Cook'n'Roll

22 août 2017

Légumes marinés à l'italienne

Legumes-vinaigre-huile-35-2

 

La saison des légumes d'été est à son apogée, c'est le moment de les déguster et aussi de penser à l'hiver! Voilà une chouette recette italienne dans laquelle les légumes sont cuits au vinaigre avant d'être plongés et mis en conservation dans une belle quantité d'huile. Les légumes se conserveront de cette façon un bon nombre de mois, et offriront à la dégustation un équilibre aréable entre le goût du légumes, l'acidité du vinaigre et le gras de l'huile! En apéro sur un toast, en accompagnement d'une viande ou d'un plat froid, c'est un régal!

Ingrédients:
2kg de poivrons de couleurs variées (et/ou piments doux)
2kg d’aubergines longues
3 litres de vinaigre blanc
100g de sucre
3 branches de basilic
3 branches de persil/marjolaine
3 gousses d’ail
40g de câpres
1 litres (environ) d’huile d’olive
Gros sel de mer

Préparation:
Hacher l’ail.
Laver et épépiner les piments et poivrons. Couper en morceaux de 2 cm environ.
Couper l’aubergines en rondelles de 5mm.
Faire bouillir 3 litres de vinaigre avec 3 litres d’eau et 5 càs de gros sel marin.
Ajouter le sucre et et 3 càs d’huile d’olive.

Legumes-vinaigre-huile-2  Legumes-vinaigre-huile-5  Legumes-vinaigre-huile-12  Legumes-vinaigre-huile-14

Verser les légumes dans l’eau bouillante et cuire 5 minutes en remuant à partir de la reprise d’ébullition.
Bien sécher les aubergines dans du papier absorbant. Poser tous les légumes sur des linges propres et secs ou du papier absorbant, et laisser reposer 12 heures.

Legumes-vinaigre-huile-15  Legumes-vinaigre-huile-19  Legumes-vinaigre-huile-20  Legumes-vinaigre-huile-23

Mettre les légumes dans un grand bocal avec l’ail et les aromates. Couvrir complètement d’huile, jusqu’à 2cm du bord. Nettoyer les bord et le joint à l’alcool. Fermer hermétiquement.
Stériliser en plongeant le bocal 20 minutes dans une casserole d’eau bouillante.

Legumes-vinaigre-huile-24  Legumes-vinaigre-huile-25  Legumes-vinaigre-huile-26  Legumes-vinaigre-huile-27

Laisser refroidir et reposer 3 semaines au minimum. Se conserve un an au moins. Une fois ouvert, se conserve encore quelques semaines voir mois en veillant à n’utiliser que des ustensiles stérilisés pour se servir.

Legumes-vinaigre-huile-29  Legumes-vinaigre-huile-31  Legumes-vinaigre-huile-39

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


21 août 2017

Salade crétoise

20170820_191153

Voilà une recette toute simple, qu’on déguste au moins quotidiennement depuis notre arrivée en Crète, et que je voulais partager avec toi après l’avoir refaite sur un coin de kitchenette au Konaki Studios de Panormos!
Le secret de ce plat réside bien évidemment dans la qualité des produits; pour le reste c’est une simple et succulente salade, différent de la traditionnelle ‘salade grecque’ par l’ajout de pain d’orge sec et croquant.

Ingrédients (pour 2 personnes):
1 belle grosse tomate bien mûre à chair dense
1/2 poivron vert
1/2 oignon rouge
1 concombre grec (variété vert pâle) ou 1/2 concombre belge!
100g de feta
8 olives noires
3 càs d’huile d’olive crétoise
1 càc d’origan sauvage séché
1 petit pain sec à l’orge crétois (à défaut, 40g de pain aux céréales légèrement toasté)
Sel fin

Préparation:
Couper la tomate épépinée en cubes grossier (2-3cm). Couper le concombre en quatre dans la longueur, enlever les pépins et couper les quartiers en tranches de 5mm.
20170820_164844  20170820_165413  20170820_165415  20170820_191338

Trancher le demi-oignon en fines lamelles; les couper en deux ou quatre.
Epépiner le demi-poivron; le trancher en fines rondelles; les couper en deux ou quatre.
Dénoyauter les olives et les couper en rondelles.

20170820_170225  20170820_165858  20170820_165903  20170820_165941
Disposer les légumes dans un plat. Saler. Emietter la feta. Répartir le pain cassé grossièrement, et les olives. Saupoudrer d’origan séché. Verser 2 à 3 càs d’huile d’olive en filet.

20170820_165958  20170820_191305
 
Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 août 2017

Portugal - balade entre Porto et Lisbonne

Portugal

Deux bonnes heures de vol séparent Bruxelles de Porto. Nous voilà arrivés pour une dizaine de jours au Portugal, sans but précis si ce n'est de découvrir Porto et revoir Lisbonne!
Pratique, un métro relie l'aéroport au centre ville. Nous sommes très chaleureusement accueillis aux Century Fontainhas Apartments où une jeune portugaise francophone nous explique sa ville d'adoption avec passion! La formule 'location d'appartements' est très répandue au Portugal, on réserve facilement même via Booking, et offre l'avantage d'un confort supplémentaire par rapport à l'hotel et de ne pas devoir faire trois repas au resto! Bref, ravis du Century Fontainhas Apartments (hormis le bruit de la rue).

Portugal-1  Portugal-6  Portugal-7  Portugal-9
Nous sillonnons la ville pendant trois jours, sous un agréable soleil d'automne. Dans la partie 'haute' de la ville on apprécie particulièrement les sandwich au cochon de lait servis A Casa Guedes. Attablés au bar on peut à loisir voir le balais des cuisinières sortant de gros jambons rôtis à la peau croustillante pour les amener au bar où il seront tranchés finement, mêlés à un peu de jus de cuisson puis fourrés dans des pains toastés avec une généreuse couche de fromage crémeux (ou pas, au choix)! Hyper simple, une tuerie! Dans cet établissement simple et populaire on découvre aussi le caldo verde, une soupe aux choux et pommes de terre toute simple elle aussi mais parfaite pour ajouter quelques légumes à nos repas carnivores! Pour ma part je me laisse tenter par une soupe "Pipas" au sang de porc (rien ne se perd)... l'énoncé peut effrayer, mais le goût est très doux, rappelle le boudin noir, un régal (mais en même temps j'adooooore le boudin noir!). Ca calle bien!

Portugal-2  Portugal-3  Portugal-4  Portugal-1252
La plupart des restos proposent la spécialité locale, la Francesinha, sorte de croque-monsieur bien garni de charcuteries, couvert de fromage et arrosé d'une sauce légèrement piquante. On n'y goutera finalement pas!

Portugal-10 Portugal-16 Portugal-12

La balade dans Porto est agréable. On croise de jolis trams d'époque, des églises et bâtiments couverts des fameux azulejos (carrelages décorés), de jolies églises, une superbe bibliothèque en bois travaillé, un Superdry, et même un McDo dans un magnifique bâtiment d’époque garni de grand miroirs et de dorures!
Le centre d'art Hard Club nous retient un moment en descendant vers le bas de la ville; des expos y sont organisées (photos lors de notre passage), un beau resto à l'étage, le tout dans un bâtiment post-industriel du plus bel effet.

Portugal-20  Portugal-30  Portugal-17  Portugal-13

Impatients de découvrir le marché Bolhao, abrité sous une grande halle, nous sommes un peu déçu par l'offre réduite de produits du cru, au profit des produits un peu trop touristiques. On y trouve néanmoins des marmeladas maison, quelques belles charcuteries, et en semaine du poisson frais (pas le jour de notre visite, le marché est fermé le dimanche et ne propose pas de poissons le lundi).

Portugal-38  Portugal-39  Portugal-40  Portugal-41
Portugal-42  Portugal-43  Portugal-44  Portugal-45


Nous nous attablons à l'une des petites terrasses du centre du marché. Service très olé-olé, touristique à mort, lent et désorganisé, mais finalement on se régale de sardines grillées délicieuses.

Portugal-47  Portugal-48  Portugal-49  Portugal-54

La ville est très très pentue! De longues rues descendent vers la rive du Douro et le quartier de la Ribeira célèbre pour ses petites ruelles bordées de maisons un peu délabrées mais offrant un spectacle coloré, surtout au soleil couchant depuis la rive opposée du fleuve.

Portugal-31  Portugal-29

Difficile de faire le tri entre les restaurants à touristes, nous atterrissons au Porto Escondido qui s'avère un très bon choix, dans une petite cour de la Ribeira, on dégustera du Bacalhau "a Bràs" (cuit avec œufs et pommes de terre) et "a Braga" (file de morue, pommes de terre, légumes).

Portugal-32  Portugal-37  Portugal-36  Portugal-51
Aaaaaaah le baccalau! Un mot et une saveur qui rythmeront notre périple! On le retrouve à tous les étages ce poisson (morue) séché. Partout on trouve le poisson presque entier, ouvert en deux, salé et séché. Il se conserve ainsi des mois et doit être désalé 48h avant d'être cuisiné comme un filet frais. J'en ai un bon kilo dans mes bagages, les recettes suivront sur Cook'n'Roll (celle des pasteis de bacalhau est ICI)!

