11 novembre 2017

Moules fumées à l'huile de sauge

Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-38-2

Dans le cadre de mon avec Demeyere, j’ai eu l’occasion de tester le fumoir à chaud de la marque. Fabriqué dans les mêmes matériaux de qualité que les poêles dont je te parlais ici, le fumoir ressemble à une grande poêle sans manche, dans lequel on dispose un diffuseur de fumée, une grille pour poser les aliments à fumer sans qu’ils n’entrent en contact avec la cendre, et un couvercle hermétique.

Le fumoir Demeyere permet un fumage à chaud, c’est-à-dire que l’ustensile doit être posé sur un feu (ou induction), ce qui va à la fois cuire l’aliment et provoquer un dégagement de fumée dû à la cuisson de la sciure qu’on aura disposé dans le fond de la casserole.
Très simple d’utilisation, il suffit de chauffer le fumoir sur feu très vif, de disposer la sciure, le diffuseur, la grille, les aliments à fumer, et le couvercle; et d’attendre quelques dizaines de minutes la bonne cuisson de ceux-ci.

Parfait pour fumer poissons, viandes, et pourquoi pas fromages, légumes (aubergine!) ou comme ici des moules délicieuses à l’apéritif!

Ingrédients:
1kg de moules de Zélande
500ml d’huile d’olive
20 belles feuilles de sauge
5cl vin blanc sec
Fleur de sel
Ustensiles:
Fumoir à chaud
Sciures de bois de hêtre

Préparation:

Huile-sauge-26  Huile-sauge-20  Huile-sauge-24  Huile-sauge-28

Préparer l’huile: rincer et sécher complètement les feuilles. Réserver deux fuilles. Froisser grossièrement les autres feuilles et les plonger dans l’huile, dans un poêlon. Porter l’huile à 85°, couper le feu, laisser infuser 20 minutes. Répéter cette opération deux fois. Filtrer l’huile et conserver dans une bouteille.

Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-1  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-3  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-4  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-6

Rincer les moules quelques minutes dans un bain d’eau fraîche.
Chauffer un poêlon sur feu vif. Y déposer les moules avec un filet de vin blanc sec. Cuire sur feu vif en remuant pendant 3-5 minutes jusqu’à ce que les moules s’ouvrent. Les retirer au fur-et-à-mesure qu’elles s’ouvrent.
Laisser refroidir et décoquiller les moules. Réserver.

Moule-fumee-sauge-champagne-10  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-9  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-12  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-23
Faire chauffer le fumoir sur feu vif, jusqu’à ce qu’une goutte d’eau jetée sur le métal roule et ‘danse’ dans le récipient sans s’évaporer. Baisser la puissance du feu de 30% (feu moyen).

Disposer deux cuillères à soupe de sciure dans le récipient. Couvrir avec le diffuser métallique, la grille, puis une feuille de papier aluminium perforée.
Poser les moules décoquillées sur la grille, couvrir le fumoir et laisser fumer et cuire 20 minutes environ. Au besoin rajouter une cuillère de sciure en cours de cuisson.

Débarrasser les moules dans un bocal rempli d’huile parfumée, avec une ou deux feuilles de sauge finement ciselées. Réserver quelques heures au frais avant de consommer.

Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-26  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-34  Moule-fumee-huile-sauge-demeyere-36

 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 septembre 2017

Penne aux saucisses italiennes

Penne-tomate-saucisse-vin-54-2

Pour changer un eu du spag-bolo, voilà une alternative mêlant pâtes courtes, saucisse italienne au poivre (la version au fenouil serait tout aussi appropriée!), vin rouge et sauce tomate. Un régal bien réconfortant!

