24 décembre 2017

Bûche au fromage frais et poivrons

Buche-Saint-Moret-Poivrons-62-2

Variation hivernale sur un cheesecake que j’avais déjà réalisé et qui me plait décidément beaucoup, cette fois en version ‘bûche’ salée au Saint-Môret, garnie d’un insert aux poivrons et Xérès… parfait pour une entrée de fêtes!

Ingrédients (pour une bûche, soit 6-8 personnes en entrée):
300g de Saint-Môret
250g de fromage frais type Madame Loïc
3 tranches de pancetta pas trop grasse
20cl de crème liquide à 30%
2,5g d’agar agar
250g de tomates cerises en grappe
50g de biscuits apéritif au fromage (p.e. Tuc Original)
140g de figues séchées
50g de noix de pecan
1 càs de graines de sésame
2 poivrons rouges
2 càs de sucre
2 càs de vinaigre de Xérès
1 feuilles de gélatine
1 càc de piment doux fumé
3 càs d’huile d’olive
1,5 càs de vinaigre balsamique
1 càc de sirop d’agave
Sel, poivre

Préparation:
Préparer les tomates: Répartir les tomates lavées sur une plaque à four. Verser un filet d’huile d’olive, saupoudrer de sel, poivre, et sucre (très peu) sur les tomates. Enfourner sous le grill du four une dizaine de minutes en surveillant: quand la peau commence à cloquer et brûler, passer le four à 120° et cuire 20-30 minutes. Couper le four et y oublier les tomates jusqu’à refroidissement.

Buche-Saint-Moret-Poivrons-3  Buche-Saint-Moret-Poivrons-9  Buche-Saint-Moret-Poivrons-11  Buche-Saint-Moret-Poivrons-14

Faire griller les poivrons épépinés et tranchés en deux sous le grill du four jusqu’à carboniser la peau. Enfermer les poivrons dans un sac plastique et laisser refroidir. Peler et couper la chair en dés.
Faire ramollir la gélatine dans un bain d’eau glacée.
Mixer finement la chair des poivrons. Ajouter le sucre, le piment fumé et le vinaigre et faire chauffer à feu doux. Ajouter la gélatine essorée quand le mélange est suffisamment chaud pour bien la faire fondre (ne pas faire bouillir). Mélanger bien.

Verser dans des moules aux dimensions du moule à bûche. A défaut, on peut couler la préparation dans le moule à bûche, la faire prendre quelques heures au congélateur, la démouler, et utiliser cet insert.
Congeler la préparation aux poivrons quelques heures.

Buche-Saint-Moret-Poivrons-16  Buche-Saint-Moret-Poivrons-20  Buche-Saint-Moret-Poivrons-27  Buche-Saint-Moret-Poivrons-33

Mixer les noix de pecan, les biscuits salés, les figues, et les graines de sésame jusqu’à obtenir une pâte sèche. Au besoin ajouter une goutte d’huile d’olive pour faciliter le mixage.
Verser la préparation sur un papier cuisson. Replier le papier et étaler la pâte aux dimensions de la base de la bûche. Réserver au frigo (ou congélateur quelques dizaines de minutes).

Buche-Saint-Moret-Poivrons-37  Buche-Saint-Moret-Poivrons-42  Buche-Saint-Moret-Poivrons-43  Buche-Saint-Moret-Poivrons-45

Faire infuser les tranches de pancetta 15 minutes dans la crème chauffée sans bouillir.
Dans un cul de poule, fouetter le Saint-Môret avec le fromage frais.
Filtrer la crème liquide (ou tout au moins retirer la pancetta) , et chauffer avec l’agar-agar, à la limite de l’ébullition. Bien mélanger au fouet et cuire encore deux minutes à frémissement.
Verser la crème sur les fromages en fouettant pour obtenir une crème bien lisse.
Poivrer généreusement.
Verser une couche de crème dans le moule à bûche. Poser les inserts aux poivrons, jusqu’à 1/2cm des extrémités du moule.
Recouvrir avec le reste de crème au fromage.
Déposer la pâte retaillée aux dimensions du moule.
Congeler l’ensemble quelques heures.

Buche-Saint-Moret-Poivrons-46  Buche-Saint-Moret-Poivrons-48  Buche-Saint-Moret-Poivrons-51  Buche-Saint-Moret-Poivrons-53

Quelques heures avant de servir, démouler la bûche et laisser reprendre température au frigo ou à température ambiante.
A l’aide d’une fourchette, strier la bûche.
Mélanger l’huile, balsamique, et agave avec une pincée de sel.

Décorer la bûche de tomates confites assaisonnée de la vinaigrette.

