01 novembre 2017

Balls&Glory - le livre! ...et mes boulettes italiennes

Balls-Glory

Cette semaine j'ai eu la chance d'être invité à passer quelques heures dans les cuisines de Wim Ballieu, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre de recettes: Balls & Glory

BallsGlory-12  BallsGlory-13  BallsGlory-15  BallsGlory-30

Wim Ballieu est les chef et propriétaire des restaurants Balls & Glory (à Gand, Anvers, Leuven, et deux adresses à Bruxelles), temples de la boulette gourmande!

BallsGlory-41  BallsGlory-18  BallsGlory-23  BallsGlory-24

Les ballekes par ici on connaît et on aime ça, celles de Wim ont la particularité de contenir la sauce au centre de la boule de viande (ou de riz pour la version végé)!
Viande de production propre cela vaut la peine d’être signalé (Wim est fils de boucher)! Servies avec stoemp ou salades variées, c'est toujours un excellent moment de déguster ces boulettes ‘surprise’!

BallsGlory-31  BallsGlory-39  BallsGlory-46  BallsGlory-42

Et donc, comment faire rentrer la sauce dans la boulette? A la seringue? Gélification, congélation, ou précision des gestes? Questions que je me suis longtemps posées avant d'écouter Wim répondre aux questions de Carlo et Sophie dans Bientôt à Table, et d'essayer la méthode 'congélation' que je te propose ci-dessous pour un plat phare du même Carlo reprenant les ingrédients des involtini de melanzane pour les revisiter à la sauce Ballieu!

BallsGlory-1  BallsGlory-2  BallsGlory-3  BallsGlory-4
BallsGlory-5  BallsGlory-6  BallsGlory-7  BallsGlory-8

Méthode qui est bien entendu reprise en détail dans le livre de recettes Balls & Glory, ainsi d’ailleurs qu’une foule d’autres astuces, tours de main, et idées d’associations qui te permettront de faire tes propres meilleures ballekes du monde!

Un cadeau de Noël idéal pour tous les fanas de ballekes, donc ;-)

Boulette-Tomate-Balls-Glory-39

Boulettes farcies à l’italienne

Ingrédients:
Pour la sauce:
1 grande boite de tomates pelées
1 petite botte de persil plat
1 gousse d’ail
1 càc de sucre
Huile d’olive, sel, poivre

Pour la viande:
400 g de haché porc et veau
2 jaunes d’œuf
1 gousse d’ail
150 g de parmesan frais râpé fin

Pour le reste:
1 aubergine
50g de chapelure

Préparation:
La veille, préparer la sauce: Faire revenir dans un cuillère d’huile d’olive une gousse d’ail haché avec quelques (disons 6) brins de persil plat sans faire brunir l’ail. Ajouter les tomates pelées (1 grande ou 2 petites boites avec le jus sauf si trop liquide), un cuiller à café rase de sucre, sel et poivre. Laisser cuire au moins une heure à feu doux. Écraser les tomates après 30 minutes, rectifier l’assaisonnement. Laisser refroidir.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-1  Boulette-Tomate-Balls-Glory-4  Boulette-Tomate-Balls-Glory-6  Boulette-Tomate-Balls-Glory-7
Verser la sauce dans des moules sphériques de 4-5cm de diamètre (ou équivalent carré).
Congeler quelques heures.

Préparer la viande: dans un grand bol, mélanger le haché, l’ail haché,  6 brins de persil haché, les jaunes d’œufs, le parmesan râpé. Rectifier l’assaisonnement en fonction de la quantité d’épices déjà présentes (ou non) dans le haché.

Mixer la chapelure avec le reste de feuilles de persil. Ajuster la quantité de chapelure pour obtenir un mélange vert mais sec.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-27  Boulette-Tomate-Balls-Glory-11  Boulette-Tomate-Balls-Glory-16  Boulette-Tomate-Balls-Glory-17

Prendre 80g de viande, et étaler grossièrement en cercle épais. Poser une boule de sauce congelée et rabattre les bords du cercle vers le haut pour fermer la boulette. Bien rouler la boule entre les paumes et vérifier qu’elle est bien scellée.
Rouler les boulettes dans la chapelure. Réserver.

Trancher l’aubergines finement, badigeonner d’huile et faire griller à la poêle-grill ou sous la grille du four.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-18  Boulette-Tomate-Balls-Glory-21  Boulette-Tomate-Balls-Glory-23  Boulette-Tomate-Balls-Glory-25

Préchauffer le four à 180°. Y cuire les boulettes 35 à 40 minutes.

Servir sur un lit de salade assaisonnée d’huile et de vinaigre, et accompagner des tranches d’aubergine grillées.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-33  Boulette-Tomate-Balls-Glory-37

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

15 octobre 2017

Plie panée et patates douces au paprika de la Box eFarmz

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-20

Cela faisait un petit moment que je ne t’avais plus parlé d’eFarmz, ce service de livraison (à domicile ou en point-relais) de produits bios (ou ‘raisonnés’), locaux et de saison, collectés pour une bonne partie dans les fermes du pays ou de chez nos voisins. Le service a bien évolué depuis ses débuts il y a cinq ans, et propose désormais une large gamme de fruits, légumes, viandes, et produits d’épicerie bons, sains, et respectueux, que l’on peut commander (deux fois par semaine désormais) en ‘panier bio’ ou - et c’est très appréciable - à la pièce comme on ferait ses courses à la ferme!

