01 novembre 2017

Balls&Glory - le livre! ...et mes boulettes italiennes

Balls-Glory

Cette semaine j'ai eu la chance d'être invité à passer quelques heures dans les cuisines de Wim Ballieu, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre de recettes: Balls & Glory

BallsGlory-12  BallsGlory-13  BallsGlory-15  BallsGlory-30

Wim Ballieu est les chef et propriétaire des restaurants Balls & Glory (à Gand, Anvers, Leuven, et deux adresses à Bruxelles), temples de la boulette gourmande!

BallsGlory-41  BallsGlory-18  BallsGlory-23  BallsGlory-24

Les ballekes par ici on connaît et on aime ça, celles de Wim ont la particularité de contenir la sauce au centre de la boule de viande (ou de riz pour la version végé)!
Viande de production propre cela vaut la peine d’être signalé (Wim est fils de boucher)! Servies avec stoemp ou salades variées, c'est toujours un excellent moment de déguster ces boulettes ‘surprise’!

BallsGlory-31  BallsGlory-39  BallsGlory-46  BallsGlory-42

Et donc, comment faire rentrer la sauce dans la boulette? A la seringue? Gélification, congélation, ou précision des gestes? Questions que je me suis longtemps posées avant d'écouter Wim répondre aux questions de Carlo et Sophie dans Bientôt à Table, et d'essayer la méthode 'congélation' que je te propose ci-dessous pour un plat phare du même Carlo reprenant les ingrédients des involtini de melanzane pour les revisiter à la sauce Ballieu!

BallsGlory-1  BallsGlory-2  BallsGlory-3  BallsGlory-4
BallsGlory-5  BallsGlory-6  BallsGlory-7  BallsGlory-8

Méthode qui est bien entendu reprise en détail dans le livre de recettes Balls & Glory, ainsi d’ailleurs qu’une foule d’autres astuces, tours de main, et idées d’associations qui te permettront de faire tes propres meilleures ballekes du monde!

Un cadeau de Noël idéal pour tous les fanas de ballekes, donc ;-)

Boulette-Tomate-Balls-Glory-39

Boulettes farcies à l’italienne

Ingrédients:
Pour la sauce:
1 grande boite de tomates pelées
1 petite botte de persil plat
1 gousse d’ail
1 càc de sucre
Huile d’olive, sel, poivre

Pour la viande:
400 g de haché porc et veau
2 jaunes d’œuf
1 gousse d’ail
150 g de parmesan frais râpé fin

Pour le reste:
1 aubergine
50g de chapelure

Préparation:
La veille, préparer la sauce: Faire revenir dans un cuillère d’huile d’olive une gousse d’ail haché avec quelques (disons 6) brins de persil plat sans faire brunir l’ail. Ajouter les tomates pelées (1 grande ou 2 petites boites avec le jus sauf si trop liquide), un cuiller à café rase de sucre, sel et poivre. Laisser cuire au moins une heure à feu doux. Écraser les tomates après 30 minutes, rectifier l’assaisonnement. Laisser refroidir.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-1  Boulette-Tomate-Balls-Glory-4  Boulette-Tomate-Balls-Glory-6  Boulette-Tomate-Balls-Glory-7
Verser la sauce dans des moules sphériques de 4-5cm de diamètre (ou équivalent carré).
Congeler quelques heures.

Préparer la viande: dans un grand bol, mélanger le haché, l’ail haché,  6 brins de persil haché, les jaunes d’œufs, le parmesan râpé. Rectifier l’assaisonnement en fonction de la quantité d’épices déjà présentes (ou non) dans le haché.

Mixer la chapelure avec le reste de feuilles de persil. Ajuster la quantité de chapelure pour obtenir un mélange vert mais sec.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-27  Boulette-Tomate-Balls-Glory-11  Boulette-Tomate-Balls-Glory-16  Boulette-Tomate-Balls-Glory-17

Prendre 80g de viande, et étaler grossièrement en cercle épais. Poser une boule de sauce congelée et rabattre les bords du cercle vers le haut pour fermer la boulette. Bien rouler la boule entre les paumes et vérifier qu’elle est bien scellée.
Rouler les boulettes dans la chapelure. Réserver.

Trancher l’aubergines finement, badigeonner d’huile et faire griller à la poêle-grill ou sous la grille du four.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-18  Boulette-Tomate-Balls-Glory-21  Boulette-Tomate-Balls-Glory-23  Boulette-Tomate-Balls-Glory-25

Préchauffer le four à 180°. Y cuire les boulettes 35 à 40 minutes.