Buche-Saint-Moret-Poivrons-55  Buche-Saint-Moret-Poivrons-62  Buche-Saint-Moret-Poivrons-65

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 décembre 2017

Foie Gras au rhum Tanuki

Foie-Gras-Rhum-Gingembre-49

En me baladant sur les marché de Noël, j’ai croisé les rhums arrangés par la joyeuse équipe de New Yellow Poppy: deux jeunes belges qui marient joliment rhum des Antilles aux épices, plantes, fruits ou autres racines asiatiques. Si le rhum Coré aux arômes subtils de violette a fait l’unanimité lors de notre dégustation, et le Yggdrasil à la vanille bourbon nous a également beaucoup plu, c’est avec le Tanuki, parfumé au gingembre et à la poire, que j’ai voulu aromatiser mon foie gras. Choix plus que validé, les arômes doux du rhum et du gingembre, relevés par un peu de poivre noir, mettent parfaitement en valeur ce foie mi-cuit.

Ingrédients:
Un foie frais de canard, entier (ici un foie Labeyrie IGP du Sud-Ouest de +/- 500g)
8g de sel fin
2g de poivres noir
2,5cl de Rhum Tanuki New Yellow Poppy

Préparation:
Mettre le foie à température ambiante en le sortant du frigo 2-3 heures avant de commencer.
Séparer le grand du petit lobe. Les poser à plat, côté 'extérieur' ('membrane') sur le plan de travail.
Dégager les veines en les ‘suivant’ avec le dos d’un petit couteau, afin de sortir les veines sans les casser et en abimant le foie le moins possible (voir ICI pour plus de détails sur la technique de déveinage)

Foie-Gras-Rhum-Gingembre-1  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-3  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-5

Préparer un mélange de sel et poivre noir concassé au pilon. Saupoudrer la moitié du mélange sel/poivre et faire pénétrer en massant légèrement le foie du bout des doigts. Arroser de rhum Tanuki l'intérieur du foie, en en conservant une moitié pour faire de même sur la face extérieure du foie.

Foie-Gras-Rhum-Gingembre-10  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-16  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-19

Refermer les lobes sur eux-même, de façon à reformer des lobes dont une bonne partie de la surface extérieure est encore couvert de membrane protectrice. Serrer pour éliminer les poches d’air dans le foie.
Assaisonner et arroser les lobes refermés.

Envelopper les foies dans un papier film, et rouler les extrémités afin de former un gros boudin de forme régulière. Mettre sous vide.
Note: Sans sous-videuse, on peut également envelopper d’un second film, puis emballer le foie dans un torchon de cuisine,  lié aux extrémités comme un bonbon avec du fil de cuisine.

Foie-Gras-Rhum-Gingembre-25  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-26  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-28

Porter de l’eau à 94° dans une casserole. (Note: sans thermomètre, on s’approche de 94° en coupant le feu à ébullition et en patientant 5 minutes).

Plonger le foie dans l’eau à 94° et couper le feu. Au besoin, poser un objet sur le foie pour le maintenir immergé.
Patienter jusqu’à ce que l’eau soit revenue à une température de 20-25°.
Sortir le foie et le plonger dans un bain d’eau froide. Ensuite, le mettre au frigo (sans enlever les films plastique) pour 48 heures au moins (et jusque 5 jours).

Pour le service, sortir le foie une bonne demie-heure avant de servir, le débarrassé éventuellement de l’excès de gras, trancher avec un couteau à lame fine plongé dans l’eau chaude et séché.

En accompagnement, du pain blanc ou de campagne toasté, accompagné  par exemple de:
La confiture d'oignons rouges de Tropea de MadameCiao
Chutney de figues au soja et Balsamique
Confiture de chicons et échalotes
Confiture de tomates vertes à la vanille

Foie-Gras-Rhum-Gingembre-38  Foie-Gras-Rhum-Gingembre-43

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
13 décembre 2017

Vin chaud

Vin-chaud-30-2

Voilà une recette toute simple de Jamie Oliver, qui t’évitera le mal au crâne consécutif à l’ingurgitation excessive de mauvaise piquette parfumée en bouteille, généralement aussi qualitative que la sangria du même tonneau.
Fais-toi plaisir avec un bon Chianti aromatisé avec des bonnes vraies épices, du sucre de canne non raffiné, et une belle gousse de vanille!

Ingrédients:
1,5 litres de Chianti
2 mandarines (le zeste et le jus)
1 citron (pour le zeste)
1 citron vert (pour le zeste)
200g de sucre de canne
2 étoiles de badiane (anis étoilé)
6 clous de girofle
1/4 càc de noix muscade râpée
1 bâton de cannelle
4 feuilles de laurier
1 gousse de vanille

Préparation:
Dans un poêlon, rassembler le sucre, les zestes, le jus des clémentines, les épices (sauf la badiane), et la gousse de vanille fendue et grattée.

Vin-chaud-1  Vin-chaud-11  Vin-chaud-13  Vin-chaud-18
Verser un grand verre de vin et porter à ébullition. Maintenir l’ébullition cinq minutes.
Sur feu doux, ajouter le reste du vin, et la badiane.

