16 février 2017

Rice Crispies Treats

RiceCrispiesTreats-12-2

Voilà une petite douceur bien américaine, que j’ai découverte lors de mes études; je n’y avais plus goûté depuis, et me suis dit que mon ket (que j’initie subtilement à l’addiction au peanut butter) aimerait les goûter. Bingo, évidemment, ces bouchées sont irrésistible avec leur goût de cacahuètes et de beurre sucré, leur croustillant et leur légèreté toute relative!
Temps de préparation: 10 minutes chrono! Pourquoi s’en priver?!

Note: j’utilise du Mycryo, un beurre de cacao séché et pulvérisé, pour faciliter le tempérage du chocolat, lui-même optionnel. On peut aussi tempérer en respectant la courbe de température classique du chocolat noir (ou lait): faire fondre à 40° maximum, refroidir à 28°, chauffer à 31-32° pour travailler (chocolat au lait: 40-27-30°).

Ingrédients:
1 càs de beurre
120g de marshmallow
70g de peanut butter (creamy ou crunchy, mais américain!)
100g de rice crispies (en bio c’est bien)
150g de chocolat noir (ou lait)
1,5g de Mycryo

Préparation:
Faire fondre le beurre dans une casserole, à feu doux.
Ajouter les marshmallow et remuer constamment sur feu doux jusqu'à ce que tous les marshmallow soient fondus.
Ajouter le peanut butter hors du feu. Mélanger jusqu'à ce qu'il soit parfaitement incorporé à la crème de marshmallow.

RiceCrispiesTreats-1   RiceCrispiesTreats-2   RiceCrispiesTreats-3   RiceCrispiesTreats-4
RiceCrispiesTreats-5   RiceCrispiesTreats-6   RiceCrispiesTreats-7   RiceCrispiesTreats-8

Verser les Rice Crispies en une fois et mélanger sans attendre pour enrober chaque grain, en veillant à ne pas les casser.
Couler le mélange encore chaud dans un cadre ou un plat carré chemisé d'environ 20*15cm.
Faire prendre au frais 30 minutes.
Découper des barres d'environ 3*6cm.

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux, au bain-marie, et le porter à 40°. Bien mélanger et lisser, sortir le chocolat du bain marie.
Laisser le chocolat revenir à 35°. Ajouter le Mycryo et bien mélanger.
Lorsque le mélange atteint 31°, tremper les barres de Rice Crispies Treats dans le chocolat pour les enrober à moitié. Égoutter et faire prendre au frais.

RiceCrispiesTreats-9   RiceCrispiesTreats-10   RiceCrispiesTreats-12   RiceCrispiesTreats-14

Déguster. Résister. En reprendre un petit, le dernier…

Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21

Posté par gbogaert à 04:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 mars 2015

Londres – un citytrip avec enfant

 London-Greg

Londres avec récemment gagné le haut de ma liste de citytrips, non pas pour Big Ben, ses fish&chips (quoi que…) ou sa garde à chapeaux poilus, mais plutôt depuis que mon fils s’était avalé les sept pavés et huit films d’Harry Potter! Et que la perspective de visiter les studios Warner dédiés au jeune sorcier hantait les pensées de mon ket (11 et demi).

C’était l’occasion rêvée aussi de partager avec lui un moment de complicité, je n’ai pas hésité longtemps pour nous réserver un séjour de trois bonnes journées. Mi-février, après la période des fêtes – bondée et hors de prix – “on a eu de la chance avec le temps”: sec et pas trop froid hormis une après-midi bien pluvieuse.

 20150218040210-London-Greg-13  20150218040434-London-Greg-14  20150218042139-London-Greg-15  20150218042214-London-Greg-16

Arrivée en gare de Saint-Pancras après un voyage sans soucis en Eurostar (2 heures de Bruxelles à €86 A/R en s’y prenant suffisamment tôt), j’ai réservé au Meridiana un petit hôtel au confort (et tarif) ‘basique’ qui s’avère très agréable et confortable, propre et à deux pas de la gare, autour d’un petit square très calme, parfait!