L’occasion aussi d’étrenner ma toute nouvelle poêle de compet’ Demeyere: 28cm, sept couches de métal intimement couchées sur toute la surface de la poêle (jusqu’aux bords, donc, pour une répartition uniforme de la chaleur), dont trois dédiées à une chauffe précise et réactive sur induction, lui assurant longévité, rigidité, conduction idéale de la chaleur, et une très grande réactivité. Pas d’anti-adhésif, non merci, pour quoi faire? Une poignée solidement ancrée au corps de l’ustensile, une seconde permettant de le saisir à deux mains, une poêle de compet’ je te dis! Perso j’adore et il ne me faut plus rien d’autre (hormis mon wok, de même facture!).
Donc voilà, la saucisse émiettée est saisie à feu vif avant de baigner rapidement dans le vin qui ne mettra que quelques secondes à se mêler à la viande en s’évaporant, mijotage doux de la sauce tomatée, et fin de cuisson des pâtes dans la sauce, à même la poêle… qui terminera avec bonheur au milieu de la table!

Ingrédients:
500g de pâte courtes (penne par exemple)
400ml de pasata de tomate
400g (une petite boîte) de tomates pelées
1/2 càc de sel
1 càc de sucre
3 gousses d’ail
2 saucisses itailennes (Matovana de Levoni pour moi)
20cl de vin rouge italien (Barolo, Primitivo, etc…)
Huile d’olive
Parmesan pour le service

Préparation:
Réaliser la sauce: Cuire à petit feu et dans 3 càs d’huile d’olive, la pasata avec les tomates pelées (grossièrement écrasées), une gousse d’ail hachée, sel et sucre. Cuire 30 à 45 minutes.

Penne-tomate-saucisse-vin-9  Penne-tomate-saucisse-vin-15  Penne-tomate-saucisse-vin-22  Penne-tomate-saucisse-vin-18

Cuire les pâtes à l’eau salée (1 litre d’eau et 10g de sel marin par 100g de pâtes sèches), en veillant à les laisser très al dente. Prélever une tasse d’eau de cuisson en fin de cuisson.
Pendant ce temps, émietter la chair des saucisses dans une poêle bien chaude, ajouter deux gousses d’ail grossièrement hachées, et faire dorer en écrasant la viande pour former de petits morceaux.

Déglacer la poêle avec le vin rouge. Laisser réduire sur feu vif. Quand le vin est presque totalement évaporé, ajouter la sauce tomate. Bien mélanger, rectifier l’assaisonnement, et laisser cuire une dizaine de minutes à feu doux.

Penne-tomate-saucisse-vin-29  Penne-tomate-saucisse-vin-34  Penne-tomate-saucisse-vin-35  Penne-tomate-saucisse-vin-44

Egoutter les pâtes et les verser sur la sauce, dans la poêle. Monter le feu et bien mélanger les pâtes à la sauce. Ajouter quelques càs d’eu de cuisson des pâtes et mélanger pour bien lier la sauce et en enrober les penne.

Servir sur assiettes chaudes, râper un peu de parmesan (ou pas), se régaler!

Penne-tomate-saucisse-vin-54  Penne-tomate-saucisse-vin-61  Penne-tomate-saucisse-vin-69

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 21:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 juillet 2017

Pain de viande au foin en cocotte

Pain-viande-foin-staub-19

L’évènement musical Tomorrowland bat son plein ce weekend encore, et la cocotte en fonte créée par Staub pour l’occasion m’a inspiré l’envie d’y cuire un pain de viande, enfoui sous le foin pour lui transmettre ses saveurs fraiches et noisetées!
Le résultat m’a ravi, la cuisson en cocotte couverte, au four, facilitant le transfert des saveurs délicates du foin vers la viande et gardant cette dernière bien moelleuse en conservant une bonne humidité dans le plat.

Ingrédients (pour 6 personnes):
700g de viande hachée porc et veau
1/2 oignon (rouge) haché finement
10 olives vertes dénoyautées et hachées grossièrement
3 càs d’herbes hachées (persil et basilic)
1 oeuf
3 càs de chapelure
Sel, poivre

Préparation:
Pain-viande-foin-staub-5  Pain-viande-foin-staub-7  Pain-viande-foin-staub-9  Pain-viande-foin-staub-11

Mélanger l’oeuf et la chapelure. Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger (avec les mains c’est bien plus efficace!). Rectifier l’assaisonnement. Pour le tester, je prélève une boulette de viande et la cuis 30 secondes au micro-ondes pour goûter!
Former une boule.
Préchauffer le four à 190°.