Servir sur un lit de salade assaisonnée d’huile et de vinaigre, et accompagner des tranches d’aubergine grillées.

Boulette-Tomate-Balls-Glory-33  Boulette-Tomate-Balls-Glory-37

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

24 octobre 2017

Le Comptoir du Samson et crackers au coques de cacao

Crackers-cacao-31

Jolie découverte ce soir, j’ai été inviter à déguster les fromages, Belges pour la plupart du Comptoir du Samson, à un jets de lait cru de la place Flagey.

Samson-1  Samson-2  Samson-3  Samson-4
Une bonne partie de l’offre du Comptoir du Samson provient de la Fromagerie du Samson tenue par l’oncle de nos hôtes Lara et  Hélène, et située à Gesves dans le Condroz Namurois.
Là, Vincent Verleyen, Premier Fromager de Belgique 2014, collecte quotidiennement le lait cru des fermes de la région pour confectionner puis affiner une quarantaine de fromages d’exception qui seront acheminés au comptoir de Bruxelles!

Samson-5  Samson-6  Samson-26  Samson-27
Samson-8  Samson-12  Samson-10  Samson-11

Vache, chèvre, brebis, pâte dure, cuite ou crue, molle ou dure, la variété de fromages est impressionnante et tous se retrouvent à la vente dans la fromagerie de Bruxelles, accompagnés d’une sélection de fromages ‘hors Belgique’ et de charcuteries fines.

Samson-13  Samson-30  Samson-18  Samson-23

Outre la vente de fromage et charcuteries à la découpe, le Samson propose à l’arrière de la boutique, dans une petite salle à l’ambiance simple et familiale, des lunch et un brunch le samedi et le dimanche qui s’annoncent très très gourmands!
… et je note aussi les soirées raclette du jeudi, sur réservation!!!

Samson-22  Samson-19  Samson-34  Samson-35

Je suis rentré à la maison avec un Samson aux Fleurs sous le bras, fromage de vache (au lait cru et bio, donc) à la croûte fleurie et enrobé de… fleurs, au goût très délicat et lacté de noisettes et d’amandes fraîches.
Ce fromage est meilleur dégusté cru, et c’est ce que je te propose de faire, accompagné de ces crackers au goût subtil de cacao et graines.

Le Comptoir du Samson
359 chaussée d’Ixelles - B-1050

Crackers-cacao-31

Crackers aux coques de cacao

Ingrédients:
150g farine de froment
90ml d’eau
60ml d'huile d’olive
1/2 càc de bicarbonate de soude
1,5 càc fleur de sel
2 càs de coques de cacao torréfiées
40g de graines de lin
40g de graines de sarrasin grillé
40g de graines de sésame grillé
1 càc de piments en flocon

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.
Réduire les coques de fèves de cacao en poudre grossière.

Mélanger les éléments secs.
Ajouter les liquides et bien incorporer du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Crackers-cacao-4  Crackers-cacao-5  Crackers-cacao-7  Crackers-cacao-8

Poser la pâte sur une feuille de papier cuisson. Poser une seconde feuille par dessus et étaler finement (2-3mm) au rouleau.

Cuire 10 minutes à 180°.
Retirer la feuille supérieur et tailler la pâte aux dimensions de petits crackers.

Crackers-cacao-10  Crackers-cacao-11  Crackers-cacao-14  Crackers-cacao-21

Remettre au four (sans la feuille supérieure) pour 10 bonnes minutes.

Faire refroidir complètement sur une grille. Conserver dans une boîte hermétique.

Crackers-cacao-28  Crackers-cacao-41

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
21 octobre 2017

Gajiseon - Cours de cuisine au Korean Cultural Center

Gajiseon-21

Plusieurs fois par mois, le Korean Cultural Center de Bruxelles propose des cours de cuisine coréenne gratuits. Une dizaine de personnes par cours et une forte demande, il est très difficile de réserver, mais cette fois j’ai enfin pu m’inscrire et assister à un cours sur la préparation du Gajiseon, un plat ‘royal’ d’aubergine farcie de viande et légumes.

20171006_183211  20171006_184601  20171006_184609  20171006_182254(0)

Le cours est mené en Français, et propose la réalisation d’un unique plat en 1h30 environ. Organisation parfaite, le chef fait la démonstration de la recette devant nos yeux ébahis, autour d’un îlot de cuisine parfaitement bien équipé, avant de nous répartir en petits groupes pour nous attaquer à la recette.