Dernières venues chez eFarmz, les ‘box-repas’ proposent de se faire livrer tous les ingrédients, et une recette détaillée, nécessaire à la réalisation d’un délicieux petit plat pour deux ou quatre personnes. Plusieurs formules sont proposées, en repas à la pièce ou en achat de box de trois repas, classiques ou végétariens, pour deux ou quatre personnes (€45 et €68 respectivement).

Efarmz m’a offert une box à tester, et je ne me suis pas fait prier! Ravi déjà d’apprendre que les recettes sont créées par La Cuisine C’est Simple, un gage de qualité et une promesse de recettes simples et savoureuses!

Et de fait, cette première réalisation de plie simplement panée et accompagnée d’une petite mayonnaise au cerfeuil et de succulentes frites de patates douces au paprika fumé, étaient délicieuse, rassasiante, et très simple à réaliser en une bonne vingtaine de minutes! Simple, efficace, et délicieux, ce repas bio et ‘locavore’ revient à moins de €6 par personne (€7,5 en version 2 personnes), c’est juste parfait!

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-2  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-3  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-5  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-22

J’ai plus tard cuisiné, en un peu plus de temps, des udon au kale et schnitzel, une très bonne idée, très savoureuse également même si ce genre de plat bénéficierait d’un bouillon plus travaillé mais évidemment bien plus long à préparer!

Si tu veux passer une première commande chez eFarmz en bénéficiant de €5 de réduction, n'hésite pas à utiliser mon code de parrainage: https://www.efarmz.be/fr/?s=2017508

Plie panée, mayonnaise au cerfeuil et patates douces 

Ingrédients (4 personnes):
4 filets de plie
4 patates douces
2 càc de paprika fumé
2 oeufs bio
6 càs de cerfeuil frais haché fin
2 citrons
1 gousse d’ail
200g de roquette
4 càs de farine
1 càc de moutarde
Huile d’olive
Sel et poivre

Préparation:
Préchauffer le four à 200°.
Couper les patates douces (avec la peau, lavées) en frites épaisses. Poser dans un saladier avec le paprika, sel, poivre, et 2 càs d’huile d’olive. Mélanger avec les doigts.
Déposer les frites sans chevauchement sur une plaque à four garnie de papier cuisson.
Cuire 35 à 40 minutes à 200°.

Rincer les filets de plie, les éponger et les passer dans la farine. Tapoter pour enlever l’excédent de farine.

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-6  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-7  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-14  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-13

Monter la mayonnaise au fouet: mélanger le jaune d’oeuf à 1 càc de moutarde, puis verser l’huile d’olive en filet tout en fouettant jusqu’à obtenir une mayonnaise ferme. Assaisonner de sel et poivre, un filet de jus de citron et mélanger le cerfeuil haché fin.

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-10  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-11  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-9

Faire chauffer 1 cm d’huile d’olive dans une poêle, avec une gousse d’ail grossièrement écrasée.
Faire dorer les filets de poisson sur chaque face.

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-12  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-16  Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-17

Laver et assaisonner la roquette de sel, poivre, huile, et vinaigre.

Servir le poisson pané avec la salade de roquette, les patates douces au paprika, et la mayonnaise au cerfeuil.

Plie-patates-douces-cerfeuil-efarmz-18

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 septembre 2017

Hamburger italien

ItalianBurger-4-2

Rien de meilleur qu’un hamburger maison! Celui-ci est d’une gourmandise absolue, décliné sur le thème de l’Italie avec cette délicieuse burrata (une mozzarella au coeur crémeux) que mon amie Anusch m’avait ramené du marché du Rialto! Avec ça, une belle tranche d’aubergine confite à l’huile d’olive, des tomates-cerises confites, et du boeuf bio assaisonné de tomates et roquette… dans un ‘bun’ maison c’est juste énooooorme!

Ingrédients (pour 4 personnes):
400g de boeuf haché bio
20 feuilles de roquette, équeutées
1/2 petit oignon
1 jaune d’oeuf
10 pétales de tomates confites (
Sud’n’sol chez Delhaize pour moi)
10-15 tomates-cerises
1 aubergine
1 belle boule de burrata
2 càs
mayonnaise à la truffe ou mayonnaise maison additionnée d’une càc d’huile de truffe.
Optionnel: feuilles de radicchio treviso

Huile d’olive
Sel, poivre

Pour les petits pains à hamburger “bun’s” (6 pains):
125g farine complète
125g farine blanche
14cl de lait tiède
50g de beurre mou
1 jaune d’oeuf
10g de levure fraiche
1 càc de sel
1 càs de sucre
Graines de sésame et de courge.

