26 novembre 2017

Oeuf parfait, butternut, girolles

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-37-2

J’adore la texture des oeufs ‘parfaits’, cuits à 63-65° pendant une longue période pour obtenir un blanc ‘pris’ mais encore presque liquide, et un jaune riche, chaud et onctueux, voir gélifié à 65°... J’aime tellement ça que j’avais investit dans un thermoplongeur de compet’ Vac-Star, dont je suis ravi et qui permet de cuire dans de grands bains, avant de recevoir un Anova plus compact en taille et en prix, et parfait pour une utilisation ménagère, tout en offrant une très grande précision et constance de température...
Cette fois j’ai utilisé le Moulinex Companion pour s’acquiter de la tâche. La cuisson ne se fait pas au degré près (je t’en parlais ici) mais au final j’ai obtenu cette fois encore une très belle cuisson...

Et donc lors d’un délicieux dîner à l’Amandier j’avais dégusté un velouté de champignons garni d’un oeuf parfait et de champignons des bois, qui m’avait donné l’envie tenace de réaliser une assiette d’automne dans la même style que celle de Martin Volkaerts. Je te propose un velouté épais de butternut parfumé aux cèpes, garni d’un oeuf parfait et de girolles sautées. Simple et furieusement réconfortant!

Ingrédients (pour 4 personnes):
5 oeufs (dont un ‘au cas où’!)

700g de chair de butternut (1 petite pièce)
1 oignon
4 tranches de champignon séché (cèpes de Bordeaux Supersec)
2càs huile d’olive
300ml bouillon de volaille
20g de beurre

200g de girolles
1 càs d’huile de cuisson
1 gousse d’ail
20g de beurre
1/2 tranche de lard cuit
Pour la finition: Huile de courge, fleur de sel

Préparation:
Cuire les oeufs ‘parfaits’, soit une heure à 63,5°.
Pour ce faire, on peut utiliser un thermoplongeur régulé plongé dans un bain (grande casserole) d’eau amenée à 63,5°, ou le Moulinex Companion: remplir la cuve aux 2/3 d’eau chaude (pas plus de 65°!), avec le mélangeur inséré. Amener la température de l’eau à 65° grâce au programme manuel (10 minutes à 65°, couvert). Poser délicatement les oeufs dans la cuve et lancer un programme manuel d’une heure à 65° avec mélangeur en vitesse 1.

Sans ustensile de cuisson à basse température, on peut cuire les oeufs mollet: Faire chauffer 2 litres d’eau. Casser chaque oeuf dans une tasse. Quand l’eau frémit, ajouter 2 càs de vinaigre, faire tourner l’eau avec une cuillère, et déposer délicatement un oeuf au centre de la casserole. Cuire 3 minutes, sortir l’oeuf mollet, le refroidir dans un bain d’eau froide, et le poser sur un papier absorbant.

Réserver au chaud (four ou eau chaude, mais pas plus de 65°).

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-8  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-3  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-11  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-12
 
Hacher l’oignon grossièrement ou au Companion.
Les faire revenir à la poêle ou dans la cuve (5 minutes à 95° avec mélangeur vitesse 3) dans l’huile d’olive avec les champignons séchés.
Peler et égrainer le butternut. Récupérer les graines et les faire sécher 20-30 minutes au four à 130° (facultatif).
Couper les 700g de chair du butternut, les ajouter aux oignons avec 300ml de bouillon; cuire 35 minutes à feu moyen, couvert. Mixer finement. Ajouter éventuellement un peu de bouillon pour obtenir la consistance souhaitée: un peu plus liquide qu’une mousseline. Au Companion: 35 minutes programme soupe P1 avec la lame Ultrablade et le bouchon).

Saler et poivrer, incorporer 20g de beurre. Réserver au chaud.

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-14  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-22  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-18  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-33

Nettoyer les girolles sous un filet d’eau avec une brosse souple, et les sécher de suite sur un tissu propre (en tapotant).
Emincer finement une gousse d’ail. Couper le lard en petits morceaux.
Dans une poêle épaisse, faire chauffer 1 càs d’huile à feu vif. Quand elle est bien chaude, ajouter les girolles et cuire quelques minutes jusqu’à ce que l’eau de végétation s’échappe des champignons. Eliminer le liquide, ajouter l’ail, 20g de beurre, et le lard. Assaisonner. Cuire 5 minutes à feu moyen. Réserver au chaud.

Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-24  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-29  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-31  Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-32

Dans une assiette, poser une couche généreuse de purée de butternut. Casser délicatement un oeuf au centre. Disposer les girolles et le lard. Verser quelques gouttes d’huile de courge, une volée de fleur de sel, quelques graines de butternut torréfiées...

 Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-35 Oeuf_Parfait_Butternut_Girolle-46 
 Suivez Cook’n’Roll sur instagramlogoonbluebackground370x229 et facebook21


15 septembre 2017

Brick aux sardines et à l’oeuf

Brick_Sardine_Oeuf-30

Variation sur une recette que je vous avais déjà proposée, cette fois avec un mélange d’oeuf,  pommes de terre, sardines et olives noires. Ca croustille, c’est moelleux, un peu gras dehors, onctueux et parfumé dedans, excellent avec une belle salade (de fin) d’été!