20171006_185434  20171006_185452  20171006_185604  20171006_190445(0)

Pas trop de difficultés pour cette recette qui demande un peu de technique et de patience, tout en restant abordable. Le chef nous encadre bien et est précise dans ses recommandations. Résultat: des plats très réussis, délicieux, et la satisfaction d’avoir réalisé notre gajiseon et de pouvoir facilement le refaire à la maison (pour peu qu’on ai pris suffisamment de notes!).

20171006_190447  20171006_190618  20171006_191312  20171006_191507

Ce que je me suis empressé de faire dès le lendemain. Voilà donc la recette du gajiseon:

Ingrédients (pour un plat de 3 personnes à partager):
1 aubergine
1/2 poivron rouge
1/2 poivron vert
100g de boeuf haché
1 càs de sauce soja foncée
3/4 càc de sucre
1 gousse d’ail (ou deux, selon goût)
Poivre du moulin
1 càc d’huile de cuisson
1 càs d’huile de sésame torréfié
1/2 càs de sauce soja foncée
1 poignée de gros sel

Préparation:
Mélanger la viande hachée à 1 càs de sauce soja, une gousse d’ail pressée, et 3/4 de càc de sucre. Réserver.

Enlever le pédoncule de l’aubergine. Couper en deux dans la longueur. Trancher ensuite la demi aubergine en tranches de 3mm en partant de la partie peau (bombée) et en s’arrêtant à 5mm de la partie plate. Faire trois entailles de ce type, puis trancher complètement à la quatrième. De façon à obtenir un tronçon de demi-aubergine présentant quatre ‘feuillets’. Je m’aide de baguettes fines posées de part et d’autre de l’aubergine pour trancher jusqu’à 4-5mm de la base du légume.

 Gajiseon-12  Gajiseon-14  Gajiseon-15  Gajiseon-16
Poser ces tronçons dans un récipient d’eau fraiche additionné de gros sel, pour 15 minutes.

Gajiseon-1  Gajiseon-5  Gajiseon-6  Gajiseon-7

Epépiner les poivrons, tailler la chair en fines bandes puis émincer en très fins bâtonnets (julienne). Réserver sur du papier absorbant et bien éponger le surplus d’humidité.

Dans une poêle très peu huilée avec 1 càc d’huile de cuisson, sur feu vif, faire revenir les poivrons (une couleur à la fois, en les gardant bien séparées) une bonne minute. Réserver.
Dans la même poêle, cuire la viande trois minutes en remuant et en l’écrasant pour former de petites boulettes. Réserver.

Egoutter les aubergines et farcir les espaces entre les feuillets: viande au centre, poivrons aux extrémités.

Gajiseon-12  Gajiseon-14  Gajiseon-15  Gajiseon-16

Dans une poêle, verser 4-5 càs d’eau, 1 càs d’huile de sésame torréfié et 1/2 càs de sauce soja. Chauffer, poser les aubergines farcies, couvrir et cuire 2 bonnes minutes.
Oter le couvercle et cuire encore 2 minutes en arrosant les gajiseon du jus de cuisson.

Servir avec du riz et éventuellement une sauce composée à parts égales d’eau, vinaigre de riz, et sauce soja.

Gajiseon-17-2  Gajiseon-20  Gajiseon-21

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
19 octobre 2017

Culinaria

Culinaria-32

S. Pellegrino Culinaria, le festival gastronomique de tous les Chefs, se tient cette année du 18 au 22 octobre à l’espace Key West de la digue du canal.

Culinaria-14  Culinaria-18  Culinaria-13  Culinaria-12

Si le lieu a changé depuis l’an dernier, la déco est proche de celle qui a fait le succès de cet événement culinaire depuis neuf ans: un grand espace industriel décoré de touches boisées et bétonnées, un éclairage maîtrisé, des tables communes jouxtant les stand de restauration ou chaque soir une quinzaine de chefs belges cuisinent un plat pour garnir un des trois menus proposés (cinq services). Le dimanche, nouveauté cette année, c’est un grand brunch des Chefs qui est proposé aux convives.

Culinaria-2  Culinaria-34  Culinaria-10  Culinaria-6

L’apéritif  été confié à Hendrick’s Gin cette année, avec une ‘chambre des curiosités’ dont la marque a le secret, un univers suranné et décalé pour entamer la soirée, cocktail frais et parfumé à la main.

Culinaria-29  Culinaria-15  Culinaria-17  Culinaria-63

Retour aux basiques cette année: exit l’expérience gastronomique de 2016, le marché des producteurs, et les ateliers culinaires: Culinaria se concentre cette fois sur ses chefs, leurs cuisines ouvertes et leurs créations, dans une ambiance de partage et de découverte.

