aujourd’hui, Delhaize m’ayant proposé d’offrir à un lecteur un sac rempli de produits équitables édité spécialement pour la semaine du commerce équitable, la semaine Fair Trade de Delhaize, et les 25 ans de Fairtrade Belgium (anciennement Max Havelaar… ah, vous voyez mieux de quoi je parle maintenant?!!).

Durant toute cette semaine (du 2 au 8 octobre), Delhaize propose une promotion sur sa sélection de plus de 70 produits Fairtrade Belgium, et un sac en coton bio édité spécialement pour l’occasion, pour célébrer 25 ans de collaboration avec cette marque de produits équitables.

Pour tenter de remporter ce sac et une sélection de sept produits Fair Trade, livrés à domicile par Delhaize:
- vous devez disposer d’une adresse postale en Belgique.
- Likez et partagez la page
Facebook de Cook’n’Roll (en mode public).
- Envoyez-moi un mail à
greg@cookandroll.eu avec vos nom et prénom (utilisés sur Facebook) et l’adresse email que je pourrai utiliser pour vous contacter si vous remportez le concours.
- Avant le 9 octobre minuit. 
Le gagnant sera tiré au sort le 10 octobre à l’aide de
random.org et contacté sur son adresse email ou via Facebook.

Bonne chance!

 

Posté par gbogaert à 08:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 octobre 2014

Bun au pastrami Flagrants Délices - et visite de l’atelier

PastramiBun-40

“Laissez-vous prendre en Flagrants Délices”. La formule est accrocheuse, leurs recettes sont délicieuses!

  FlagrantsDelices-55  FlagrantsDelices-59

Flagrants Délices c’est l’histoire de quatre quadras qui décident de plaquer leur carrière IT-Télécom pour se consacrer à leur passion culinaire: le séchage et fumage de produits de toute première qualité, dans le respect de recettes authentiques et de produits artisanaux.
Dès lors, le petit fumoir sur le coin de terrasse de Michael, qui a régalé ses amis pendant quelques années, a évolué en un atelier professionnel à Anderlecht. Là, on trouve désormais une batterie de séchoirs et grands fumoirs verticaux pouvant sécher et fumer, à chaud comme à froid, des saumons, viandes de boeuf, dinde, magrets de canard, et même… des huitres!

FlagrantsDelices-21  FlagrantsDelices-7  FlagrantsDelices-17  FlagrantsDelices-19

L’équipe met un point d’honneur à ne sélectionner que les meilleurs produits, de fournisseurs artisanaux réputés pour leur offre qualitative. On retrouve les viandes de notre boucher-star Dierendonck et de Jack O’Shea, du saumon d’Ecosse Label Rouge, un superbe foie gras de canard belge cuit sur place, des oeufs de cabillaud frais pour réaliser un tarama blanc, et les petits pains servis dans le food truck ont été mis au point spécialement par Yves Guns himself!

FlagrantsDelices-34  FlagrantsDelices-49  FlagrantsDelices-31  FlagrantsDelices-22

Et le résultat s’en ressent: beef jerky tendre et superbement épicé (essayez la version teriyaki!), saumon délicatement fumé, magrets séchés et fumés, huitres cuites et fumées puis conservées dans l’huile: surprenant!

FlagrantsDelices-8  FlagrantsDelices-20  FlagrantsDelices-25  FlagrantsDelices-51

Et puis… le pastrami! Ce pastrami! Une viande de boeuf saumurée, puis enduite d’un extraordinaire mélange d’épices, relevé, et fumée au bois de hêtre. On en coupe de fines tranches pour en garnir un sandwich mou avec la vraie moutarde French’s et des cornichons en saumure importés en direct de Pologne… une feuille de salade et…. une explosion de saveurs!