ItalianBurger-1 BunsTer-2

Préparation:
Préparer les bun’s:
Diluer la levure fraiche dans le lait tiède.
Mettre les deux farines dans un récipient ou le bol du batteur, avec le sucre, le beurre fondu (ou ramolli), et le jaune d'oeuf. Ajouter le lait et incorporer. Ajouter le sel et pétrir 10 min.
Ajouter 1 càs de graines de sésame.
Faire une boule avec la pâte (fariner, la pâte sera assez collante)
Faire des pâtons de 35-40g. Bouler les pâtons et les poser sur une plaque farinée, bien espacés.
Enduire les pâtons d’un peu d’eau au pinceau et poser quelques graines (sésame, courge,…). Aplatir un peu les pâtons pour leur donner la forme de pains à burgers.
Poser un linge propre sur les pâtons, et laisser lever 1h30.
Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante).
Cuire 10 minutes à 180°.

Préparer les hamburgers:
Emincer finement l’oignon, faire fondre à la poêle dans 1 càs d’huile d’olive.
Emincer une dizaine de feuilles de roquette. Hacher les tomates confites.
Mélanger le boeuf haché avec la roquette, l’oignon, les tomates confites hachées, et le jaune d’oeuf. Bien mélanger, saler, poivrer.
Former quatre burgers de +/- 10cm de diamètre, à la main ou à l’aide d’un cercle emporte-pièce.
Juste avant de monter les burgers, cuire 2 minutes sur chaque face (ou plus pour des hamburgers ‘bien cuits’) à la poêle dans un filet d’huile d’olive.

Faire confire les tomates-cerises: Poser les tomates sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrer de sel, poivre, sucre. Enfourner pour 90 à 120 minutes à 120° (chaleur tournante).

Couper l’aubergine en tranches épaisses (2cm). Les faire cuire dans une poêle avec une bonne quantité d’huile d’olive, sur les deux faces, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Saler et poivrer.
Note: pour limiter l’apport en huile, on peut pré-cuire les tranches au micro-ondes (couvert) et terminer la cuisson à la poêle avec un peu d’huile ;-)

Monter les burgers: Couper les pains en deux, les toaster quelques minutes au four, tartiner de mayonnaise à la truffe; poser sur la base un burger, une tranche d’aubergine, 1/4 de burrata coulante, roquette, radicchio et tomates cerises. Un tour de moulin à poivre et à table!

ItalianBurger-2 ItalianBurger-4


18 août 2017

Cécila

Cecila

J'ai été invité à re-découvrir la cuisine de Mélanie Englebin chez Cécila, un restaurant gastronomique situé, pour quelques jours encore, à deux pas de la Grand Place de Bruxelles. Une première visite il y a deux ans m'avait fait découvrir une cuisine raffinée, équilibrée, élégante et tournée en grande partie vers la mer. Le contact avec la cheffe au travers de sa cuisine ouverte était par contre assez froid - un 'mauvais jour' probablement - et j'étais ravi de rencontrer cette fois une jeune femme ouverte, souriante, et visiblement heureuse de partager sa belle cuisine et des perspectives qui l'attendent pour la faire encore évoluer.

Cecila-1  Cecila-2  Cecila-5  Cecila-6

En effet, Mélanie Englebin fermera les portes du Cécila de la rue des Chapeliers, heureuse du travail qu'elle y a accompli, pour déplacer ses cuisines dans un lieu idéalement plus grand, ouvert sur l'extérieur, et dans lequel elle pourra encore mieux exprimer ses talents. Stay tuned, donc, si tout va bien une nouvelle adresse gourmande bruxelloise devrait voir le jour d'ici la fin de l'année!

Cecila-15  Cecila-9  Cecila-16  Cecila-11

Pour notre plus grand plaisir, la cheffe propose encore jusqu'à la fin du mois un menu composé de ses plats 'signature' et réalisations les plus appréciées. Nous avons dégusté ce midi-là le menu 4 service à €59 (hors vins).
Pour accompagner notre Petit Chablis d'apéritif, un carpaccio de bonite, huile de persil et condiment au sake kasu (la lie de fermentation du riz en sake!). Fin mais manquant un peu de relief à mon goût.
La verrine de brandade de cabillaud elle par contre était très gourmande et au goût bien rond et profond, accentué encore par un jus au café... une belle mise-en-bouche qui ouvre appétit et curiosité pour la suite du repas!

Cecila-8  Cecila-10  Cecila-12  Cecila-11
Mélanie Englebin aime les produits de la mer - et les associations osées, on le verra - et ne s'en cache pas: notre première entrée de homard 'juste cuit', pana cotta de corail, et mayonnaise de laitue de mer était très bien maitrisée, belle cuisson du homard, pana cotta fine et légère laissant s'exprimer le crustacé, une entrée fraîche et toute en finesse.

Cecila-14  Cecila-18  Cecila-22  Cecila-21

Association peu banale de moules (de bouchot) et de râble de lapin pour suivre, accompagnés d'une délicieuse écrasée de pommes de terres à la bergamote, copeaux de lomo de porc et émulsion du jus des moules. Servi avec un excellent rosé d'assemblage portugais. Un accord qui fonctionne bien, même si le lapin passe un peu inaperçu à côté de la saveur plus marquée des moules (et de la succulente purée; décidément la patate me plaît dans ce menu!).