Vin-chaud-19  Vin-chaud-20  Vin-chaud-23
Chauffer à feu doux une dizaine de minutes, et servir.
Vin-chaud-26  Vin-chaud-40  

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 décembre 2017

Foie gras maison - trois cuissons

FoieGras


Les fêtes approchent, il est temps de penser à la préparation de ton foie gras!
Je te propose trois recettes de cuisson et deux accompagnements sur Cookandroll.eu ! La plus simple est celle au poivre de Tasmanie, dont la cuisson ne demande qu'une casserole d'eau chaude, imparable!

... et bientôt j'ajouterai une cuisson au sel, dès que je l'aurai expérimentée avec succès ;-)

Foie gras cuit à basse température  Foie gras en terrine
                      Foie gras cuit à basse température                                                                         Foie gras en terrine        


Foie gras au poivre de Tasmanie  Chutney de figues au soja et Balsamique  Confiture de chicons et échalotes 
           Foie gras au poivre de Tasmanie                                                          Chutney de figues                           Confiture de chicons

 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
08 décembre 2017

Aumônière de loup de mer au curry et crustacés

Aumoniere-loup-curry-96

 

A l’approche des fêtes, Carrefour m’a proposé de réaliser une recette festive qui t’inspirera peut-être pour tes repas de fin d’année, tout comme le carnet de recette et les menus de fêtes déjà présents sur carrefour.eu.
Ces petits défis sont toujours pour moi l’occasion de cogiter et créer une recette,  à partager ici bien entendu!
J’avais envie de profiter tant qu’à faire du bel étal de poissons et crustacés de mon Carrefour, et à défaut de trouver de la lotte ce jour-là je me suis fait conseiller par l’expert du rayon du loup de mer, un poisson à la chair ferme et au goût fin comme je le voulais pour ma recette, à accompagner d’une sélection de coquillages frais. Accompagné d’une fondue de poireaux, et d’une sauce curry-coco-crème pour farcir de fines crêpes en aumônière… on s’est régalés, je tiens mon plat de fêtes!!!

Ingrédients (4 personnes):
300g de filets de loup de mer
250g de vongole
250g de coques
250g de moules
1 gros poireau

Pour les crêpes:
250g de farine blanche bio
200ml de bière blonde
250 ml de lait demi-écrémé
4 oeufs bio
1,5 càs d’huile d’olive bio
10 brins de ciboulette bio
1 oignon vert (le vert uniquement)
Beurre pour la poêle

Pour la sauce:
3 poivrons (rouge, jaune, vert
2 bâtons de citronnelle
200 ml de jus d’ananas (ou sirop d’ananas en boîte)
100 ml de bouillon de volaille
1 càs de curry léger bio
1 càc de curcuma en poudre
5 tranches de gingembre au vinaigre (*)
1 càs de fécule de maïs
1,5 càs de jus de gingembre vinaigré (voir recette ci-dessous)
270 ml de lait de coco
250ml de crème fraîche liquide
1 pointe de couteau de piment fort
1 belle cuiller à soupe de coriandre émincée
Sel et poivre

Préparation:
Blanchir 10 brins de ciboulette pour lier les aumônières, 30 secondes dans l’eau bouillante, puis refroidir dans un bain d’eau glacée. Réserver.

20171125_164621  Aumoniere-loup-curry-10  Aumoniere-loup-curry-1  Aumoniere-loup-curry-7

Pour les crêpes:
Préparer la pâte: mélanger les oeufs entiers à la farine, puis ajouter le lait petit à petit en mélangeant. Ajouter la bière, l’huile, le vert de l’oignon finement haché, peu de sel, poivre.
Bien mélanger en une pâte liquide. Réserver, une heure à température ambiante.
Cuire les crêpes: dans une poêle à crêpe, faire fondre une noix de beurre sur feu vif. Eponger l’excès de gras et verser 1/2 louche de pâte en une fine couche. Bien répartir sur la poêle et faire dorer la crêpe sur les deux faces. Réserver au chaud (four à 50° sur assiette couverte, par exemple).

Tailler le blanc et le vert tendre du poireau en fins bâtonnets de 6-8cm. Cuire à feu moyen puis doux dans un peu de beurre, sans coloration, jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Réserver.

Aumoniere-loup-curry-18  Aumoniere-loup-curry-21  Aumoniere-loup-curry-36  Aumoniere-loup-curry-46

Préparer la sauce:
Émincer les poivrons en cubes de 3-5mm.
Enlever la feuille dure des tiges de citronnelle; enlever le haut de la tige et couper le bulbe en quatre dans la longueur.
Dans une poêle, faire fondre les poivrons dans le jus d’ananas, 5 minutes. Ajouter la citronnelle, le curry, le curcuma.
Émincer finement le gingembre mariné. Le rajouter à la préparation.
Assaisonner de sel, poivre, et piment.
Laisser réduire une dizaine de minutes à feu vif. Ajouter le bouillon de volaille. Continuer à faire réduire. Ajouter le lait de coco et la crème.
Épaissir un peu la sauce en y ajoutant 1 càs de fécule de maïs délayée dans 1,5 càs du sirop de gingembre. Porter à légère ébullition.
Enlever les tiges de citronnelle. Rectifier l’assaisonnement.
Couper le feu et ajouter une cuillère à soupe de coriandre émincée.