FlagrantsDelices-46  FlagrantsDelices-53  FlagrantsDelices-54  FlagrantsDelices-58

Flagrants Délices livre ses produits via son site internet, un food truck itinérant à Bruxelles (participant au nouveau Parcours Food Truck), et dans quelques points de ventes sélectionnés (comme Mmmmh! bien entendu :-)
Vous pouvez également convier Flagrants Délices à vous organiser une dégustation à la maison, sans frais, avec une bande de copains! Une façon bien sympathique de faire découvrir ces produits d’exception, et de s'en approvisionner!

FlagrantsDelices-11  FlagrantsDelices-13  FlagrantsDelices-48  FlagrantsDelices-57

Après notre visite à l’atelier, ce pastrami ne quittant plus mes papilles, j’ai été leur en chercher un beau morceau pour composer ce sandwich dont je ne me lasse pas! Le pain est réalisé sur une base de bun à hamburger, à peine sucré, et aromatisé de graines de carvi rappelant le mélange d’épices enrobant le pastrami.

PastramiBun-31

Bun au pastrami

Ingrédients (pour 4 personnes):
Pour le pain:
500g de farine de froment bio
100g de beurre mou
1 jaune d’oeuf
1 càc de sucre
2 càc sel
280ml lait
1 sachet de levure sèche de boulanger
1 càs de graines de carvi grossièrement broyé au pilon

300g de pastrami Flagrants Délices
Moutarde French’s Classic
Un trait de mayonnaise
2 cornichons au sel
Quelques feuilles de salade

Préparation:
Pour les pains:
Diluer la levure dans le lait tiède. Laisser reposer 5 minutes.
Mettre la farine dans un récipient ou le bol du batteur, avec le sucre, le beurre fondu (ou ramolli), et le jaune d'oeuf. Ajouter le lait et incorporer. Ajouter le sel et pétrir 10 min.
Ajouter 1 càs de graines de carvi.
Faire une boule avec la pâte (fariner un peu, la pâte sera assez collante).
Faire 4 à 5 pâtons formés en rectangles de 3 cm d’épaisseur. Poser sur une plaque farinée, bien espacés.
Poser un linge propre sur les pâtons, et laisser lever 1h30.
Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante).
Cuire 20 minutes à 180°. Les pains doivent être cuits à cœur et idéalement peu dorés.
Faire refroidir sur une grilles, et s’ils ne sont pas dégustés de suite, les conserver emballés dans un sac à pain en papier.

PastramiBun-1  PastramiBun-4  PastramiBun-9  PastramiBun-10

Pendant le refroidissement des pains, emballer le pastrami dans du papier aluminium, pratiquer quelques entailles et mettre à réchauffer à la vapeur une bonne heure.
Couper de longues et fines tranches de pastrami.

PastramiBun-11  PastramiBun-13  PastramiBun-17  PastramiBun-22

Monter les sandwich: couper les buns en deux, étaler un fin trait de mayonnaise, quelques feuilles de salade, une belle quantité de pastrami tranché, un beau trait de moutarde French’s Classic, et quelques lamelles de cornichon au sel coupés dans la longueur.
Enjoy!

PastramiBun-31  PastramiBun-34

 

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 16:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

26 septembre 2014

Bacon au praliné de noix de pécan

BaconPraline-6-2

Cette recette me trottait dans la tête depuis un bon moment… quelques recettes de desserts au bacon et mes discussions gourmandes avec Hubert m’avaient donné envie de mélanger sucre et gras de cette façon ultra-gourmande… j’ai profité d’un brunch avec quelques amis ouverts aux découvertes gastronomiques (!) pour tester cette recette improbable et… c’est un régal évidemment!

Ingrédients:
Lard pas trop gras, tranché fin et non fumé
50g de sucre de canne non raffiné
70g de noix de pécan (j’essaierais bien avec des noisettes aussi!)

Préparation:
Torréfier les noix quelques minutes dans une poêle à sec. Laisser refroidir.
Mixer finement les noix avec le sucre.
Enduire les tranches de lard de cette poudre, sur les deux faces.

