PouletRotiCoca-11

Un plat très doux que j’ai réalisé principalement pour essayer une méthode de cuisson du poulet peu orthodoxe. Elle se pratique habituellement avec une canette de bière. Le principe est de farcir la volaille d’une canette percée et contenant encore la moitié de son liquide, afin que l’évaporation du liquide parfume la chair et apporte du moelleux aux blancs. Si les blancs étaient en effet bien tendres, je n’ai pas retrouvé le goût du coca dans la chair du poulet… C’est donc finalement une petite sauce réalisée avec le jus de cuisson, Coca compris, qui a apporté le goût et le rappel sucré de cette boisson. Accompagné d’une purée de patates douces c’est un régal!

Ingrédients (pour 3-4 personnes):
- 1 poulet pas trop gros: il doit pouvoir rentrer en position verticale dans le four!
- 1 canette de Coca
- 2 gousses d’ail
- 1càs de Ketjap Manis (facultatif)
- 2 càs de fond de veau
- Sel, poivre
- 5 patates douces
- 1 càs de crème

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.
Réserver la moitié de la canette. Percer le couvercle à plusieurs endroits (pour permettre à la vapeur de Coca de s’échapper).
Introduire une gousse d’ail écrasée dans la canette.
Saler et poivrer l’intérieur du poulet.
Insérer la canette dans le poulet, en position verticale. Poser dans un plat à four. Enfourner les patates douces également.

PouletRotiCoca-1 PouletRotiCoca-3 PouletRotiCoca-9

Cuire une heure environ (mesurer une température à cœur de 78-80°), en arrosant de temps en temps la chair de jus de cuisson. Retirer les patates douces lorsqu’elles sont cuites (après 40 minutes environ).

Lorsque le poulet est cuit, enlever délicatement la canette (brûlante!), récupérer son contenu dans une petite casserole, et laisser reposer la volaille 10 minutes.
Pendant ce temps, faire réduire le contenu de la canette avec le Coca réservé, le fonds de veau, une gousse d’ail grossièrement écrasée, sel et poivre.

Peler les patates. Les écraser avec une càs de crème, sel et poivre.

Servir sur assiettes bien chaudes.