Petit déjeuner anglais après une bonne nuit de sommeil (bacon, sausage, eggs, et… beans in tomato sauce!), mon fils découvre avec un certain plaisir la gastronomie anglaise :-)

20150218043236-London-Greg-20  20150218054402-London-Greg-24  20150218054244-London-Greg-22  20150219062440-London-Greg-128

Alors que faire à Londres avec un ket de 11-12 ans? La visite aux studios d’Harry Potter est réservée pour cet après-midi, nous partons le nez au vent nous balader dans la ville par une belle journée ensoleillée d’hiver.

Passage obligé d’abord par la gare de King’s Cross, qui évoque pour lui tout un monde qui m’est encore inconnu!
Il se fait prendre en photo devant la gare, m’emmène vers les quais 9 et 10… pour découvrir le mur servant d’entrée au quai 9 3/4, à moitié traversé par un chariot à bagages qui attend les fan de Harry pour se faire photographier! Il est tôt, pas de file, chouette photo avec l’écharpe de circonstance, et… passage obligé par le shop blindé de baguettes, plumes, capes, grimoires, et autres gadgets aux couleurs de Harry Potter, vendus à prix d’or bien entendu!

20150218035820-London-Greg-12  20150218034605-London-Greg-08  20150218034330-London-Greg-05  20150218034548-London-Greg-07

Balade à pieds jusqu’à Oxford street, shopping, magasin de bonbons délirant d’où nous repartirons avec 1,8kg de Jelly Beans (!!), et craquage pour un… Burger King! Ben oui, en Belgique on n’en a toujours pas, alors…..

20150218042529-London-Greg-19  20150218080416-London-Greg-36  20150218054234-London-Greg-21

Nos pas nous mènent ensuite vers Regent Street, où se trouve le célèbre magasin de jouet (“le plus grand du monde” assurait le copain de mon fils) Hamley’s. Impressionnant: sur six étages, le personnel bien entrainé captive son jeune public avec des démonstrations très convaincantes de leurs produits: ballons, avions, mini drones, crayons magiques, arbalètes, … il y en a pour tous les âges et tous les goûts. Difficile de ne pas se laisser tenter!

20150218055043-London-Greg-28  20150218055006-London-Greg-27  20150218060646-London-Greg-33  20150218055604-London-Greg-30

Pour échapper à la foule, nous nous dirigeons vers le nord, à Regent’s parc. On y retrouve le calme, des bancs pour profiter du soleil en attendant notre bus pour les Studios. Des écureuils gourmands aussi qui narguent les enfants en leur chipant le moindre morceau de nourriture, sans toutefois se laisser caresser ou prendre dans les bras comme ces derniers l’auraient espéré!

20150218090133-London-Greg-40  20150218090234-London-Greg-41  20150218090045-London-Greg-39

Les studios Warner se trouvent à 30km au nord de Londres. On peut s’y rendre en train et navette, j’ai préféré l’option bus organisé depuis Londres, plus onéreuse mais probablement plus pratique.
Une bonne heure de trajet en bus à impériale (pas hyper confortable en fait) décoré aux couleurs de la bande de sorciers, et nous voilà à l’entrée des studios. Mon fils prend un audio guide (en Français) pour ne rien rater des détails de la visite; moi  de toute façon je n’y comprendrais rien!

20150218112709-London-Greg-42  20150218112923-London-Greg-46    20150218113136-London-Greg-47  20150218123226-London-Greg-49

L’entrée dans le Grand Hall est impressionnante. Les décors superbes, incroyable de réalisme, bien mis en scène. La visite se poursuit pendant deux bonnes heures à travers les décors principaux du studio, parsemés d’animations, d’objets clefs du tournage, et d’explications écrites ou en vidéo (en Anglais) sur l’utilisation des décors et les effets spéciaux mis en œuvre pour les scènes des films.

20150218123316-London-Greg-51  20150218123341-London-Greg-52  20150218123536-London-Greg-54  20150218123743-London-Greg-55
20150218124256-London-Greg-56  20150218124847-London-Greg-59  20150218125218-London-Greg-61  20150218130819-London-Greg-69
20150218130855-London-Greg-70  20150218131801-London-Greg-73  20150218132003-London-Greg-74  20150218132024-London-Greg-76
20150218132411-London-Greg-79  20150218134346-London-Greg-103  20150218134652-London-Greg-105  20150218133928-London-Greg-99  

Mon ket est émerveillé, il évolue dans ce monde qui l’a happé pendant des semaines, s’émerveille des effets spéciaux, jubile quand il croise les animaux ayant participé au tournage (animation temporaire lors de notre visite), … et pour le néophyte que je suis la visite est très agréable et instructive aussi, les décors et technique exposés vraiment impressionnants!
Sandwich insipide sur place en attendant le bus de retour, il est tard, nous ferons de beaux rêves!

 20150218134947-London-Greg-110  20150218135318-London-Greg-113  20150218135433-London-Greg-115  20150218135741-London-Greg-118

Nous entamons notre deuxième journée (par un solide petit déjeuner British et) sous le soleil, direction la City où j’ai quelques anecdotes professionnelles à raconter à mon fiston, et où nous découvrons l’atmosphère si particulière de cette partie de la ville, ses banques, ses hommes encostumés (ou débraillés, selon l’heure de la journée!), la majestueuse cathédrale Saint-Paul, le London Exchange et ses magasins de luxe… en route vers le London Bridge.

20150219062116-London-Greg-127  20150219080850-London-Greg-132  20150219082008-London-Greg-133

Il me tardait de déguster (et faire découvrir) un bon fish&chips, ce sera chose faite dans un authentique pub de la City, le Walrus & Carpenter, le poisson y est particulièrement croustillant, les frites parfaites assaisonnées de vinaigre de malt, et les mached peas comme dans mes souvenirs! Arrosé d’une bonne bière locale, bien tiède et bien plate (pour moi!), et baignés des discussions des pontes de la Finance qui nous entourent et dégustent, eux, plus de bière que de poisson! Une expérience, une ambiance, un monde en soi.

20150219060624-London-Greg-123  20150219061909-London-Greg-126  20150219062706-London-Greg-130  20150219070616-London-Greg-131

Mon fils n’est pas plus ‘vieilles pierres’ que moi, nous traverserons London Bridge avec pas mal d’intérêt pour le bâtiment et la vue, mais en évitant les visites de London Tower et du pont, qui auraient probablement été intéressantes. Mais nous avons un autre objectif cet après-midi, sur l’autre rive: le HMS Belfast, un navire de guerre ayant servi les forces anglaises durant le seconde guerre mondiale. Définitivement à quai, le bateau est désormais un musée dont on parcourt les neuf ponts, les salles de machines et même les tourelles armées de canons anti-aériens.

20150219083731-London-Greg-141  20150219090610-London-Greg-148  20150219094447-London-Greg-162
20150219092625-London-Greg-155  20150219092705-London-Greg-156  20150219092459-London-Greg-154

Le parcours est très didactique, et propose des reconstitutions des différents quartiers du navire qui nous font prendre conscience de la pénibilité des conditions de vie à bord et de la difficulté d’organiser la vie de son bon millier d’occupants! Passionnant!