BaconPraline-1   BaconPraline-2   BaconPraline-3

Disposer les tranches de lard sur une plaque à four et faire dorer sous le grill en surveillant de près pour ne pas les bruler. Retourner les tranches et faire brièvement griller la seconde face.

Laisser tiédir à température ambiante. Fermer les yeux et fondre de plaisir…..

BaconPraline-4   BaconPraline-6

Posté par gbogaert à 09:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 septembre 2014

Corn Bread aux piments Guindillas

 CornBreadPimentBasque-23-2

J’ai récemment reçus par l’entremise d’Oh My Web un assortiment de produits (culinaires bien entendu!) provenant directement du Pays Basque! Sympas, c’est une région que je connais peu, que j’aimerais beaucoup découvrir, et pas seulement parce que les produits qu’on y trouve me font très envie!

Bipia est spécialisé dans le célèbre piment d’Espelette, et propose une série de produits dérivés tels de la moutarde, de la gelée, des sauces et moutardes aux piments!
Anne Rozès m’a fait découvrir un boudin noir en conserve, spécialité locale, de la piperade basquaise ainsi que des cerises au sirop dont je vous parlerai bientôt, j’ai déjà me petite idée sur la façon dont je les accommoderai…
La Maison Arosteguy enfin, que je connaissais déjà comme distributeur du terrrrrible Pimençon (un vin blanc Jurançon parfumé au piment doux) dont je me régale à l’apéro. Leur gamme est étendue et va du curry Madras aux dérivés de piments basques, ou encore à la moutarde vanillée.
Faites un tour sur leurs sites respectifs, vous y trouverez une foultitude de produits basques étonnant!

Bon, me voilà donc avec une belle série de produits de sud, et ce sont les piments verts au vinaigre Guindillas d’Ibarra de la Maison Arosteguy que j’ai décidé de cuisiner en premier: ces piments sont peu piquants avec une saveur rappelant celle du jalapeno. Je me suis basé sur une recette de Catherine Cuisine pour réaliser un corn bread basquo-tex-mex truffé de piments doux Guindillas qui conviennent parfaitement au palais sensible de ma petite famille :-)

Un régal que je vous recommande en accompagnement d’un chili (recette ici) ou d’un tinga de pollo (recette là), ou encore en petits cakes.

 

Ingrédients (pour 8 personnes en accompagnement):
125g de farine de froment
150g de semoule de maïs fine (semola)
1/2 càs de bicarbonate de soude
1/2 càc de sel
250ml de lait
100g de beurre fondu
15ml de jus de citron
40g de sucre
2 oeufs bio
1 càs de miel
8
piments verts au vinaigre Guindillas -- produit offert

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.
Réunir les éléments secs sauf le sucre. Mélanger le lait, le beurre fondu, les oeufs, le jus de citron, et y dissoudre le miel et le sucre.
CornBreadPimentBasque-1   CornBreadPimentBasque-4   CornBreadPimentBasque-7

Incorporer ce mélange aux éléments secs, pour obtenir une pâte épaisse. Ajouter 5 piments coupée en morceaux d’un centimètre.

CornBreadPimentBasque-10   CornBreadPimentBasque-14   CornBreadPimentBasque-16

Verser dans un plat à four beurré. Décorer de trois ou quatre piments.
Cuire 20 minutes et s’assurer de la bonne cuisson en plantant un cure-dent en bois dans la pâte, qui doit ressortir sec.

Démouler et laisser tiédir sur une grille.

CornBreadPimentBasque-24

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook2[4]

Posté par gbogaert à 08:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

19 septembre 2014

Corné Port Royal

CornePortRoyal

Je n’ai pas hésité longtemps avant d’accepter cette proposition de visiter les ateliers de Corné Port Royal, à Wavre. Même si je savais que je ne réaliserais probablement pas de recette avec leurs produits (quoi que… des cookies aux Manons, ça doit le faire!).