Aumoniere-loup-curry-25  Aumoniere-loup-curry-27  Aumoniere-loup-curry-61  Aumoniere-loup-curry-67
Aumoniere-loup-curry-73  Aumoniere-loup-curry-72  Aumoniere-loup-curry-75  Aumoniere-loup-curry-77

Cuire les coquillage à sec et à couvert dans un poêlon jusqu’à ce qu’ils s’ouvrent. Les retirer au fur et à mesure de leur complète ouverture. Décoquiller.
Cuire les filets de loup de mer à la poêle sur feu moyen-vif avec un filet d’huile d’olive, trois minutes sur chaque face. La chair doit être encore nacrée à cœur.
Tronçonner le poisson en cubes de 3cm environ.
Assembler le poisson et les coquillages à la sauce. Cuire ensemble quelques minutes.

Poser une cuillère de poireau au centre de la crêpe. Surmonter de la préparation au curry.
Ramener les bords de la crêpe en aumônière. Lier avec un brin de ciboulette.

Aumoniere-loup-curry-65  Aumoniere-loup-curry-79  Aumoniere-loup-curry-80  Aumoniere-loup-curry-81

Servir bien chaud (on peut réserver l’aumônière au four à 50° quelques minutes jusqu’au service).

Et pour retrouver plus d’inspirations et d’idées pour vos repas de fête, rendez vous sur carrefour.eu

Aumoniere-loup-curry-90  Aumoniere-loup-curry-98  Aumoniere-loup-curry-111

Article sponsorisé

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

27 décembre 2016

Saumon fumé maison

Saumon-Fume-42

J’avais très envie de saveurs fumées ces derniers temps, et de mettre à l’épreuve le petit fumoir que je me suis bricolé avec un barbecue boule Ikea et un porte-copeaux en serpentin… Premiers essais avec du saumon fumé, bien de saison (festive). Un réalisation assez facile, bien que relativement longue, et un résultat très satisfaisant, le gout fumé prononcé mais pas envahissant m’a vraiment beaucoup plu!
A défaut d’un barbecue avec couvercle, on pourra utiliser un wok, une grille ronde, et du papier alu pour couvrir le wok.

Ingrédients:
Tronçons de filets de saumon, avec ou sans peau
Gros sel
Copeaux de chêne

Préparation:
Poser les filet sur un lit de gros sel, et les recouvrir de sel. On peut aussi les poser avec le sel dans un sac plastique hermétique, en s’assurant que les filets soient bien enrobés de sel de tous côtés.
Laisser reposer au frais 8 à 10 heures.

Rincer les filets de leur sel, à l’eau claire et fraiche. Sécher le poisson à l’aide d’un linge ou d’un papier absorbant.
Poser les filets sur une grille et laisser sécher au frigo (ou en cave fraiche), 18 à 24 heures.

Saumon-Fume-2  Saumon-Fume-5  Saumon-Fume-28  Saumon-fume-1

Après ce temps de repos, fumer le poisson à froid, deux heures environ. En pratique, allumer les copeaux de chêne répartis dans le fumoir à l’aide d’une petit bougie ou, plus efficace, d’un chalumeau. Quand les copeaux sont bien rougeoyants, éteindre la flamme, poser le porte-copeaux fumant dans le fond du barbecue, poser le poisson sur une grille par-dessus, et fermer le couvercle en veillant à assurer un petit courant d’air.

Saumon-Fume-8  Saumon-Fume-26  Saumon-Fume-34  Saumon-Fume-36
Après 30 minutes environ, les braises seront probablement éteintes, in faudra les rallumer.
Une fois bien fumé (5 fumage de 30 minutes environ), le poisson est prêt à être dégusté, ou peut être mis sous vide pour être conservé quelques jours.

Saumon-Fume-36    Saumon-Fume-40

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
16 décembre 2016

Glace frite, coulis de framboise à l'hibiscus

GlaceFrite-13

Naaan, je n’ai pas perdu la raison! Frire une boule de glace c’est épatant et très bon! J’ai le souvenir d’avoir découvert ce plat à Paris: mon frère en avait commandé pour le dessert au Pub Citroën quand on était ados! Impressionnant la glace couverte d’une croûte de panure frite! Mais pas si difficile à réaliser, il suffit de congeler les boules de glace (maison), de les paner à l’Anglaise avec une “chapelure” adaptée, et hop un court bain dans la friteuse! Excellent, ici avec un coulis de framboises au sirop d’hibiscus, dont la légère acidité ‘casse’ parfaitement le gras du beignet.

Ingrédients:
- Glace maison à la vanille (recettes ici)
- 2 volumes de pétales de maïs soufflés (Rice Crispies)
- 1 volume de mélange de noix et noisettes au choix
-  blanc d’oeuf
- 1 càc de sucre
- Farine
- Huile de friture

Pour les framboises au sirop:
- 50g de sucre
- 75d’eau
- 2 càs de fleurs d’hibiscus séchées
- 150g de framboises (surgelées pour moi)


Préparation:
Mixer finement les noix puis les pétales de maïs afin d’obtenir une poudre assez fine.
Former des boules de glaces le plus ronde possibles et remettre au congélateur quelques heures.
Paner les boules de glace en les passant successivement dans la farine, le blanc d’oeuf sucré, et la poudre d’enrobage. Veiller à bien paner toute la surface.
Remettre une 1/2 heure au congélateur.
Paner une seconde fois dans l’oeuf et la panure uniquement.
Remettre une 1/2 heure au congélateur au moins.

GlaceFrite-2-2   GlaceFrite-10

Préparer le sirop:
Porter l’eau à ébullition. Ajouter les fleurs d’hibiscus. Laisser infuser 1/2 heure.
Filtrer. Ajouter le sucre et porter à ébullition. Laisser réduire un peu. Ajouter les framboises et cuire 2 minutes en remuant. Laisser refroidir.

Juste avant de servir, frire les boules de glace à 190° pendant 10 à 15 secondes. Eponger sur un essuie-tout et servir de suite avec le coulis de framboises à l’hibiscus!

GlaceFrite-16   GlaceFrite-21   GlaceFrite-24

 

 Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229[1] et facebook2

Posté par gbogaert à 08:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
19 novembre 2016

Delhaize Food Show 2016

Delhaize

Ca y est l’hiver s’installe, ça commence à sentir le sapin, le vin chaud et… les fêtes de fin d’années! Comme chaque année à cette époque, Delhaize organisait cette semaine son ‘Food Show’ afin de présenter – aux représentants de ses magasins et à la presse – une sélection de ses nouveaux produits de fête.
J’apprécie particulièrement ce moment, parce que les producteurs font spécialement le déplacement pour présenter, expliquer, et faire déguster leurs produits! Et on a bien dégusté, merci, assez excités que nous étions de découvrir quelques petites perles dans l’assortiment de cette année.

20161118_105129  20161118_105643 - Copie  20161118_105144  20161118_105652
L’ensemble de la gamme sera présenté dans les magazines Delhaize ‘spécial fêtes’ du mois de décembre, et disponible en magasin d’ici une dizaine de jours, mais je te propose déjà un aperçu au travers de mon ‘best of’ des produits qui m’ont marqués (plutôt des produits bruts tu me connais, les plats préparés c’est moins mon truc!).

20161118_101357  20161118_104410  20161118_10494820161118_104416  20161118_110201  20161118_115140

Au rayon protéines, le Beef of Europe de ce trimestre est un délicieux Black Angus d’Irlande, maturé sur l’os, je veux bien le croire mais en tout cas hyper-savoureux!
Un poisson Cobia durable et élevé en haute mer aussi, au goût assez peu prononcé mais très belle texture ferme et fondante à la fois.

20161118_123438 - Copie  20161118_123531 - Copie  20161118_123720 - Copie  20161118_123731 - Copie
Pour accompagner le poisson, Delhaize propose une très belle gamme de ‘légumes de mer’. On connait déjà le passe-pierre et les oreilles de cochon, voilà encore les bananes de mer, le fenouil marin (particulièrement aromatique), l’obione, les épinards de mer, et le pompon! Tous très iodés, frais, et libérant en bouche un jus végétal et salin. En provenance pour la majorité de Baie de Somme. Très frais et original.

20161118_124238  20161118_124331  20161118_104519  20161118_104529 

20161118_104620  20161118_104634  20161118_125628  20161118_130000

20161118_130003  20161118_130008  20161118_104514  20161118_104604

Au rayon végétal j’étais très excité de voir une nouvelle gamme complète de petits piments, du plus léger (Pimiento del Padron) au plus brûlant (Naga), produits en Hollande et Espagne selon la période de l’année. Le Pimiento del Padron en particulier m’avait séduit lors d’une escapade à Barcelone, je te propose bientôt une recette hyper simple pour le servir en apéro à la mode espagnole.

20161118_10384020161118_10390820161118_10390320161118_103929
En crèmerie, une gamme de beurres crus (mais oui!) artisanaux et aromatisés au gingembre, citron, poivre vert, truffe, etc! Ou en version fleur de sel, juste parfaite!

20161118_115939  20161118_120321  20161118_120455  20161118_121617
La truffe est à l’honneur en cette période de l’année bien entendu, et on en retrouve dans un saucisson Salchichon trufado de Vic espagnol pur porc et de la meilleure qualité.
Retour en crèmerie pour rencontrer le représentant de la fromagerie Papillon (dont la visite m’avait marquée et dont je te parlais ici), et apprendre qu’ils fournissent Delhaize en marque propre mais également sous le label Delhaize bio et Taste of Inspiration; ce dernier est tout simplement fabuleux: fort mais pas piquant, presque doux, long en bouche, fin, soyeux, incroyable!

20161118_113712  20161118_113652  20161118_113929  20161118_114056
20161118_114158  20161118_121442  20161118_122243  20161118_125445
Encore un Beaufort chalet d’Alpage AOP 12 mois qui terminera en beauté un repas de fêtes, accompagné pourquoi pas de ce pain Alpha cuit sur pierre (enfin, précuit en tout cas, et terminé en magasin) et à base de farines bio moulues à la pierre elles aussi; succulent en tout cas!
Bertagni, célèbre pour ses ravioles made in Italy, propose cette année une version au foie gras et une autre truffée; succulentes comme l’ensemble de leur gamme.

20161118_113057  20161118_113127  20161118_112412  20161118_112457
Pour terminer, un nouveau guacamole “So Native” vraiment très bon, frais, et contenant 90% d’avocat (perso je préfère le faire moi-même, mais j’avoue qu’il est vraiment très très séduisant!).
Je note encore le Belmouth, un vermouth belgo-belgo produit par la Distillerie de Biercée à base de vin rosé belge, et…  un calendrier de l’Avent garni de 24 bières…. voilà, voilà!

20161118_124722  20161118_110109  20161118_113448  20161118_113507

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 décembre 2015

Buche glacée vanille, framboises, et fromage blanc


BucheGlacee-35

Cette année je m’étais mis en tête de réaliser la bûche de noël. J’en ai même fait deux, dont une enrobée d’une coque de chocolat blanc que je n’ai jamais réussi à démouler! Finalement, la version glace et meringue était parfaite, légère, fruitée, et rafraichissante en fin de repas de fête.

Ingrédients:
Pour la glace vanille:
- 0,5l de lait demi-écrémé (entier c’est bien aussi!)
- 1dl de crème fraiche (de la vraie, à 40% au moins)
- 200g sucre fin
- 6 jaunes œufs
- 1 gousse de vanille

Pour le sorbet aux framboises:
- 500g de framboises surgelées
- 90g de sucre semoule
- 1 sachet (10g) de sucre vanillé
- 1 blanc d’oeuf

Pour la glace au fromage blanc:
- 400g de fromage blanc entier
- 15cl de crème fraîche à battre
- 100g de sucre

Pour la meringue:
- 120g de blanc d’oeuf (4 oeufs environ)
- 225g de sucre semoule

Pour le coulis de groseilles rouges:
- groseilles ou autre fruit rouge
- sirop de sucre de canne
- sucre glace pour la déco

Préparation:
Préparer la meringue:
Préchauffer le four à 90° sans chaleur tournante.
Monter les blancs en neige ferme. Quand les blancs commencent à prendre, incorporer le sucre en plusieurs fois tout en continuant à battre.
Etaler la meringue sur une plaque de four (ou plat) chemisée de papier cuisson, sur une hauteur d'un à deux centimètres.
Cuire environ 3 heures. Vérifier la cuisson: le centre doit être pratiquement sec. Laisser refroidir.

Préparer la glace vanille:
Chauffer lait et crème à plus de 65°, mais éviter l’ébullition, avec le bâton de vanille fendu en deux et gratté (dans le mélange!).
Blanchir les œufs et le sucre au fouet.
Verser le mélange lait et crème sur les œufs et sucre par petites quantités en mélangeant continuellement. Remettre ensuite le mélange à chauffer à plus de 80° (mais sans bouillir) jusqu’à ce que la préparation ‘nappe’ une cuiller en bois.
Retirer la gousse de vanille.
Laisser refroidir, et mettre quelques heures au frigo. Avec une sorbetière à accumulateur de froid, les résultat est meilleur quand le glaçon est resté au moins 24 heures au congélateur, et le mélange huit heures au frigo!
Turbiner. Réserver au congélateur.

Préparer le sorbet aux framboises:
Mixer tous les ingrédients, les framboises étant encore congelées. Réserver au congélateur, idéalement en plaques de 2cm d’épaisseur.

Préparer la glace au fromage blanc:
Monter la crème en chantilly ferme. Mélanger le sucre et le fromage blanc. Y incorporer la crème montée. Ajouter des brisures de meringue. Réserver au congélateur.

BucheGlacee-20   BucheGlaceeFramb (4)

Monter la bûche:
Disposer une couche de glace vanille dans un moule à bûche, en la faisant remonter le long des bords du moule.
Poser une plaque de meringue par dessus, de façon à couvrir au mieux la surface du moule, jusqu’à 1cm du bord.
Poser le sorbet aux framboises.
Terminer par une couche de glace au fromage blanc.
Congeler quelques heures. Congeler le plat de service également.

Au moment de servir, rainurer la buche à l’aide d’une fourchette pour un effet ‘bois’! Saupoudrer la buche et le plat de service de sucre glace. Décorer de coulis de fruits rouges (simplement mixés avec le sirop de sucre).

 BucheGlacee-106  BucheGlacee-35

  Suivez Cook’n’Roll sur facebook25 et instagramlogoonbluebackground370x229

Posté par gbogaert à 10:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 décembre 2015

Buche de Noël à la mousse de yaourt, pain d'épice et kumquats

 BucheYaourtKumquat-51-2

Celà faisait quelques temps que je voyais passer les superbes réalisations d’Isabelle de Pourquoi Pas .... ??, et que j'hésitais à me lancer dans la réalisation d'une de ses recettes qui sont si bien expliquées qu'elles en ont l'air très faciles à réaliser, et dont les photos donnent très très envie de s'y mettre!

En charge du dessert pour le réveillon de Noël dernier, je m’étais décidé à emprunter un moule à bûche (Demarle, démoulage nickel!) et à me lancer dans la réalisation de cette bûche.
Je l'ai à peine adaptée à mes envies du moment, y incorporant une part de kumquat et le croquant du sarrasin grillé. La réalisation est finalement assez simple et peut-être étalée sur plusieurs jours, ce qui facilite grandement les choses et diminue d'autant le stress du jour J!

Une réussite au final, même si dans la précipitation j’ai loupé mon glaçage ‘miroir’! Trop chaud je pense (37° au lieu des 35° conseillés par Isa), et réchauffé après avoir glacé une autre bûche... mauvaise idée! Le glaçage s’est lamentablement affalé sur les bords de la bûche au fur et à mesure qu’elle dégelait, formant de fins traits... finalement pas trop disgracieux et plutôt en phase avec la nappe bicolore de ma maman :-)

Merci pour cette recette Isa, légère, fine, pleine de saveurs subtiles et complémentaires, c’est une réussite!
Vous retrouverez la recette originale de Pourquoi Pas .... ?? (ICI), ainsi que pléthore d'autres réalisations plus tentantes les unes que les autres sur Pourquoi Pas .... ??.

Je vous propose mon interprétation ci-dessous.

Ingrédients (pour 8 personnes):

Pour le crémeux d'agrumes:
100g de jus frais de clémentine
15g de sucre fin
1 oeuf
30g de beurre frais
1 feuille de gélatine (2g)
Zestes de 3 kumquats

Pour le biscuit:

140g de massepain artisanal (50% amandes)
2 oeufs
20g de farine
1/4 càc de bicarbonate de soude (ou levure chimique)
20g de beurre fondu
1 càc d'épices à spéculoos ou pain d'épice
60ml de jus frais de clémentine

Pour le chocolat au sarrasin:
60g de chocolat noir
20g de sarrasin grillé (ou sarrasin nature grillé 12 minutes à 170°)
Zeste de une clémentine
1 pincée de fleur de sel

Pour le confit de kumquats:
200g de Kumquats (+/- 15 pièces)
Jus de 2 clémentines
50g de sucre
1 pincée de sel

Pour la mousse au yaourt:
200g de yaourt nature
Zestes d'une clémentine
3 feuilles de gélatine (soit 6g)
45g de jaunes d'oeuf (environ 3 oeufs)
15g d'eau
50g de sucre fin
200g de crème liquide

Pour le glaçage:
75g de sucre semoule
35g d'eau
25g de sirop de glucose
25g de cacao tamisé
65g de crème
4g de gélatine (soit 2 feuilles)

Pour les disques de déco:
50g de chocolat au lait fourré praliné fin (sans morceaux)
40g de gavottes

Ustensiles:
- un moule à bûche (demi-tube) de +/- 28*8,5*7cm (Demarle FX200 pour moi)
- un tapis en silicone à rebords pour cuire le biscuit. A défaut, un tapis de cuisson sur lequel on pose un cadre de +/- 26*8cm (= longueur et largeur de la base du moule)
- un moule Flexipan/silicone de 26*4*3cm environ, ou équivalent (j'ai utilisé trois moules à petits cake rectangulaires mis bout à bout).

Préparation:
Commencer par préparer le crémeux, qui devra durcir au congélateur afin de former un insert.
Mettre la gélatine à réhydrater dans de l'eau bien froide. Chauffer le jus de clémentine, sans bouillir.
Fouetter les oeufs (entiers) avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le jus de clémentine chaud en filet sans cesser de fouetter.
Remettre sur le feu et cuire à la nappe (en remuant avec une spatule) jusqu'à ce que le mélange épaississe (aux alentours de 84°). Ajouter la gélatine réhydratée et essorée, et le zeste de kumquats finement haché. Mélanger.
Ajouter le beurre, bien mélanger, et mixer finement.
Couler dans un moule flexible de 25*4*3cm.
Laisser refroidir puis congeler quelques heures.

BucheYaourtKumquat-1   BucheYaourtKumquat-3   BucheYaourtKumquat-4

Préparer le confit de kumquat:
Blanchir les fruits 2 minutes dans l'eau bouillante et refroidir de suite.
Couper les fruits en deux et extraire les pépins (garder le jus!).
Verser les kumquats dans un petit poêlon, avec leur jus, le jus de deux clémentines, le sucre, et une pincée de sel. Porter à frémissement et cuire une petite heure jusqu'à ce que les fruits soient cuits et le sirop bien épais.
Mixer finement. Mettre dans une poche à douille, ouverture 0,5cm.
Démouler et assembler les bloc de crémeux et poser une bande généreuse de confit par dessus. Remettre au congélateur.

BucheYaourtKumquat-13   BucheYaourtKumquat-16   BucheYaourtKumquat-19   BucheYaourtKumquat-24

Préparer le biscuit:
Préchauffer le four à 180°.
Dans un blender ou robot-coupe, mixer finement le massepain avec les oeufs et les épices jusqu'à obtenir un mélange liquide et mousseux.
Transférer dans un cul-de-poule et ajouter la farine tamisée en plusieurs fois, le bicarbonate, puis le jus de clémentines et enfin le beurre fondu. Mélanger pour obtenir un appareil bien lisse.
Couler dans un moule à biscuit, sur une hauteur de 1cm, aux dimensions du moule à bûche au moins, soit minimum 26*8cm.
Cuire 15 minutes à 180° (chaleur tournante). Laisser complètement refroidir et démouler. Tailler aux dimensions de la base du moule à bûche réduites de 0,5cm sur chaque bord; manger les chutes (trop bon!).

BucheYaourtKumquat-7   BucheYaourtKumquat-9   BucheYaourtKumquat-11   BucheYaourtKumquat-15

Préparer le chocolat:
Faire fondre le chocolat en morceaux à feu doux au bain marie.
Ajouter le sarrasin grillé, le zeste, et la pincée de sel. Mélanger. Laisser refroidir à 35° et tartiner une face du biscuit aux épices de ce mélange. Réserver au frais.

BucheYaourtKumquat-17   BucheYaourtKumquat-20   BucheYaourtKumquat-22

Préparer la mousse au yaourt:
Mettre la gélatine à réhydrater dans de l'eau bien froide. Chauffer 50g de yaourt. Ajouter la gélatine ramollie et essorée dans le yaourt; bien mélanger.
Ajouter le reste du yaourt et les zestes; bien mélanger. Réserver.

Monter a crème en chantilly pas trop ferme.
Dans un cul de poule au bain marie, fouetter les jaunes d'oeufs, l'eau et le sucre jusqu'à atteindre 80°. Continuer à battre hors du feu jusqu'à complet refroidissement. Le mélange doit avoir pris du volume et avoir épaissi.
Ajouter délicatement le yaourt, puis la chantilly, en incorporant à la spatule.

Préparer les disques de décoration: faire fondre 50g de chocolat praliné au bain marie. Ajouter 30g de biscuits gavotte émiettés; mélanger.
Poser ce mélange entre deux Silpat ou film alimentaire. Abaisser en un disque de 10-12cm sur 2mm d’épaisseur.
Découper un cercle à l’emporte-pièce et couper le disque en deux. Faire prendre au frigo, bien à plat.

 BucheYaourtKumquat-25 BucheYaourtKumquat-26 BucheYaourtKumquat-29 BucheYaourtKumquat-33

Montage:
Couler une moitié de préparation au yaourt dans le moule à bûche.
Poser l'insert de crémeux, avec la bande de confit vers le bas. Ne pas trop enfoncer, l'insert doit se positionner au centre de la bûche (ce qui n'a pas été le cas pour moi... voir photos!)
Couvrir du reste de préparation au yaourt.
Poser le biscuit, face chocolatée vers le bas. Presser un peu de façon à bien le centrer et à faire remonter un peu de préparation au yaourt sur les bords du biscuit.
Couvrir le moule d'un film alimentaire et mettre au congélateur jusqu'au jour de la dégustation, et au minimum 12 heures.

 BucheYaourtKumquat-35    BucheYaourtKumquat-39   BucheYaourtKumquat-44   BucheYaourtKumquat-47

Le jour J, 8 heures au moins avant la dégustation, préparer le glaçage:
Réhydrater la gélatine dans de l’eau très froide.
Faire bouillir une minute l’eau, le sucre, la crème, et le glucose.
Hors du feu, ajouter le cacao tamisé, puis la gélatine essorée. Bien mélanger et  lisser au mixeur plongeant.
Verser dans un récipient à bec verseur et laisser refroidir à 35°.

Démouler la bûche encore gelée. Poser sur une grille surplombant un plat (qui recueillera l’excédent de glaçage)
Verser le glaçage à 35°C sur la bûche en veillant à le faire couler sur toutes ses faces.
Mettre la bûche au frigo pour 6 heures, afin qu’elle dégèle doucement.
Sortir du frigo 15-20 minutes avant de déguster. Poser les décorations (ici disques de chocolat, kumquats et clémentines confits). Bon appétit!

BucheYaourtKumquat-51   BucheYaourtKumquat-53   BucheYaourtKumquat-59   BucheYaourtKumquat-60

  

Suivez Cook’n’Roll sur facebook25 et instagramlogoonbluebackground370x229

Posté par gbogaert à 09:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,