Culinaria-38  Culinaria-28  Culinaria-31  Culinaria-39

L’espace est organisé de façon à ce que le travail des chefs et de leurs brigades soit bien visible, et on peut admirer la précision et l’organisation nécessaire au dressage de plats plus beaux et raffinés les uns que les autres. Avant de s’installer à l’une des grande tables d’hôtes.

Culinaria-55  Culinaria-60  Culinaria-57  Culinaria-59

Ce soir d’ouverture j’avais opté pour le menu ‘2’, proposé par Broes Tavernier (‘t Vijfde seizoen), Christophe Pauly (Le Coq aux Champs* dont je te parlais ici), Kenny Bernaerts (Studio Bern), Thomas Troupin (La Menuiserie*), et pour le fromage/dessert, Jonathan Hernandez (Ô de Vie).

Culinaria-64  Culinaria-66  Culinaria-67  Culinaria-68

Une succession de petits plats à se rouler par terre de plaisir! Chaque chef se concentre sur un plat unique, dans lequel il met tout son cœur et savoir-faire, et cela se goûte!

Culinaria-21  Culinaria-22  Culinaria-24  Culinaria-25

Un beau menu, dont je retiens le taco gastronomique de Thomas Troupin, la succulente raviole aux champignons de ‘t Vijfde seizoen et, une délicieuse découverte, l’assiette délicate de Jonathan Hernandez, superbe équilibre entre fruits compotés, crèmes et fromage!

Culinaria-40  Culinaria-44  Culinaria-41  Culinaria-50

L’ambiance est conviviale,  la soirée rythmée par la succession de plats dont on va se servir dans les cuisines ouvertes.
Pour notre part, elle se termine (tard) dans l’espace Leffe qui propose tables hautes et fauteuils confortables pour terminer une très belle soirée!

Culinaria-69  Culinaria-16  Culinaria-70  Culinaria-71 
Soirée offerte.

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 août 2017

Cécila

Cecila

J'ai été invité à re-découvrir la cuisine de Mélanie Englebin chez Cécila, un restaurant gastronomique situé, pour quelques jours encore, à deux pas de la Grand Place de Bruxelles. Une première visite il y a deux ans m'avait fait découvrir une cuisine raffinée, équilibrée, élégante et tournée en grande partie vers la mer. Le contact avec la cheffe au travers de sa cuisine ouverte était par contre assez froid - un 'mauvais jour' probablement - et j'étais ravi de rencontrer cette fois une jeune femme ouverte, souriante, et visiblement heureuse de partager sa belle cuisine et des perspectives qui l'attendent pour la faire encore évoluer.

Cecila-1  Cecila-2  Cecila-5  Cecila-6

En effet, Mélanie Englebin fermera les portes du Cécila de la rue des Chapeliers, heureuse du travail qu'elle y a accompli, pour déplacer ses cuisines dans un lieu idéalement plus grand, ouvert sur l'extérieur, et dans lequel elle pourra encore mieux exprimer ses talents. Stay tuned, donc, si tout va bien une nouvelle adresse gourmande bruxelloise devrait voir le jour d'ici la fin de l'année!

Cecila-15  Cecila-9  Cecila-16  Cecila-11

Pour notre plus grand plaisir, la cheffe propose encore jusqu'à la fin du mois un menu composé de ses plats 'signature' et réalisations les plus appréciées. Nous avons dégusté ce midi-là le menu 4 service à €59 (hors vins).
Pour accompagner notre Petit Chablis d'apéritif, un carpaccio de bonite, huile de persil et condiment au sake kasu (la lie de fermentation du riz en sake!). Fin mais manquant un peu de relief à mon goût.
La verrine de brandade de cabillaud elle par contre était très gourmande et au goût bien rond et profond, accentué encore par un jus au café... une belle mise-en-bouche qui ouvre appétit et curiosité pour la suite du repas!

Cecila-8  Cecila-10  Cecila-12  Cecila-11
Mélanie Englebin aime les produits de la mer - et les associations osées, on le verra - et ne s'en cache pas: notre première entrée de homard 'juste cuit', pana cotta de corail, et mayonnaise de laitue de mer était très bien maitrisée, belle cuisson du homard, pana cotta fine et légère laissant s'exprimer le crustacé, une entrée fraîche et toute en finesse.

