11 décembre 2017

Foie gras maison - trois cuissons

FoieGras


Les fêtes approchent, il est temps de penser à la préparation de ton foie gras!
Je te propose trois recettes de cuisson et deux accompagnements sur Cookandroll.eu ! La plus simple est celle au poivre de Tasmanie, dont la cuisson ne demande qu'une casserole d'eau chaude, imparable!

... et bientôt j'ajouterai une cuisson au sel, dès que je l'aurai expérimentée avec succès ;-)

Foie gras cuit à basse température  Foie gras en terrine
                      Foie gras cuit à basse température                                                                         Foie gras en terrine        


Foie gras au poivre de Tasmanie  Chutney de figues au soja et Balsamique  Confiture de chicons et échalotes 
           Foie gras au poivre de Tasmanie                                                          Chutney de figues                           Confiture de chicons

 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

09 décembre 2017

{Livre} Le Goût des Belges

LeGoutDesBelges

Quand gastronomie et belgitude se rencontrent dans un duo de livres, je suis ravi! Quand c'est le talentueux et impertinent Eric Boschman (accompagné de Nathalie Derny pour la partie recettes) qui s'attelle à décrire une centaine de recette de notre inconscient collectif belge, je trépigne! J'étais déjà très fan il y a quelques années des petites chroniques alimentaires d'Eric Boschman, distillée sur le Net naissant, j'aime tout autant les retrouver compilées dans cet ouvrage Le Goût des Belges - Le Best Of qui rassemble une centaine de souvenirs, anecdotes, et descriptions décalées des produits indispensable à notre quotidien belge, du Nord au Sud du pays! Chacha, oiseaux sans têtes, Chokotoffs, stoemp, Merveilleux... ils sont tous là, décrits avec une très "haute teneur en humour gras et décalé"!

LeGoutDesBelges-2  LeGoutDesBelges-3  LeGoutDesBelges-4  LeGoutDesBelges-5

Pour compléter ce morceau de notre patrimoine, Nathalie Derny et Eric Boschman proposent un second ouvrage: Le Goût des Belges - Les meilleures recettes présente 80 recette bien de chez nous, des plats incontournables de notre patrimoine belge! Tu y apprendras la méthode infaillible pour réaliser un stoemp, la 'vraie' recette des boulets liégeois, comment réaliser un bon bodding avec tes restes de pain, et même la recette des moka aux petits beurres si chère à mon arrière-grand-père (et à mon foie)!

Bref, j'ai bien ri! Maintenant je vais manger un morceau!

LeGoutDesBelges-7  LeGoutDesBelges-8  LeGoutDesBelges-9  LeGoutDesBelges-10

Livre offert

Le Goût des Belges - Le Best Of
Nathalie Derny, Éric Boschman
Editeur: Racine
Prix: €24,95

Le Goût des Belges - Les meilleures recettes
Nathalie Derny, Éric Boschman
Editeur: Racine
Prix: €24,95

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Saumon Gravlax

Gravlax_2015-29

Voilà une délicieuse recette apprise au cours de “fêtes” de l’atelier “C’est moi qui cuisine”, il y a quelques années déjà.  Le saumon gravlax est une pièce de poisson marinée près de 48 heures dans un mélange de sel et d’épices, au frais, afin de ‘cuire’ la chair du poisson, la rendant douce et tendre comme celle d’un saumon fumé, mais tout en gardant un goût plein de poisson, juste relevé par les épices et l’aneth qui aura subtilement parfumé sa chair. Servi avec des blinis ou de petites pommes de terre à l’eau et quelques sauces appropriées, c’est un délice frais et sain!
Tu peux aussi l'utiliser en maki ou en verrine 

Ingrédients (pour 4 personnes): 
400g de beau filet de saumon, en une ou deux pièces de taille identique, sans la peau.
2 càs d’aneth haché finement (frais ou surgelé)
3 càs de gros sel (aux algues pour moi, parce que j’en avais!)
3 càs de sucre
1/2 càc de muscade moulue
1 càc de poivre noir concassé
1 càc de poivre rose, pilé
1 càc de graines de fenouil (ou carvi)
1 càc de poivre de Sichuan, concassé
1 càc de graines de moutarde
Pour le second enrobage: 1 càs de poivre rose, 1 càc de poivre noir, 1 càs aneth haché

Pour la sauce:
1 jaune d’œuf
2 cuillerées à café de moutarde
2 cuillerées à café de sucre
1 cuillerée à café de vinaigre de vin
100ml (max) d’huile de pépins de raisin
10g d’aneth frais ciselé