Le menu va crescendo, le plat de pigeonneau et calamars, garni d'une déclinaison de petits pois, était sublime! Quelle audacieuse association pour ces deux ingrédients au goût franc qui se répondent parfaitement dans l'assiette, soutenus par la douceur du petit pois, le peps des myrtilles cuisinées au gras fumé, et le croquant d'une croquette de cuisses du pigeonneau. Un très beau plat, au palais comme au regard. Très bien accompagné des notes puissantes et fruitées d'un pic Saint Loup (syrah, grenache et mourvèdre).

Cecila-7  Cecila-24  Cecila-26  Cecila-25

Le dessert nous a tous conquis je pense: une assiette très graphique, très gourmande aussi, garnie de crémeux de chocolat, d'un autre aux amandes, d'un crumble croustillant aromatisé de graines et épices (fenouil notamment), et d'un sorbet aux cerises parfait! L'ensemble est succulent, panache de saveurs, de textures, et de températures. Une très belle fin de repas!

Cecila-28  Cecila-30  Cecila-31  Cecila-32

En attendant le ‘nouveau’ Cécila, je ne peux que vous encourager à faire encore une visite rue des Chapeliers pour (re-)découvrir la cuisine de Mélanie Englebin!

Cécila
16 rue des Chapeliers ; B-1000
02 503 44 74
www.restaurantcecila.com

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 août 2017

Le Clos des Récollets - Durbuy

Recollets

En ce premier weekend d’août, j’ai eu la chance d’être invité par Angélique et Frédéric Bruneel à découvrir le gîte et le couvert du Clos des Récollets, l’hôtel-restaurant qu’ils tiennent à Durbuy depuis dix-sept ans.

Clos-des-Recollets-56  Clos-des-Recollets-11  Clos-des-Recollets-23  Clos-des-Recollets-9
Durbuy est “la plus petite ville du monde” (sic!) mais surtout un lieu magnifique des Ardennes belges où les petites maisons en pierres du pays campées le long de ruelles sinueuses et pavées, les petites places et les magasins d’artisanat, de salaisons ardennaises et de brocantes en tout genre ont un charme époustouflant. Construite sur les bords de l’Ourthe, Durbuy est entouré de verdure et de bois, offrant au visiteur d’infinies possibilités de balades alentours.

Clos-des-Recollets-5  Clos-des-Recollets-6  Clos-des-Recollets-12  Clos-des-Recollets-13
Clos-des-Recollets-14  Clos-des-Recollets-15  Clos-des-Recollets-17  Clos-des-Recollets-16
Le Clos des Récollets est situé au centre du village, dans une grande maison en pierres grises du pays, et dispose d’une jolie terrasse au carrefour des ruelles calmes de la ville.
L’établissement est décoré avec beaucoup de goût, simplement et en mettant en avant les matières et couleurs locales, pierre du pays, poutres apparentes, fonds blancs et beiges reposants, touches de couleurs et tableaux discrets finissant de décorer cet endroit qui appelle au calme et au repos.

Clos-des-Recollets-3  Clos-des-Recollets-2  Clos-des-Recollets-7  Clos-des-Recollets-8
Notre chambre ne faisait pas exception, spacieuse, offrant tout le confort d’un hôtel trois étoiles, une literie extrêmement confortable, et même un petit balcon donnant sur les abords du village (oups, de la ville) et les jeux d’eau bordant la rivière.

Clos-des-Recollets-19  Clos-des-Recollets-22  Clos-des-Recollets-20  Clos-des-Recollets-21

Dans le restaurant du Clos des Récollets, offrant une quarantaine de couverts et une terrasse, le chef Frédéric Bruneel et son équipe proposent trois menus (de €35 à €75) et une sélection de plats à la carte, ceux-ci étant renouvelés tous les trois mois environ. En cette saison estivale, l’accent est mis sur les poissons, que le chef aime particulièrement travailler.
Nous optons pour le menu Gastronomique en cinq services (€75 ; €106 avec un accord mets et vins), à déguster ce soir-là en salle, une ondée (hum, une fameuse drache, oui!) nous interdisant cette fois l’accès à la jolie terrasse!

Clos-des-Recollets-55  Clos-des-Recollets-47  Clos-des-Recollets-50  Clos-des-Recollets-51

La salle est très agréable, calme, claire et joliment éclairée, offrant une ambiance reposante et bienveillante; bref on s’y sent merveilleusement bien, charmés de  plus par l’accueil et la gentillesse du personnel de salle…
Mises en bouche et cava rosé pour se mettre en appétit: crème froide d’asperges crémée fine et très savoureuse, mousse de jambon et chou au fromage plus convenus.