20150219090130-London-Greg-145  20150219084956-London-Greg-142  20150219090350-London-Greg-146  20150219090721-London-Greg-150
20150219091648-London-Greg-153  20150219093129-London-Greg-157  20150219093651-London-Greg-159  20150219095239-London-Greg-163

La pluie a fait son apparition. Notre balade pédestre perd de son charme. Un peu plus loin le long de la rive sud de la Tamise, j’insiste pour faire un crochet par le Borough Market. Un marché bobo partiellement couvert, parsemé d’étals alimentaires plus tentants les uns que les autres! Fromages affinés, viandes et charcuteries maturées, légumes magnifiques, tout ici sent le bon, le respect du produit, le bio, le ‘locavore’…. et est superbement mis en valeurs sur des étals très soignés. Oh si j’avais une kitchenette à disposition je me serais bien laissé tenter par ce magnifique Angus maturé!

20150219103250-London-Greg-177  20150219102014-London-Greg-164  20150219102054-London-Greg-166  20150219102111-London-Greg-168
20150219102510-London-Greg-169  20150219102810-London-Greg-171  20150219102854-London-Greg-172  20150219103215-London-Greg-176 

La marche et la pluie ont eu raison de nos forces, et de notre détermination à découvrir la ville a pedibus, nous optons finalement pour les transports en commun. On comprend vite, en voyant le prix d’un trajet unique (plus de €6!!) qu’il vaut mieux se doter d’une Oyster Card, qui nous permettra de voyager à meilleur compte et à loisir le reste de notre séjour!
Hormis les interminables couloirs du métro, ce mode de locomotion est vraiment très pratique, et on en abusera: rapide, fréquent, confortable (hors heures de pointe), parfait!

Retour à l’hôtel en fin d’après-midi ce jour-là pour un peu de lecture et de repos. Pas envie de faire des kilomètres pour sortir manger, d’autant que mon ket a pris froid; et puis
Dishoom le restaurant indien qui me faisait de l’oeil et qu’on m’avait conseillé est inaccessible sans réservation… un détail qui m’avait échappé!! Qu’à cela ne tienne, nous découvrirons Leon à la gare de King’s Cross, une chaine de restauration rapide de qualité proposant une cuisine méditerranéenne pleine de goût, à emporter ou à déguster dans leur salle très joliment décorée dans un style vintage vraiment très très agréable!

20150220060610-London-Greg-179  20150220060702-London-Greg-180  20150220061518-London-Greg-182  20150220062023-London-Greg-184

Voilà, on a eu notre demi journée de pluie, indispensable à Londres, notre troisième jour peut commencer (avec beans, saucisses, bacon , oeufs, et porridge) sous le soleil!!

Bien décidés néanmoins à, profiter de notre
Oyster Card blinquante, on se retrouve en peu de temps chez Harrods, à l’ouest du centre. Incroyable débauche de luxe, escalators majestueux, superbes objets, royaume du kitsh, gadgets hi-tech, rayon jouet féérique, et un food square où tout a l’air absolument délicieux!

Quelques stations de métro nous mènent à Leicester square ensuite; target:
M&M’s World! Trois étages dédiés aux célèbres bonbons chocolatés, c’est un peu too much, non?! Ok ça amuse les enfants, c’est très coloré, et un M&M de temps en temps c’est sympa, mais là on frise l’overdose! Et les tarifs sont juste honteux! Bon, on craque quand même pour un sachet aux couleurs exclusives (du rose pour Mlle S!), mais au prix du Marcolini... je préfère du Marcolini!!!

Chinatown est à deux pas et vibre encore des festivités du nouvel an Chinois. Sympa de s’y balader, de découvrir cette petite ville dans la ville, de humer les odeurs si caractéristiques des cuisines chinoises, d’admirer les canards laqués (et morts) séchant en vitrine pour appâter le chaland!