CornePortRoyal-2  CornePortRoyal-3  CornePortRoyal-4  CornePortRoyal-6

Corné je connais depuis que je suis en âge de gober une praline! C’était la marque préférée de mon grand-père qui ne jurait que par leurs Manons; les brun clair au café. Quel délice cette praline à la robe épaisse et sucrée, au travers de laquelle les dents s’enfoncent sans peine pour goûter à cette crème au beure, sucre, café… ooooh!
Mais je m’égare!
Corné Port Royal est un des derniers ‘Corné’ de la famille à offrir une large gamme de pralines et chocolats au grand public. Lors de notre visite, on nous raconte les origines de la société, familiale et fondée en 1932, le respect des traditions et des ingrédients de qualité, le travail en atelier à taille humaine, artisanal-industrialisés (une quarantaine de personnes travaillent à produire ces chocolats), et l’orientation clairement ‘traditionnelle’ de Corné: ici pas ou très peu de pralines exotique, de ganache au thé ou au gingembre, mais on retrouve par contre avec plaisir les goûts qui nous accompagnent depuis notre enfance: manons au café, pralines aux ganaches chocolatées, gianduja (toujours aussi imprononçable!), fourrages à la crème et crèmes au beurre… Et puis cette nouvelle tablette de chocolat très noir, Extra Dark à 85% de cacao, au goût subtil de cerise noire, une découverte, un pur délice chocolaté, je n’avais pas autant craqué pour un chocolat depuis longtemps!

CornePortRoyal-8CornePortRoyal-11CornePortRoyal-18CornePortRoyal-21

Après cette petite introduction, quelques discussions, et quelques pralines dégustées les yeux mi-clos, nous voilà encharlottés, tablier serré et protection aux pieds… dans l’atelier! La chaïne de production est à l’arrêt à cette heure tardive, nous retrouvons Daniel Stallaert le chef chocolatier dans son atelier. Blanc, noir, lait, les chocolats sont mis à tempérer dans des ‘fontaines’ à chocolat. Le chef nous apprend à tabler le chocolat chaud sur une grande table de marbre noir; la bande de blogueurs que nous sommes échafaude déjà des plans pour en faire installer dans nos cuisine domestiques!
Quel plaisir, quelle sensualité de travailler cette masse de chocolat épaisse, lourde, et fluide en même temps, avant de la débarrasser dans des cul-de-poule pour former nos premières pralines.

CornePortRoyal-19  CornePortRoyal-21  CornePortRoyal-22  CornePortRoyal-28
CornePortRoyal-30  CornePortRoyal-7    CornePortRoyal-13  CornePortRoyal-78

Deux techniques seront abordées. L’enrobage d’abord consiste à tremper le cœur solide de la praline (du massepain dans notre cas) dans la masse de chocolat. Puis de l’en ressortir avec une fourchette à deux dents dans un geste précis visant à éliminer le maximum de chocolat du dessus de la praline afin de n’en laisser qu’une fine couche. Et tout en évitant d’emprisonner l’air entre les couches, source de bulles disgracieuses!
Avec un cône de papier, et beaucoup de dextérité!, nous décorerons ensuite la praline de filets de chocolat. Tout cela a l’air si simple….. jusqu’à ce qu’on s’y essaie!

CornePortRoyal-64  CornePortRoyal-67  CornePortRoyal-68  CornePortRoyal-70
Le moulage consiste lui à répartir uniformément une couche de chocolat dans un moule en plastique (plus stable, tempéré, et facile à démouler que les ancien moules en métal), qu’on posera ensuite sur un ‘vibreur’ pour éliminer le surplus de chocolat et de bulles d’air. Une fois les coques solidifiée, nous les farciront de caramel au café et d’un grain enrobé, avant de refermer nos praline d’une couche chocolatée qui en formera la base.