Un premier plat de poisson en entrée nous émoustille les papilles: du sériole (un poisson méditerranéen assez ferme et au goût très fin) cru en fines tranches, accompagné de légumes croquants et d’une incroyable sauce ‘japonisante’, parfaitement équilibrée et parfumée aux saveurs d’Asie. Le chef m’avouera plus tard son penchant pour les cuisines asiatiques, et réaliser de nombreux essais et combinaisons d’ingrédients de ces contrées. Très réussi!
Ce premier plat était servi avec un Kressmann Monopole blanc (Sauvignon blanc, Bordeaux).

Clos-des-Recollets-27  Clos-des-Recollets-30  Clos-des-Recollets-31  Clos-des-Recollets-34

Rosace de homard pour suivre, parfaitement cuit, et accompagné d’un condiment de tomates de saison, de cœurs d’artichauts, d’une huile au pesto, balsamique, et surmontée d’un croustillant. Les saveurs sont franches, le homard délicieux, même si on se perd un peu face à tant de goûts puissants dans une même assiette.
Et accompagné d’un Chenin blanc Spier d’Afrique du Sud, vif et fruité.

Le dos de cabillaud qui suit est fin et accompagné d’une marinière de coquillages, de légumes croquants  et d’une délicieuse écume aux saveurs asiatiques: citronnelle, nuoc mam je pense, acidité (du citron vert?) parfaitement contrebalancée par le gras et le goût du beurre… superbe!
En accompagnement de ce plat, le sommelier nous a proposé un Domaine Servin, Chablis (100% Chardonnay) frais, vif, floral et long en bouche.

Clos-des-Recollets-36  Clos-des-Recollets-28  Clos-des-Recollets-37  Clos-des-Recollets-39

Changement de décor pour le plat de viande, et le dessert qui suivra, le chef nous emmène en Provence avec un filet d’agneau cuit au feu de bois, accompagné de pommes de terres sautées au thym, et d’un délicieux jus, profond et parfumé. Un plat classique mais terriblement bien exécuté et servi par une viande succulente et parfaitement cuite.
Le vin rouge accompagnant ce plat m’a particulièrement plu par ses arômes de fruits rouges et d’épices, et sa puissance bien maîtrisée, parfaite pour accompagner notre plat d’agneau: un Les Alcusses du Celler del Roure, vin de la région de Valencia construit autour de Monastrell, Cabernet Sauvignon, Syrah, Tempranillo, et Merlot.

Le dessert fait la part belle aux fruits de saison avec ces abricots rôtis, accompagnés de glace au romarin et d’amandes grillées.
Une belle touche finale et sucrée pour ce menu qui nous a enchantés.

Clos-des-Recollets-44  Clos-des-Recollets-41  Clos-des-Recollets-42  Clos-des-Recollets-43

Après ce succulent repas, et une bonne nuit de repos au calme, le petit déjeuner faisant la part belle aux produits locaux nous est servi dans une salle claire et lumineuse. Parfait pour nous préparer à une longue balade dans la nature environnante (conseillés par notre hôte pour un joli parcours campagnard sous le soleil!).

Clos-des-Recollets-59   Clos-des-Recollets-61   Clos-des-Recollets-62

Cette escapade ardennaise nous a offert une jolie parenthèse, l’occasion de découvrir une belle ville dans son écrin de nature luxuriante, d’y faire de belles balade au calme et au vert, et de passer un beau moment de repos et de gastronomie au Clos des Récollets! On y retournera avec plaisir hors saison, et certainement à l’automne pour déguster la carte de gibier que le chef aime particulièrement travailler.

Le Clos des Récollets
Rue de la Prévôté, 9 - 6940 Durbuy - Belgique
Tel. : +32 86 212969
info@closdesrecollets.be
http://www.closdesrecollets.be/

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juillet 2017

Moules en papillote au safran et curcuma frais

 

MoulesPapilloteCurcumaSafran-41-2

Ca y est, les nouvelles moules de Zélande sont arrivées il y a quelques jours! 
En voilà une recette simple, alliant la douceur d'une crème infusée au safran et le peps du curcuma frais (on trouve ces racines en épicerie indienne ou asiatique et en magasins bio), dont la présentation en papillote transparente fait toujours sont petit effet ;-)

Fais-en un peu plus, les restes finiront en risotto délicieux (une recette ici), … et s'il reste du risotto on se régalera d'arancini aux moules :-)

Ingrédients (pour 4 personnes):
- 2 kg de
moules de Zélande Super 60/70
- 1 blanc de poireau
- 1 tige d’oignon jeune
- 8 càs (100ml) de
crème bio à 30%
- 4 càs (50ml) de vin blanc sec
- 8 filaments de safran (
safran de Provence pour moi!)
- 2cm de racine de curcuma (en épicerie indienne ou bio)
- Huile
- Sel, Poivre, Fleur de sel

Pour les ‘wedge’ de pommes de terre:
- 6 pommes de terre farineuses
- huile d’olive
- Sel et poivre

Préparation:
Faire infuser les filaments de safran dans le crème légèrement chauffée. Idéalement pendant 4 heures au moins.