Cecila-14  Cecila-18  Cecila-22  Cecila-21

Association peu banale de moules (de bouchot) et de râble de lapin pour suivre, accompagnés d'une délicieuse écrasée de pommes de terres à la bergamote, copeaux de lomo de porc et émulsion du jus des moules. Servi avec un excellent rosé d'assemblage portugais. Un accord qui fonctionne bien, même si le lapin passe un peu inaperçu à côté de la saveur plus marquée des moules (et de la succulente purée; décidément la patate me plaît dans ce menu!).

Le menu va crescendo, le plat de pigeonneau et calamars, garni d'une déclinaison de petits pois, était sublime! Quelle audacieuse association pour ces deux ingrédients au goût franc qui se répondent parfaitement dans l'assiette, soutenus par la douceur du petit pois, le peps des myrtilles cuisinées au gras fumé, et le croquant d'une croquette de cuisses du pigeonneau. Un très beau plat, au palais comme au regard. Très bien accompagné des notes puissantes et fruitées d'un pic Saint Loup (syrah, grenache et mourvèdre).

Cecila-7  Cecila-24  Cecila-26  Cecila-25

Le dessert nous a tous conquis je pense: une assiette très graphique, très gourmande aussi, garnie de crémeux de chocolat, d'un autre aux amandes, d'un crumble croustillant aromatisé de graines et épices (fenouil notamment), et d'un sorbet aux cerises parfait! L'ensemble est succulent, panache de saveurs, de textures, et de températures. Une très belle fin de repas!

Cecila-28  Cecila-30  Cecila-31  Cecila-32

En attendant le ‘nouveau’ Cécila, je ne peux que vous encourager à faire encore une visite rue des Chapeliers pour (re-)découvrir la cuisine de Mélanie Englebin!

Cécila
16 rue des Chapeliers ; B-1000
02 503 44 74
www.restaurantcecila.com

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 juillet 2017

Fleurs de courgettes farcies et pâtes courgettes-menthe

Fleur-courgette-pates-25-2

Les espaces de cultures partagées fleurissent aux quatre coins de la ville, pour notre plus grand bonheur, dans les lieux publics comme dans les espaces privés.
C’est ainsi que nous avons pu profiter du potager partagé par les habitants de lîlot Ducuroir à Bruxelles, et craquer pour de superbes fleurs de courgettes chatoyantes! On prend soin de sélectionner les fleurs mâles (celles au bout de tiges fines, qui ne donneront pas de fruit), ainsi que quelques courgettes et menthe pour réaliser ce plat de pâtes aux courgettes et menthe (une délicieuse association classique de la cuisine italienne) servies avec des fleurs de courgettes farcies du légume, mozzarella et anchois marinés. On s’est régalés!

Fleur-courgette-pates-1  Fleur-courgette-pates-2  Fleur-courgette-pates-3

Ingrédients (pour 4 personnes):
500g de pâtes
2 courgettes
3 càs de menthe fraîche hachée
1 oignon
Huile d’olive
Sel, fleur de sel, poivre du moulin
8 fleurs de courgettes
1/2 courgette
1 boule de mozzarella di bufala (125g)
10 filets d’anchois à l’huile
1 càs de chapelure
4 càs de farine
2 oeufs

 

 

Préparation:
Préparer la farce des fleurs de courgettes: Couper 1/3 de l’oignon en fins cubes (5mm), ainsi que la demi courgette. Faire revenir l’oignon à feu doux dans un poêlon avec 2 càs d’huile d’olive et 6 filets d’anchois. Ecraser les anchois. Quand les oignons sont translucides, ajouter les cubes de courgettes et cuire 5 bonnes minutes en remuant. Ajouter 1 càs de chapelure et bien mélanger. Saler et poivrer (goûter!).

Fleur-courgette-pates-4  Fleur-courgette-pates-5  Fleur-courgette-pates-6  Fleur-courgette-pates-7
Fleur-courgette-pates-8  Fleur-courgette-pates-9  Fleur-courgette-pates-10  Fleur-courgette-pates-14

Couper 8 bâtonnets dans la mozzarella, et 4 filets d’anchois en deux.

Au besoin nettoyer délicatement les fleurs de courgette avec un papier absorbant humidifié. Enlever le pistil et/ou es étamines des fleurs en veillant à ne pas abîmer les pétales (on peut se servir d’une longue pince à épiler).

Déposer un bâtonnet de mozzarella et 1/2 filet d’anchois dans la fleur. Farcir avec la farce aux courgettes jusqu’aux 2/3 de la hauteur de la fleur. Rabattre délicatement les pétales de façon à maintenir la farce dans le fleur, et rassembler les pétales pour la fermer.

Fleur-courgette-pates-11  Fleur-courgette-pates-12  Fleur-courgette-pates-13  Fleur-courgette-pates-15

Faire chauffer 1cm d’huile d’olive dans une poêle. Disposer la farine dans une assiette creuse, battre et assaisonner les oeufs dans une autre. Rouler les fleurs de courgettes farcies dans la farine; tapoter pour enlever l’excédent. Les tremper dans l’oeuf battu et laisser égoutter quelques instants.
Frire les fleurs de courgettes quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Poser sur un papier absorbant et garder au chaud (four à 60°).

Fleur-courgette-pates-16  Fleur-courgette-pates-17  Fleur-courgette-pates-18  Fleur-courgette-pates-19

Préparer les pâtes: trancher le reste des courgettes en demi-lamelles; hacher le reste de l’oignon. Hacher la menthe.
On peut garder quelques fines tranches de courgettes (2-3 par assiette), les enduire de farine et les frire dans l’huile des fleurs de courgettes, pour décorer les assiettes.
Cuire les pâtes très al dente. Prélever une tasse d’eau de cuisson.

Dans une grande poêle, faire fondre l’oignon dans 2 càs d’huile d’olive. Ajouter les tranches de courgettes et faire sauter à feu vif quelques minutes. Saler et poivrer. Quand elles sont cuites, ajouter la menthe (garder une pincée pour décorer l’assiette) et mélanger.

Egoutter les pâtes, les verser dans la poêle et mélanger aux courgettes sur feu vif, avec une ou deux càs d’eau de cuisson des pâtes.

Servir sur assiettes chaudes avec les fleurs farcies, quelques cubes de mozzarella, fleur de sel.

Fleur-courgette-pates-20  Fleur-courgette-pates-24

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
10 juillet 2017

Martini Rosato & Tonic

Martini-rosato-tonic-24

La célèbre marque de vermouth italien Martini organisait récemment une soirée de dégustation de cocktails à base de ses alcools au Quay01 le long du canal de Bruxelles.

20170621_210908  20170621_185521  20170621_185552  20170621_190028
Arrivée en bateau, DJ sets, aperitivo et cocktails à gogo, fin de journée ensoleillée au bord du canal, jeune et beau monde, tous les ingrédients pour passer une belle soirée de début d’été!

20170621_191533  20170621_194246  20170621_190845  20170621_194524(0)
Outre les Negroni préparés avec différents types de Martini, des cocktails à base de vermouth et tonic étaient proposés, et c’est celui construit autour du Martini Rosato qui nous a conquis par sa fraicheur et ses belles notes d’agrumes et d’épices.
Je te propose la recette ici, simple et efficace!

20170621_194603  20170621_194615  20170621_203819  20170621_203710

Ingrédients (pour un grand verre à G&T):
4 glaçons
70ml de Martini Rosato
1/2 bouteille de Tonic
1 quartier de pamplemousse

Martini-rosato-tonic-1  Martini-rosato-tonic-4  Martini-rosato-tonic-9  Martini-rosato-tonic-14

Préparation:
Prélever deux suprêmes de pamplemousse
Dans un  verre à G&T, déposer 3-4 glaçons, verser 7cl de Martini Rosato et compléter avec du Tonic. Décorer de suprêmes de pamplemousse.

Martini-rosato-tonic-16  Martini-rosato-tonic-22

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
12 juin 2017

Penne au pesto de mizuna

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-31-2

Ce weekend c’était portes ouvertes chez Peas&Love, le potager urbain ouvert depuis quelques mois sur le grand toit de Caméléon à Bruxelles! J’y loue une parcelle verticale de 3m² - un concept assez original - qui me fournit pour le moment quantité d’herbes aromatiques, salades, pak choï, chou kale, radis et fraises! En attendant les tomates et autres légumes d’été :-)

20170604_125555  20170604_125613  20170604_125119  20170604_125600
20170422_152046  20170604_125548  20170604_130736  20170604_130433

Et donc à l’occasion de ce weekend festif, Carlo (de chez Mmmmh!) nous a guidé lors d’un petit atelier culinaire dans la préparation d’un pesto improvisé avec les herbes du jour: roquette, mizuna, et parmesan pour napper les pâtes, et accompagné d’une poêlée de chou kale au piment. L’occasion de se rappeler que le pesto c’est vraiment du bonheur, savoureux, frais, plein de bonnes choses végétales et crues (presque détox en fait, Carlo?!), d’huile d’olive aussi (végétale et crue!) et de bon parmesan (bon,… ok!); et il s’accommode de plus de  toutes les herbes et feuilles du potager, et de toute la gamme de noix disponible, pour une infinité de combinaisons gourmandes.

20170604_130431(0)  20170611_152428  20170611_150853  20170611_150808
20170611_152432  20170611_153234  20170611_153431  20170611_153406

Chez moi ce soir c’était un joli mélanges de ma cueillette Peas&Love: mizuna, estragon, coriandre, roquette, noix de cajou, parmesan, un trait de vinaigre blanc, pour accompagner des penne et servi avec un filet de cabillaud aux feuilles d’huitre (une autre curiosité du potager urbain: une feuille au goût iodé rappelant incroyablement le mollusque!
Bref, le pesto fais-en avec ce que tu as sous la main, c’est trop bon et facile!

Ingrédients (pour 4 personnes):
150g de verdure et herbes variées; ici mizuna, estragon, coriandre, roquette
40g de noix de cajou
50g de parmesan (ou pecorino)
5-6 càs d’huile d’olive
1 càc de vinaigre balsamique blanc (optionnel, utile si les feuilles ont beaucoup d’amertume)
Sel, poivre
500g de pâtes courtes ou longues
2 beaux filets de cabillaud
Feuilles d’huitre

Préparation:
Préparer le pesto: torréfier les noix de cajou quelques minutes dans une poêle. Laver la verdure. Couper le parmesan en cubes.
Dans un mixer ou blender, mixer la verdure avec les noix de cajou et le parmesan. Ajouter l’huile petit à petit jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Goûter. Saler, poivrer, et éventuellement vinaigrer un peu. J’ajouter parfois une càs d’eau pour émulsionner. Bien mixer.

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-1  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-6  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-7  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-8
Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-10  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-11  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-15  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-16

Cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée (1 litre d’eau et 8-10g de sel de mer par 100g de pâtes sèches).
Prélever une tasse d’eau de cuisson (en fin de cuisson).
Egoutter les pâtes.
Dans la casserole vidée ou un plat de service, verser le pesto et un peu d’eau de cuisson. Mélanger. Ajouter les pâtes. Mélanger intimement les pâtes avec le pesto.

Cuire le poisson à la poêle quelques minutes sur une face, puis le retourner, saler et poivrer et poser quelques feuilles d’huitre sur les filets jusqu’à la fin de cuisson.

Bon appétit!

Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-20  Penne-pesto-peasandlove-cabillaud-25

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 23:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 mai 2017

Humus & Hortense - lunch végétal

Humus-Hortense

Il me tardait de retrouver le cuisine très végétale de Nicolas Decloedt, découverte l’an dernier à sa table d’hôte (je t’en parlais ici), mise en pratique aussi aux ateliers qu’il anime chez Mmmmh! 

Nicolas pratique une cuisine peu ordinaire, centrée sur les très beaux et bons légumes et végétaux qu’il sélectionne avec soin auprès de producteurs artisanaux très précisément sélectionnés, ainsi que dans sa propre petite production. Quelques fromages et produits laitiers tout aussi artisanaux et qualitatifs complètent la base de ses plats.

Pas de viandes ni poissons dans ses menus donc, mais un magnifique travail autour du végétal, des assiettes gastronomiques dans lesquelles de multiples techniques de cuisson et de valorisation sont appliquées aux végétaux: cuissons en croûtes, basse température, travail du cru, fermentations, pickles,… Nicolas et son équipe présentent des assiettes magnifiques, colorées, où les légumes magnifiés laissent exploser leur goût. On (re)trouve le vrai bon goût des végétaux, des combinaisons de saveurs parfois surprenantes, toujours délicates, des goûts profonds, des saveurs oubliées, de vraies découvertes!

Humus-Hortense-14  Humus-Hortense-12  Humus-Hortense-13  Humus-Hortense-15

Nicolas Decloedt s’est associé à Matthieu Chaumont et a investi la cuisine ouverte d’Hortense, le bar à cocktails qualitatifs de Matthieu. Une rencontre tellement naturelle, quand on connaît l’amour des beaux produits, des associations surprenantes, et du travail des produits sélectionnés et de qualité dans les cocktails de Matthieu Chaumont. Chez Humus&Hortense, en soirée du moins, les deux artistes combien leur savoir faire et leur vision de la gastronomie pour proposer un menu végétal marié à des cocktails (ou mocktails) dont les saveurs font écho à celles des plats.

Pour l’heure c’est le lunch que j’ai dégusté chez Humus&Hortense, l’heure n’étant pas aux cocktails un délicieux mocktail de kombucha, gingembre, et citron  a accompagné notre repas!
Houmous aux poireau et tuiles au lait et sarrasin en amuse-bouche. Suit une délicieuse coleslaw de chou rouge, fraiche, très colorée et très savoureuse.

Humus-Hortense-1  Humus-Hortense-3  Humus-Hortense-5  Humus-Hortense-6

Petite rawette à notre menu, Nicolas nous fait ensuite goûter un aperçu du menu du soir: les premières asperges taillées comme un fin carpaccio, accompagnées de champignons crus et d’un granité de kvass. (Kvassisdat? Une boisson fermentée à base de pain, et c’est très bon!) Un  plat tout en fraicheur et délicates saveurs.
Travail autour du radis noir, du poireau, de l’ail des ours et du fromage crémeux ensuite, avant de passer au plat plus - et un peu trop peut-être - consistant: des pâtes d’épeautre à la crème fumée et shiitake (belges, oui, oui). 
Fin de repas tout en finesse autour de la betterave; les légumes s’invitant pour notre plus grand bonheur jusqu’au dessert, le plus naturellement du monde!

Humus-Hortense-7  Humus-Hortense-8  Humus-Hortense-11  Humus-Hortense-10

Quel bonheur de retrouver cette cuisine inspirée, originale, très qualitative, dans la cuisine que Nicolas a désormais investi avec son équipe!
J’ai déjà très hâte d’aller y déguster la carte du soir, ou la formule ‘table d’hôte’ du mardi soir (demain, en fait, tu viens?!!) qui accueille une vingtaine de convives autour d’une grande table pour un menu unique accompagné des créations de Matthieu Chaumont (menu à €45, cocktail-pairing €25, mocktail-pairing €20).

Humus x Hortense
2 rue de Vergnies - B-1050 (à deux pas de Flagey)
0474 65 37 06

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

27 avril 2017

Maquereau mi-cuit, oranges, basilic thaï, comme au 203

Maquereau-orange-basilic-thai-15-2

Il y a quelques jours j’ai découvert avec bonheur la cuisine du 203! Un petit resto cosi et très chaleureux à deux pas de la place communale de Saint-Gilles.
Dans sa cuisine largement ouverte, Richard Schaffer y propose une carte courte et bien équilibrée, des plats réconfortants, pleins de saveurs et garnis de très beaux produits.
20170324_194144  20170324_202425  20170324_202750
Des associations très originales aussi, à l’image de cette entrée qui m’a transporté très loin et dont le souvenir tenace m’a mené à tenter de la reproduire à la maison: maquereau à peine cuit et légèrement caramélisé, oranges sanguines apportant une fine touche d’acidité, et puis le complément qui te met à genoux: un basilic thaï apportant fraîcheur, saveurs  herbacées, douces, et fleuries… divin!
Je sais pas toi, mais moi j’y retourne très très vite!

20170324_195421  20170324_200929  20170324_200940
Restaurant Le 203 - 203 chée de Waterloo (B-1060) - le203.com

Ingrédients (pour 2 personnes en entrée):
2 filets de maquereau (avec peau)
1 orange sanguine
1/2 échalote
1 càc de mirin
1/2 càc d’huile d’olive
10 petites feuilles de basilic thaï
Sucre, sel

Préparation:
Presser une demi orange. Lever les suprêmes de l’autre demie.
Hacher très finement une demi échalote.

Maquereau-orange-basilic-thai-1  Maquereau-orange-basilic-thai-3  Maquereau-orange-basilic-thai-5  Maquereau-orange-basilic-thai-6
Rincer et sécher les filets de maquereau. Enlever les arêtes au centre des  filets.
Saler côté chair.
Trancher les filets en deux dans la longueur. Poser sur une plaque en métal (plaque à four), peau vers le haut.
Humecter la peau avec quelques gouttes de jus d’orange, et saupoudrer d’une fine couche de sucre. Passer les filets sous la flamme d’un chalumeau, en la déplaçant de façon régulière pour caraméliser et brunir la peau uniformément.

Mélanger le jus d’orange, le mirin, l’huile, l’échalote et une pincée de sel. Bien mélanger.

Poser les filets mi-cuits sur l’assiette, garnir de suprêmes d’orange, de feuilles de basilic thaï et de vinaigrette orange-mirin.

Maquereau-orange-basilic-thai-11   Maquereau-orange-basilic-thai-14

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,