CornePortRoyal-51  CornePortRoyal-55  CornePortRoyal-57  CornePortRoyal-12
Quelques exercices d’écriture sur chocolat encore… ah! pour une fois j’ai une excuse aux ‘pattes de mouches’ que mon cher père m’a toujours reprochées :-)

CornePortRoyal-37  CornePortRoyal-45  CornePortRoyal-44  CornePortRoyal-46

L’atelier aurait pu se conclure là, mais Corné et O!Sérieux a eu l’excellente idée de nous faire emballer nos créations dans les règles de l’art! Et là on se rend compte que remplir une boîte de pralines de toutes tailles, en suivant les ordres du client et en veillant à réaliser trois couches plates, s’apparente à un Tetris,… mais en plus dur! Exercice d’emballage ensuite, tout est précis, millimétré, rectiligne, afin de produire une boîte parfaitement emballée, les logos dans le bon sens, le nœud parfaitement aligné sur les bords de la boîte, chapeau!

CornePortRoyal-86  CornePortRoyal-87  CornePortRoyal-88  CornePortRoyal-91
Vraiment une sympathique expérience, dans une ambiance ultra-sympathique; une des raison (en plus de l’environnement très chocolaté) pour lesquelles il doit être bien agréable de travailler chez Corné Port Royal!

CornePortRoyal-76  CornePortRoyal-77  CornePortRoyal-79  CornePortRoyal-82

“J’ai tout mangé le chocolat”, désolé il n’a pas fait long feu et je ne pourrai pas vous faire goûter! Mais n’hésitez pas à faire un tour chez Corné Port Royal pour déguster les célèbres pralines de tradition belge (et ce terrible chocolat noir Extra Dark!)

Corné Port Royal
www.corneportroyal.com/

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 11:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 septembre 2014

Linguine à l’encre de seiche, poivrons grillés, gambas et pimentón

PateSeichePoivronsPimenton-46-2

Pour un concours de recettes aux saveurs espagnoles organisé par 750g, j’ai retravaillé une recette que j’adore et que je vous proposais déjà ici. Les pâtes fraiches à l’encre de seiche légèrement anisées sont servies avec une compotée de tomates et poivrons grillés au piment espagnol et des gambas marinées…

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 œufs
400g de farine de blé dur (‘
Semola di grano duro’)
18g d’encre de seiche
4g de sel
400g de gambas (poids sans les têtes)
1/2 carotte
1/2 jeune oignon
2 càc de graines d’anis
2 càs de concentré de tomates
5cl de cidre brut
50g de chorizo doux
2 poivrons rouges
150g de passata de tomates
3 càc de Pimentón de la Vera
Huile d’olive
Sel, poivre

Préparation:
Préparer les pâtes: battre les œufs entiers avec l’encre de seiche. Incorporer à la farine et au sel,  à la main, au robot ou au robot-coupe. Former une boule, filmer et laisser reposer une demi-heure au moins à température ambiante.
Abaisser la pâte au laminoir, fariner, et couper en linguine.

PateSeichePoivronsPimenton-16  PateSeichePoivronsPimenton-28  PateSeichePoivronsPimenton-32  PateSeichePoivronsPimenton-34

Nettoyer les gambas et réserver les carcasses. Faire mariner les gambas dans 2 càs d’huile d’olive, sel, et 1 càc de Pimentón.

Faire revenir les carcasse des gambas dans 1 càc d’huile avec la carotte et le jeune oignon grossièrement coupés et une càc de graines d’anis. Colorer à peine, couvrir d’eau et cuire à petit bouillon une heure. Filtrer le bouillon.
Ajouter le vin, une càc de graines d’anis pilées, le concentré de tomate et faire réduire jusqu’à ce que le liquide épaississe. Ajouter 6 grammes d’encre de seiche. Bien mélanger. Saler et poivrer. Réserver au chaud.

Enfourner les poivrons épépinés et coupés en 2 sous le grill du four, jusqu’à ce qu’ils noircissent. Laisser refroidir.
Peler et couper les poivrons en cubes. Emincer le chorizo en petits dés.

