DangoAnkoMitarashi-6-2

Bon là c’est Sylvain du blog Un  Peu Gay dans les Coings qui m’a mis l’eau à la bouche avec ses petites douceurs japonaises! Si vous cherchez des recettes qui sortent de l’ordinaire et surtout de nos frontières, comptez sur Sylvain pour vous proposer une belle palette de spécialités locales!

Donc c’est du Japon qu’il s’agissait, et si les desserts asiatiques sont relativement peu nombreux et méconnus, ces dango (dérivés des mochis) m’ont tout de suite rappelé ces pâtes de riz fourrées aux haricots dont je me délecte en Asie! Ni une ni deux, donc, après quelques recherches et tâtonnements, je vous propose des mochis (boules de farine de riz) farcis d’un mélange d’Anko (pâte sucrée de haricots rouges) et cacahuètes, le tout grillé en brochette et accompagné d’une sauce Mitarashi japonaise à base de shoyu (sauce soja). Un mélange perso donc, normalement les dango farcis se mangent nature, et les dango nature (éventuellement colorés) se mangent en brochette avec la sauce!

Libre à vous après d’improviser: les boulettes de pâte de riz s’accommoderont bien d’un simple sirop parfumé!

Ingrédients:
Pour les dango:
- 60% farine de riz gluant - disons 120g
- 40% farine de riz ‘normal’ - disons 80g
- Eau (environ le même poids que celui des farines) - disons 200g

Pour la pâte Anko:
- 100g de haricots azuki (à défaut des haricots rouges ‘normaux’, mais veiller à les faire tremper une nuit et à allonger éventuellement le temps de cuisson)
- 125g de sucre fin
- 1 pincée de sel

- Peanut butter (avec ou sans morceaux)

Pour la sauce Mitarashi:
- 100 ml d'eau
- 100g de sucre fin
- 3 càs de sauce soja (shoyu)
- 1 càs de mirin
- 1 càs de fécule de pomme de terre (à défaut de la maïzena, en moindre quantité je pense…)

Préparation:
Préparer d’abord la farce Anko:
Rincer les haricots, les couvrir d’eau froide à hauteur, et les faire bouillir deux fois en ajoutant de l’eau froide entre les deux bouillons. Egoutter.

DangoHaricotsRouges-1  DangoHaricotsRouges-6

Remettre à cuire avec 5-6 volumes d’eau par volume de haricots. Cuire une heure au moins, jusqu’à ce que les haricots s’écrasent facilement entre les doigts.
Egoutter. Cuire 15-20 minutes à feu moyen avec le sucre et une pincée de sel.
Réserver.
Mélanger avec du peanut butter (quantité selon goût!).

La pâte de riz se travaille très facilement: mélanger les deux farines, ajouter l’eau petit à petit en mélangeant. Doser précautionneusement l’eau à la fin afin d’obtenir une pâte qui se tient mais reste malléable et ‘douce comme le lobe d’oreille d’un bébé’!

DangoHaricotsRouges-2  DangoHaricotsRouges-3  DangoHaricotsRouges-4 

Former une boulette de pâte de riz de la taille d’une petite noix. L’aplatir en creusant le centre (sur un plan et avec des mains farinés). Poser une noix de pâte Anko au cacahuètes au centre du cercle de pâte. Rabattre les bords de façon à emprisonner la pâte Anko et rouler en boulette régulière.
Recommencer jusqu’à épuisement (de la pâte ou du cuisinier!).

Dango2-10  Dango2-6  Dango2-7  Dango2-8
 

Cuire à l’eau bouillante environ 7 minutes: quand les dango remontent à la surface cuire encore 2 minutes et plonger dans un bol d’eau froide. Egoutter.

Déguster tel quel, ou enfiler les dango sur des brochettes en bois, trois par trois et faire griller sur une poêle-grill très chaude.

  Dango2-15   Dango2-17   Dango2-21   DangoAnkoMitarashi-3

Préparer la sauce mitarashi: diluer la fécule dans un peu d’eau. Faire chauffer les autres ingrédients (y compris le reste de l’eau) ensemble. Quand le sucre est bien dilué, ajouter la fécule diluée et bien mélanger.
Laisser un peu refroidir et enduire les brochettes de dango.
ボナペティ

DangoAnkoMitarashi-1  DangoAnkoMitarashi-2  DangoAnkoMitarashi-6

 

                                                   Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com