Préparer les wedge de pommes de terre: Préchauffer le four à 220°. Laver les pommes de terre et les faire cuire une bonne vingtaine de minutes (elles doivent être encore un tout petit peu fermes au centre.
Couper chaque pomme de terre en 6 quartiers, dans la longueur. Poser sur une plaque à four huilée, peau vers le bas, et huiler les quartiers de pommes de terre au pinceau (huile d’olive).
Saler, poivrer et enfourner à 200° pour un bon quart d’heure, quelques minutes avant de démarrer la cuisson des moules.

Gratter les moules si nécessaire, puis les rincer trois fois à l’eau claire.

Couper l’oignon et le blanc de poireau en fines lamelles.

MoulesPapilloteCurcumaSafran-2   MoulesPapilloteCurcumaSafran-8   MoulesPapilloteCurcumaSafran-12

Découper un grand carré de film à papillote (à défaut, du papier cuisson), et le poser sur un bol.
Poser 500g de moules au centre de chaque carré, couvrir d’une càs de vin blanc, 2 càs de crème infusée. Répartir le mélange d’oignon et poireau sur les quatre bols de moules. Poivrer, saler très peu, et râper très finement 0,5cm de racine de curcuma sur chaque papillote. 
Fermer la papillote à l’aide d’un lien silicone, d’une pince à linge, ou de ficelle en fibre naturelle.

MoulesPapilloteCurcumaSafran-15   MoulesPapilloteCurcumaSafran-22   MoulesPapilloteCurcumaSafran-29

Huiler une grande poêle bien chaude et y déposer les papillotes. Cuire une dizaine de minutes.

Servir les papillotes sur assiettes individuelles avec les wedge de pommes de terre et une mayonnaise assaisonnée au curcuma frais.

 

MoulesPapilloteCurcumaSafran-32   MoulesPapilloteCurcumaSafran-52

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

20 juillet 2017

Moules de Zélande au basilic et tomates

MouleBasilic-14-2

Ca y est, les moules de Zélande sont de retour! Je vous propose de les cuisiner avec quelques produits de saison eux aussi: du basilic, quelques bonnes tomates et courgette, un peu d’oignon, du vin blanc et une bonne huile d’olive,... cette combinaison ne pouvait que marcher! Et bingo, c’était délicieux, on n’a pas laissé une goutte de bouillon :-) 

Ingrédients (pour 2 personnes):
2 kg de moules de Zélande
20 feuilles de basilic
1/2 oignon blanc
4 blancs de jeunes oignons
1 petite courgette
2 grosses tomates de pleine terre
10cl de vin blanc sec

2 grosses pommes de terre (Bintjes)
Huile d’olive
Sel, poivre, fleur de sel

Préparation:
Laver les pommes de terre et les faire cuire 4 minutes au micro-ondes à pleine puissance dans un récipient couvert (Pyrex pour moi), avec une càs d’eau.
Trancher les pommes de terre en rondelles et les faire cuire dans un fond d’huile d’olive, à la poêle. Réserver au chaud, saler.

Nettoyer et ébarber les moules.
Hacher les oignons, couper les tomates et la courgette en dès.

MouleBasilic-9  MouleBasilic-4  MouleBasilic-6  MouleBasilic-13 

Dans une casserole, faire revenir l’oignon blanc quelques minutes dans 2 càs d’huile d’olive. Déglacer au vin blanc et faire bouillir. Ajouter les dès de courgette et les oignons jeunes émincés. Cuire 2 minutes.
Ajouter les moules, mettre sur feu vif et couvrir.
Après deux minutes, ajouter les tomates et le basilic grossièrement haché (ou déchiré à la main), et un trait d’huile d’olive. Remuer bien les moules pour uniformiser la cuisson.
Cuire encore 5 petites minutes, toujours à couvert.
Quand les moules sont bien ouvertes, sortir du feu.

Servir les moules avec un peu de bouillon de cuisson, les pommes de terre rissolées, un trait d’huile d’olive.

MouleBasilic-14  MouleBasilic-16

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 juillet 2017

Bagel au poisson fumé et raifort

Bagel-poisson-fume-8

Je suis rentré de ma visite des ateliers de saurisserie Seagull-Appetit (je t’en parle ici) avec un joli assortiment de poissons fumés, que j’avais hâte de cuisiner!
Cuisiner est un bien grand mot, il s’agit le pus souvent d’associer et d’intégrer ces produits dans un plat qui les mettra en valeurs, puisqu'ils sont déjà ‘cuits’ et prêts à la consommation.

Lors de notre dégustation à la sortie des ateliers, les sprats nous étaient proposés accompagnés de sauce raifort coupée à la mayonnaise, une association tout en douceur avec le petit ‘kick’ du raifort bienvenu; c’est cette association que j’ai reprise dans un délicieux bagel garni de poissons fumés, sauce au raifort doux (ramené de mon escapade alsacienne dans le Massif des Vosges), et crudités pour apporter une dose de fraîcheur et de croquant complétant les saveurs fumées du poisson. Je me suis régalé!

Ingrédients (par bagel):
1 bagel
50g de poissons fumés (sprats, hareng, elbot, roussette,…)
1 càs de raifort doux (moins s’il s’agit de raifort classique ou frais)
1 càs de mayonnaise
4 feuilles de salade: laitue, roquette, et/ou mizuna
1-2 tranche(s) d’avocat bien mûr

Préparation:
Bagel-poisson-fume-2  Bagel-poisson-fume-6  Bagel-poisson-fume-9

Toaster le bagel tranché en deux dans l’épaisseur.
Trancher le poisson en fines lamelles si nécessaire.

