Caspian

Je n’oublierai jamais ma première dégustation de caviar! J’avais 11 ans, invité à passer les fêtes de fin d’année chez mon ami d’enfance dont le papa diplomate avait quitté la Belgique pour un poste à… Moscou. Deux semaines gravées à jamais, à découvrir l’URSS dans le cadre très privilégié des ambassades, et ce réveillon de nouvel an à l’ambassade des Etats Unis où - dans mon souvenir - des bols de caviar - sauvage à l’époque - trônaient aux quatre coins de la pièce (immense), refroidis sur un lit de glaçons dans des seaux à champagne… Blinis, crème aigre, tartinés de caviar à la cuillère… j’ai trouvé ça très bon :-)

20191129_120620  GRE_2809  20191129_120623  20191129_120936

Depuis cette découverte plutôt exceptionnelle et privilégiée, je n’ai plus trop souvent eu l’occasion de déguster ce mets, et c’était donc avec intérêt curiosité que j’ai accepté l’invitation de Caspian Tradition à une dégustation de leurs produits.

GRE_2790  GRE_2791  GRE_2827  GRE_2799

Arya et Ahmad Razavi ont installé leur société à Waterloo en 1995. Importateurs de caviar iranien d’abord, ils ont diversifié la source de leurs produits depuis l’interdiction du caviar sauvage en 2009.
Les esturgeons de pisciculture sont désormais élevés un peu partout dans le monde, en France historiquement, en Italie (deuxième producteur mondial aujourd’hui), à Madagascar, Uruguay, Finlande, Belgique, … et en Chine qui est devenue récemment le premier producteur mondial.

GRE_2812  GRE_2816  GRE_2824  GRE_2831

La famille Razavi possède encore une pisciculture en Iran qui leur fournit leur Beluga, et se fournissent pour le reste (Baerii, Osciètre, Imperial Gold) dans d’autres pays là où ils peuvent vérifier la qualité des produits et faire produire un caviar selon leurs propres recettes.

Les précieux grains sont acheminés dans les ateliers de Waterloo en respectant une chaîne du froid extrêmement stricte, avant d’être mis en boîte et vendus aux restaurateurs et particulier belges et étrangers.

GRE_2832  GRE_2835  GRE_2796  GRE_2828

Après la visite de l’atelier de Caspian Tradition, place à la dégustation de leurs caviars ainsi que des foie gras et saumon distribués par la petite société depuis son rachat de La Maison du Caviar de Bruxelles.

Pomme de terre moscovite d’abord, une cuillère d’écrasée de pommes de terre beurrée parfumée de quelques herbes légères pour laisser la place au goût subtil de l’Imperial Gold qui la surmonte. Les grains dorés fondent sous la dent, libérant une saveur douce et iodée proche (paraît-il) de celle du caviar sauvage. Délicat!

20191129_112220  20191129_112238  GRE_2839  GRE_2846

Le Baerii aux beaux grains noirs brillants me plaît beaucoup, avec son goût fin de poisson et de noisette. L’Osciètre, un caviar à couleur variable, plutôt brun-jaune ici, me paraît plus terreux en bouche, ce n’est pas mon préféré, mais d’autres l’apprécient particulièrement… comme toujours c’est affaire de goût très personnel!

GRE_2849  GRE_2852  GRE_2853  GRE_2855
Caspian Tradiation propose également des oeufs de poisson, saumon et truite, et un ‘faux-caviar’, en fait une sphérification de hareng, que j’ai dégusté avec plaisir sur des maki maison!

De beaux produits, certes chers, mais qu’on dégustera avec plaisir pour une occasion spéciale (ou pas!)

On trouve les produits deCaspian Tradition au Marché Matinal, dans certaines épiceries fines, et sur place à Waterloo (pas de magasin).

Cook’n’Roll est sur instagramlogoonbluebackground370x229[6] et facebook21