Préparation:
Mélanger les herbes et épices, préalablement hachées et concassées (au pilon) si nécessaire.
Enlever la peau du saumon, le tailler en deux filets de taille similaire, enlever les arrêtes à l’aide d’une pince à épiler.
Disposer un papier film sur le plan de travail. Y déposer environ 1/3 du mélange d’épices sur une surface équivalente à celle du filet. Poser le premier filet, côté peau en dessous (sans le peau!). Poser 1/3 du mélange sur le filet, et le recouvrir du second filet. Poser le reste du mélange sur le second filet.
Rabattre le film étirable hermétiquement, en chassant un maximum d’air.
Poser le poisson au frigo dans un plat, surmonté d’un poids, pour 6 heures.

Gravlax_2015-4  Gravlax_2015-7  Gravlax_2015-9  Gravlax_2015-13

Après 6 heures, éliminer l’excédent de jus qui se sera dégagé de la chair, refermer le film plastique, retourner le poisson, et laisser reposer avec un poids pendant 12 heures supplémentaires, au minimum (24 heures pour moi).
Déballer le poisson, et le passer sous l’eau claire en éliminant la marinade. Sécher le filet dans un linge propre.
Enrober d’un mélange de poivre noir et rose concassé, et d’aneth. Emballer à nouveau et laisser encore reposer 3 heures au frigo.

Préparer la sauce: mélanger les ingrédients sauf l’huile et l’aneth, au fouet. Fouetter vivement en incorporant l’huile en filet, jusqu’à consistance d’une sauce prise mais plus liquide qu’une mayonnaise. Incorporer l’aneth haché et réserver.

Gravlax_2015-16  Gravlax_2015-19

Préparer des blinis rapides:
Mélanger 200g de farine et 2 sachets de levure chimique, et y incorporer 300g de yaourt entier, deux oeufs et une pincée de sel. Couvrir et réserver 1 heure au frais.
Poser la pâte dans une poêle sur feu moyen, une cuillère à soupe par blini environ. Retourner quand des bulles éclatent en surface et cuire la seconde face.

Découper le saumon en lamelles et servir avec la sauce, les blinis ou des pommes de terre grenaille cuites à l’eau, de la crème aigre (épaisse) assaisonnée et additionnée d’un peu d’aneth et éventuellement de poivre rose et/ou d’une touche de miel; citron, lamelles de pomme croquante, feuilles de roquette, aneth, pour la déco.

Gravlax_2015-22  Gravlax_2015-24

Suivez Cook’n’Roll sur facebook25[2] et instagramlogoonbluebackground370x229[2]

Posté par gbogaert à 15:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
08 décembre 2017

Aumônière de loup de mer au curry et crustacés

Aumoniere-loup-curry-96

 

A l’approche des fêtes, Carrefour m’a proposé de réaliser une recette festive qui t’inspirera peut-être pour tes repas de fin d’année, tout comme le carnet de recette et les menus de fêtes déjà présents sur carrefour.eu.
Ces petits défis sont toujours pour moi l’occasion de cogiter et créer une recette,  à partager ici bien entendu!
J’avais envie de profiter tant qu’à faire du bel étal de poissons et crustacés de mon Carrefour, et à défaut de trouver de la lotte ce jour-là je me suis fait conseiller par l’expert du rayon du loup de mer, un poisson à la chair ferme et au goût fin comme je le voulais pour ma recette, à accompagner d’une sélection de coquillages frais. Accompagné d’une fondue de poireaux, et d’une sauce curry-coco-crème pour farcir de fines crêpes en aumônière… on s’est régalés, je tiens mon plat de fêtes!!!

Ingrédients (4 personnes):
300g de filets de loup de mer
250g de vongole
250g de coques
250g de moules
1 gros poireau

Pour les crêpes:
250g de farine blanche bio
200ml de bière blonde
250 ml de lait demi-écrémé
4 oeufs bio
1,5 càs d’huile d’olive bio
10 brins de ciboulette bio
1 oignon vert (le vert uniquement)
Beurre pour la poêle

Pour la sauce:
3 poivrons (rouge, jaune, vert
2 bâtons de citronnelle
200 ml de jus d’ananas (ou sirop d’ananas en boîte)
100 ml de bouillon de volaille
1 càs de curry léger bio
1 càc de curcuma en poudre
5 tranches de gingembre au vinaigre (*)
1 càs de fécule de maïs
1,5 càs de jus de gingembre vinaigré (voir recette ci-dessous)
270 ml de lait de coco
250ml de crème fraîche liquide
1 pointe de couteau de piment fort
1 belle cuiller à soupe de coriandre émincée
Sel et poivre

Préparation:
Blanchir 10 brins de ciboulette pour lier les aumônières, 30 secondes dans l’eau bouillante, puis refroidir dans un bain d’eau glacée. Réserver.