Mélanger raifort et mayonnaise. Poivrer et saler si nécessaire.
Détailler une tranche de 3mm dans un avocat bien mûr.

Tartiner la base du bagel de sauce. Poser les poissons, la salade, l’avocat. Saler et poivrer. Tartiner la face intérieure du chapeau du bagel de sauce.

Bon Appetit!

Bagel-poisson-fume-13  Bagel-poisson-fume-16

Posté par gbogaert à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
04 juillet 2017

Les poissons fumés Seagull-Appetit

Seagull-Appetit

Un matin de juin j’ai pris la direction de Bruges pour visiter - non pas notre superbe ‘Venise du Nord’, ce sera pour une prochaine fois - mais les installations de Seagull, une petite entreprise familiale qui produit sous la marque Appetit (principalement) de superbes poissons fumés, en grand partie destinés au marché Belge. 

GRE_2181  GRE_2177  GRE_1948  GRE_1949
GRE_1962  GRE_1970  GRE_1971  GRE_1982

Cette société familiale, reprise il y a  cinq ans par Philippe Delva après une longue carrière dans le secteur bancaire (!), rapidement rejoint par ses fils Félix et Sébastion, emploie une trentaine de personnes tout au long de l’année - un peu plus en haute saison - et se donne pour mission de de nous faire découvrir  une gamme de produits de la mer ‘purs et authentiques’.
Purs parce que la petite dizaine d’espèces travaillées ici est issue de la pêche pélagique (en eaux peu profondes, jusque 200m) respectueuse du renouvellement des espèces, et dont la durabilité est certifiées pour la majorité par des labels tels MSC pour les poissons sauvages ou ASC pour les truites et saumons issus d’élevages.

Des produits authentiques également, travaillés dans le respect de traditions ancestrales de conservations du poisson, impliquant un ‘simple’ salage au sel ou à la saumure (eau, sel, et basta!), séchage, et fumage au bois de hêtre, à chaud, à froid (moins de 32°), ou à la vapeur (pour le saumon fumé type ‘Belle-vue’ par exemple - un régal!).

GRE_1985  GRE_1992  GRE_1997  GRE_2001

Si les installations sont modernes, que le bois des fumoirs a depuis bien longtemps laissé place à l’acier, que le filetage des poissons est partiellement automatisé, et que les fumoirs sont désormais contrôlés par une console informatisée, les ingrédients et la méthode sont restés simples et très proches des saurisseries artisanales, avec l’avantage d’un respect strict de la chaines du froid et des normes d’hygiène, et de la qualité des fumées appliquées aux poissons.

GRE_2088  GRE_2090  GRE_2094  GRE_2100
GRE_2103  GRE_2107  GRE_2109  GRE_2110

On trouve dans les fumoirs  de Seagull du maquereau (38% de la production), du sprat (esprot), du hareng bien entendu (et du kipper, fieu),  de l’anchois, de l’anguille, du saumon (mais pas de classique saumon fumé, dont le marché est déjà fort bien fourni par d’autres), de la saumonette (‘dogfish’ ou roussette) à la chair très fine - une jolie découverte, de la truite (d’Ardenne) et du flétan.
La plupart proviennent de pêches durables au nord de l’Europe, ou des côtes belges, et arrivent congelés dans les ateliers, après avoir été vidés et nettoyés (ou pas) et conditionnés sur le bateau de pêche.

Une fois décongelés dans un ‘tunnel’ à température douce contrôlée, les poissons sont, selon les espèces et le résultat recherché, vidés, filetés, désarêtés,  laissés sur peau ou entiers, posés sur grilles ou crochetés, avant d’être mis au sel (hareng, flétan) ou dans de grands bacs de saumure liquide pour une durée variable selon l’espèce et le morceau travaillé (20 minutes pour les saumons, trois heures par exemple pour les sprats).

GRE_2010  GRE_2006  GRE_2022  GRE_2047
Vient ensuite l’étape cruciale du processus: les poissons débarrassés de leur sel et séchés sont enfournés dans de grands ‘fours’ d’enfumage, dans lesquels la fumée (de bois de hêtre), l’hygrométrie, et la chaleur sont très précisément contrôlés. Là encore, la durée de cette étape de fumage dépend du poisson travaillé, de son taux de graisse, de la tailles des pièces mises au fumoir, et bien entendu du résultat souhaité: goût et conservation avec un fumage à froid, cuisson du poisson à chaud ou encore à la vapeur.

GRE_2055  GRE_2061  GRE_2070  GRE_2081

GRE_2058  GRE_2065  GRE_2074  GRE_2043

Le résultat: une bonne vingtaine de produits exceptionnels (je les ai presque tous goutés pour toi, je me suis régalé!), au fumage présent mais fin et laissant s’exprimer le goût du poisson.
La truite d’Ardenne est fine et délicate, les ‘crolles’ de schillerlocken (flancs de saumonettes) et le flétan au goût un peu plus prononcé, le sprat fumé est doux comme des maatjes, le saumon vapeur fondant en bouche, tandis que le maquereau offre un goût de poisson plus franc et prononcé; il y  en a pour tous les goûts!