Poser une couche de foin dans le cocotte et poser la viande par dessus. Poser encore une couche de foin et couvrir la cocotte. On peut lutter (je ne l’ai pas fait ici) ou poser des bandes de papier absorbant humidifié sur le rebord de la cocotte avant de la couvrir, pour former un joint hermétique.

Cuire 50 minutes au moins. Vérifier l’appoint de cuisson.

Pain-viande-foin-staub-12  Pain-viande-foin-staub-39
Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
27 juillet 2017

Boeuf Lok Lak

Lok-Lak-39-2

Un classique de la cuisine cambodgienne dont j’ai appris la recette lors d’un chouette cours en plein air chez Khmer Roots Café à Kampot.
Refait à la maison, c’était l’occasion d’essayer la cuisson au wok Demeyere. Un wok épais, muni de sept couches de métaux assurant une parfaite conductivité, résistance à la déformation, et réactivité sur induction, le wok chauffe sur toute sa surface, au fond bien sûr mais également le long des parois dont l’épaisseur décroissante permet de maintenir une zone moins chaud dans le haut de la poêle, comme pour les woks traditionnels.

Très sceptique je l’avoue, parce que le wok asiatique en fer blanc  a cette particularité d’être très ‘brut’ et hyper-réactif grâce à la finesse du métal, j’ai utilisé le wok sur ma toute nouvelle plaque à induction Tefal ‘portable’, très pratique d’utilisation et qui trône désormais à côté de mes feux au gaz. C'est une solution dont je suis ravi, ne voulant pas me départir de mes taques au gaz dont j'aime la 'chaleur': je peux déplacer ma taque dans la cuisine (pratique pour faire des photos à la lumière aussi, mais ça c'est un truc de blogueurs!), et sa puissance (2100W) et sa facilité d'utilisation me permettent de profiter pleinement de mes poêles taillées pour ce type de source d'énergie!
Et woaaaw, quelle puissance! Le wok Demeyere combiné à la puissance de la plaque à induction permettent de porter rapidement l’huile de cuisson à haute température, saisir la viande parfaitement, réguler précisément la température, et réserver les aliments cuits sur le haut de la poêle si nécessaire. Ravi et absolument conquis! Là où ma cuisinière au gaz ‘standard’ (bien moins puissante que les feux ‘à wok’ qu’on croise dans les cuisines asiatiques) peinait à porter mon wok (standard lui aussi) à la température requise, la combinaison de l’induction et du wok très réactif permet d’atteindre la chaleur élevée requise pour ce genre de cuisson!

Ingrédients (2 personnes):
150g de bœuf
1 oignon blanc
1 tomate
1 petite salade
4 petites gousses d’ail asiatique (moins fort que l’Européen)
1 petit piment rouge
2 càs d’huile de cuisson (soja, arachides)
1/2 càs de sucre de palme (liquide ou râpé)
1 càs de sauce de poisson (nuoc mam)
1/2 cube de bouillon de volaille (bio)
2 càs de sauce d’huitre (oyster sauce)
1 càc de poivre noir de Kampot concassé

Accompagnement (optionnel): jus d’un citron vert et poivre blanc de Kampot en poudre.
Optionnel: on peut mélanger les tranches d’oignon avec 1 càc de sucre et 2 càc de vinaigre de riz, mélanger et laisser reposer 10 minutes avant de disposer sur l’assiette

Préparation:
Couper l’oignon et la tomate en fines tranches régulières (à la mandoline, c’est parfait!).
Préparer l’assiette de service: disposer les feuilles de salade en rosaces, couvrir de rondelles de tomates et d’oignons. Réserver.

Lok-Lak-3  Lok-Lak-15  Lok-Lak-17  Lok-Lak-20

Couper le bœuf en tranches de 1/2cm, puis en morceaux de 3cm environ.
Hacher l’ail et le piment finement.
Râper le sucre de palme si nécessaire.