20171125_164621  Aumoniere-loup-curry-10  Aumoniere-loup-curry-1  Aumoniere-loup-curry-7

Pour les crêpes:
Préparer la pâte: mélanger les oeufs entiers à la farine, puis ajouter le lait petit à petit en mélangeant. Ajouter la bière, l’huile, le vert de l’oignon finement haché, peu de sel, poivre.
Bien mélanger en une pâte liquide. Réserver, une heure à température ambiante.
Cuire les crêpes: dans une poêle à crêpe, faire fondre une noix de beurre sur feu vif. Eponger l’excès de gras et verser 1/2 louche de pâte en une fine couche. Bien répartir sur la poêle et faire dorer la crêpe sur les deux faces. Réserver au chaud (four à 50° sur assiette couverte, par exemple).

Tailler le blanc et le vert tendre du poireau en fins bâtonnets de 6-8cm. Cuire à feu moyen puis doux dans un peu de beurre, sans coloration, jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Réserver.

Aumoniere-loup-curry-18  Aumoniere-loup-curry-21  Aumoniere-loup-curry-36  Aumoniere-loup-curry-46

Préparer la sauce:
Émincer les poivrons en cubes de 3-5mm.
Enlever la feuille dure des tiges de citronnelle; enlever le haut de la tige et couper le bulbe en quatre dans la longueur.
Dans une poêle, faire fondre les poivrons dans le jus d’ananas, 5 minutes. Ajouter la citronnelle, le curry, le curcuma.
Émincer finement le gingembre mariné. Le rajouter à la préparation.
Assaisonner de sel, poivre, et piment.
Laisser réduire une dizaine de minutes à feu vif. Ajouter le bouillon de volaille. Continuer à faire réduire. Ajouter le lait de coco et la crème.
Épaissir un peu la sauce en y ajoutant 1 càs de fécule de maïs délayée dans 1,5 càs du sirop de gingembre. Porter à légère ébullition.
Enlever les tiges de citronnelle. Rectifier l’assaisonnement.
Couper le feu et ajouter une cuillère à soupe de coriandre émincée.

Aumoniere-loup-curry-25  Aumoniere-loup-curry-27  Aumoniere-loup-curry-61  Aumoniere-loup-curry-67
Aumoniere-loup-curry-73  Aumoniere-loup-curry-72  Aumoniere-loup-curry-75  Aumoniere-loup-curry-77

Cuire les coquillage à sec et à couvert dans un poêlon jusqu’à ce qu’ils s’ouvrent. Les retirer au fur et à mesure de leur complète ouverture. Décoquiller.
Cuire les filets de loup de mer à la poêle sur feu moyen-vif avec un filet d’huile d’olive, trois minutes sur chaque face. La chair doit être encore nacrée à cœur.
Tronçonner le poisson en cubes de 3cm environ.
Assembler le poisson et les coquillages à la sauce. Cuire ensemble quelques minutes.

Poser une cuillère de poireau au centre de la crêpe. Surmonter de la préparation au curry.
Ramener les bords de la crêpe en aumônière. Lier avec un brin de ciboulette.

Aumoniere-loup-curry-65  Aumoniere-loup-curry-79  Aumoniere-loup-curry-80  Aumoniere-loup-curry-81

Servir bien chaud (on peut réserver l’aumônière au four à 50° quelques minutes jusqu’au service).

Et pour retrouver plus d’inspirations et d’idées pour vos repas de fête, rendez vous sur carrefour.eu

Aumoniere-loup-curry-90  Aumoniere-loup-curry-98  Aumoniere-loup-curry-111

Article sponsorisé

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 décembre 2017

Aberlour Origins - whisky pairing

Aberlour-Origins_

La semaine dernière j'ai eu le privilège d'être invité à participer à la troisième édition d'une soirée Aberlour Origins toute dédiée à la célébration du whisky et à son association avec les mets du dîner.

Aberlour-Origins Aberlour-Origins-2 Aberlour-Origins-5

Le cadre cette année est celui de la Serre de Rosières, une grande galerie de verre à quelques encablures de Bruxelles, joliment éclairée de lumières chaleureuses et bougies, et garnie d'une grande table magnifiquement dressée pour recevoir la trentaine de convives de la soirée.

