Maxime-Colin

C’est par une délicieuse soirée d’été que nous avons été invités à découvrir la cuisine - et le superbe environnement - du restaurant Maxime Colin à Crainhem (tellement proche de Bruxelles qu’on y a été en bus!).

Maxime-Colin-Restaurant-1  Maxime-Colin-Restaurant-6

Le restaurant du jeune chef éponyme est installé dans un ancien presbytère du XVIII siècle joliment conservé, au bords d’un étang où s’ébattent oies et canards au milieu des saules et d’une belle végétation. Si les salles du restaurant ont récemment été redécorées dans des tons chaleureux apportant une belle modernité à la structure de pierres originales du lieu, c’est de la magnifique terrasse que nous profiterons en cette soirée lumineuse de milieu d’été!

Maxime-Colin-Restaurant-3  Maxime-Colin-Restaurant-7  Maxime-Colin-Restaurant-4

Des tables (bien espacées - covid oblige) joliment drapées de blanc, vaisselle sobre et touches de céramiques colorées, on a une jolie vue sur la nature environnante, confortablement installés et accueillis par une équipe attentionnée et chaleureuse. Et par le chef qui, ce soir particulièrement, nous accueille avec sa gentillesse, sa bonne humeur communicative, et un sourire qu’on devine chaleureux sous son masque :-)

Maxime-Colin-Restaurant-17  Maxime-Colin-Restaurant-8  Maxime-Colin-Restaurant-19

Maxime Colin propose quatre menus (3, 4, 5, et 6 services de €66 à €105), variation sur une carte d’une dizaine de préparations. Pas d’option végétarienne annoncée, mais sur demande préalable le chef nous a proposé un superbe menu végétarien, confectionné sur mesure des amuse-bouches au dessert! Des plats pensés ou re-pensés pour mon amie, qui a beaucoup (beaucoup!) apprécié cette délicate attention!

Maxime-Colin-Restaurant-11  Maxime-Colin-Restaurant-13  Maxime-Colin-Restaurant-12

Notre menu quatre services démarre tout en douceur avec une sélection d’amuse-bouche frais et savoureux qui accompagneront à merveille le Syrah souple et fruité qui nous plait tant qu’on continuera sa dégustation avec nos entrées - Domaine Val Julius Signature 2016.

Maxime-Colin-Restaurant-20  Maxime-Colin-Restaurant-9  Maxime-Colin-Restaurant-10

Pomme dauphine au cœur coulant de chlorophylle et Avruga (du hareng sphérifié imitant le caviar), velouté de jeunes carottes tout en douceur, thon rouge fumé, ketchup de betterave et sarrasin croustillant; carottes et daikon marinés… avant une interprétation de la tomate-crevette qui nous a particulièrement plu: jeu de textures entre gel et crémeux, équilibre subtil des goûts, crème de tomates (rôties?) fabuleuse, … une petite bombe de saveurs!

Pour entamer notre repas, du thon ‘Ikejime’ (abattu selon une technique japonaise limitant la souffrance du poisson et la contraction de sa chair) au vinaigre d’algues, déclinaison de brocoli. C’est fin et soyeux, les petites efflorescence de brocoli juste frit amenant un jeu de texture et de goût très agréable à ce plat.

Maxime-Colin-Restaurant-21  Maxime-Colin-Restaurant-23 
Jeunes légumes, herbes, copeaux de parmesan et tuiles de pain pour une salade végétarienne toute en finesse et fraîcheur.

 

Maxime-Colin-Restaurant-24  Maxime-Colin-Restaurant-26

La crevette Obsiblue est issue des eaux cristallines d’un lagon de Nouvelle Calédonie, pêchée à maturité en petites quantité une fois par an. Servie crue légèrement marinée au café et pointe de piment, la chair fine et soyeuse offre une mâche parfaite et laisse exprimer sa douceur presque sucrée et iodée… Plus qu’un plat, une expérience, on ferme les yeux pour profiter pleinement du goût et de la texture exceptionnels de ce produit hors norme…

Le plat végétarien n’est pas en reste, avec une déclinaison d’un produit de nos contrées et de pleine saison: artichauts camus et poivrade, proposés en plusieurs cuissons accompagnés d’une crème de piquillos, c’est un régal frais et réconfortant à la fois, aux délicieuses saveurs du sud.

En plat végétarien, un oeuf mollet frit sur un espuma de parmesan et copeaux de truffe… un plat très graphique, le jaune coulant de l’oeuf se mélangeant au parmesan truffé dans une petite explosion de saveurs douces…

Maxime-Colin-Restaurant-29  Maxime-Colin-Restaurant-27  Maxime-Colin-Restaurant-28

Du côté carné de la table, mon coup de cœur de ce menu, des filets de pigeonneau Garonne superbement cuit rosé, déclinaison de légumes racines fondants et ferme à la fois, et un jus corsé au sésame qui se marie à merveille avec le goût fin mais affirmé de la chair. Petite croquette de cuisse de pigeonneau pour apporter gras, puissance et croustillant. Le mélange de saveurs est juste parfait! Joliment accordé au Chateau de Gaure Campagne Languedoc Syrah - Grenache également, un ensemble dont je ne me lasse pas… une merveille!

Maxime-Colin-Restaurant-32  Maxime-Colin-Restaurant-33  Maxime-Colin-Restaurant-34

Nous terminons sur un fromage frais mais affirmé de la fromagerie du Gros Chêne, accompagné d’une déclinaison de rhubarbe parfaitement équilibrée (lis: pas trop acide, pas trop sucrée!) qui contrebalance justement la relative puissance du fromage.

Maxime-Colin-Restaurant-35  Maxime-Colin-Restaurant-36  Maxime-Colin-Restaurant-37

Mignardises, tisane, et délicieux café Delahaut pour clôturer ce magnifique repas!

On a tellement aimé cette expérience chez Maxime Colin! Un cadre idyllique, un service adorable et à l’écoute, la belle énergie du chef qui transparait autant dans ses plats que dans ses petites interventions en salle à la table de ses clients…. et une cuisine  tout en raffinement, parfaitement exécutée, une belle recherche d’équilibre des saveurs et textures mêlant très beaux produits d’exception aux ingrédients locaux de saison.
Une table à (re-)découvrir sans attendre!

Maxime Colin
Chemin des Curés 1 – 1950 CRAINHEM
02.720.63.46
maximecolin.be