GRE_2121  GRE_2124  GRE_2127  GRE_2132GRE_2134  GRE_2136  GRE_2140  GRE_2141GRE_2144  GRE_2146  GRE_2147  GRE_2151
Sur le marché belge, on retrouve ces produits dans les bonnes poissonneries, ainsi que dans les trois principales enseignes de grande distribution, sous la marque Appetit ou en marque distributeur (le saumon bio de Carrefour par exemple, ou encore la succulente truite d’Ardenne taste of Inspiration) - cherche les produits estampillés du code producteur VE1141 ;-)

20170623_160404  20170623_160417  20170623_160419  20170623_160436

Bref, une belle découverte, d’une société soucieuse de ‘bien’ faire, tant en amont avec un soucis d’intrants durables, qu’en production dans le respect de la qualité du produit et des techniques de fumage, ainsi qu’en faisant évoluer la société dans le respect de l’environnement, traitement des eaux, privilégiant l’énergie solaire, etc…

GRE_2159  GRE_2161  GRE_2163  GRE_2169
Le travail respectueux et précis paie: ces produits sont juste très très bons! Je reviens très vite avec quelques idées de recettes pour les accommoder ;-)

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 juin 2017

Penne au pesto de mizuna

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-31-2

Ce weekend c’était portes ouvertes chez Peas&Love, le potager urbain ouvert depuis quelques mois sur le grand toit de Caméléon à Bruxelles! J’y loue une parcelle verticale de 3m² - un concept assez original - qui me fournit pour le moment quantité d’herbes aromatiques, salades, pak choï, chou kale, radis et fraises! En attendant les tomates et autres légumes d’été :-)

20170604_125555  20170604_125613  20170604_125119  20170604_125600
20170422_152046  20170604_125548  20170604_130736  20170604_130433

Et donc à l’occasion de ce weekend festif, Carlo (de chez Mmmmh!) nous a guidé lors d’un petit atelier culinaire dans la préparation d’un pesto improvisé avec les herbes du jour: roquette, mizuna, et parmesan pour napper les pâtes, et accompagné d’une poêlée de chou kale au piment. L’occasion de se rappeler que le pesto c’est vraiment du bonheur, savoureux, frais, plein de bonnes choses végétales et crues (presque détox en fait, Carlo?!), d’huile d’olive aussi (végétale et crue!) et de bon parmesan (bon,… ok!); et il s’accommode de plus de  toutes les herbes et feuilles du potager, et de toute la gamme de noix disponible, pour une infinité de combinaisons gourmandes.

20170604_130431(0)  20170611_152428  20170611_150853  20170611_150808
20170611_152432  20170611_153234  20170611_153431  20170611_153406

Chez moi ce soir c’était un joli mélanges de ma cueillette Peas&Love: mizuna, estragon, coriandre, roquette, noix de cajou, parmesan, un trait de vinaigre blanc, pour accompagner des penne et servi avec un filet de cabillaud aux feuilles d’huitre (une autre curiosité du potager urbain: une feuille au goût iodé rappelant incroyablement le mollusque!
Bref, le pesto fais-en avec ce que tu as sous la main, c’est trop bon et facile!

Ingrédients (pour 4 personnes):
150g de verdure et herbes variées; ici mizuna, estragon, coriandre, roquette
40g de noix de cajou
50g de parmesan (ou pecorino)
5-6 càs d’huile d’olive
1 càc de vinaigre balsamique blanc (optionnel, utile si les feuilles ont beaucoup d’amertume)
Sel, poivre
500g de pâtes courtes ou longues
2 beaux filets de cabillaud
Feuilles d’huitre

Préparation:
Préparer le pesto: torréfier les noix de cajou quelques minutes dans une poêle. Laver la verdure. Couper le parmesan en cubes.
Dans un mixer ou blender, mixer la verdure avec les noix de cajou et le parmesan. Ajouter l’huile petit à petit jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Goûter. Saler, poivrer, et éventuellement vinaigrer un peu. J’ajouter parfois une càs d’eau pour émulsionner. Bien mixer.

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-1  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-6  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-7  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-8
Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-10  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-11  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-15  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-16

Cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée (1 litre d’eau et 8-10g de sel de mer par 100g de pâtes sèches).
Prélever une tasse d’eau de cuisson (en fin de cuisson).
Egoutter les pâtes.
Dans la casserole vidée ou un plat de service, verser le pesto et un peu d’eau de cuisson. Mélanger. Ajouter les pâtes. Mélanger intimement les pâtes avec le pesto.

Cuire le poisson à la poêle quelques minutes sur une face, puis le retourner, saler et poivrer et poser quelques feuilles d’huitre sur les filets jusqu’à la fin de cuisson.

Bon appétit!

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-20  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-25

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 23:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,