Ingrédients (pour 4 personnes - soit 8 bricks):
8 feuilles de brick
8 oeufs bio
4 pommes de terre moyennes
1/2 oignon
10 olives noires
2 càs d’huile d’olive
2 boîtes de sardines La Belle Iloise au muscadet et aromates (par exemple)
8 brins de ciboulette
1 càs de persil haché
1,5 càs de câpres hachés
Sel, poivre, piment de Cayenne
Huile de friture
Salade en accompagnement

Préparation:
Peler et cuire les pommes de terre à l’eau une vingtaine de minutes (ou au four à 200° avec la peau), jusqu’à ce que la lame d’un couteau les transperce facilement. Refroidir à l’eau froide et couper en cubes de 1cm de côté.

 Brick_Sardine_Oeuf-4 Brick_Sardine_Oeuf-7

Hacher l’oignon, la ciboulette, le persil, et les câpres. Couper les olives en morceaux grossiers (en 4 par exemple). Enlever l’arête dorsale des sardines et les émietter grossièrement.
Mélanger tous les ingrédients (sauf les oeufs!) en écrasant un peu. Saler, poivrer, et ajouter un peu de piment, selon goût.

Faire chauffer l’huile à 190°, dans une friteuse, dans une poêle profonde ou un wok.
Brick_Sardine_Oeuf-10 Brick_Sardine_Oeuf-11 Brick_Sardine_Oeuf-19 Brick_Sardine_Oeuf-22

Plier une feuille de brick en deux. Former un cornet (pointe du côté droit de la demi-feuille de brick).
Mettre deux càs de farce dans le cornet. Y casser ensuite un oeuf. Sceller le haut de la poche avec un cure-dent, et/ou poser le brick à plat dans l’huile bouillante.
Petit plus: glisser une feuille de persil plat bien à plat contre la feuille extérieure de la poche, de façon à ce qu’elle apparaisse par transparence ;-)
Brick_Sardine_Oeuf-25  Brick_Sardine_Oeuf-14  Brick_Sardine_Oeuf-15  Brick_Sardine_Oeuf-26

Cuire des deux côtés quelques minutes jusqu’à ce que le brick soit doré et croustillant.
Eponger sur un papier absorbant, et répéter l’opération pour les autres bricks (on peut facilement en cuire 2 ou 3 à la fois et réserver au four à 70°) .

Servir avec une salade fraiche.
Brick_Sardine_Oeuf-28 Brick_Sardine_Oeuf-32

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 janvier 2016

Oeuf parfait, crème de parmesan

Oeuf_63_Parmesan-4

Petite mise-à-jour d'une recette, refaite ici Cuisine Companion et en modifiant les garnitures... un régal!
-------------------------------
Cela fait pas mal de temps que je suis fasciné par ces 'oeufs parfaits', cuits longuement à basse température, et emblématiques du courant de cuisine moléculaire qui distille lentement ses meilleures techniques dans notre cuisine de tous les jours! En reconnaissant que les différentes matières composant l'œuf coagulent et cuisent à des températures différentes et bien moins élevées que les 100% qu'on leur fait traditionnellement subir, on peut jouer au degré près sur la texture du blanc et du jaune pour obtenir un œuf plus ou moins pris, un jaune plus ou moins coulant, gélifié même. Mais pour cela il faut soit beaucoup de patience (ajuster la température d'un bain d'eau chaude pendant la cuisson), soit un four très précis, soit encore un appareillage dédié... j'ai opté (craqué!) pour cette dernière solution: un thermoplongeur avec circulateur d'eau que l'on plonge dans une bassine d'eau afin d'en réguler la température au 1/10ème de degré (Vac Star Sous Vide Chef II)!

C’est le chef Giovanni Bruno (chef du Senzanome*) qui nous avait régalé de cette recette en intro de son cours chez Mmmmh!...
On peut remplacer l'œuf 'parfait' par un plus classique œuf mollet, cassé et cuit directement dans l'eau frémissante ou 4 minutes dans sa coque qu'on cassera délicatement sur la crème de parmesan.
On peut également - comme je l’ai fait ici - cuire les oeufs une bonne heure à 65° dans la cuve remplie d’eau chaude (65° donc) du Moulinex Cuisine Companion...

J’ai également refait cette même recette en version ‘verrine’ assez sympatique, en remplaçant les oeufs de poule par des oeufs de caille, cuits une quarantaine de minutes à 64°. Très sympa, ais un peu plus compliqué à décoquiller!


Ingrédients (pour 4 personnes):
4 oeufs bio frais
60g de parmigiano reggiano 24 mois
10cl de lait entier bio
20cl de crème à 30%
Un morceau (50g) de pain sec (ciabatta, pain complet, ou encore de la foccacia sèche)
1 gousse d’ail rôti à l’huile (ou pâte d’ail)
4 tranches de pancetta
3 càs de chapelure
1/2 bouquet de persil plat

Préparation:

Lancer la cuisson des oeufs, 65 minutes à 65°. Ou 4 minutes environ dans un bain d'eau bouillante. Les refroidir dans un bain d'eau froide après cuisson.

Oeuf65CremeParmesan-2  Oeuf65CremeParmesan-3  Oeuf_65_Companion-2  Oeuf65CremeParmesan-6

Porter le lait et la crème à ébullition (attention, ça déborde vite! Du vécu!). Râper le parmesan et l'ajouter au mélange. