30 août 2017

Tom Kha Kai aux crevettes

Tom_Kha_Kai_Gambas-16

Variation sur une recette de soupe asiatique que je vous avais déjà proposé ici, j’ai réalisé cette soupe à base de bouillon de coquillages et de gambas, en plus d’un peu du poulet de la recette originale.
Pour mon bouillon, j’ai utilisé les sachets à infuser de l’excellente gamme
Ariake: un vrai délice réalisé avec des produits de toute première qualité, et très pratique quand on n’a pas ce type de bouillon au congélateur!

Ingrédients (pour 6 personnes):
600ml d’eau
2 sachets de
bouillon de coquillages Ariake
560ml de lait de coco
350g de gambas (poids sans tête avec carapace)
1 petit blanc de poulet (ou une cuisses)
150g de champignons (Pholiotes bruns aujourd’hui)
10 tomates cerises
10 feuilles de kaffir lime (
en épiceries asiatiques)
3 tiges de citronnelle (
en épicerie asiatique et supermarché)
2 racines de galanga de +/- 5cm (
en épiceries asiatiques)
3 jeunes oignons
3 càs de nam pla (ou nuoc mam, saumure de poisson -
en épicerie asiatique)
10 tiges de coriandre
2 citrons verts (pour le jus)
1 piment oiseau rouge (optionnel)

Retrouvez mes meilleures adresses d’épiceries asiatiques autour de Bruxelles, dans ce billet.

Préparation:
Faire infuser le bouillon dans l’eau chaude, 10 minutes.
Couper le poulet en lamelles (0,5cm). Décortiquer les gambas. Couper les feuilles de citron kaffir en deux, en coupant le long de la nervure (qu’on ne garde pas). Effeuiller la coriandre. Couper le piment en deux, éliminer les graines, et tailler en très fines lamelles. Couper le galanga en tranches de 4mm. Ecraser grossièrement la citronnelle avec le plat d’un grand couteau, puis couper en segments biseautés de 3-4cm. Couper le pied dur des champignons.

Tom_Kha_Kai_Gambas-2  Tom_Kha_Kai_Gambas-4  Tom_Kha_Kai_Gambas-8  Tom_Kha_Kai_Gambas-10

Faire infuser le galanga, les feuilles de citron, et la citronnelle dans le bouillon chaud, cinq minutes.
Ajouter le poulet, les champignons et les tomates dans le bouillon, porter à ébullition, et cuire 3 minutes. Ajouter les gambas décortiquées et cuire 3 à 5 minutes.
Baisser le feu et ajouter le lait de coco. Bien mélanger. Vérifier la cuisson à cœur de la volaille.
Ajouter le jus des citrons verts et la sauce poisson. Rectifier l’assaisonnement.

Servir avec des feuilles de coriandre, et quelques filaments de piment.
Tom_Kha_Kai_Gambas-13  Tom_Kha_Kai_Gambas-15

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 11:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

01 octobre 2016

Gambas sauce Hoisin

Gambas_Hoisin-22

Une amie très chère (je chéri mes amies gastronomes!) m’a fait découvrir récemment l’unique élevage de gambas belge, Eric’s Gambas, situé à quelques dizaines de kilomètres au nord de Bruxelles.

A Ternat, Eric De Muylder, bio-ingénieur à la tête d’une société de production de nourriture pour crustacés, s’est lancé depuis un an dans l’élevage – durable, écologique, et sans antibiotiques - de gambas. Les larves proviennent de Floride et sont élevées durant sept mois environ dans les grands bassins chauffés (à 27°) du hangar tropical  jouxtant la maison familiale. Après quelques semaines passées dans les petites ‘piscines’ de la nurseries, les crustacés passent encore six mois dans de grands bassins chauffés pour atteindre une taille et un poids optimal (30g environ). L’eau de ces bassins est filtrée et réutilisée grâce à un ingénieux système mis au point par Eric et lui assurant une consommation d’eau minimale et un élevage qui se veut durable.
Deux fois par semaine, à heures précises, on peut se rendre sur place pour prendre livraison de gambas ultra-fraiches: j’ai accompagné l’épouse d’Eric le long des bassins pour pêcher mon kilo et demi de gambas jumbo (20 à 30g par pièce, 50 à 60 pièces par kilo, €40 le kilo), qui est de suite déposé dans une eau glacée afin d’endormir (définitivement) les crustacés. Ils sont ensuite pesés et stockés dans des petits seaux avec une belle couche de glace.

A peine rentré j’étais impatient de les déguster. Crues d’abord, en carpaccio avec une goutte d’huile de colza au citron et une pincée de fleur de sel. La carapace est fine et translucide. La texture est incroyablement ferme et offre une mâche vraiment très agréable. Le gout est fin et délicat, un régal.
Une cuisson à la plancha, là encore simplement agrémentées de sel, huile et zeste de citron, développe les arômes caractéristiques et plus forts de crevette, toujours avec une chair nette, ferme, d’une incroyable fraicheur.

Je vous parlerai encore bientôt d’une cuisson en papillote avec un beurre aux zestes de citron qui a fini de nous régaler et de nous convaincre de la qualité de ce produits. Mais pour l’heure c’est en mode asiatique que je vous propose de cuisiner ce délicieux produit, sautées avec de l’ognon rouge dans une sauce au soja et hoisin; une valeur sure, un régal!

Note: j’ai mis sous vide et congelé une partie de ma ‘pêche’; après un retour à température dans un bain d’eau tiède, les gambas sont toujours aussi bonnes, texture parfaite, gout délicat…

Toutes les infos sur les gambas dEric sont ici: http://www.ericsgambas.be/

Breaking news: les gambas d'Eric sont déosrmais disponibles chez EfarmZ :-)

Ingrédients (pour 3-4 personnes):
500g de gambas
1/2 càc d’huile de sésame grillé (optionnel)
3 càs de sauce soja
2 oignons rouges
1 càs de vin de riz chinois (optionnel)
2 càs d’huile de cuisson (colza, arachides)
1/2 càc de pâte d’ail (ou une petite gousse d’ail râpé fin)
1/2 càc de pâte de gingembre (ou 1/2cm de gingembre râpé fin)
4 càs de sauce Hoisin - en épicerie asiatique
Riz thai

Préparation:
Enlever la carapace des gambas (totalement ou en laissant la queue).
Faire mariner 30 minutes  avec 3 càs de sauce soja, et 1/2 càc d’huile de sésame grillé.

Dans un wok, faire chauffer 2 càs d’huile de cuisson . Peler et couper les ognons en cubes de 1cm. Faire sauter les ognons 3-4 minutes dans le wok bien chaud avec l’ail et le gingembre. Ajouter le vin de riz, mélanger.
Ajouter les gambas avec la sauce soja. Faire sauter sur feu vif.

Gambas_Hoisin-3  Gambas_Hoisin-6  Gambas_Hoisin-4

Quand les gambas ont pris une couleur rouge sur toutes les faces, verser 3-4 càs de sauce hoisin diluée dans 1 càs d’eau tiède, dans le wok. Bien mélanger et laisser encore cuire deux minutes à couvert jusqu’à ce que la sauce nappe les gambas.

Gambas_Hoisin-7  Gambas_Hoisin-9  Gambas_Hoisin-10

Servir sur un bol de riz. On peut parsemer de jeunes ognons émincés et accompagner éventuellement de crudités à l’asiatique ou comme ici de poireaux sautés au soja.

Gambas_Hoisin-17  Gambas_Hoisin-18

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll:  facebook21

Posté par gbogaert à 13:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 février 2015

Linguine aux pholiotes du peuplier

Linguine_Pholiotes_Gambas-3

Je n’avais pas prévu de publier cette recette... mais elle nous a tellement plu que je vais le faire quand même! Sans photos intermédiaires, par contre, ce sera pour la prochaine fois!

Et donc dimanche au marché de Flagey, nous voilà soudain pris d’un grand intérêt pour un bel étal de champignons. Choix difficile, on se laisse finalement tenter par ces pholiotes du peuplier faciles à nettoyer et que je promets déjà accompagnant un plat de pâtes aux gambas...

Un plat tout simple donc, avec crème, persil et échalotes pour un enrobage onctueux des pâtes, on s’est ré-ga-lé!

Ingrédients (pour 4 personnes):
500g de linguine
600g de pholiotes du peuplier
500g de gambas (poids sans tête, avec carcasse)
1 échalote
1 belle gousse d’ail dégermée
1/4 de bouquet de persil plat
120ml de crème liquide bio à 35% de M.G.
1 càs de beurre clarifié (ou Beurre des Chefs)
1 noix de beurre frais
Sel, poivre

Préparation:
Peler les gambas, couper le pied des champignons, hacher ensemble finement l’échalote, l’ail, et le persil.

Mettre les pâtes à cuire al dente dans une grand quantité d’eau salée (1 litre d’eau avec 8g de sel par 100g de pâtes). Penser à prélever une tasse d’eau de cuisson en cours de cuisson.

Pendant ce temps, faire cuire les gambas dans 1/2 càs de beurre clarifié dans une poêle épaisse bien chaude, 1 bonne minute par face. 
Débarrasser les gambas, et dans la même poêle faire sauter les champignons dans une noix de beurre clarifié, sur feu vif.
Ajouter persil, échalote, et ail hachés et une noix de beurre. Saler et poivrer. Faire sauter cinq bonnes minutes jusqu’à ce que les champignons soient juste cuits. Ajouter la crème et un peu d’eau de cuisson des pâtes. Laisser la sauce se former, baisser le feu.
Ajouter les gambas, mélanger.
Ajouter les pâtes égouttées, faire sauter dans la poêle encore quelques minutes sur feu vif avec une 1/3 tasse d’eau de cuisson des pâtes en mélangeant bien.

Servir sans attendre sur assiettes chaudes.

Linguine_Pholiotes_Gambas-4 

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 11:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
16 septembre 2014

Linguine à l’encre de seiche, poivrons grillés, gambas et pimentón

PateSeichePoivronsPimenton-46-2

Pour un concours de recettes aux saveurs espagnoles organisé par 750g, j’ai retravaillé une recette que j’adore et que je vous proposais déjà ici. Les pâtes fraiches à l’encre de seiche légèrement anisées sont servies avec une compotée de tomates et poivrons grillés au piment espagnol et des gambas marinées…

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 œufs
400g de farine de blé dur (‘
Semola di grano duro’)
18g d’encre de seiche
4g de sel
400g de gambas (poids sans les têtes)
1/2 carotte
1/2 jeune oignon
2 càc de graines d’anis
2 càs de concentré de tomates
5cl de cidre brut
50g de chorizo doux
2 poivrons rouges
150g de passata de tomates
3 càc de Pimentón de la Vera
Huile d’olive
Sel, poivre

Préparation:
Préparer les pâtes: battre les œufs entiers avec l’encre de seiche. Incorporer à la farine et au sel,  à la main, au robot ou au robot-coupe. Former une boule, filmer et laisser reposer une demi-heure au moins à température ambiante.
Abaisser la pâte au laminoir, fariner, et couper en linguine.

PateSeichePoivronsPimenton-16  PateSeichePoivronsPimenton-28  PateSeichePoivronsPimenton-32  PateSeichePoivronsPimenton-34

Nettoyer les gambas et réserver les carcasses. Faire mariner les gambas dans 2 càs d’huile d’olive, sel, et 1 càc de Pimentón.

Faire revenir les carcasse des gambas dans 1 càc d’huile avec la carotte et le jeune oignon grossièrement coupés et une càc de graines d’anis. Colorer à peine, couvrir d’eau et cuire à petit bouillon une heure. Filtrer le bouillon.
Ajouter le vin, une càc de graines d’anis pilées, le concentré de tomate et faire réduire jusqu’à ce que le liquide épaississe. Ajouter 6 grammes d’encre de seiche. Bien mélanger. Saler et poivrer. Réserver au chaud.

Enfourner les poivrons épépinés et coupés en 2 sous le grill du four, jusqu’à ce qu’ils noircissent. Laisser refroidir.
Peler et couper les poivrons en cubes. Emincer le chorizo en petits dés.

PateSeichePoivronsPimenton-2  PateSeichePoivronsPimenton-3  PateSeichePoivronsPimenton-4  PateSeichePoivronsPimenton-8

Dans une poêle épaisse, faire fondre le chorizo à feu doux pour qu’il rende du gras. Y faire revenir les poivrons; ajouter la passata de tomates et 2 càc de Pimentón. Laisser compoter à feu doux et à couvert pendant 15-20 minutes.
Rectifier l’assaisonnement. Maintenir au chaud.

PateSeichePoivronsPimenton-6  PateSeichePoivronsPimenton-20  PateSeichePoivronsPimenton-21  PateSeichePoivronsPimenton-36

Cuire les gambas un court instant à feu moyen dans une poêle. Maintenir au chaud.

Cuire les pâtes dans une grande quantité d’eau salée. Bien les égoutter.
Incorporer le jus de crustacés aux pâtes, bien mélanger.

Servir sur assiettes chaudes avec la compotée de poivrons au Pimentón et les gambas, une pincée de fleur de sel.

 

 

 

 

 

PateSeichePoivronsPimenton-44   PateSeichePoivronsPimenton-62

Retrouver et Likez la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook2[4]

Posté par gbogaert à 21:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 mai 2014

Pad Thaï

PadThai-28

Il y a un peu moins de dix ans je prenais mes premiers cours de cuisine chez Mmmmh! Ca allait vite devenir une petite addiction, et j’ai enchainé les cours italiens, thaï, vietnamien, orientaux, … prodigués par des passionnés, amateurs éclairés ou professionnels, qui mettaient leur énergie à nous transmettre des recettes ‘de tous les jours’, faciles à reproduire à la maison, bluffantes et chargées de culture culinaire.
Le cours thaï à l’époque était donné par Touta, un p’tit jeune plein d’énergie et de connaissances des techniques culinaires de sa Thaïlande natale. Sa recette la plus spectaculaire, et qui a marqué à jamais nos esprit est certainement ce
boeuf sauté au basilic thaï, dont il enflammait l’huile en suspension en une flamme de trois mètres (j’exagère à peine)! Mais c’est une autre de ses recettes succulentes, infaillible, dont je vous parle aujourd’hui, le célèbre Pad Thaï! Des nouilles, de belles crevettes, un assortiment de sauces et d’accompagnement jetés dans le wok font de cette association un plat magique, parfumé, réconfortant,… j’adore!

Ingrédients (pour 4 personnes):
400g de nouilles de riz plates
15-20 gambas (en fonction de leur taille; idéalement une quinzaine de belles crevettes tigrées)
1 poignée de germes de soja frais
4 càs de cacahuètes grillées et hachées
4 oeufs
4 jeunes oignons
2 càs de
sauce tamarin
2 càc de chilli paste (soy bean sauce dans la recette originale)
3 càs de sucre de palme haché
5 càs de
sauce Pad Thaï
1 oignon
1 citron vert
2 càs d’huile d’arachide

Préparation:
Faire tremper les nouilles 30 minutes dans de l’eau tiède.

Casser les oeufs dans un bol, battre, assaisonner, et cuire en omelette (sans matière grasse dans une poêle adhésive, c’est parfait!). Réserver.

Couper l’oignon en fines lamelles, les jeunes oignons en tronçons de 2cm, le citron vert en quatre. Hacher le sucre au couteau. Griller les cacahuètes dans une poêle à sec, puis les hacher grossièrement.

Décortiquer les gambas et enlever le boyau en incisant le long du dos.

PadThai-4   PadThai-1   PadThai-8   PadThai-10

Egoutter les nouilles, préparer tous les ingrédients. Couper l’omelette en lanières grossières.

Faire chauffer un wok à feu vif. Ajouter l’huile, puis les oignons. Faire cuire à feu vif quelques minutes en remuant.
Ajouter les gambas, cuire 2 minutes.
Ajouter la sauce pad thaï, la sauce tamarin, le sucre, le chilli paste. Cuire quelques minutes en remuant bien.
Ajouter les nouilles et les 2/3 des jeunes oignons, et cuire jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites. Au besoin ajouter un peu d’eau si la préparation est trop sèche.
Ajouter 2/3 des pousses de soja et l’omelette, et cuire encore 2-3 minutes.
Servir bien chaud, décorer de pousses de soja crues, de cacahuètes grillées, feuilles de coriandre, quart de citron qu’on pressera au moment de déguster.

PadThai-19   PadThai-28

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

 

 

 

 

Posté par gbogaert à 14:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

07 octobre 2013

Risotto aux pleurotes Permafungi et gambas

RisottoPleurotesGambas-22-2

C'est lors de Bruxelles Champêtre que j'ai rencontré Martin, qui s'est lancé avec son homonyme dans la production urbaine de pleurotes... sur base de marc de café! Ils présentaient à l'évènement le résultat de leurs toutes premières cultures: de grands boudins chargés de marc et de “husk” de café (la pélicule du grain qui se détache lors de la torréfaction) collecté dans les restos et torréfacteurs du coin, inséminés de spores de champignon, et qui présentaient de jolies grappes de pleurotes blanches et roses!

20130922_113350

La production de Permafungi ne fait que débuter, et j'ai eu l’occasion de passer un moment avec Martin et Martin dans les caves qui leur servent de lieu de production temporaire: deux-trois caves en enfilade aménagées pour inséminer et faire grandir leurs pleurotes: jetez un oeil sur le blog de Permafungi (et leur page Facebook) pour plus de détails sur l’évolution de leur aventure, c'est passionnant!

Et donc quoi, c'est bon?! Absolument délicieux, ces pleurotes! Martin et Martin m’ont gentiment offert quelques centaines de grammes de leur production, et j'ai cuisiné mon précieux butin en risotto: ces pleurotes sont fermes, tiennent parfaitement à la cuisson, deviennent fondant sous la dent après quelques minutes de cuisson et dégagent un parfum léger et délicat de champignon frais... un régal!

Impatient donc de voir Permafungi trouver un lieu de production à la mesure de leurs ambitions, développer leur production and quantité et variété, et bientôt nous régaler d'une offre abondante, régulière, et… durable!

RisottoPleurotesGambas-1  RisottoPleurotesGambas-2  RisottoPleurotesGambas-3

Ingrédients (pour 6 personnes):
500g de pleurotes (
pleurotus ostretus ici!)
500g de gambas (sans les têtes)
500g de riz
2 échalotes
15cl de vin blanc sec
4 càs de beurre clarifié (à défaut, du beurre)
1 càs de beurre frais
50g de parmesan râpé à la minute
2 càs de persil plat haché finement
1,5l de bouillon de volaille léger (idéalement maison, mais eau+cubes ça va pour une foi!)
1/2 oignon
1 vert de poireau
Sel, poivre, huile d’olive

Préparation:
Laver les pleurotes, couper et réserver les queues, et couper le champignon en deux ou trois dans la longueur (dans le sens des stries).
Emincer les queues des pleurotes en petits cubes.
Emincer les échalotes, hacher le persil, râper le parmesan.

RisottoPleurotesGambas-16   RisottoPleurotesGambas-10   RisottoPleurotesGambas-5

Faire chauffer le bouillon de volaille. Y faire cuire les gambas 3 minutes. Récupérer les gambas (sans jeter le bouillon!), les peler (on peut en garder quelques unes non pelées ou pelées jusqu’à la queue, pour la présentation), les couper en morceaux grossiers et réserver au chaud.
Dans une casserole, faire légèrement brunir les carapaces dans 1 càs d’huile d’olive avec 1/2 oignon pelé et une tige verte de poireau. Verser le bouillon et faire frémir pendant 15 minutes. Filtrer ce bouillon et maintenir au chaud.

Dans une poêle, faire chauffer 2 càs de beurre clarifié.  Ajouter les pleurotes (pas les pieds) et faire sauter 7-8 minutes. Ajouter le persil, saler et poivrer. Réserver au chaud.

   RisottoPleurotesGambas-6   RisottoPleurotesGambas-7   RisottoPleurotesGambas-9

Dans une grande casserole, faire revenir les échalotes dans 2 càs de beurre clarifié. Ajouter le riz et les dès de pieds de pleurotes, et faire toaster quelques minutes en mélangeant bien de façon à nacrer chaque grain avec la matière grasse.
Verser 15 cl de vin blanc pour déglacer.
Lorsque le vin est évaporé/absorbé, ajouter une louche de bouillon chaud. Mélanger régulièrement pour ne pas que le mélange accroche.
Continuer à rajouter une louche de bouillon chaque fois que la précédente est absorbée, pendant environ 18 minutes, moment auquel le riz sera cuit mais encore très légèrement résistant sous la dent.

RisottoPleurotesGambas-12   RisottoPleurotesGambas-15
Saler et poivrer.
Ajouter les gambas et mélanger.
Couper le feu. Ajouter 1 càs de beurre frais et mélanger. Ajouter le parmesan râpé et mélanger.
RisottoPleurotesGambas-18   RisottoPleurotesGambas-20   RisottoPleurotesGambas-19

Couvrir et laisser reposer 2 minutes.
Rectifier l’assaisonnement.
Servir bien chaud avec les champignons sautés

RisottoPleurotesGambas-21   RisottoPleurotesGambas-22  

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

Posté par gbogaert à 19:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
13 août 2013

Poulet aux gambas et chorizo

PouletGambasChorizo-13-2

Les vacances en Provence c’est aussi le plaisir de cuisiner avec ma maman, une cuisinière hors pair mais plus aussi motivée que quand elle nous régalait quotidiennement de ses bons petits plats! En l’occurrence aujourd’hui je l’ai assistée dans la réalisation d’un  délicieux plat terre et mer, plat mijoté de poulet et crustacés relevé par un chorizo piquant. Un plat simple, familial, délicieux!

Ingrédients (pour 6-8 personnes):
8 morceaux de poulet (4 cuisses, 4 blancs)
500g de gambas (poids sans les têtes)
200g de chorizo, plus ou moins piquant selon goût, coupé en rondelles.
2 litres de bouillon de légumes
2 grandes boites de tomates pelées en cubes ou, en saison, 9-10 tomates mondées, épépinées et concassées.
2 oignons, émincés
25cl de vin blanc
2 feuilles de laurier
1 càs de thym séché
4-5 branches d’estragon, ciselé
1 càc de pâte de piment (pili-pili) - facultatif (on mange épicé chez ma maman!)
1 gousse d’ail, hachée
Huile d’olive
Sel et poivre

Préparation:
Pour alléger le plat, on peut retirer la peau du poulet.
Faire dorer les morceaux de poulet dans une casserole avec 2-3 càs d’huile d’olive.

PouletGambasChorizo-2  PouletGambasChorizo-3  PouletGambasChorizo-4  PouletGambasChorizo-5
Mouiller au vin blanc, laisser évaporer. Réserver le poulet.
Dans la même casserole, faire fondre l’oignon émincé.
Ajouter les tomates concassées. Cuire quelques minutes.

PouletGambasChorizo-6  PouletGambasChorizo-7  PouletGambasChorizo-9  PouletGambasChorizo-11
Remettre le poulet dans la casserole. Ajouter thym, laurier, estragon, aïl, sel et poivre, et laisser mijoter 30 minutes.
Cuire les gambas quelques minutes dans le bouillon additionné de pâte de piment.
Décortiquer les gambas et les ajouter au plat, avec les rondelles de chorizo.
Cuire 5 minutes.

Servir avec du riz.

PouletGambasChorizo-13

 Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+ Cook'n'Roll sur Google+ Hellocoton52 cuisicook52 Blog-Appétit.com

Posté par gbogaert à 08:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
26 mars 2013

Aubergines au soja doux, Gambas et sauce teriyaki

GambasTeriyakiAuberginesSoja-9

Je garde de ma visite chez Garuda (le compte-redu ici) le souvenir tenace d'aubergines cuite dans une sauce au soja doux, voire sucré!
Et donc voilà, vous commencez à me connaître, je n'ai pas résisté longtemps à l'envie de tester ça à la maison! Je vous passe l'épisode où je confonds sucre et sel (même un passage sous l'eau n'a pas réussi à les désaller!), et voilà donc la deuxième version, délicieusement douce celle-là, vraiment excellente! Les aubergines sont hyper-fondantes, enrobée de sauce soja un peu sucrée, et relevée d'une pointe de piment (pour la pointe, c'est vous qui voyez, moi j'aime les grosses pointes de piment-oiseau!).
Super en accompagnement de plats asiatiques évidemment, avec un peu de riz (ici du riz japonais, mais un riz Thaï et/ou épicé le fera aussi) on a déjà un plat! Avec des gambas et une petite sauce teriyaki irrésistible, c'est carrément Byzance :-)

Ingrédients (pour 4 personnes):
Pour les gambas:
500g de gambas
1 morceau de peau de poulet
4 càs de sauce soja légère
4 càs de
mirin (saké doux de cuisine)
4 càs de sucre
4 càs de saké

Pour les aubergines:
3 petites aubergines
2 càs d’huile (arachide, soja)
3 càs de sauce soja foncée
1,5 càs de sucre
2 gousses d’ail
1-2 petit(s) piment(s) rouge(s) (facultatif et selon goût)
200ml d’eau

Pour le riz:
500g de riz à sushi
750g d’eau
1 morceau d’algue de kombu
100ml de vinaigre de riz
40g de sucre
10g de sel

Jeune oignon, gomasio, oignons frits, …

Préparation:
Couper les aubergines en gros tronçons de 2cm de section et 4-5cm de long.
Dans un wok, faire chauffer l’huile et y faire revenir l’ail pelé et grossièrement écrasé, ainsi que le piment, 30 secondes, sur feu vif.
Ajouter les aubergines et faire sauter à feu vif.
Quand l’huile est totalement absorbée, ajouter 100ml d’eau, en plusieurs fois, tout en continuant de remuer, sur feu vif.
Quand l’eau est absorbée/évaporée, ajouter encore 100ml d’eau avec le soja et le sucre; couvrir et cuire à feu moyen 2-3 minutes, ou jusqu’à ce que les aubergines soient tendres et napées d’une sauce onctueuse.
Réserver au chaud.

GambasTeriyakiAuberginesSoja-2  GambasTeriyakiAuberginesSoja-3  GambasTeriyakiAuberginesSoja-5  GambasTeriyakiAuberginesSoja-6

Préparer la sauce teriyaki: faire fondre la peau de poulet dans un poêlon; ajouter soja, mirin, saké, et sucre et cuire quelques minutes. 

Décortiquer les crevettes et les faire mariner une heure dans la sauce teriyaki.
Récupérer les crevettes, et faire réduire la sauce sur feu vif jusqu’à consistance sirupeuse.
Juste avant de servir, faire sauter les crevettes dans 1 càs d’huile sur feu vif, 2-3 minutes.

Préparer le riz: rincer le riz trois fois et le laisser égoutter (idéalement 30 minutes!). Cuire le riz par absorbation dans 750ml d’eau avec un morceau de kombu.
Pendant ce temps, chauffer le vinaigre avec le sel et le sucre jusqu’à ce que ces derniers soient complètement dissous.
Quand le riz est cuite, incorporer le vinaigre sucré et bien mélanger.

GambasTeriyakiAuberginesSoja-1  GambasTeriyakiAuberginesSoja-7  GambasTeriyakiAuberginesSoja-8

Servir les gambas avec les aubergines et le riz, décorer de sauce teriyaki réduite, de jeunes oignons émincés, gomasio, oignons frits, …

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

22 mars 2013

Risotto aux poireaux, gambas, et mangues

RisottoGambasPoireauxMangue-6-2

J’aime beaucoup l’association des poireaux avec la mangue, alors pourquoi pas dans un risotto?! Pas vraiment sucré-salé, parce qu’on veillera à choisir une mangue juste mûre, encore ferme et pas trop sucrée, qui apportera le ‘zest’ qui contraste si bien avec la douceur du risotto aux poireaux!
Essai transformé en tout cas, on s’est régalés ;-)

Ingrédients (pour 4 personnes):
400g de riz à risotto (vialone nano, arborio, carnaroli)
450g de gambas décortiqués
1/2 mangue juste mûre
1 gros poireau (parties blanches et vert tendre)
1 petite échalote
15cl de vin blanc sec
2l de bouillon de légumes maison (ou équivalent en cubes et eau)
50g de beurre
70g de parmesan râpé minute
20g de chocolat blanc, haché (facultatif)
Sel et Poivre noir du moulin

Préparation:
Émincer finement le poireau en demi-rondelles. Les faire revenir à feu moyen/doux dans 20g de beurre, en couvrant et/ou mouillant un peu en cours de cuisson pour ne pas colorer. Cuire une quinzaine de minutes jusqu’à ce que les poireaux soient cuits. Assaisonner. Réserver.

Décortiquer les gambas. Éventuellement en garder 4 avec la queue et les fendre dans la longueur, pour la décoration.
Faire sauter les gambas 4-5 minutes à feu vif dans un peu d’huile, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur rose-orangée. Ne pas cuire plus (sauf éventuellement celles réservées à la décoration), elles cuiront encore dans le risotto. Saler et poivrer. Couper en gros segments.

RisottoGambasPoireauxMangue-1  RisottoGambasPoireauxMangue-2

Emincer finement l’échalote. Chauffer le bouillon. Prélever la chair de la mangue et la couper en petits cubes (merci, Alli, beau boulot!).

Démarrer la cuisson du risotto: faire revenir l’échalote 2-3 minutes à feu moyen dans une grande casserole avec 30 g de beurre. Ajouter le riz et remuer pendant quelques minutes de façon à bien ‘nacrer’ chaque grain de riz de matière grasse.
Monter le feu, commencer à compter 18 minutes de cuisson, verser le vin blanc sans cesser de remuer.
Ajouter le bouillon louche après louche, en remuant constamment, au fur et à mesure de l’évaporation/absorption du liquide précédent.
Cinq minutes avant la fin de la cuisson (environ 13 minutes après avoir versé le vin, donc, vous suivez toujours?), ajouter les poireaux cuits et les gambas. Saler très peu et poivrer généreusement. Ajouter ensuite les mangues.

RisottoGambasPoireauxMangue-3  RisottoGambasPoireauxMangue-4  RisottoGambasPoireauxMangue-5

Quand le riz est cuit, couper le feu, et ajouter le parmesan tout en remuant. Quand il est incorporé, ajouter le chocolat blanc.
Rectifier l’assaisonnement et servir bien chaud!

RisottoGambasPoireauxMangue-7

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+ Cook'n'Roll sur Google+ Hellocoton52 cuisicook52 Blog-Appétit.com

17 février 2013

Spaghetti au vin rouge et gambas noirs

DrunkenSpaghetti-7-2

Très originaux ces ‘drunken spaghetti’ croisés sur la page de David Rocco! Des spaghetti cuits dans le vin rouge, simplement assaisonnés d’anchois, aïl, huile d’olive et piments. Outre la coloration, le vin apporte beaucoup de saveurs aux pâtes.
J’ai voulu enrichir ce plat de gambas pour ravir ma Valentine, et par la même occasion essayer de reproduire la robe noire des ces gambas goutées chez
Dolce Amaro. Bingo, une légère pâte à beignets colorée d’encre de seiche donne une belle couleur et une saveur marine encore plus prononcée à ces crustacés!
Parfait avec les pâtes écarlates!

Ingrédients (pour 4 personnes):
500g de gambas épluchées (en gardant la queue) 
500g de spaghetti (
Rustichella d’Abruzzo… woaaaw!)
3 càs huile d’olive
2 gousses d’ail
4 anchois marinés
2 piments séchés et hachés finement (optionnel!)
450ml de vin rouge (italien, tant qu’à faire)
3 càs de persil haché
30g parmesan râpé minute
1/2 courgette
8 càs de farine + un peu
3 càs d’eau
2 sachets de 8g d’encre de seiche
2 œufs
Huile de friture

Préparation:
Tailler la demi courgette en fines lamelles à la mandoline. Passer les rondelles sur les deux faces dans la farine, tapoter l’excédent, et frire de suite jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Réserver au chaud (four à 60° par exemple).

Préparer la pâte à beignets: mélanger (ou mixer) 8 càs de farine avec 3 càs d’eau tiède, les deux sachets d’encre et deux œufs.
Tremper les gambas dans cette pâte en les tenant par la queue de façon à les enduire aux 3/4.
Frire 2-3 minutes à 180°. Réserver au chaud (four à 60° par exemple).

Hacher l’ail finement, couper les anchois grossièrement, et faire revenir ail, anchois, et piments (facultatif) dans 3 càs d’huile d’olive dans une grande poêle. Saler et poivrer.
Faire chauffer le vin.
Cuire les pâtes dans une grande quantité d’eau salée, environ 5-6 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient très, très al dente, encore crues à cœur mais souples. Réserver une tasse d’eau de cuisson.

DrunkenSpaghetti-1  DrunkenSpaghetti-2

Egoutter les pâtes, et les transférer dans la poêle avec les anchois et l’ail. Ajouter le vin rouge et cuire à feu vif en mélangeant régulièrement, jusqu’à parfaite cuisson des pâtes et évaporation du vin qui doit avoir formé une sauce onctueuse autour des pâtes. Au besoin, ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes en cour de route.
Rectifier l’assaisonnement.

Servir les pâtes sur assiettes chaudes, avec les gambas et quelques rondelles de courgettes frites; décorer de persil, fleur de sel et d’un trait de très bonne huile d’olive.

DrunkenSpaghetti-15

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

Tags: