11 août 2017

BSF - un festival très gourmand!

BSF

A l'occasion du festival annuel Brussels Summer Festival, j'ai été invité à profiter de quelques concerts joués sur les différentes scènes de l'événement et... à découvrir l'offre culinaire du festival!

GRE_3766  GRE_3734  GRE_3741  GRE_3743

En effet, le BSF cumule les plaisirs en proposant une belle sélection de foodtrucks, chacun spécialisé dans un produit en général très bien exécuté et adapté aux conditions du lieu. Si la street et 'finger' food est à l'honneur, on y trouve aussi de vrai bons petits plats gourmands, et certaines spécialités qu'il est d'habitude difficile de découvrir dans les restaurants plus classiques.

GRE_3761  GRE_3765  GRE_3746  GRE_3739

Ainsi, outre l'offre de (très bons) burgers (l’offre très gourmande d’Ellis Gourmet Burger; Urban Cook et son terrible burger à la truffe), frites, et autres spécialités classiques transalpines, on trouve entre les scènes du festival la burrata et les délicieux pains aux boulettes italiennes (dont je te parlais déjà ici) de Gio’s Strada; les pistolets fameusement bien garnis de Pistolet Original, les ramen, gyoza et pork buns d’Umamido, les spécialités asiatiques de Buibui, et j’ai été très séduit par les crêpes (au Nutella) toutes simples mais vraiment délicieuses de Mamy!

GRE_3757  GRE_3758  GRE_3759  GRE_3764

GRE_3773  GRE_3779  GRE_3781  GRE_3783


Bien entendu il y a une option apéro avec les cocktails - à consommer avec modération - de Martini, pléthore de mojitos, et une offre de bière malheureusement trop peu étoffée (Maes, ou Maes?!)

GRE_3788 GRE_3790 GRE_3792

Bref, un régal! Et la musique? Quelle musique?! Naaaaan, je rigole, excellente évidemment, j'ai fait en ce premier soir du festival de jolies découvertes sur la scène du Mont des Arts: Fishbach et Jaine qui a mis une ambiance de feu!

GRE_3797_thumb19  GRE_3799_thumb2

Donc bref, jusqu’au 15 août viens écouter Puggy, Henri PFR, Goldfrapp, Nouvelle Vague, Ozark Henri et tant d’autres (programme complet sur bsf.be), prendre l'apéro et te régaler des spécialités gourmandes de ce chouette festival bruxellois!

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229[1] et facebook212

Posté par gbogaert à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 novembre 2014

La cuisine Slow Food du Madou’s Provence - Oignon rôti à l’agneau

 DSC03604  DSC03615   DSC03618   DSC03632

Cela fait deux ans maintenant que j’ai découvert la cuisine très Slow Food et pleine de saveurs de David Monier, et pourtant je ne m’étais jamais encore attablé dans son restaurant, le Madou’s Provence. Enfin si, mais seulement après avoir passé quelques heures en cuisine avec lui et une dizaine d’autres cuisiniers amateurs!!

Quand Slow Food Brussels m’a proposé de découvrir un des établissements de la longue liste de restaurants Slow Food de Bruxelles dans le cadre de Goûter Bruxelles, , je n’ai pas hésité une seconde pour saisir cette opportunité de faire un délicieux diner et de vous parler enfin de cette cuisine que j’aime tout particulièrement.

20130218_180106  20130114_200254  20130114_191005  20130218_180055
20130218_181559  20130114_183047  20130218_190350  20130218_210901

Le mouvement culinaire Slow Food, si je n’en connaissais pas la signification exacte en entrant la première fois dans la cuisine de David, j’ai très vite compris de quoi il s’agissait! Ici les produits sont beaux, sélectionnés avec soin, provenant de petits producteurs, d’élevages de passionnés, de jardins (de Pomone par exemple) pleins d’herbes rares, de variétés ‘anciennes’,… et ces produits sont respectés. Travaillés avec soin.
Ici tout est cuisiné, peu se perd, chaque partie du produit est exploitée. En témoignent ces marmites de bouillon qui ornent continuellement les feux de David (“pourquoi cuisiner à l’eau quand on peut le faire au bouillon?!”), ces jus, fonds, purées, crèmes, poudres, pâtes, écumes, tuiles, et croquants que le Chef confectionne avec toutes les parties de ses produits pour composer des assiettes colorées, esthétiques, et surtout garnies de préparations aux goûts profonds et explosives de saveurs!

Cette façon de cuisiner, slow food en plein, m’a séduite dès mon premier cours dans le cuisines du
Madou’s Provence.

20130923_173230  20130923_173936  20131216_195801  20130923_201352  20130923_221705

Ce soir le chef nous a proposé un menu dégustation qui nous a enchanté. Des produits nobles bourrés de saveurs et de textures délicates, aux accents du Sud (de la France, dont David et Noëlle sont originaires) mêlés à quelques incursions épicées en Asie et au Moyen-Orient. Telles ces Saint-Jacques de Dieppe, déclinées en trois textures: juste snackées, en tartare et filaments de poireau gillé, et en carpaccio parfumé au yuzu révélant toute la saveur iodée de ces superbes coquillages.

Une seconde entrée, très ‘terroir’, m’a particulièrement marqué: un oignon des Cévennes longuement rôti au four et simplement farci d’un effiloché d’agneau; et c’est celle que je vous propose ci-dessous, puisque le Chef a bien voulu m’en donner la recette… approximative: David travaillant au feeling, rien n’est réellement écrit, sa créativité et son goût s’exprimant jusqu’au derniers instants de la réalisation du plat!

Notre menu de ce soir nous l’avions orienté vers la mer plutôt que le gibier qui bien entendu est également présent sur le grand tableau noir en cette saison.

DSC03602   DSC03604   DSC03609
Trio d’amuse-bouche: panna cotta de cèleri rave, saumon mariné et crème d’aubergine, creamcheese aux tomates confites.
Le fameux oignon de Cévennes rôti et farci d’agneau.
Déclinaison de Saint-Jacques de Dieppe.

DSC03620   DSC03628   DSC03637

Cabillaud sur polenta  crémeuse (dont je vous reparlerai un jour, cette préparation hante mes papilles depuis que nous l’avions réalisée en cours!), le tout légèrement fumé.
Filet de bar sur peau et caviar d’aubergine.
Et pour terminer un gâteau au chocolat ‘déstructuré’, superbement présenté, aux multiples goûts et textures

Bref, vous l’aurez compris, je suis totalement conquis par cette cuisine ‘vraie’ et inspirée, servie dans un lieu intime et chaleureux (décoré aux couleurs de la Provence)!


La recette de David Monier - Oignons des Cévennes rôtis, effiloché d’agneau

DSC03604

  Ingrédients (pour 4 personnes):
  8 gros oignons des Cévennes (un oignon doux)
  200g de poitrine d’agneau
  Thym, laurier
  200ml de bouillon de légumes maison
  2 gousses d’ail
  30g de parmesan
  1/2 càs de farine
  1 càs de concentré de tomates
  1 verre de vin blanc

 

 

 

Préparation:
Mettre 2 oignons à cuire au four, entiers, à 180° pour deux à trois heures (en fonction du four!). Ils doivent être tendres et confits à cœur.

Réaliser une compotée d’oignons: Emincer un oignon en lamelles, et faire compoter dans un peu d’huile d’olive avec ail et laurier. Assaisonner.

Réaliser un navarin d’agneau: couper la viande en petits cubes. Dans une casserole épaisse, faire revenir 1/4 d’oignon haché finement dans 2-3 càs d’huile d’olive. Ajouter une branche de thym et une feuille de laurier.
Faire suer l’oignon, puis ajouter la viande et la faire colorer. Déglacer avec le vin blanc. Saupoudrer de farine en remuant. Mouiller avec le bouillon, ajouter le concentré de tomate, l’ail épluché entier, saler et poivrer, et laisser mijoter à feu doux une petite heure à couvert, jusqu’à ce que la viande soit bien tendre et friable.
Hacher ou effilocher le navarin, faire réduire la sauce. Rectifier l’assaisonnement.

Couper les oignons en deux et les creuser un peu. Poser la préparation à l’agneau dans les oignons, râper du parmesan par dessus et faire gratiner quelques minutes sous le grill du four.

Servir avec un peu de sauce réduite et filtrée, d’huile au basilic, quelques feuilles de cèleri, et la compotée d’oignons.

 

Madou's Provence
rue de la presse 23 ; B-1000
Tél: 02.217.38.31
http://www.madousprovence.be/

 

Madous

 

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,