Portugal-18 Portugal-14 Portugal-15

On traverse le Douro sur un grand pont métallique à hauteur de la Ribeira, au choix à quelques mètres de l’eau ou sur l'étage supérieur au  niveau de la ville haute. Le Douro prend sa source au nord-est de Porto et est bordé sur une bonne partie de coteaux de vignobles servant à la réalisation des deux vins fameux de la région, le Porto et le Vino Verde, ainsi qu'une série d'autres vins moins connus (des rouges notamment).

Si les raisins sont récoltés et pressés dans ces vignobles éloignés de Porto, c'est à Villa Nova de Gaia, juste en face de Porto sur le bord du fleuve, que les célèbres maisons de Porto font murir leurs vins mutés. Encouragés par les Anglais à la production de ce breuvage, ce sont des noms anglophones qui garnissent la colline, signalant les chais de Graham's, Sandemann, Porto Cruz, Cruz, etc...
Chacun propose une visite-dégustation et nous ne nous faisons pas prier pour franchir la porte de Graham's.
La visite consiste à visionner un film détaillant la production, la récolte, le foulage et la mise en tonneau du vin, avant de visiter les chais, grandes pièces aux murs de briques renfermant des milliers de tonneaux de chêne et de bouteilles.

Portugal-21  Portugal-22  Portugal-24  Portugal-25

S'il y a peu à voir, les explications sont passionnantes. On apprend que les raisins mûrissant sur les rives du Douro sont récoltés foulés sur le lieu de récolte, mis en fermentation, avant de recevoir une dose (25% environ) d'alcool de raisins qui arrêtera la fermentation. Le vin est alors transporté vers Porto, où il est mis à mûrir en fûts. Ravis en tout cas d'en avoir appris plus sur ce vin et d'avoir pu faire une dégustation comparée de différents vins d'un même producteur.
… et je t’en dirai plus sur le sujet très bientôt, j’ai prévu d’ici quelques semaines une visite plus approfondie des caves de Graham's - stay tuned ;-)

Portugal-26  Portugal-27  Portugal-28  Portugal-33 

Premières pluies du séjour... pas les dernières  malheureusement. L'achat d'un parapluie s'avèrera un bon investissement!

Portugal-35 Portugal-34 Portugal-52
Après trois jours de balade le nez au vent dans la ville, des tonnes de petits cafés et pâtisseries aux jaunes d'œufs et sucre (le pasteis de nata n'est qu'un représentant de cette grande famille), de bacalhau à toutes les sauces, d'azulejos et de petits apéros en terrasse, nous mettons le cap au sud vers la ville universitaire de Coimbra. Pas de plans précis pour ce voyage, on décide de se laisser conduire en train plutôt que de louer une voiture. Réservation de train facile par internet (il y a du wifi un peu partout btw) sur cp.pt, booking.com nous trouve un chouette petit hôtel pas trop cher et bien situé (Vitoria), parfait!

 

Portugal-56  Portugal-57  Portugal-58  Portugal-60

Coimbra est une des plus vieille villes universitaires du monde. Fondée au XIIIème elle a une grande réputation internationale, et ses étudiants représentent un tiers de la population de la ville.

Portugal-61  Portugal-62  Portugal-63  Portugal-65
Portugal-59Portugal-72Portugal-70Portugal-71
Sympa de s'y balader, de grimper dans la vieille ville avec ses petites ruelles typiques. On visite l'université aussi, dont une superbe bibliothèque en bois renfermant des murs de livre d'un autre âge.

Portugal-66  Portugal-67  Portugal-68  Portugal-69

Chapelles, auditoires et salles en bois, la visite es agréable à défaut de nous passionner. On ne passera qu'une nuit dans la ville avant de prendre la route, en bus cette fois (Rede Expressos, tout confort, wifi à bord, calme et confortable), vers la côte.

Nazare est une ville côtière, ancien petit village de pêcheurs aujourd'hui station balnéaire, célèbre pour les vagues immenses qui battent ses côtes en automne, paradis des surfeurs de l'extrême.

Portugal-78  Portugal-74  Portugal-75  Portugal-76
Portugal-77  Portugal-84  Portugal-85  Portugal-82

Pas de bol, les vagues de dix mètres ont assuré le spectacle la veille de notre arrivée. On grimpe néanmoins en funiculaire sur la colline surplombant la baie de Nazare, pour une chouette balade vers le phare, vue sur la côté rocailleuse battue par les vents et les vagues. A hauteur du phare les vagues s’écrasent violemment sur les rochers, et même si ce n'est pas 'le' jour le spectacle est déjà bien impressionnant. On fait le plein d'iode et de grand air avant de faire encore de longues balades, un petit jogging et une exploration des ruelles typiques du village bordant le front de mer.

Portugal-101  Portugal-99

Portugal-97  Portugal-98

Portugal-103  Portugal-104  Portugal-105  Portugal-118

Au matin, on y découvre des femmes de pêcheurs étendant le produit de la pêche (sardines et calamars principalement) sur des séchoir en mailles de filets, à même la plage. Le spectacle est odorant et typique, et donne une idée de l'activité qui a du animer cet ancien village de pêchers il y a quelques décennies.
A courte distance de la plage, dans le village, un marché couvert propose une belle sélection de produits de la mer et de la campagne: on en profite pour faire le plein de fromages (vache, chèvre, brebis) et charcuteries.

Portugal-107 Portugal-111 Portugal-116Portugal-108 Portugal-110 Portugal-112

A deux pas de notre hôtel (Mare, très confortable *** pour €42 pdj compris, parfait!) un petit resto fait la une de Yelp et de nos guides: le A Tasquinha propose des spécialités de la mer, et nous optons pour une sélection de gambas (pas terrible) et un délicieux arroz mariscos, sorte de risotto liquide garni de poissons et crustacés.

Portugal-88  Portugal-89  Portugal-90  Portugal-91
Notre bus est réservé pour le lendemain, sans quoi on aurait probablement passé une bonne journée de plus à Nazare dont l'air vivifiant et la tranquillité nous ont beaucoup plu!

En route pour Lisbonne.
En bus cette fois encore, trois petites heures de route. Impatients de revoir cette ville qui nous avait laissé un excellent souvenir lors de précédents voyages. Petit appart réservé dans l'Alfama (vieux quartier populaire de la ville); passés les petits soucis d'organisation et de propreté à l'arrivée, on s'installe confortablement dans ce logement bien pratique et situé au cœur du vieux quartier de la ville: petites ruelles, femmes s'apostrophant d'un bâtiment à l'autre, petits commerces de quartier où tout le monde se connaît, restos à touristes aussi et Fado à tous les coins de rue. L'ambiance y est néanmoins typique et agréable.

Portugal-119  Portugal-120  Portugal-121  Portugal-135

Portugal-134  Portugal-131  Portugal-132  Portugal-137

Portugal-141  Portugal-142  Portugal-144  Portugal-140

Portugal-133  Portugal-136  Portugal-138  Portugal-157

Portugal-155  Portugal-161  Portugal-163  Portugal-194

Quatre jours pour redécouvrir cette ville toujours aussi belle, vivante, et... touristique. Les boîtes de sardines sont partout, plus belles les unes que les autres, le bacalhau aussi, et que dire des pâtisseries tellement tentantes avec leurs couleurs dorées, mélange de pâtes beurrées et de jaunes d'oeufs sucrés!

Portugal-123  Portugal-124  Portugal-126  Portugal-122

On retrouve aussi le plaisir de déguster une Ginjina (alcool de griottes - j'en parfumerai mon foie gras au retour!) dans une petite aubette du centre ville, les pasteis de nata irrésistibles, et les spécialités de fromages et charcuteries fumées au marché des producteurs.

Portugal-150  Portugal-151  Portugal-152  Portugal-153

Portugal-158 Portugal-160 Portugal-154

A quelques encablures de la Placa de Comercio se tient le Mercado da Ribeira. On ne verra pas le marché en lui même, trop excités de découvrir son annexe 'Time Out' où les restaurateurs sont alignés pour proposer des spécialités plus attirantes les une que les autres.

Portugal-127 Portugal-129  Portugal-145

Cuisine de chefs renommés de la région, sushi, cuisine asiatique, boulettes de viande et de bacalhau, cochon de lait rôti à la peau croustillante (mon choix du jour!),... le choix est difficile, le monde se presse sur les grandes tables dans un joyeux brouhaha. Zut, à notre sotie de table, le marché à fermé ses portes!

Portugal-128   Portugal-147   Portugal-148   Portugal-149

Eglises, tram, petites ruelles, fado, bacalhau, balades urbaines, Lisbonne propose une multitude d'activités à qui aime découvrir la ville (et n'a pas peur des côtes!).

Balade à Sintra, à une petit heure de train de Libonne.

Portugal-164   Portugal-165   Portugal-169   Portugal-167

Portugal-168 Portugal-170 Portugal-162

Le highlight gastronomique de ce séjour sera notre passage à la Cervejaria Ramiro. On fait la file pour y rentrer, d'autant qu'on n'a pas réservé un samedi soir. Avant de rentrer dans une grande salle de type brasserie, où les serveurs s'agitent de table en table, servant de simples plâtrées de fruits de mer. Hormis une pièce de viande ou deux, la carte est exclusivement tournée vers la mer. Pas de préparations compliquées ici, et oubliez les légumes, les fruits de mer sont proposés ultra-frais, cuissons courtes et accompagnés de pain toasté et beurré. Et d'un verre de vino verde bien entendu, ou d'une bière.

Portugal-191 Portugal-175 Portugal-177

Portugal-173 Portugal-182 Portugal-180

Après avoir choisi (au poids) un tourteau, des pouce-pieds, des gambas, et des huitres, on nous apporte le matériel nécessaire: fourchette à crustacés, planchette et marteau pour venir à bout des carapaces récalcitrantes.

Portugal-181   Portugal-178   Portugal-184   Portugal-188

De grands aquariums bordent la salle et on voit les serveurs régulièrement y plonger le bras pour en sortir un homard, une langouste, ou autre crabe qui finira sa course deux secondes plus tard dans les casseroles fumantes de la cuisine ouverte! Tout un spectacle!

Portugal-176 Portugal-185 Portugal-186

Portugal-187 Portugal-189

Pendant que notre tourteau finit de cuire on nous apporte nos pouce-pieds avec une petite explication sur la manière de décortiquer ces mollusques au look improbable (et effrayant pour certains). C'est un régal, juteux, iodés, doux, une belle découverte!
Nous quittons Ramiro repus et à regret, ravi d'avoir passé une si délicieuse soirée!

Fin de séjour tranquille avec un retour en train sur Porto, logement dans un petit hotel 'design' du centre et dernières emplettes avant le retour.

 Portugal-195  Portugal-196  Portugal-197  Portugal-198
Portugal-199  Portugal-200  Portugal-201  Portugal-203

Belle escapade malheureusement un rien trop humide à notre goût, mais pleine de jolies découvertes et une envie de pousser la visite de ces belles régions plus loin encore lors d'une prochaine escapade!

Portugal-202

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

18 août 2017

Cécila

Cecila

J'ai été invité à re-découvrir la cuisine de Mélanie Englebin chez Cécila, un restaurant gastronomique situé, pour quelques jours encore, à deux pas de la Grand Place de Bruxelles. Une première visite il y a deux ans m'avait fait découvrir une cuisine raffinée, équilibrée, élégante et tournée en grande partie vers la mer. Le contact avec la cheffe au travers de sa cuisine ouverte était par contre assez froid - un 'mauvais jour' probablement - et j'étais ravi de rencontrer cette fois une jeune femme ouverte, souriante, et visiblement heureuse de partager sa belle cuisine et des perspectives qui l'attendent pour la faire encore évoluer.

Cecila-1  Cecila-2  Cecila-5  Cecila-6

En effet, Mélanie Englebin fermera les portes du Cécila de la rue des Chapeliers, heureuse du travail qu'elle y a accompli, pour déplacer ses cuisines dans un lieu idéalement plus grand, ouvert sur l'extérieur, et dans lequel elle pourra encore mieux exprimer ses talents. Stay tuned, donc, si tout va bien une nouvelle adresse gourmande bruxelloise devrait voir le jour d'ici la fin de l'année!

Cecila-15  Cecila-9  Cecila-16  Cecila-11

Pour notre plus grand plaisir, la cheffe propose encore jusqu'à la fin du mois un menu composé de ses plats 'signature' et réalisations les plus appréciées. Nous avons dégusté ce midi-là le menu 4 service à €59 (hors vins).
Pour accompagner notre Petit Chablis d'apéritif, un carpaccio de bonite, huile de persil et condiment au sake kasu (la lie de fermentation du riz en sake!). Fin mais manquant un peu de relief à mon goût.
La verrine de brandade de cabillaud elle par contre était très gourmande et au goût bien rond et profond, accentué encore par un jus au café... une belle mise-en-bouche qui ouvre appétit et curiosité pour la suite du repas!

Cecila-8  Cecila-10  Cecila-12  Cecila-11
Mélanie Englebin aime les produits de la mer - et les associations osées, on le verra - et ne s'en cache pas: notre première entrée de homard 'juste cuit', pana cotta de corail, et mayonnaise de laitue de mer était très bien maitrisée, belle cuisson du homard, pana cotta fine et légère laissant s'exprimer le crustacé, une entrée fraîche et toute en finesse.

Cecila-14  Cecila-18  Cecila-22  Cecila-21

Association peu banale de moules (de bouchot) et de râble de lapin pour suivre, accompagnés d'une délicieuse écrasée de pommes de terres à la bergamote, copeaux de lomo de porc et émulsion du jus des moules. Servi avec un excellent rosé d'assemblage portugais. Un accord qui fonctionne bien, même si le lapin passe un peu inaperçu à côté de la saveur plus marquée des moules (et de la succulente purée; décidément la patate me plaît dans ce menu!).

Le menu va crescendo, le plat de pigeonneau et calamars, garni d'une déclinaison de petits pois, était sublime! Quelle audacieuse association pour ces deux ingrédients au goût franc qui se répondent parfaitement dans l'assiette, soutenus par la douceur du petit pois, le peps des myrtilles cuisinées au gras fumé, et le croquant d'une croquette de cuisses du pigeonneau. Un très beau plat, au palais comme au regard. Très bien accompagné des notes puissantes et fruitées d'un pic Saint Loup (syrah, grenache et mourvèdre).

Cecila-7  Cecila-24  Cecila-26  Cecila-25

Le dessert nous a tous conquis je pense: une assiette très graphique, très gourmande aussi, garnie de crémeux de chocolat, d'un autre aux amandes, d'un crumble croustillant aromatisé de graines et épices (fenouil notamment), et d'un sorbet aux cerises parfait! L'ensemble est succulent, panache de saveurs, de textures, et de températures. Une très belle fin de repas!

Cecila-28  Cecila-30  Cecila-31  Cecila-32

En attendant le ‘nouveau’ Cécila, je ne peux que vous encourager à faire encore une visite rue des Chapeliers pour (re-)découvrir la cuisine de Mélanie Englebin!

Cécila
16 rue des Chapeliers ; B-1000
02 503 44 74
www.restaurantcecila.com

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 août 2017

Saumon mi-cuit au sésame, salade asiatique

Saumon_Sesame_Crudites-105 

Une combinaison d’ingrédients issus de plusieurs recettes pour ces bols-repas asiatiques frais et parfumés!
J’ai associé les crudités de mon Yam Nua, des nouilles assaisonnée de sauce au tamarin et beurre de cacahuète, et un beau morceau de saumon mariné et enrobé de graines sésame comme ma maman me l'avait récement cuisiné! Mi-cuit parce que c’est comme ça que je le préfère!

Ingrédients (pour 2 personnes):
300g de filet de saumon, sans peau
2 càs de sésame torréfié
2 càs de sésame noir
1 càs de sauce soja
1/2 càs de vinaigre à sushi
1/2càs de mirin
1/2 càs de nuoc mam

Pour les nouilles:
100g de nouilles sèches
Pour la sauce:
0,5 càs peanut butter (US style)
1/4 càc de piment sririsha
1/2 càs de jus de tamarin
1 càs de lait de coco
1 càc de nuoc mam
1/4 càc de sucre
1 càs de lait

Pour la salade asiatique:
6 tomates cerises
1/2 concombre
4 feuilles de laitue
1 carotte
6 feuilles de coriandre
3 feuilles de menthe
Pour l’assaisonnement:
4 càs de jus de citron
3 càs de nuoc mam (sauce poisson)
1 càs de sucre non raffiné (ou sucre de palme)
1/2 échalote
1/2 càs de beurre de cacahuète
1/2 piment oiseau (facultatif)

Préparation:
Faire mariner le saumon 2-3 heures dans un mélange de sauce soja, vinaigre, mirin, et nuoc mam.
Sécher le poisson, le couvrir de sésame doré et noir. Réserver au frais.

Cuire les nouilles et les refroidir rapidement. Mélanger les ingrédients de la sauce et assaisonner les nouilles avec ce mélange.

Yam_Nua_Boeuf-100  Saumon_Sesame_Crudites-100  Saumon_Sesame_Crudites-101  Saumon_Sesame_Crudites-102

Couper les crudités en fines lamelles, hacher les herbes, et bien mélanger le tout.
Mélanger les ingrédients de la sauce et assaisonner les crudités avec ce mélange.

Dans une poêle très chaude, mettre 1 càs d’huile végétale et saisir le poisson deux-trois minutes sur chaque face, en couvrant la poêle (le sésame a tendance à sauter!).
Vérifier la cuisson, mi-cuite à coeur.

Servir en bols par exemple, en disposant les nouilles et les crudités, puis le poisson. Décorer de feuilles de coriandre.

Saumon_Sesame_Crudites-109  Saumon_Sesame_Crudites-104

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


15 août 2017

Glace Vitamix aux figues et noix caramélisées

Glace-figue-noix-miel-Vitamix-22-2

Je te parlais (ici) de ma découverte du Vitamix, de sa puissance et de sa robustesse, et d’une utilisation surprenante de la vitesse de la lame pour chauffer un liquide mixé…
A l’opposé j’ai voulu mettre le blender à l’épreuve pour réaliser une glace (ou pour être précis un ‘dessert glacé’) aux fruits très légère en matières grasses et sucre, et ne nécessitant pas l'utilisation d’une sorbetière. Bien entendu, l’appareil ne refroidit pas, il faut préalablement congeler une partie des ingrédients. J’ai utilisé des figues bien mûres en cette saison, les ai mariées à un peu de lait, de fromage léger, de miel et de noix caramélisées pour wiiiiiiiz réaliser en trois minutes un dessert épatant, succulent et finalement peu calorique!
Bluffant!

Et si d'aventure tu voulais te laisser tenter, Vitamix t'offre 10% de réduction sur leur store online (theblender.be) avec le code COOKNROLL ;-)

Ingrédients:
15 petites figues noires bien mûres
1 yaourt à la grecque 0% (170g)
250 à 300ml de lait entier
3+3 càs de miel (un superbe miel artisanal produit par un ami-d’amie à Huildenberg)
100g de cerneaux de noix
100ml d’eau

Préparation:
La veille, laver, couper en deux, et congeler les figues.

Glace-figue-noix-miel-Vitamix-2  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-3  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-6  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-9
Préparer les noix: dans un poêlon, faire bouillir 100ml d’eau avec 3 càs de miel. Laisser réduire 5 minutes. Quand le liquide devient sirupeux, ajouter les cerneaux de noix . Cuire encore quelques minutes en remuant pour bien enrober les noix de miel caramélisé. Débarrasser sur un Silpat ou papier cuisson et laisser refroidir complètement (on peut les rouler rapidement dans le sucre pour un effet cristallisé).

Glace-figue-noix-miel-Vitamix-10  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-11  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-13  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-16

Dans le Vitamix, verser le yaourt, les figues congelées, 250ml de lait et 3 càs de miel.
Mixer une trentaine de secondes (pas plus, le mélange ne doit bien entendu pas chauffer!) à vitesse maximale et rabattant le mélange vers les lames avec le poussoir.

Glace-figue-noix-miel-Vitamix-18  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-19  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-20  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-21
Ajouter les noix caramélisées et mixer quelques secondes à vitesse lente pour briser et mélanger les cerneaux dans la glace.

Servir sans attendre! Ou poser une heure au congélateur pour une glace plus dure.

Glace-figue-noix-miel-Vitamix-22  Glace-figue-noix-miel-Vitamix-24

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

12 août 2017

Le Clos des Récollets - Durbuy

Recollets

En ce premier weekend d’août, j’ai eu la chance d’être invité par Angélique et Frédéric Bruneel à découvrir le gîte et le couvert du Clos des Récollets, l’hôtel-restaurant qu’ils tiennent à Durbuy depuis dix-sept ans.

Clos-des-Recollets-56  Clos-des-Recollets-11  Clos-des-Recollets-23  Clos-des-Recollets-9
Durbuy est “la plus petite ville du monde” (sic!) mais surtout un lieu magnifique des Ardennes belges où les petites maisons en pierres du pays campées le long de ruelles sinueuses et pavées, les petites places et les magasins d’artisanat, de salaisons ardennaises et de brocantes en tout genre ont un charme époustouflant. Construite sur les bords de l’Ourthe, Durbuy est entouré de verdure et de bois, offrant au visiteur d’infinies possibilités de balades alentours.

Clos-des-Recollets-5  Clos-des-Recollets-6  Clos-des-Recollets-12  Clos-des-Recollets-13
Clos-des-Recollets-14  Clos-des-Recollets-15  Clos-des-Recollets-17  Clos-des-Recollets-16
Le Clos des Récollets est situé au centre du village, dans une grande maison en pierres grises du pays, et dispose d’une jolie terrasse au carrefour des ruelles calmes de la ville.
L’établissement est décoré avec beaucoup de goût, simplement et en mettant en avant les matières et couleurs locales, pierre du pays, poutres apparentes, fonds blancs et beiges reposants, touches de couleurs et tableaux discrets finissant de décorer cet endroit qui appelle au calme et au repos.

Clos-des-Recollets-3  Clos-des-Recollets-2  Clos-des-Recollets-7  Clos-des-Recollets-8
Notre chambre ne faisait pas exception, spacieuse, offrant tout le confort d’un hôtel trois étoiles, une literie extrêmement confortable, et même un petit balcon donnant sur les abords du village (oups, de la ville) et les jeux d’eau bordant la rivière.

Clos-des-Recollets-19  Clos-des-Recollets-22  Clos-des-Recollets-20  Clos-des-Recollets-21

Dans le restaurant du Clos des Récollets, offrant une quarantaine de couverts et une terrasse, le chef Frédéric Bruneel et son équipe proposent trois menus (de €35 à €75) et une sélection de plats à la carte, ceux-ci étant renouvelés tous les trois mois environ. En cette saison estivale, l’accent est mis sur les poissons, que le chef aime particulièrement travailler.
Nous optons pour le menu Gastronomique en cinq services (€75 ; €106 avec un accord mets et vins), à déguster ce soir-là en salle, une ondée (hum, une fameuse drache, oui!) nous interdisant cette fois l’accès à la jolie terrasse!

Clos-des-Recollets-55  Clos-des-Recollets-47  Clos-des-Recollets-50  Clos-des-Recollets-51

La salle est très agréable, calme, claire et joliment éclairée, offrant une ambiance reposante et bienveillante; bref on s’y sent merveilleusement bien, charmés de  plus par l’accueil et la gentillesse du personnel de salle…
Mises en bouche et cava rosé pour se mettre en appétit: crème froide d’asperges crémée fine et très savoureuse, mousse de jambon et chou au fromage plus convenus.

Un premier plat de poisson en entrée nous émoustille les papilles: du sériole (un poisson méditerranéen assez ferme et au goût très fin) cru en fines tranches, accompagné de légumes croquants et d’une incroyable sauce ‘japonisante’, parfaitement équilibrée et parfumée aux saveurs d’Asie. Le chef m’avouera plus tard son penchant pour les cuisines asiatiques, et réaliser de nombreux essais et combinaisons d’ingrédients de ces contrées. Très réussi!
Ce premier plat était servi avec un Kressmann Monopole blanc (Sauvignon blanc, Bordeaux).

Clos-des-Recollets-27  Clos-des-Recollets-30  Clos-des-Recollets-31  Clos-des-Recollets-34

Rosace de homard pour suivre, parfaitement cuit, et accompagné d’un condiment de tomates de saison, de cœurs d’artichauts, d’une huile au pesto, balsamique, et surmontée d’un croustillant. Les saveurs sont franches, le homard délicieux, même si on se perd un peu face à tant de goûts puissants dans une même assiette.
Et accompagné d’un Chenin blanc Spier d’Afrique du Sud, vif et fruité.

Le dos de cabillaud qui suit est fin et accompagné d’une marinière de coquillages, de légumes croquants  et d’une délicieuse écume aux saveurs asiatiques: citronnelle, nuoc mam je pense, acidité (du citron vert?) parfaitement contrebalancée par le gras et le goût du beurre… superbe!
En accompagnement de ce plat, le sommelier nous a proposé un Domaine Servin, Chablis (100% Chardonnay) frais, vif, floral et long en bouche.

Clos-des-Recollets-36  Clos-des-Recollets-28  Clos-des-Recollets-37  Clos-des-Recollets-39

Changement de décor pour le plat de viande, et le dessert qui suivra, le chef nous emmène en Provence avec un filet d’agneau cuit au feu de bois, accompagné de pommes de terres sautées au thym, et d’un délicieux jus, profond et parfumé. Un plat classique mais terriblement bien exécuté et servi par une viande succulente et parfaitement cuite.
Le vin rouge accompagnant ce plat m’a particulièrement plu par ses arômes de fruits rouges et d’épices, et sa puissance bien maîtrisée, parfaite pour accompagner notre plat d’agneau: un Les Alcusses du Celler del Roure, vin de la région de Valencia construit autour de Monastrell, Cabernet Sauvignon, Syrah, Tempranillo, et Merlot.

Le dessert fait la part belle aux fruits de saison avec ces abricots rôtis, accompagnés de glace au romarin et d’amandes grillées.
Une belle touche finale et sucrée pour ce menu qui nous a enchantés.

Clos-des-Recollets-44  Clos-des-Recollets-41  Clos-des-Recollets-42  Clos-des-Recollets-43

Après ce succulent repas, et une bonne nuit de repos au calme, le petit déjeuner faisant la part belle aux produits locaux nous est servi dans une salle claire et lumineuse. Parfait pour nous préparer à une longue balade dans la nature environnante (conseillés par notre hôte pour un joli parcours campagnard sous le soleil!).

Clos-des-Recollets-59   Clos-des-Recollets-61   Clos-des-Recollets-62

Cette escapade ardennaise nous a offert une jolie parenthèse, l’occasion de découvrir une belle ville dans son écrin de nature luxuriante, d’y faire de belles balade au calme et au vert, et de passer un beau moment de repos et de gastronomie au Clos des Récollets! On y retournera avec plaisir hors saison, et certainement à l’automne pour déguster la carte de gibier que le chef aime particulièrement travailler.

Le Clos des Récollets
Rue de la Prévôté, 9 - 6940 Durbuy - Belgique
Tel. : +32 86 212969
info@closdesrecollets.be
http://www.closdesrecollets.be/

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 août 2017

BSF - un festival très gourmand!

BSF

A l'occasion du festival annuel Brussels Summer Festival, j'ai été invité à profiter de quelques concerts joués sur les différentes scènes de l'événement et... à découvrir l'offre culinaire du festival!

GRE_3766  GRE_3734  GRE_3741  GRE_3743

En effet, le BSF cumule les plaisirs en proposant une belle sélection de foodtrucks, chacun spécialisé dans un produit en général très bien exécuté et adapté aux conditions du lieu. Si la street et 'finger' food est à l'honneur, on y trouve aussi de vrai bons petits plats gourmands, et certaines spécialités qu'il est d'habitude difficile de découvrir dans les restaurants plus classiques.

GRE_3761  GRE_3765  GRE_3746  GRE_3739

Ainsi, outre l'offre de (très bons) burgers (l’offre très gourmande d’Ellis Gourmet Burger; Urban Cook et son terrible burger à la truffe), frites, et autres spécialités classiques transalpines, on trouve entre les scènes du festival la burrata et les délicieux pains aux boulettes italiennes (dont je te parlais déjà ici) de Gio’s Strada; les pistolets fameusement bien garnis de Pistolet Original, les ramen, gyoza et pork buns d’Umamido, les spécialités asiatiques de Buibui, et j’ai été très séduit par les crêpes (au Nutella) toutes simples mais vraiment délicieuses de Mamy!

GRE_3757  GRE_3758  GRE_3759  GRE_3764

GRE_3773  GRE_3779  GRE_3781  GRE_3783


Bien entendu il y a une option apéro avec les cocktails - à consommer avec modération - de Martini, pléthore de mojitos, et une offre de bière malheureusement trop peu étoffée (Maes, ou Maes?!)

GRE_3788 GRE_3790 GRE_3792

Bref, un régal! Et la musique? Quelle musique?! Naaaaan, je rigole, excellente évidemment, j'ai fait en ce premier soir du festival de jolies découvertes sur la scène du Mont des Arts: Fishbach et Jaine qui a mis une ambiance de feu!

GRE_3797_thumb19  GRE_3799_thumb2

Donc bref, jusqu’au 15 août viens écouter Puggy, Henri PFR, Goldfrapp, Nouvelle Vague, Ozark Henri et tant d’autres (programme complet sur bsf.be), prendre l'apéro et te régaler des spécialités gourmandes de ce chouette festival bruxellois!

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229[1] et facebook212

Posté par gbogaert à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 août 2017

Gazpacho Andaluz

Gazpacho_Andaluz-19-2

Avec les légumes à pleine maturité de cette fin d’été, voilà un gazpacho andaluz rafraichissant et bien chargé de leurs saveurs. Pour cela, il est important de laisser mariner les légumes coupés avec l’huile et le vinaigre avant de les broyer, afin que leurs arômes puissent mieux se mêler et se diffuser ensuite. Est-ce la qualité des légumes, l’étape ‘marinade’, ou cette très bonne huile d’olive de Provence (aux olives espagnoles dans cette édition limitée du Moulin de Callas)... le résultat était divin: belle consistance de la soupe, et explosion d’arômes frais des légumes d’été. A consommer sans modération jusqu’à la fin de saison!

Ingrédients:
1200g de tomates
2 poivrons verts épépinés ou comme ici vert et jaune)
1/2 gros concombre (ou un petit) épépiné
1 oignon
1 gousse d’ail dégermée
120ml d’huile d’olive espagnole
90ml de vinaigre de  Xérès
2 càc de sel
1/2 baguette rassie
Poivre
Eau et glaçons

Préparation:
La veille, épépiner les poivrons et le concombre, dégermer l’ail, couper tous les légumes en morceaux de 2cm.
Enlever le gros de la croûte de la baguette et faire tremper dans de l’eau fraiche, 15 minutes au moins.
Essorer la mie de pain entre le doigts et l’émietter dans un saladier contenant les légumes coupés. Verser l’huile, le vinaigre, le sel et poivrer. Mélanger. Couvrir et mettre au frais pour 12 à 24 heures.

Gazpacho_Andaluz-2   Gazpacho_Andaluz-4   Gazpacho_Andaluz-5   Gazpacho_Andaluz-6 

Le lendemain, mixer finement le mélange, avec 2 ou trois glaçons. Allonger éventuellement avec un peu d’eau fraiche, tout en mixant, si la soupe est trop épaisse. Avec le Moulinex Cuisine Companion, mixer 5 minutes à vitesse maximale (12) avec la lame ultra-blade.

Gazpacho_Andaluz-7   Gazpacho_Andaluz-8   Gazpacho_Andaluz-11   Gazpacho_Andaluz-12
Optionnel: on peut passer la soupe au chinois pour une consistance plus lisse et liquide. Pour cette recette j’ai choisi de ne pas épépiner ni peler les tomates, bénéficiant de la puissance de coupe du robot, afin d’obtenir un gazpacho épais (mais liquide!)
Rectifier l’assaisonnement. Déguster bien froid!

 Gazpacho_Andaluz-15   Gazpacho_Andaluz-19

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

08 août 2017

Ravioli alla Caprese

Ravioli_Caprese-55

C’est en voyant une photo du chef du restaurant italien Racines sur le net que j’ai eu une envie irrépressible de préparer cette spécialité de pâtes de Capri. Un mélange simple et très frais de ricota et parmesan, parfumé à la marjolaine et accompagné d’une sauce tomate toute simple.

Ugo Federico (chef du restaurant Racines à Bruxelles) semble incorporer dans sa version la sauce dans la raviole, et je suis curieux de savoir quel type de fromage frais il utilise... 

Ingrédients (pour 25 ravioles – comptes 6-8 par personne):
340g de farine (idéalement moitié blé dur, moitié blé tendre)
235ml d’eau bouillante
1 càs d'huile d'olive
1 Pincée de sel
450g ricotta, égouttée
150g parmesan râpé fin
1 oeuf
15g de marjolaine (ou origan) fraiche
400g de tomates San Marzano pelées
2 gousses d'ail
1 càs d'huile d'olive
3 càs de feuilles de basilic hachées

Préparation:
Préparer la pâte: Incorporer l'eau frémissante et la farine, avec une pincée de sel et une càs d'huile d'olive. Bien mélanger pour former une pâte, puis une boule. Laisser complètement refroidir, emballé en boule dans un sac ou film plastique.

Ravioli_Caprese-1  Ravioli_Caprese-5  Ravioli_Caprese-6  Ravioli_Caprese-7

Mélanger la ricotta, le parmesan râpé, un œuf entier, et la marjolaine hachée.

Préparer la sauce: Hacher l'ail et le faire légèrement dorer dans 1 càs d'huile d'olive. Ajouter les tomates (avec le jus) et cuire sur feu moyen, une bonne dizaine de minutes. Saler, poivrer (peu), ajouter le basilic haché grossièrement, en fin de cuisson. Réserver au chaud.

Ravioli_Caprese-8  Ravioli_Caprese-13  Ravioli_Caprese-14  Ravioli_Caprese-17

Abaisser la pâte au rouleau ou mieux avec un accessoire à pâtes fraiches, sur 1mm d'épaisseur environ (cran 5 de mon Kitchen Aid, après avoir fait 5 passages au cran 1 pour lisser la pâte). Faire deux bandes de taille identique.
Poser une bande de pâte sur le plan de travail fariné. Déposer la farce en petites boules de la taille d'une petite noix, et en veillant à laisser 5cm entre les bords des boules de farce.

Passer un coup de pinceau trempé dans l’eau autour de chaque boule de farce. Poser une seconde bande de pâte sur la première. Aplatir cette pâte sur les boules de farce délicatement et en chassant l’air.

Ravioli_Caprese-19  Ravioli_Caprese-20  Ravioli_Caprese-21  Ravioli_Caprese-25

A l'aide d'un verre, d'un emporte-pièce,ou de la boîte vide de tomates pelées,  sceller puis couper les deux épaisseurs de pâtes autour de la farce, en laissant un cercle de 2cm de pâte autour de la farce. On peut encore crèneler le pourtour des ravioles à l'aide d'une fourchette en marquant la pâte.

Laisser sécher les ravioles quelques dizaines de minutes sur un linge ou une plaque farinés.

Ravioli_Caprese-30  Ravioli_Caprese-37  Ravioli_Caprese-38  Ravioli_Caprese-39

Cuire rapidement à l'eau bouillante salée (8g de sel par litre); la raviole est cuite quand elle remonte à la surface, après 2 minutes environ.

Servir avec la sauce, du parmesan râpé, et quelques feuilles de basilic.

Ravioli_Caprese-58  Ravioli_Caprese-54  Ravioli_Caprese-42

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 août 2017

Donburi avocat-saumon, algues et radis - Pinot Luxembourgeois

Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-15

Tu le sais j’aime ces bols de riz vinaigré qu’on peut garnir de mille façons; et ils sont toujours très appréciés à la maison!
Ce soir, pour accompagner un Pinot Luxembourgeois que Carrefour m’avait fait fait découvrir lors d’une visite des caves de Vinsmoselle (je t’en parle ici), j’ai garni mon donburi de saumon cru, mêlé à de l’avocat dans une petite marinade asiatisante, et accompagné d’une salade d’algues et de radis encore croquants, sautés quelques instants à la poêle et déglacés au vinaigre de riz.
Une jolie base qu’on agrémentera ou modifiera selon ses envies et le contenu de son garde-manger!

Ingrédients (pour 4 personnes):
Pour le riz vinaigré:
500g de riz à sushi
700ml d’eau
100ml de vinaigre de riz
10g de sel
40g de sucre
50 g de salade d’algues assaisonnée
20g d’algues wakame séchées réhydratées et hachées
2 radis longs
Vinaire de riz, sauce soja
2 avocats bien mûrs
300g de filet de saumon cru
Pour la marinade:
3 càs d’huile de colza
1 càs de sauce soja foncée
3 càc de vinaigre de riz
1 càc de go masio (ou graines de sésame additionnées de fleur de sel)
1 càc de graines de sésame noir
Nems (optionnel - recette ici)

Préparation:
Préparer le riz à sushi: Cuire le riz rincé, par absorption. Laisser tiédir. Assaisonner avec 100ml de vinaigre de riz, 40g de sucre et 10g de sel dilués dans le vinaigre.
Mélanger les ingrédients de la marinade.

Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-2  Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-4  Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-6  Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-11
Couper le saumon et l’avocat en dés. Faire mariner le saumon dans la marinade, 15 minutes au moins.
Mélanger les algues.
Dans une poêle, faire sauter les radis tranchés en biseaux, dans un peu d’huile. Dès qu’il sont dorés sur les deux faces, déglacer avec 2 càs de vinaigre de riz. Assaisonner d’un trait de sauce soja.

Monter le donburi: Disposer le riz dans le fond du bol et poser par dessus le saumon mariné, les algues, un nem, et le radis sauté.
Servir avec un Domaines Vinsmoselle Pinot Luxembourg bien frais!

Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-18  Donburi-saumon-avocat-vin-luxembourg-19

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

05 août 2017

Soupe crue-chaude au curry vert - Vitamix

Soupe-crue-coco-curry-vitamix-32

Aujourd’hui je vais te parler du blender que Vitamix m’a offert pour équiper ma cuisine! Il y a des cadeaux qui ne se refusent pas, surtout après avoir pu jauger la qualité du produit lors d’un chouette petit atelier culinaire où j’en ai appris plus sur le Vitamix, et où j’avais été bluffé en particulier, outre par la puissance et la robustesse de l’engin, par la possibilité d’y réaliser des crèmes de fruits glacées ‘minutes’ et des soupes ‘crues mais chaudes’ tout aussi rapidement…

20170728_134106  20170728_152015  20170728_140718  20170728_135713
Vitamix est une société américaine et familiale. Née en 1921, elle ne produit qu’un unique ustensile de cuisine: un blender robuste et puissant (décliné en quelques modèles), fabriqué dans les usines de l’Oregon.

Logo_RGB

La particularité du Vitamix, et sa grande force sur ses concurrents, c’est sa très grande robustesse et la puissance de son moteur. Qu’on mesure déjà par le poids du bloc-moteur et l’apparente robustesse de la machine! Une puissance et une vitesse de rotation impressionnante à vide (près de 400km/h pour 37,000 rpm), qui se maintient lors de la coupe. Une autre caractéristique du Vitamix est que ses lames ne sont pas aiguisées! Dingue non?! Et pourtant, couplé à à une vitesse de rotation élevée, le bord d’attaque plat de la lame permet un ‘éclatement’ des matières mixées plus efficace et régulier. La structure du bol en plastique Tritan ‘propre’ et incassable ajoute la touche finale à la performance de l’engin, assurant une circulation optimale et régulière des aliments mixés, et créant le fameux ‘vortex’ illustré dans le logo de la marque.

20170728_144758  20170728_144811  20170728_150053  20170728_150224

Bon, et en pratique? Impressionnant! Vraiment! On y réalise très facilement des smoothies, des pesto, des ‘laits’ de noix, on y moud ses céréales en farine (de riz, de pois chiches,…); jus, soupes, pâtes, purées, panades, beurres d’oléagineux,… rien ne lui fait peur! On trouve sur la chaîne Youtube une longue sélection de recettes et idée de réalisations culinaires.

En replissant la cuve de fruits congelés ou de glaçons et fruits, on obtient en deux minutes une crème de fruits glacée sans matières grasses et éventuellement sans sucre, minutes! Bluffant!
Mais pas autant que cette soupe réalisée à base de légumes crus, épices, et liquide tempéré: en mixant plus de quatre minutes le mélange chauffe par friction et on obtient une soupe de légumes crus chauffée à la parfaite température de dégustation!

C’est cette dernière recette qui m’avait impressionné lors de la démonstration du Vitamix, et la première que j’ai voulu réaliser au déballage de la machine: soupe crue-chaude aux légumes, coco et curry vert.

Et si d’aventure tu voulais te laisser tenter, Vitamix t’offre 10% de réduction sur leur store online (theblender.be) avec le code COOKNROLL ;-)

Ingrédients:
400ml de lait de coco
100ml de ‘lait’ d’amandes
2 belles tomates bien mûres
100g de chou pointu
2 cm de gingembre
1/3 de bâton de citronnelles (partie charnue)
1 cube de bouillon de légumes bio
1/2 càc de sel
1/2 càs de nuoc mam
1 càs de pâte de curry vert
Coriandre (optionnel)

Préparation:
Soupe-crue-coco-curry-vitamix-3  Soupe-crue-coco-curry-vitamix-11  Soupe-crue-coco-curry-vitamix-16  Soupe-crue-coco-curry-vitamix-21
Disposer tous les ingrédients dans le Vitamix. Fermer le couvercle et mixer en augmentant la vitesse progressivement au maximum. Laisser tourner 5 minutes environ. Voilà!
Rectifier l’assaisonnement et déguster sans attendre!

Soupe-crue-coco-curry-vitamix-29  Soupe-crue-coco-curry-vitamix-41

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

04 août 2017

Ceviche de cabillaud

Ceviche-19-2

Spéciale dédicace à mon papa pour cette recette qu’il me réclame avec force lors de chaques vacances familiales! C’est vrai que c’est un délice très approprié aux chaleurs estivales! Je fais souvent un ceviche au lait de coco, dont la recette est ici, alors pour changer voilà une version tout aussi fraîche et légère mêlant les saveurs de l’orange au citron vert, gingembre, et coriandre.

Ingrédients (pour 6-8 personnes en entrée):

650g de coeur ou dos de cabillaud
1/2 bouquet de coriandre
1/4 de concombre
1/2 poivron vert
5 citrons verts (pour 150ml de jus et le zeste d’un citron)
1 orange (jus et zeste de la moitié)
30g de gingembre
1/2 càc de piment d’Espelette
1 càc de sel
1 càc de poivre
2 càs d’huile d’olive
Pour la déco: 1 navet (et/ou radis) et 1 oignon rouge

Préparation:
Couper le poisson en cubes de 1cm.
Hacher les feuilles de coriandre.
Epépiner et couper en petits cubes le poivron et le concombre.
Zester un citron vert et 1/2 orange très finement (en évitant la partie blanche).
Presser 150ml de jus de citron vert et l’orange.
Peler et râper le gingembre puis le presser entre les doigts pour ne récupérer que le jus.

Ceviche-4  Ceviche-8  Ceviche-10 
Mélanger tous les ingrédients de la marinade. Ajouter le poisson, bien mélanger.
Couvrir et mettre au frigo pour deux heures.

Trancher le navet et l’oignon très finement (0,5mm idéalement) à la mandoline et plonger les tranches dans un bain d’eau glacée (avec des glaçons donc). Mettre au frigo avec le ceviche.

Servir le ceviche avec des rondelles de légumes glacés et feuilles de coriandre.

Ceviche-14

Suivez Cook’n’Roll sur facebook2 et instagram-logo-on-blue-background-370x229

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

03 août 2017

Banh Mi végétarien à la patate douce

 BanhMiPatateDouce-26

Je suis raide-dingue de banh mi, ce sandwich vietnamien composé de baguette fourrée de viande grillée, légumes marinés, salade, herbes fraiches dont le vietnamiens sont si friands, et une combinaison irrésistible de mayonnaise, sauce hoi sin et piments! La baguette a été importée au Vietnam par les Français lors de la colonisation, et on la retrouve sur tous les marchés, en version très peu salée par contre, ce qui peut paraitre un peu fade à notre palais! Mais ce sandwich bien relevé, et rafraichi d’herbes et de salade y est juste irrésistible!
J’ai découvert chez
Peck47 à Bruxelles une version végétarienne du sandwich (je vous en parle sur Yelp.be), à la patate douce fondante et lamelles de carottes croquantes… une combinaison absolument magnifique que je ne me lasse pas de déguster dans ce chouette petit resto du centre de Bruxelles… et que j’ai bien entendu voulu refaire à la maison, avec pas mal de succès! Voilà ma recette.

Ingrédients (par sandwich):
1/3 baguette, 1 petit pain aux céréales, ou comme chez Peck47 1/2 ciabatta toastée
1 petite patate douce par sandwich
1 carotte
4-5 petites feuilles de salade
2 branches de coriandre
2 càc de mayonnaise
2 càc de sauce Hoi Sin
1 càc de vinaigre de riz (optionnel)
1 trait de sauce Srirasha (piquante - optionnel)
Sel, poivre

Préparation:
Faire cuire les patates douce au four, environ 1h à 140° jusqu’à ce que les patates soient cuites (une lame de couteau les transperce sans difficulté) mais encore suffisamment fermes pour être coupées en tranches. Laisser refroidir à température ambiante, peler (la peau se détache très facilement après cuisson), et couper en tranches de 5mm.

BanhMiPatateDouce-3   BanhMiPatateDouce-6   BanhMiPatateDouce-8   BanhMiPatateDouce-12

Peler les carottes et tailler en longues bandes avec un économe. Compter 1/2 carotte par sandwich. Mélanger les bandes de carotte au vinaigre de riz. Réserver.

Monter le sandwich: trancher la baguette en deux dans la longueur; enlever l’excès de mie.
Poser quelques traits de mayonnaise et sauce Hoi Sin sur les deux faces. Ajouter de la sauce srirasha selon goût.
Poser les feuilles de salade, les tranches de patates douces, les carottes, la coriandre, saler et poivrer.
Voilà!

BanhMiPatateDouce-22

Je propose cette recette au Défi Légumes exotiques - catégorie Vietnam

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

02 août 2017

Risotto Risi e bisi

Risibisi-20

Un risotto typique de la région de Venise, réalisé avec des petits pois frais (aaaah le plaisir de l’écossage en famille!) et de la pancetta. C’est un régal de fraicheur et de simplicité!

Ingrédients:
- 400g de riz à risotto (Carnaroli, Arborio, Vialone nano, …)
- 700g de petits pois frais (avec la cosse - une fois écossés il restera environ 300g)
- 3 cubes de bouillon de bœuf bio
- 100g de pancetta en tranches
- 1 oignon émincé
- 3 càs d’huile d’olive
- 5-6 brins de persil plat
- 50g de beurre
- 50g de parmesan

Préparation:
Ecosser les petits pois. Laver et réserver les cosses.

Préparer le bouillon:
Faire bouillir 2l d’eau. Y faire cuire les cosses une petite heure. En cours de cuisson, prélever 4-5 cosses.
Filtrer le bouillon. Y ajouter 3 cubes de bouillon de bœuf et porter à ébullition quelques minutes. Rectifier l’assaisonnement.

Pour la décoration:
Mixer les cosses réservées, les passer au chinois, et ce jus en fouettant avec une càs d’huile d’olive. Saler et poivrer. 
Préchauffer le four à 180°. Y déposer 3 tranches de pancetta sur un papier cuisson et cuire jusqu’à ce que les tranches soient croustillantes. Hacher au couteau. Réserver.

Risibisi-1Risibisi-8
Risibisi-10Risibisi-12

Préparer le risotto:
Emincer finement l’oignon; couper la pancetta en morceaux grossiers, râper le parmesan, et hacher le persil.
Dans une casserole à fond épais, faire fondre les oignons dans 2 càs d’huile d’olive. Quand ils sont translucides, ajouter le riz et la pancetta et bien mélanger. Cuire quelques instants en veillant à bien enrober les grains de riz de gras.
Mouiller avec une louche de bouillon. Ajouter les pois.
Cuire à feu moyen pendant environ 18 minutes, en rajoutant une louche de bouillon quand la précédente est incorporée.
Quand le riz est cuit, hors du feu, ajouter le beurre. Bien mélanger et incorporer le parmesan.

Servir sur assiettes chaudes. Décorer de la crème aux cosses de pois et parsemer de poudre de pancetta.

Source: recette inspirée du Risi e bisi de Mmmmh!

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 juillet 2017

Omelette algérienne - Les Joyaux de Sherazade

Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-24-2

Après avoir découvert quelques recettes marocaines lors de mes voyages à Daklha, c’est avec intérêt que j’ai parcouru Ma Cuisines Algérienne, le tout nouvel ouvrage culinaire de Sherazade Lanudedj, auteure également du blog Les Joyaux de Sherazade, consacré à la cuisine de l'Algérie voisine.
On y trouve un recueil de recettes traditionnelles et familiales de Sherazade, dans une mise en page claire et avenante, compilation des expériences et transmissions familiales de l’Algérie de Sherazade.
Les recettes sont assez accessibles et, contre toute attente, demandent très peu d’ingrédients difficiles à obtenir sous nos latitudes, et quand c’est le cas, l’auteure prend soin de proposer des alternative.

Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-34  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-38  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-39  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-40
On retrouve au fil des pages des classiques de la cuisine algérienne: couscous bien sûr, tchekchouka, tajines, desserts bien sucrés (!), pastilla, mais aussi des recettes plus confidentielles et familiales comme ces balala fliou, des pommes de terres sautées à la menthe que j’ai hâte de cuisiner, ou encore cette omelette aux oignons qui a eu son petit succès lors d’un repas familial de vacances! Je n’avais certes pas accès au fromage algérien ‘takemarit’ de la recette originale, mais remplacé par le célèbre fromage fondu qui rigole c’était en tout cas un régal, vite et facilement réalisé, et une belle variation ensoleillée sur le thème classique de l’omelette!
Avec une belle salade de tomates (Provençales pour le coup), c’était parfait!
Bonne lecture, et bon appétit!

Ma Cuisine algérienne - Sherazade Lanudedj - Editions Solar

La recette de Sherazade (pour 2 personnes - pour 5 sur les photos!):
4 oeufs

1 petit oignon rouge
1 gousse d’ail
1 petite botte de persil plat
1 portion de fromage fondu
2 càs d’olives vertes dénoyautées et hachées

Préparation:
Hacher finement l’ail, l’oignon, et le persil. Hacher grossièrement les olives dénoyautées.

Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-2  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-3  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-4  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-6

Faire fondre ail et oignon doucement dans un peu d’huile d’olive. Saler. Ecraser le fromage à la fourchette et ajouter les oignons. Bien mélanger en une crème et ajouter les oeufs petit à petit en battant pour que le fromage se mêle aux oeufs sans faire trop de grumeaux.
Ajouter les olives et le persil (garder quelques pincées pour décorer). Bien battre le mélange qui doit être homogène.

Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-12  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-13  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-15  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-18

Dans une poêle très chaude, légèrement huilée, verser une petite louche du mélange afin de former une fine crêpe (plus proche d’une crêpe française que d’une omelette épaisse!).
Cuire quelques minutes, jusqu’à ce que le dessus de l’omelette soit juste pris.
Servir sans attendre, saupoudré de persil, olives et oignons frais.

Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-24  Omelette-Ma-Cuisine-algerienne-33

 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 juillet 2017

Pain de viande au foin en cocotte

Pain-viande-foin-staub-19

L’évènement musical Tomorrowland bat son plein ce weekend encore, et la cocotte en fonte créée par Staub pour l’occasion m’a inspiré l’envie d’y cuire un pain de viande, enfoui sous le foin pour lui transmettre ses saveurs fraiches et noisetées!
Le résultat m’a ravi, la cuisson en cocotte couverte, au four, facilitant le transfert des saveurs délicates du foin vers la viande et gardant cette dernière bien moelleuse en conservant une bonne humidité dans le plat.

Ingrédients (pour 6 personnes):
700g de viande hachée porc et veau
1/2 oignon (rouge) haché finement
10 olives vertes dénoyautées et hachées grossièrement
3 càs d’herbes hachées (persil et basilic)
1 oeuf
3 càs de chapelure
Sel, poivre

Préparation:
Pain-viande-foin-staub-5  Pain-viande-foin-staub-7  Pain-viande-foin-staub-9  Pain-viande-foin-staub-11

Mélanger l’oeuf et la chapelure. Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger (avec les mains c’est bien plus efficace!). Rectifier l’assaisonnement. Pour le tester, je prélève une boulette de viande et la cuis 30 secondes au micro-ondes pour goûter!
Former une boule.
Préchauffer le four à 190°.

Poser une couche de foin dans le cocotte et poser la viande par dessus. Poser encore une couche de foin et couvrir la cocotte. On peut lutter (je ne l’ai pas fait ici) ou poser des bandes de papier absorbant humidifié sur le rebord de la cocotte avant de la couvrir, pour former un joint hermétique.

Cuire 50 minutes au moins. Vérifier l’appoint de cuisson.

Pain-viande-foin-staub-12  Pain-viande-foin-staub-39
Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

27 juillet 2017

Boeuf Lok Lak

Lok-Lak-39-2

Un classique de la cuisine cambodgienne dont j’ai appris la recette lors d’un chouette cours en plein air chez Khmer Roots Café à Kampot.
Refait à la maison, c’était l’occasion d’essayer la cuisson au wok Demeyere. Un wok épais, muni de sept couches de métaux assurant une parfaite conductivité, résistance à la déformation, et réactivité sur induction, le wok chauffe sur toute sa surface, au fond bien sûr mais également le long des parois dont l’épaisseur décroissante permet de maintenir une zone moins chaud dans le haut de la poêle, comme pour les woks traditionnels.

Très sceptique je l’avoue, parce que le wok asiatique en fer blanc  a cette particularité d’être très ‘brut’ et hyper-réactif grâce à la finesse du métal, j’ai utilisé le wok sur ma toute nouvelle plaque à induction Tefal ‘portable’, très pratique d’utilisation et qui trône désormais à côté de mes feux au gaz. C'est une solution dont je suis ravi, ne voulant pas me départir de mes taques au gaz dont j'aime la 'chaleur': je peux déplacer ma taque dans la cuisine (pratique pour faire des photos à la lumière aussi, mais ça c'est un truc de blogueurs!), et sa puissance (2100W) et sa facilité d'utilisation me permettent de profiter pleinement de mes poêles taillées pour ce type de source d'énergie!
Et woaaaw, quelle puissance! Le wok Demeyere combiné à la puissance de la plaque à induction permettent de porter rapidement l’huile de cuisson à haute température, saisir la viande parfaitement, réguler précisément la température, et réserver les aliments cuits sur le haut de la poêle si nécessaire. Ravi et absolument conquis! Là où ma cuisinière au gaz ‘standard’ (bien moins puissante que les feux ‘à wok’ qu’on croise dans les cuisines asiatiques) peinait à porter mon wok (standard lui aussi) à la température requise, la combinaison de l’induction et du wok très réactif permet d’atteindre la chaleur élevée requise pour ce genre de cuisson!

Ingrédients (2 personnes):
150g de bœuf
1 oignon blanc
1 tomate
1 petite salade
4 petites gousses d’ail asiatique (moins fort que l’Européen)
1 petit piment rouge
2 càs d’huile de cuisson (soja, arachides)
1/2 càs de sucre de palme (liquide ou râpé)
1 càs de sauce de poisson (nuoc mam)
1/2 cube de bouillon de volaille (bio)
2 càs de sauce d’huitre (oyster sauce)
1 càc de poivre noir de Kampot concassé

Accompagnement (optionnel): jus d’un citron vert et poivre blanc de Kampot en poudre.
Optionnel: on peut mélanger les tranches d’oignon avec 1 càc de sucre et 2 càc de vinaigre de riz, mélanger et laisser reposer 10 minutes avant de disposer sur l’assiette

Préparation:
Couper l’oignon et la tomate en fines tranches régulières (à la mandoline, c’est parfait!).
Préparer l’assiette de service: disposer les feuilles de salade en rosaces, couvrir de rondelles de tomates et d’oignons. Réserver.

Lok-Lak-3  Lok-Lak-15  Lok-Lak-17  Lok-Lak-20

Couper le bœuf en tranches de 1/2cm, puis en morceaux de 3cm environ.
Hacher l’ail et le piment finement.
Râper le sucre de palme si nécessaire.

Dans un wok très chaud, verser 2 càs d’huile de cuisson. Faire dorer l’ail et le piment en remuant sans cesse, sur feu vif.
Ajouter le bœuf. Bien remuer.

Lok-Lak-23  Lok-Lak-25  Lok-Lak-28  Lok-Lak-36
Ajouter le nuoc mam, puis le sucre de palme, et en fin de cuisson la sauce d’huitre et le poivre. Bien mélanger et laisser cuire deux minutes en remuant.

Servir sur la salade, accompagné de riz.

Lok-Lak-39  Lok-Lak-46

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Moules en papillote au safran et curcuma frais

 

MoulesPapilloteCurcumaSafran-41-2

Ca y est, les nouvelles moules de Zélande sont arrivées il y a quelques jours! 
En voilà une recette simple, alliant la douceur d'une crème infusée au safran et le peps du curcuma frais (on trouve ces racines en épicerie indienne ou asiatique et en magasins bio), dont la présentation en papillote transparente fait toujours sont petit effet ;-)

Fais-en un peu plus, les restes finiront en risotto délicieux (une recette ici), … et s'il reste du risotto on se régalera d'arancini aux moules :-)

Ingrédients (pour 4 personnes):
- 2 kg de
moules de Zélande Super 60/70
- 1 blanc de poireau
- 1 tige d’oignon jeune
- 8 càs (100ml) de
crème bio à 30%
- 4 càs (50ml) de vin blanc sec
- 8 filaments de safran (
safran de Provence pour moi!)
- 2cm de racine de curcuma (en épicerie indienne ou bio)
- Huile
- Sel, Poivre, Fleur de sel

Pour les ‘wedge’ de pommes de terre:
- 6 pommes de terre farineuses
- huile d’olive
- Sel et poivre

Préparation:
Faire infuser les filaments de safran dans le crème légèrement chauffée. Idéalement pendant 4 heures au moins.

Préparer les wedge de pommes de terre: Préchauffer le four à 220°. Laver les pommes de terre et les faire cuire une bonne vingtaine de minutes (elles doivent être encore un tout petit peu fermes au centre.
Couper chaque pomme de terre en 6 quartiers, dans la longueur. Poser sur une plaque à four huilée, peau vers le bas, et huiler les quartiers de pommes de terre au pinceau (huile d’olive).
Saler, poivrer et enfourner à 200° pour un bon quart d’heure, quelques minutes avant de démarrer la cuisson des moules.

Gratter les moules si nécessaire, puis les rincer trois fois à l’eau claire.

Couper l’oignon et le blanc de poireau en fines lamelles.

MoulesPapilloteCurcumaSafran-2   MoulesPapilloteCurcumaSafran-8   MoulesPapilloteCurcumaSafran-12

Découper un grand carré de film à papillote (à défaut, du papier cuisson), et le poser sur un bol.
Poser 500g de moules au centre de chaque carré, couvrir d’une càs de vin blanc, 2 càs de crème infusée. Répartir le mélange d’oignon et poireau sur les quatre bols de moules. Poivrer, saler très peu, et râper très finement 0,5cm de racine de curcuma sur chaque papillote. 
Fermer la papillote à l’aide d’un lien silicone, d’une pince à linge, ou de ficelle en fibre naturelle.

MoulesPapilloteCurcumaSafran-15   MoulesPapilloteCurcumaSafran-22   MoulesPapilloteCurcumaSafran-29

Huiler une grande poêle bien chaude et y déposer les papillotes. Cuire une dizaine de minutes.

Servir les papillotes sur assiettes individuelles avec les wedge de pommes de terre et une mayonnaise assaisonnée au curcuma frais.

 

MoulesPapilloteCurcumaSafran-32   MoulesPapilloteCurcumaSafran-52

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

25 juillet 2017

Pâtes aux tomates fraîches

Pates-Tomate-fraiche-7

Les tomates sont superbes, gorgées de goût et de soleil, c’est le moment idéal pour faire cette recette de ma maman, toute simple mais tellement bonne!
A réaliser avec des tomates de pleine terre bien mûres et pleines de goût - les miennes viennent de chez eFarmz et sont délicieuses en cette saison - herbes fraîches et une très bonne huile d’olive! Sel, poivre, et basta! J’aime particulièrement le contraste des tomates fraiches sur les pâtes chaudes; un régal!

Ingrédients (pour 4 personnes):
400g de pâtes sèches longues (mais on peut utiliser des pâtes fraîches!)
5 belle tomates charnues, de couleurs variées idéalement
20 brins de persil plat
10 belles feuilles de basilic
Huile d’olive - j’ai choisi la Château de Taurenne Goût à l’Ancienne pour son goût subtil d’olive mûre
Sel et poivre

Préparation:
Couper les tomates en morceaux de 1cm; éliminer le jus et les pépins. Mélanger avec les herbes hachées et une belle quantité d’huile d’olive.
Saler et poivrer. On peut ajouter une pointe de piment en poudre.
Réserver 1/4 heure, pendant la cuisson des pâtes.

Pates-Tomate-fraiche-1  Pates-Tomate-fraiche-2  Pates-Tomate-fraiche-3  Pates-Tomate-fraiche-6

Cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau salée (un litre d’eau et 8-10g de sel par 100g de pâtes sèches). Egoutter les pâtes.
Servir les pâtes sur assiettes chaudes, avec une belle quantité de tomates et quelques copeaux de parmesan.

Pates-Tomate-fraiche-8  Pates-Tomate-fraiche-9

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,