Aberlour-Origins-6  Aberlour-Origins-4  Aberlour-Origins-9  Aberlour-Origins-10

Pour cet accord mets et whiskies, c'est Bruno Antoine, chef des restaurants bruxellois Charlotte Café Cuisine et Emile Bistro et du service traiteur Charles-Henry (une grande famille!) qui s’est atelé à la préparation d'un repas en accord avec les saveurs et même le mode particulier de fabrication des whiskies Aberlour.

Aberlour-Origins-37  Aberlour-Origins-26  Aberlour-Origins-36  Aberlour-Origins-38

En effet, après un petit apéritif à l'Aberlour 12 ans et une présentation passionnante sur l'importance de l'univers olfactif dans la perception de notre environnement, nous apprenons quelques subtilités sur la fabrication du célèbre whisky écossais. Ayant vécu entre Glasgow et Edimburgh lors d'une partie de mes études, et ayant mis à profit mes weekends pour visiter les distilleries du Speyside et autres régions des Highlands, j'étais très intéressé de découvrir le processus particulier appliqué au whisky Aberlour.

Aberlour-Origins-13  Aberlour-Origins-15  Aberlour-Origins-16  Aberlour-Origins-21
Quand la plupart des distillateurs affinent une partie de leur production dans des tonneaux de plusieurs essences, Aberlour a plutôt opté pour le 'double cask', méthode unique par laquelle deux lots de whisky sont maturés dans deux types de tonneaux différent, pour une durée similaire, avant d'être assemblés. La maturation en fûts de chêne américain ayant contenu du Bourbon apporte des notes vanillées et contribue au goût doux et rond du produi fini. Le whisky maturé en fûts espagnols ayant contenu du sherry y trouve des notes fruitées et épices, et uen couleur plus ambrée au breuvage. Ces deux mondes de saveurs se rencontrent ensuite dans le produit fini, pour notre plus grand bonheur!

Aberlour-Origins-17  Aberlour-Origins-7  Aberlour-Origins-20  Aberlour-Origins-11

Le chef Bruno Antoine s'est inspiré de cette méthode particulière pour construire ce menu en quatre services. Pour chacun, les deux produits principaux du plat nous sont d'abords proposés presque nus, simplement cuits ou marinés, et éventuellement parfumés de l'un ou l'autre ingrédient du plat final. On peut dès lors pleinement apprécier l'accord de l'ingrédient avec le whisky associé au plat.
Le plat 'fini' arrive ensuite, et comme pour le whisky double cask on y retrouve les saveurs des deux ingrédients phare se combinent en un plat explosif de goûts et textures. Une approche originale et très convaincante!

Aberlour-Origins-24  Aberlour-Origins-25  Aberlour-Origins-27  Aberlour-Origins-34

Après une mise en bouche de croquette parfumée à la bisque de homard, et une autre de black pudding en beignet (ooooh ce souvenir de street food écossaise!!), ce sont huitre et Saint-Jacques sont présentées simplement marinées et cuite pour accompagner un Aberlour double cask 16 ans… Avant de se combiner dans un plat iodé, frais et très graphique, complété d'une langoustine de Gelvenec au vadouvan crue et flambée minute par les convives.

Aberlour-Origins-48  Aberlour-Origins-40  Aberlour-Origins-44  Aberlour-Origins-46

Saumon mariné, fenouil fumé et Aberlour 18 ans pour suivre, avant le plat qui m'a le plus séduit, gourmand à souhait et très automnal: volaille jaune et porc fermier d'abord présentés seuls en cuisson douce se combinent ensuite en 'pressé' laqué teriyaki et accompagné de courge grillée, peau de potimarron croustillante, pomme de terre fondante, oeuf parfait, échalote, jus corsé... de superbes saveurs que j'avoue avoir eu beaucoup de mal à assortir à un Aberlour A’Bunadh très puissant et alcooleux. Surprenant whisky dont le nez de candy laisse présager un alcool doux et complexe et se révèle en bouche sec et très puissant! Je ne dois pas encore être prêt pour apprécier ce whisky à sa juste valeur, préférant de loin les arômes d’épices et de fruits confits d’un double cask…

Aberlour-Origins-50  Aberlour-Origins-51  Aberlour-Origins-53  Aberlour-Origins-55

Enfin, quoi de mieux pour terminer ce repas qu'un accord whisky-chocolat, avec une note de cerise pour répondre aux arômes d'un Aberlour double cask 12 ans?!

Aberlour-Origins-56  Aberlour-Origins-14  Aberlour-Origins-49  Aberlour-Origins-17

Un beau repas, des accords harmonieux avec un whisky qu'on apprend à déguster au long du repas, dans un lieu hors du commun et féérique!

Aberlour Origins 2017 est désormais clôturé, après avoir proposé deux soirées (repas tout compris tarifé €79) à la Serre de Rosières.
Promis, je te tiens au courant sur la Page Facebook de Cook’n’Roll à l’automne 2018 de la prochaine édition de ce très chouette événement!

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

03 décembre 2017

{Livre} Fromages d'artisans en Belgique

Fromages-artisans-belgique

Jolie découverte ce soir que ce nouvel ouvrage de Michel Verlinden et Julien Hazard consacré aux fromages artisanaux belges!

Fromages-artisans-belgique-8 Fromages-artisans-belgique-3 Fromages-artisans-belgique-2

Au beau milieu de la cave de l'artisan affineur Julien Hazard, Michel et Julien nous font découvrir la vingtaine de producteurs et produits fromagers artisanaux qu'ils ont sélectionnés.

Fromages-artisans-belgique-7  Fromages-artisans-belgique-9  Fromages-artisans-belgique-12  Fromages-artisans-belgique-14

Pour chacun de ces produits d'exception on retrouve dans Fromages d’artisans en Belgique l'histoire de l'artisan producteur et affineur, les spécificités du fromage et de son mode de fabrication, ainsi que des indications sur la meilleure façon de le déguster: accompagné d'une bière, d'un vin approprié, même le type de pain qui mettra mieux en valeur les saveurs du fromage est proposé!

Fromages-artisans-belgique-20  Fromages-artisans-belgique-16  Fromages-artisans-belgique-17  Fromages-artisans-belgique-18

… sans oublié une petite recette pour accompagner les produits fromagers, parce que si ces fromages se dégustent seuls pour profiter au mieux de leurs arômes, on peut aussi les intégrer dans de jolis petits plats!
Le tout est illustré des photos d'Alexandre Bibaut, c'est un vrai régal!

Fromages-artisans-belgique-27  Fromages-artisans-belgique-30  Fromages-artisans-belgique-29  Fromages-artisans-belgique-28

La présentation du livre chez Julien Hazard était aussi l’occasion d’une belle rencontre avec ce passionné d’affinage, qui propose une bonne centaine de références pour la plupart au lait cru, et affinée dans les quatre grandes caves frigorifiques à l’arrière de la boutique.
La passion et l’engouement de Julien Hazard pour son métier sont communicatifs, et on se délecte à l’écouter parler de ses fromages, des techniques de fabrication, des spécificités de chaque produit et de l’amour que les artisans fromagers mettent dans leur fabrication.
Une passion que l’on retrouve avec joie, rapportée intacte par Michel Verlinden dans leur ouvrage passionnant!

Fromages-artisans-belgique-33  Fromages-artisans-belgique-19  Fromages-artisans-belgique-31  Fromages-artisans-belgique-44
Fromages-artisans-belgique-34  Fromages-artisans-belgique-38  Fromages-artisans-belgique-46  Fromages-artisans-belgique-9

Le livre est disponible en librairie, sur le site de Racine, et chez Julien Hazard où il pourra - on aurait tord de s’en priver - être emporté avec quelques parts des fromages qu’il décrit!

Fromages d’artisans en Belgique
Editions Racine - €29,95

Julien Hazard - Affineur
Rue Vanderkindere 137, 1180 Bruxelles 
02/851 89 60 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 décembre 2017

Confiture de piments Jalapeños

Confiture-jalapenos-11-2

J’ai récolté ce weekend les tous derniers piments Jalapeños de ma petite parcelle Peas&Love ! Pour changer de la conservation en saumure (la recette ici bientôt!), j’avais envie d’en faire une confiture qui accompagnera et relèvera à merveille une viande blanche ou un fromage à pâte dure…

Ingrédients:
250g de piments Jalapeños (ici couleurs rouges et verts)
120g de sucre fin
300ml d’eau
2 càs de vinaigre de cidre
1/2 càc de sel

Préparation:
Equeuter les piments et les couper en gros morceaux.
Mettre tous les ingrédients dans un poêlon et porter à ébullition. Cuire une vingtaine de minutes en s’assurant qu’il reste toujours du liquide (rajouter au besoin).
Hors du feu, mixer grossièrement les piments.

Confiture-jalapenos-1  Confiture-jalapenos-2  Confiture-jalapenos-4  Confiture-jalapenos-5
Remettre à cuire sur feu moyen une dizaine de minutes jusqu’à épaississement du sirop.
Hors du feu, mixer plus finement (ou pas, on peut laisser plus de morceaux, selon goût).
Mettre en pot. Conserver au frais.

Confiture-jalapenos-6  Confiture-jalapenos-7  Confiture-jalapenos-8  Confiture-jalapenos-9

Note: pour de plus grandes quantités, on peut multiplier les proportions, stériliser les pots et couvercles (15 minutes au four à 150°), les remplir jusqu’à un demi centimètre du bord, les retourner une fois remplis de confiture chaude (et fermés!), laisser refroidir et conserver en cave plutôt qu’au frigo.

Confiture-jalapenos-10  Confiture-jalapenos-11

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 novembre 2017

Temaki Spicy Pablo

Temaki_Spicy_Pablo-25

Je raffole des makis de chez Makisu, une enseigne bruxelloise proposant ces spécialités d'origine japonaise dans une version 'décomplexée' des dogmes classiques de cette cuisine; ici pas de poissons crus mais des légumes, du poulet, du fromage frais, des poissons cuits, et surtout des incursions dans d'autres cultures culinaires pour proposer des sushis très 'fusion'! Bien équilibrés, frais et originaux, j’adore!
Mon préféré est est un maki aux accents mexicains, mêlant avocats et piments jalapeños aux crevettes croustillantes en panure panko, surimi, et sauce japonaise unagi sucrée-salée. Un véritable régal que j'ai voulu imiter ici au format temaki, très convivial quand on laisse ses convives réaliser leurs propres cornets de riz!
Jai utilisé des jalapeños rouge parce que ce jour-là c'est ce que j'ai trouvé, mais je le referai avec des verts (fermentés maison, tant qu'à faire), plus forts et croquants, comme chez Makisu!

Ingrédients (pour 6 temaki, deux personnes):
3 feuilles d'algues nori à maki
300g (environ) de riz à sushi cuits et assaisonné (voir ci-dessous)
1 avocat bien mûr
12 rondelles de jalapeños en saumure (en épicerie sud-américaine)
4 surimi
6 grosse crevettes
1 œuf
QS Farine
QS Chapelure panko
Huile de friture
2 càs de mayonnaise
1 noix de wasabi
Pour la sauce:
180ml Soja
85g Sucre fin
75ml Saké
150ml Mirin (en épicierie asiatique)

Pour le riz à sushi:
500g de riz à sushi 
700ml d'eau
100ml de vinaigre de riz
40g de sucre fin
10g de sel

Préparation:
Préparer la sauce: dans un petit poêlon, faire bouillir le saké avec le mirin quelques minutes. Ajouter le sucre, bien mélanger pour le dissoudre, ajouter le soja. Faire réduire de moitié, jusqu'à consistance sirupeuse. Laisser refroidir.

Préparer le riz à sushi:
Rincer le riz, trois fois, en polissant bien les grains avec le poing dans une passoire.
Cuire les 500g de riz avec 700g d’eau, au rice cooker ou dans une casserole à léger frémissement et à couvert (sans ouvrir la casserole en cours de cuisson).
Laisser reposer 10-15 minutes après cuisson.
Pendant ce temps, faire chauffer à feu très doux le vinaigre de riz, le sucre, et le sel dans un poêlon jusqu’à dissolution du sucre.
Étaler le riz dans un grand plat, y mélanger l’assaisonnement et laisser refroidir. Couvrir d’un linge humide jusqu’à utilisation du riz.

Temaki_Spicy_Pablo-1  Temaki_Spicy_Pablo-4  Temaki_Spicy_Pablo-5  Temaki_Spicy_Pablo-6
Temaki_Spicy_Pablo-9  Temaki_Spicy_Pablo-7  Temaki_Spicy_Pablo-13  Temaki_Spicy_Pablo-17 

Couper l'avocat en deux, enlever le noyau, détacher la chair de la peau à l'aide d'une grande cuillère fine insérée entre ces deux parties; couper en tranches épaisses (5mm).

Mélanger la mayonnaise au wasabi.

Préparer les crevettes: une fois débarrassées de leur tête et carapace (et intestin si nécessaire), insérer un cure-dent dans la longueur pour les maintenir droites à la cuisson. Bien les sécher et les enduire d'une fine couche de farine.
Battre l'œuf, le saler et poivrer, et y plonger les crevettes, une par une, avant de les enrober de chapelure panko.
Frire 30 secondes à 1 minute dans l'huile bien chaude (170°); elles doivent ressortir bien dorées et cuites à cœur.

Monter les Temaki:
Prévoir un bol d'eau à proximité, le riz, et les ingrédients de la garniture.
Poser une demi-feuille d'algue nori sur la paume et les doigts tendus de la main gauche, dans la longueur de la main, côté brillant contre la peau.
Etaler une boulette de riz (un peu plus grosse qu'une balle de golf) sur la moitié gauche de la feuille, à l'aide de la main droite trempée dans l'eau, en veillant à couvrir la surface d'une couche de riz carrée et d'épaisseur régulière, jusqu'aux bords de la feuille.
Poser un peu de mayonnaise au wasabi, puis les ingrédients de la garniture: deux tranches d’avocat, un bâtonnet de surimi, une crevette (débarrassée de son cure-dent!), une ou deux rondelles de piment. Veiller à disposer les ingrédients perpendiculairement à la longueur de la feuille, au milieu du carré de riz, en faisant dépasser les ingrédients de 0,5cm sur la partie haute de la feuille (ce sera plus joli une fois roulé).
Répartir un peu de sauce unagi.

Temaki_Spicy_Pablo-18  Temaki_Spicy_Pablo-21  Temaki_Spicy_Pablo-24  Temaki_Spicy_Pablo-22 
De la main droite, saisir le coin inférieur gauche de la feuille et le poser sur le coin supérieur droit de la couche de riz, tout en fermant délicatement la main gauche pour former un cône.
Rouler la moitié libre de la feuille de nori autour du cône ainsi formé.
Sceller le cône en posant un grain de riz sous le coin inférieur droit de la feuille et presser délicatement pour que ce dernier colle la feuille sur elle-même.

Décorer éventuellement de graines de sésame, de sauce unagi, et... déguster!

Temaki_Spicy_Pablo-25 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook212

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
26 novembre 2017

Oeuf parfait, butternut, girolles

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-37-2

J’adore la texture des oeufs ‘parfaits’, cuits à 63-65° pendant une longue période pour obtenir un blanc ‘pris’ mais encore presque liquide, et un jaune riche, chaud et onctueux, voir gélifié à 65°... J’aime tellement ça que j’avais investit dans un thermoplongeur de compet’ Vac-Star, dont je suis ravi et qui permet de cuire dans de grands bains, avant de recevoir un Anova plus compact en taille et en prix, et parfait pour une utilisation ménagère, tout en offrant une très grande précision et constance de température...
Cette fois j’ai utilisé le Moulinex Companion pour s’acquiter de la tâche. La cuisson ne se fait pas au degré près (je t’en parlais ici) mais au final j’ai obtenu cette fois encore une très belle cuisson...

Et donc lors d’un délicieux dîner à l’Amandier j’avais dégusté un velouté de champignons garni d’un oeuf parfait et de champignons des bois, qui m’avait donné l’envie tenace de réaliser une assiette d’automne dans la même style que celle de Martin Volkaerts. Je te propose un velouté épais de butternut parfumé aux cèpes, garni d’un oeuf parfait et de girolles sautées. Simple et furieusement réconfortant!

Ingrédients (pour 4 personnes):
5 oeufs (dont un ‘au cas où’!)

700g de chair de butternut (1 petite pièce)
1 oignon
4 tranches de champignon séché (cèpes de Bordeaux Supersec)
2càs huile d’olive
300ml bouillon de volaille
20g de beurre

200g de girolles
1 càs d’huile de cuisson
1 gousse d’ail
20g de beurre
1/2 tranche de lard cuit
Pour la finition: Huile de courge, fleur de sel

Préparation:
Cuire les oeufs ‘parfaits’, soit une heure à 63,5°.
Pour ce faire, on peut utiliser un thermoplongeur régulé plongé dans un bain (grande casserole) d’eau amenée à 63,5°, ou le Moulinex Companion: remplir la cuve aux 2/3 d’eau chaude (pas plus de 65°!), avec le mélangeur inséré. Amener la température de l’eau à 65° grâce au programme manuel (10 minutes à 65°, couvert). Poser délicatement les oeufs dans la cuve et lancer un programme manuel d’une heure à 65° avec mélangeur en vitesse 1.

Sans ustensile de cuisson à basse température, on peut cuire les oeufs mollet: Faire chauffer 2 litres d’eau. Casser chaque oeuf dans une tasse. Quand l’eau frémit, ajouter 2 càs de vinaigre, faire tourner l’eau avec une cuillère, et déposer délicatement un oeuf au centre de la casserole. Cuire 3 minutes, sortir l’oeuf mollet, le refroidir dans un bain d’eau froide, et le poser sur un papier absorbant.

Réserver au chaud (four ou eau chaude, mais pas plus de 65°).

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-8  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-3  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-11  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-12
 
Hacher l’oignon grossièrement ou au Companion.
Les faire revenir à la poêle ou dans la cuve (5 minutes à 95° avec mélangeur vitesse 3) dans l’huile d’olive avec les champignons séchés.
Peler et égrainer le butternut. Récupérer les graines et les faire sécher 20-30 minutes au four à 130° (facultatif).
Couper les 700g de chair du butternut, les ajouter aux oignons avec 300ml de bouillon; cuire 35 minutes à feu moyen, couvert. Mixer finement. Ajouter éventuellement un peu de bouillon pour obtenir la consistance souhaitée: un peu plus liquide qu’une mousseline. Au Companion: 35 minutes programme soupe P1 avec la lame Ultrablade et le bouchon).

Saler et poivrer, incorporer 20g de beurre. Réserver au chaud.

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-14  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-22  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-18  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-33

Nettoyer les girolles sous un filet d’eau avec une brosse souple, et les sécher de suite sur un tissu propre (en tapotant).
Emincer finement une gousse d’ail. Couper le lard en petits morceaux.
Dans une poêle épaisse, faire chauffer 1 càs d’huile à feu vif. Quand elle est bien chaude, ajouter les girolles et cuire quelques minutes jusqu’à ce que l’eau de végétation s’échappe des champignons. Eliminer le liquide, ajouter l’ail, 20g de beurre, et le lard. Assaisonner. Cuire 5 minutes à feu moyen. Réserver au chaud.

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-24  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-29  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-31  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-32

Dans une assiette, poser une couche généreuse de purée de butternut. Casser délicatement un oeuf au centre. Disposer les girolles et le lard. Verser quelques gouttes d’huile de courge, une volée de fleur de sel, quelques graines de butternut torréfiées...

 Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-35 Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-46 
 Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

21 novembre 2017

Gratin de courge butternut et poulet à la feta

 

GratinButternut-22

Lors d’une de mes commandes chez eFarmz je me suis dit que je n’avais plus cuisiné de courge butternut depuis un moment, que sa couleur me tentait bien, qu’au pire j’en ferais une bonne soupe, que ça conserve longtemps si je dois trop réfléchir, alors ‘clic’ dans mon panier :-) 

Je me suis donc lancé dans la cuisson de la bête en me disant que j’en ferais une purée liquide, que je garderais comme base de soupe ou pour agrémenter un bon risotto…. et puis je crois que c’est en feuilletant Le Répertoire des Saveurs que j’ai décidé d’y rajouter de la feta. Quelle excellente idée! Quel délicieux mariage! Comment dire…. il est rare que je replonge ma cuillère si frénétiquement dans une purée de légumes… Montée en gratin avec une couche de poulet rôti effiloché, c’était juste extraordinaire. Vraiment, essaie!

Pssssst: durant le mois de Novembre, eFarmz t'offre €20 lors de ta première commande en utilisant mon code de parrainage
gbogaert@yahoo.com - 2017508 , ou lien de parrainagehttps://www.efarmz.be/fr/?s=2017508

Ingrédients (pour 6 personnes):
1 belle 
courge butternut bio
180g de feta
2 càs de beurre de ferme
500ml de bouillon de volaille (ou légumes, maison de préférence)
1 poulet (de la veille. Ou pas!)
4 noix

Préparation:
Peler et épépiner la courge. La couper en gros cubes.
Dans une grande poêle munie d’un couvercle (ou une casserole), faire fondre le ghee et y faire sauter les dés de courge à feu vif, cinq minutes.
Verser le bouillon, couvrir et cuire à petit feu environ 25 minutes. La courge doit être fondante.
Prélever une partie du liquide et garder à portée de main.


GratinButternut-1   GratinButternut-3   GratinButternut-5   GratinButternut-7

Emietter 120g de feta et mélanger avec la courge.
Mixer finement, en ajoutant le bouillon prélevé au fur-et-à-mesure, de façon à obtenir la consistance d’une purée mousseline.
Saler et poivrer. Réserver.

Si le poulet n’est pas cuit, le cuire au four, environ une heure à 180° (210° les dix premières minutes).
Dépiauter et hacher la chair du poulet. La faire sauter brièvement dans une poêle beurrée. Saler et poivrer. Réserver.

GratinButternut-8   GratinButternut-10   GratinButternut-12   GratinButternut-14

Dans un plat à gratin, poser une couche de poulet, puis couvrir d’une belle couche de purée de butternut.
Emietter le reste de feta sur le plat.

Cuire au four, 15 minutes à 180°, les cinq dernières avec le grill enclenché de façon à dorer la feta.
Parsemer de noix concassées pour le service.

GratinButternut-21   GratinButternut-25

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook212

 

Posté par gbogaert à 22:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,