Dans un wok très chaud, verser 2 càs d’huile de cuisson. Faire dorer l’ail et le piment en remuant sans cesse, sur feu vif.
Ajouter le bœuf. Bien remuer.

Lok-Lak-23  Lok-Lak-25  Lok-Lak-28  Lok-Lak-36
Ajouter le nuoc mam, puis le sucre de palme, et en fin de cuisson la sauce d’huitre et le poivre. Bien mélanger et laisser cuire deux minutes en remuant.

Servir sur la salade, accompagné de riz.

Lok-Lak-39  Lok-Lak-46

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
09 juillet 2017

Cuisson du boeuf à la poêle inox

boeuf-poele-inox-demeyere-26

Dans le cadre de mon partenariat ‘Ambassadeur Demeyere’ (je t’en parlais ici), j’ai reçu une très belle poêle en acier inoxydable de la gamme Proline. Une acquisition que je voulais faire depuis longtemps, après avoir préféré longtemps réaliser mes cuisson dans des ustensiles de moindre qualité et surtout antiadhésifs!
La qualité des matériaux utilisés dans les poêles Demeyere n’est plus à démontrer: ici sept couches de métaux composent le corps de la poêle, jusqu’à ses bords, assurant rigidité (garantie 30 ans!), conductivité parfaite de la chaleur, réactivité, et celà sur tous types de feux y compris l’induction!
Déjà convaincu par mon wok et un poêlon construits dans les mêmes matériaux, j’étais encore réticent à cuire une pièce de viande dans une poêle dépourvue de toute matière antiadhésive...
Le truc pour vaincre cette appréhension m’avait déjà été donné par Carlo chez Mmmmh! il y a quelques années, et confirmé lors d’une démonstration dans les ateliers de Demeyere: une viande déposée dans la poêle très chaude se décollera d’elle-même après quelques minutes de cuisson, une fois que la température de surface de l’aliment s’équilibre avec celle de la poêle… magique!
J’ai donc tenté l’expérience avec un faux-filet de boeuf bien épais, cuit (dans un premier temps) sans matières grasses; celles-ci n’entrant en jeu qu’en fin de cuisson pour venir ‘nourrir’ la viande déjà bien saisie, et permettant dès lors l’utilisation de beurre qui à ce stade de la préparation ne risque plus de brûler!
Bref, je t’explique tout ça en détails, et de mon côté je suis absolument convaincu par ce mode de cuisson, et quel plaisir de cuisiner avec un outil d’une telle qualité, robuste, efficace, (un peu lourd!), et très versatile: il passe d’un feu à l’autre et termine au four pour affiner une cuisson ou garder le plat bien chaud!

Ingrédients:
1 faux-filet de boeuf (3cm d’épaisseur environ)
2 gousses d’ail
3 branches de romarin (ou thym, ou pas)
4 càs de beurre
Sel, poivre du moulin

Préparation:
Sortir la viande du frigo au moins une heure avant la cuisson. Saler les deux côtés en massant un peu.

Poser la poêle sur feu vif. La poêle doit être très chaude: en y projetant des gouttelettes d’eau du bout des doigts celles-ci doivent rouler sur la surface de la poêle comme des billes (si la poêle n'est pas assez chaud, les gouttes d'eau s'écrasent et s'évaporent dans d'atroces soufrances).

boeuf-poele-inox-demeyere-1  boeuf-poele-inox-demeyere-5  boeuf-poele-inox-demeyere-7  boeuf-poele-inox-demeyere-8
Poser la viande sur la poêle très chaude. Elle se colle instantanément au métal; ne pas essayer de la détacher! Au contraire, on peu appuyer un peu pour s’assurer que toute sa surface est bien en contact avec la poêle. Réduire un peu le feu.
Patienter 3-4 minutes sans déplacer la viande.
Retourner la viande qui se détache maintenant sans difficulté de la surface de la poêle.
Cuire la seconde face 3-4 minutes également.

boeuf-poele-inox-demeyere-9  boeuf-poele-inox-demeyere-14  boeuf-poele-inox-demeyere-20  boeuf-poele-inox-demeyere-17
Sortir la viande de la poêle (couper le feu) et laisser reposer 5 bonnes minutes à température ambiante (ou au four à 50°), pour que les jus se re-déploient dans les tissus et que la chaleur s’harmonise dans la pièce de viande.