Mon ket est dingue de dim sum. Je ne pouvais pas l’emmener à Londres sans faire un repas dans un de ces restos de Chinatown où le service se fait à l’aide de chariots fumants déambulant entre les tables! J’avais repéré le ‘
New World’, une référence en la matière apparemment, quoi que les critiques sont très variables… On arrive tôt pour éviter la longue file d’attente que nous narguerons en sortant. Service très sympa, à défaut d’être anglophone, on se comprend vaguement, on montre du doigt les plats du chariot qui nous font envie, on se régale simplement en picorant à même les paniers de bambou posés sur notre table… typique, bon (sans être exceptionnel), une chouette expérience en tout cas! Et pas trop chère: €25 à deux, pour Londres c’est très bon marché!

20150220064926-London-Greg-193  20150220064957-London-Greg-194  20150220065023-London-Greg-195

Direction Covent Garden. A deux pas, si mon GPS (de m…) ne nous avait pas emmené de l’autre côté de la ville! On s’y rendra en métro, l’occasion de perdre quelques grammes sur les 193 marches qui nous mènent à l’air libre à la station Covent Garden! On a vite compris pourquoi tant de gens faisaient la file aux portes de l’ascenseur :-)

Très agréable quartier que celui de Covent Garden. Les artistes de rue ne sont pas trop ma tasse de thé, mais on profite quand même un peu du spectacle, avant d’aller se balader sous les arcades de la halle, parsemée de jolis magasins.

20150220080713-London-Greg-196  20150220080907-London-Greg-197  20150220081037-London-Greg-198  20150220081502-London-Greg-199

Bien décidés à profiter à fond de notre carte de transport, et il faut l’avouer un peu fatigués de nos longues balades pédestres aussi, nous terminons notre séjour en faisant un peu de “bus hopping”: repérer un bus à impériale dont les places avant supérieures sont libres, et faire quelques arrêts en profitant de la hauteur pour admirer la ville, avant de sauter dans un autre bus, puis un autre, qui nous mènera finalement vers la gare.... notre train de retour est annoncé.

20150220091349-London-Greg-200  20150220093003-London-Greg-202  20150220093042-London-Greg-203  20150220094052-London-Greg-206

Au final, chouette citytrip, en plus du  fait de partager ces moments de complicité avec mon fils, la ville se prête vraiment à un citytrip de quelques jours avec enfant(s): facile d’accès, parsemée d’activités qui plairont à un public varié, accueillante… On n’a pas eu le temps en trois jours de tout voir, on reviendra pour Big Ben et Westminster, la relève de la garde, London Eye, une comédie musicale (ou pas), et puis pour toutes ces spécialités culinaires et petits restos branchés que j’ai hâte de découvrir et partager avec ma famille!

Ce qu’on a beaucoup aimé:
- déambuler dans la ville, le nez au vent et sous le soleil!
- Notre hotel  -
Meridiana - simple mais sympa
- La visite des
studio Harry Potter
- Sauter de bus en bus pour improviser notre propre sightseeing bus
-
Hamley’s, Harrods
- Les dim sum sur charriots chez New World
- La visite du HMS Belfast

Pratique:
- Réserver l’Eurostar le plus tôt possible, pour bénéficier de l’A/R à €86.

- Acheter une Oyster Card quand l’envie de marcher diminue: dans les grandes stations de métro, dépôt de gbp5 récupérable en rendant la carte, et demander de ‘charger’ la carte avec un  crédit dont le solde sera lui aussi remboursé en fin de séjour (au guichet ou même en cash aux distributeurs des grandes stations.

- Les app Android bien pratiques en voyage sans connection internet permanente: Maps 2 Go, Tripadvisor, Proximus Fon

- Les articles qui m’ont servi à préparer notre voyage:

- Chez Les Gourmandises de Sylf, voyez les trois ou quatre billets sur Londres avec enfants
- Londres en famille avec des 8-12 ans
- Je voyage avec mes enfants
- Circuit enfants à Londres
- Chez Femmes Débordées
- Chez Familiscope

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

 

Posté par gbogaert à 10:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
10 août 2014

Box Charlie Jasmin: Gâteau de sable à l'huile d'olive et speculoos

 

BoxCharlieJasmin-17   BoxCharlieJasmin-5

Cet été, j'ai reçu à tester la box thématique Charlie Jasmin, dans sa version Vive Les Vacances!!!
La box a déjà un succès certain en France et est désormais disponible en Belgique également (de un à six mois sans engagement, toutes les infos sont ici).

Ces coffrets-surprise s'adressent aux enfants gourmands de 7 à 12 ans (et leurs parents!), et proposent un assortiment mensuel de produits d'épicerie fine de qualité (principalement bio) accompagnés d'accessoires et d'un livret de jeux et recettes permettant aux kids de réaliser de bons petits plats à l'aide des produits proposés. L'ensemble des produits s'articule autour du thème mensuel original (Alice au pays des merveilles, Jack et le haricot magique, etc...): "les vacances" pour cette version estivale.

Jolie boîte donc, pleine de bonnes choses dont des glaçons aux fruits bio et sans colorants (la version saine et bio de nos bons vieux Mr Fr**z* donc), confiture pomme-framboise-crumble, taboulé bio, rillettes de poulet bio et kit de décoration mangeable pour réaliser des canapés marins, et puis ce joli moule en forme de château (de sable) que mon fils a utilisé pour réaliser la recette ci-dessous! Bon, les instructions étaient trop sommaires pour cette recette, mais le service après-vente m'a aiguillé très rapidement et efficacement sur les quantités à utiliser! C'est ma maman qui a fait le gâteau avec mon fils et son petit cousin, et - ce n'était pas prévu! - a utilisé par erreur de l'huile d'olive..... le résultat était juste génial!

Délicieux, croûte fine et dorée sur laquelle on applique une fine couche de miel pour faire adhérer de la poudre de spéculoos (fournis et bio aussi!) simulant le sable... ajoutez quelques bonbons et c'est la fête à la maison; les enfants ont adoré réaliser et manger ce gâteau tout simple! Et je me suis régalé de ce qu'ils m'ont laissé :-)
Avec la limonade bio on s'est fait le petit mocktail suggéré dans le livret: mojito sans alcool bien sympas au soleil (1/2 citron vert, 1/2 càs de sucre de canne, 15ml de limonade, feuilles de menthe et glace pilée - par verre) ;-)

BoxCharlieJasmin-17   TabouléPrimealCharlieJasmin-5   MojitoCharlieJasmin-1   MojitoCharlieJasmin-5

Retrouvez toutes les infos sur la box Charlie Jasmin ici: www.charliejasmin.fr/

 

Gâteau de sable à l'huile d'olive et speculoos

Ingrédients:
16 speculoos
1 pot de yaourt nature
3 pots de farine de blé (mesurés avec le pot de yaourt)
3/4 de pot d’huile d’olive
2 pot de sucre fiin
2 oeufs entiers bio
1 sachet de levure chimique (baking powder)
Miel liquide (acacia par exemple)
Bonbons pour la déco

Préparation:
Préchauffer le four à 180°.
Dans un cul de poule, mélanger yaourt, sucre et oeufs en fouettant jusqu’à ce que la pâte blanchisse.
Ajouter huile, farine, et levure. Bien mélanger.
Verser la pâte dans un moule (format chateau-fort, c’est mieux évidemment!).
Cuire 35 minutes et laisser refroidir avant de démouler.

Emietter les speculoos finement, à la main ou en les mixant au robot.
Couvrir le gâteau d’une fine couche de miel (éventuellement liquéfié quelques secondes au micro-ondes). Saupoudrer de poudre de spéculoos.
Décorer de bonbons.

BoxCharlieJasmin-10    BoxCharlieJasmin-17

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+ Cook'n'Roll sur Google+ Hellocoton52 cuisicook52 Blog-Appétit.com

Posté par gbogaert à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
03 août 2014

Impro culinaire aux Jardins de Pomone

   GRE_9190   GRE_9229

Ce weekend j’ai participé à un des ateliers culinaires ‘Totale Impro au Jardin’ organisé par Les Jardins de Pomone. Ces derniers ont très récemment déménagé dans le nord de Bruxelles, dans la Ferme de travail adapté Nos Pilifs.

GRE_9195   GRE_9192   GRE_9198

A peine installés, José et Anne y ont fait pousser et fleurir un magnifique potager, garni d’une variété incroyable d’herbes, plantes, fruits et légumes, ‘anciens’ pour la plupart.
En parfaite phase avec la ferme didactique Nos Pilifs, ils y organisent des découvertes horticoles, ateliers jardinage, et ne sont pas avares de bons conseils dès qu’il s’agit de cultiver et cuisiner les végétaux dans le respect de la nature (bio, donc!) et des saisons. José est une véritable encyclopédie sur le sujet, et publie des billets passionnants sur
le site des Jardins de Pomone; et quand il s’agit de cuisiner ces végétaux,  Anne (et sa complice Fabienne de Belgappétit) n’a pas son pareil pour accommoder dans l’assiette le produit de nos cueillettes!

GRE_9210  GRE_9194  GRE_9197  GRE_9217

GRE_9191  GRE_9211  GRE_9212  GRE_9203

Une journée ensoleillée entre amateurs de bonne cuisine, qui débute par un tour des jardins en compagnie de José, passionnant, nous emmenant d’une plante à une autre, nous faisant sentir, goûter, toucher des variétés qu’on ne retrouvera certainement jamais au supermarché du coin, et pourtant tellement incroyables de saveurs: on trouve du pamplemousse dans telle variété de menthe, de l’huitre dans ces feuilles vertes, un goût d’orange dans ces autres pétales, des variétés insoupçonnées de basilic - toutes différentes en goût et en couleur, de la ciboulette chinoise rappelant l’ail des ours, …. quelle richesse!

GRE_9207  GRE_9223  GRE_9225  GRE_9226
GRE_9209  GRE_9208  GRE_9237  GRE_9235

La journée se poursuit en cuisine: les ingrédients sont déjà sélectionnés, on se met d’accord en petits groupes sur les grandes lignes des préparations, et hop, en cuisine sous les tonnelles, au bon air de cette fin de juillet ensoleillée.

GRE_9238   GRE_9240   GRE_9245   GRE_9246
GRE_9252   GRE_9257   GRE_9258   GRE_9263
GRE_9265   GRE_9271   GRE_9273   GRE_9275
GRE_9305   GRE_9325   GRE_9327   GRE_9287

Bruschetta aux tomates toute simple et délicieuse, couteaux à la réduction d’orange, maquereau cru servi avec une formidable réduction de Kriek et cerises, rouelle de porc grillée,  légumes aux herbes du jardin, condiments aux herbes, et pour terminer des tomates farcies d’une concassée de fruits épicés…. chaque plat justement souligné tant visuellement que gustativement par l’une ou l’autre fleur ou herbe choisie et cueillie à l’instant!    

GRE_9279  GRE_9303  GRE_9334  GRE_9337

Un beau moment!
D’autres activités sont organisés cet été. N’hésitez pas à faire un tour sur le site des Jardins de Pomone pour vous informer des animations que ces passionnés de bonnes choses organisent régulièrement.

Prochain rendez-vous les 30 et 31 août 2014 pour la première Fête de la Tomate, une bonne occasion de découvrir les Jardins de Pomone et la Ferme éducative Nos Pilifs  qui compte en son sein, outre les Jardins, un parcours éducatif centré autour des travaux de la ferme, des animaux bien entendu, mais aussi un petit estaminet, une épicerie, une jardinerie, et un espace pique-nique!

 

Les Jardins de Pomone
Atelier de biodiversité pour la culture & la cuisine des légumes anciens

Trassersweg, 347 à 1120 Bruxelles
Site web:
http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/