PateSeichePoivronsPimenton-2  PateSeichePoivronsPimenton-3  PateSeichePoivronsPimenton-4  PateSeichePoivronsPimenton-8

Dans une poêle épaisse, faire fondre le chorizo à feu doux pour qu’il rende du gras. Y faire revenir les poivrons; ajouter la passata de tomates et 2 càc de Pimentón. Laisser compoter à feu doux et à couvert pendant 15-20 minutes.
Rectifier l’assaisonnement. Maintenir au chaud.

PateSeichePoivronsPimenton-6  PateSeichePoivronsPimenton-20  PateSeichePoivronsPimenton-21  PateSeichePoivronsPimenton-36

Cuire les gambas un court instant à feu moyen dans une poêle. Maintenir au chaud.

Cuire les pâtes dans une grande quantité d’eau salée. Bien les égoutter.
Incorporer le jus de crustacés aux pâtes, bien mélanger.

Servir sur assiettes chaudes avec la compotée de poivrons au Pimentón et les gambas, une pincée de fleur de sel.

 

 

 

 

 

PateSeichePoivronsPimenton-44   PateSeichePoivronsPimenton-62

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook2[4]

Posté par gbogaert à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 septembre 2014

Kitchen Trotter - Kit de cuisine du monde

KitchenTrotter-2  KitchenTrotter-3

Cet été j’ai reçu un exemplaire de la box Kitchen Trotter à tester. Le marché belge s’ouvre rapidement aux box en ce moment, celle-ci vient s’ajouter au nombre grandissant d’offres de colis mensuels thématiques que l’on peut y trouver.
Cette fois, j’ai vraiment été conquis! Par le concept, par le packaging, par la documentation, et par l’originalité des produits proposés!

Evidemment, une box alliant plaisirs gastronomiques et voyage ne pouvait que me plaire: Kitchen Trotter propose chaque mois une sélection de produits provenant d’un pays ou région du monde. Cette-fois, coupe du monde oblige en ce début d’été, c’était le Brésil qui était à l’honneur! Une jolie boite décorée d’oiseaux exotiques, des fiches cartonnées très soignées présentent produits et recettes, et bien entendu une sélection de produits brésiliens originaux: Pao de Queijo, caïpirinha en kit, petits biscuits aux cacahuètes, épices à grillades, farofa (farine de manioc), confiture de mangue et maracuja, ou encore un mix à
quindins. Bon, pour être franc ce dernier ne m’a pas du tout convaincu, je venais d’en réaliser moi-même sans plus d’effort et pour un résultat bien meilleur!

GRE_9546  GRE_9559  GRE_9633  GRE_9638

Les pao de queijo par contre, additionnés d’un peu de lard local (Belge je veux dire!) étaient absolument délicieux, et après en avoir entendu parler pendant toute la coupe, j’étais content d’enfin les découvrir! Je les ai servis en apéro avec une caïpirinha (version sans alcool incluse, grâce au sirop Monin de la box!) lors d’un diner brésilien en famille. Les petits bracelets porte-bonheur accompagnant le kit ont terminé de nous mettre dans l’ambiance, et si les quindins n’étaient pas extraordinaires, on s’est rattrapés sur une délicieuse tarte au citron vert et menthe maison (recette à venir) ;-)

GRE_9184  GRE_9539  GRE_9544  GRE_9553

Conquis donc par cette box, qui propose vraiment de sortir de son quotidien pour s’essayer à des recettes originales, exotiques, inhabituelles! J’ai réutilisé les épices à churrasco pour faire mariner un poulet, je referai certainement des pao de queijo, et quant aux petits biscuits fondants aux cacahuètes…. y’en a plus!

Toutes les infos sur la box Kitchen Trotter se trouvent ici: www.kitchentrotter.com/
 

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par gbogaert à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



Fin »