Remettre la poêle à chauffer, à feu moyen. Y déposer le beurre, le romarin, et l’ail grossièrement écrasé du plat de la main.
Poser la viande et cuire 2-3 minutes de chaque côté en arrosant la surface du faux-filet avec le beurre chaud (pour se faire, incliner régulièrement la poêle, récupérer une cuillère de beurre fondu et sucs, et répartir sur la viande).

Laisser reposer la viande deux minutes, trancher et servir!

boeuf-poele-inox-demeyere-23  boeuf-poele-inox-demeyere-25 
Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

30 juin 2017

Straccetti con la rucola

Straccetti-rucola-31-2

Il y a des rencontres qui marquent… Celle que j’ai faite il y a une bonne dizaine d’années avec Carlo De Pascale, sa cuisine, et Mmmmh! son école de cuisine (une nouveauté dans le paysage bruxellois, à l’époque) a clairement marqué mon approche et mon amour pour la cuisine! Et je n’en serais pas à consigner frénétiquement mes réalisations sur ce blog sans cette rencontre et les dizaines d’heures passées dans ses cuisines! Rencontre avec un cuisinier passionné donc, sa connaissance encyclopédique des beaux produits, ses recettes italiennes simples, intemporelles et - surtout - centrées sur quelques très bons produits simplement travaillés!
C’est le cas pour cette recette de straccetti de boeuf que je pratique depuis mon tout premier cours chez Mmmmh!
Les ingrédients sont choisis avec soin, le bœuf est Irish, la rucola bio, l’huile d’olive italienne, et le tout est sauté au wok , parce qu’il est tellement efficace!
Et les patates dans le secondo? Quelles patates?!

Ingrédients (pour 2 personnes):
300g de très bon boeuf (Irish pour moi)
150-200g de roquette
50g de pignons de pin
6 tomates cerise (optionnel)
2 gousses d’ail
Huile d’olive
Sel, poivre
6 petites pommes de terre bio

Préparation:
Emincer une gousse d’ail. Trancher le boeuf en tranches de 3mm (on peut le congeler une heure auparavant pour faciliter la découpe)
Torréfier les pignons quelques minutes à la poêle ou au four pour les dorer.
Couper les tomates cerise en quatre et les épépiner.

Straccetti-rucola-15  Straccetti-rucola-8  Straccetti-rucola-16  Straccetti-rucola-19

Dans un wok bien chaud, faire chauffer l’huile d’olive avec une gousse d’ail non épluchée et fendue.
Quand l’huile est bien chaude, y faire dorer les tranches de boeuf. Ajouter l’ail haché puis la moitié de la roquette et les pignons, et faire sauter quelques minutes.

Straccetti-rucola-20  Straccetti-rucola-22  Straccetti-rucola-1  Straccetti-rucola-10
Ajouter les quartiers de tomate, sel, poivre, et enfin le reste de roquette hors du feu. Mélanger.
Servir sans attendre avec - si on veut - des pommes de terre rissolées (cuites à l’eau ou 4 minutes au mircro-ondes puis tranchées et dorées dans une poêle bien huilée). Poser un trait de très bonne huile d’olive, un peu de fleur de sel.

Straccetti-rucola-31  Straccetti-rucola-32

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 20:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
19 mai 2017

Cannelloni ricotta-épinards

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-36-2

On ne fait pas que de la lasagne, dans la Lasagnera Lagostina! En roulant les feuilles de lasagne on fait de jolis cannellonis farcis de ricotta, épinards, pignons et viande de veau… Bien alignés dans ce joli plat de cuisson, il suffit de les couvrir de sauce tomate et d’un peu de fromage pour obtenir un beau plat de pâtes très gourmand!

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-25  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-26  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-32  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-34

Ingrédients:
12 feuilles de lasagne
1 boule de mozzarella

Pour la sauce:
750g de passata
400g de tomates pelées en conserve
1 gousse d’ail
1/2 oignon
10 feuilles de persil plat
2 càs d’huile d’olive
1 càc de sel
2 càc de sucre
Poivre

Pour la farce:
300g de veau haché (ou pas, pour une version végé)
600g de feuilles d’épinards frais
450g de ricotta fraiche
30g de pignons de pin
Sel, poivre, muscade

Préparation:
Préparer la sauce: dans un poêlon, cuire les tomates dans 2 càs d’huile d’olive. Ajouter l’oignon, l’ail, et le persil hachés. Cuire à petit feu, une bonne heure en remuant de temps en temps.

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-1  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-2  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-5  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-7

Préparer la farce:
Dans un wok ou une grand poêle, faire cuire la viande en l’effritant durant la cuisson. Réserver.
Dans le wok, verser 2 càs de d’huile d’olive, et faire tomber les feuilles d’épinards.
Cuire sur feu vif en remuant jusqu’à ce que les épinards soient cuits et secs. Hacher au couteau. Remettre dans le wok, faire évaporer l’excès de liquide. Couper le feu, ajouter la viande, la ricotta, les pignons, et bien mélanger.
Saler, poivrer, et ajouter un peu de muscade.
Mettre dans une poche à douille pour plus de facilité (avec ou sans douille, ouverture de 2cm de diamètre environ).

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-9  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-11  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-12  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-13

Dans une grande quantité d’eau bouillante salée, cuire les feuilles de lasagne cinq minutes environ, jusqu’à ce qu’elles soient malléables mais encore très al dente.
Refroidir à l’eau fraiche. Couper les feuilles en deux carrés, et poser sur un plan de travail propre et légèrement humide.

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-16  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-19  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-22  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-24

Poser un boudin de farce sur toute la largeur de la base d’une demi-bande de pâte. Rouler délicatement la pâte sur elle-même pour former un rouleau.

Préchauffer le four à 180°.

Dans la lasagnera, poser une fine couche de sauce tomate. disposer les cannelloni côte à côte
Couvrir les cannelloni du reste de sauce.
Trancher la mozzarella et répartir sur le plat.
Enfourner et cuire 25 minutes à 180°. Faire griller les 3 dernières minutes.

cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-28  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-30  cannelloni-ricotta-epinard-Lgostina-36

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
28 avril 2017

Asperges au Vadouvan, oeuf parfait, mousseline de chou-fleur pour Demeyere

Asperge-Oeuf64-Chou-fleur-20

Dans le cadre de notre partenariat, Demeyere a proposé à ses quatre blogueurs ‘Ambassadeur Demeyere’ de cuisiner les asperges, pour illustrer un livret contenant conseils, ustensiles, et recettes pour cuisiner ce légume de saison.

 

                                                                Asperges-Demeyere

Retrouve ma recette d’asperges vertes sautées au curry Vadouvan, œuf parfait et mousseline de chou-fleur épicée dans ce livret,

ainsi que les recettes d’Alexia (Mustbeyummie), Meggan (FouettMagic), et Pieter (Hot Cuisine de Pierre), en suivant ce lien!

 

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2017

Mignonettes de porc, asperges et hollandaise au ratafia champenois

Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-19

Les champagnes Julien Chopin ont lancé un petit concours de cuisine sur le thème de leurs ratafias champenois (quatre variétés). C’est toujours l’occasion de goûter un nouveau produit, délicieux par ailleurs, et de cogiter à la meilleure façon de le mettre en valeur dans un plat.
Ici je l’ai assez classiquement intégré dans une Hollandaise dont il relève très agréablement les saveurs, pour accompagner les premières asperges du printemps et un filet de porc iberico fondant.

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 filets purs de porc Iberico
1 botte d’asperges vertes fines
35ml + 5ml de ratafia champenois Chardonnay Julien Chopin
2 jaunes d’oeufs
140g + 30g de beurre de ferme
Huile de cuisson
Sel, poivre du moulin

Préparation:
Saler la viande, poser sur une plaque à four, et enfourner 15 minutes à 100°.
Equeuter la base des asperges et les rincer.

Dans un wok,  faire chauffer deux càs d’huile de cuisson (ou huile d’olive). Poser les les asperges, saler, et remuer sur feu vif cinq minutes. Verser 3 càs d’eau, couvrir et laisser cuire jusqu’à évaporation de l’eau. Réserver au chaud.

Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-1  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-3  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-5  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-7

Préparer le sauce hollandaise: Faire fondre le beurre. Dans un poêlon conique (la surface de chauffe étendue aux bords de ce poêlon est particulièrement efficace pour la réalisation de sauces chaudes montées!), mélanger 35ml  de ratafia champenois Chardonnay Julien Chopin avec les jaunes d’oeufs, hors du feu, jusqu’à complète homogénéisation.
Sur feu moyen, en veillant à ce que les œufs ne sur-cuisent pas (petite astuce: on doit pouvoir à tout moment toucher brièvement la base du poêlon sans se brûler), fouetter continuellement jusqu’à ce que le mélange épaississe en une mousse compacte. Verser le beurre en filet, tout en fouettant. Couper le feu et fouetter encore quelques instants. Saler.

Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-9  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-11  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-14  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-15
Dans une poêle, faire chauffer 30 g de beurre et y cuire rapidement les mignonettes de porc pour les dorer sur chaque face. Poivrer.
Réserver la viande et déglacer la poêle avec 5ml de ratafia champenois; réduire un peu.

Servir la viande sur assiettes chaudes avec le jus de cuisson, accompagnée d’asperges et de sauce Hollandaise au ratafia champenois.

Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-16  Asperge-verte-hollandaise-ratafia-champenois-27

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
09 avril 2017

Riz au lait au pandan et grenadille

Riz-au-lait-pandan-grenadille-19

Souvenir d’une délicieuse crème brûlée parfumée à la feuille de pandan et au fruit de la passion dégusté au Sala Lodges au Cambodge… transformée sur un coup de tête en un riz au lait onctueux, au goût d’enfance (y’avait du pandan dans les biscuits BN?) et bien réveillée par l’acidité fruitée de la grenadille. Une très, très belle association!

Ingrédients (pour deux personnes):
500ml de lait entier bio
2 feuilles de pandan frais (en magasin asiatique)
50g de sucre blanc
100g de riz rond à risotto (Arborio par exemple)
1 pincée de sel
3 grenadilles (fruits de la passion)

Préparation:
Chauffer le lait à la limite de l’ébullition, y plonger les feuilles de pandan coupées en morceaux et cuire 5 minutes. Couper le feu et laisser infuser une demi-heure. Filtrer le lait infusé.

Riz-au-lait-pandan-grenadille-1  Riz-au-lait-pandan-grenadille-4  Riz-au-lait-pandan-grenadille-6  Riz-au-lait-pandan-grenadille-8

Dans un poêlon à fond épais, faire chauffer le lait infusé et le sucre. Quand il est bien incorporé au lait, ajouter une pincée de sel, et verser le riz en pluie.
Cuire à feu doux environ 20 minutes en remuant constamment. Si le mélange s’assèche, ajouter une cuillère de lait ou d’eau. Couper le feu quand les grains de riz sont bien cuits à cœur.

Riz-au-lait-pandan-grenadille-10  Riz-au-lait-pandan-grenadille-13  Riz-au-lait-pandan-grenadille-14  Riz-au-lait-pandan-grenadille-16
Couper les grenadilles en deux, extraire le jus et les graines avec une cuillère, et mélanger au riz au lait (garder une petite partie pour la déco).

Servir tiède.

Riz-au-lait-pandan-grenadille-17  Riz-au-lait-pandan-grenadille-21   

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21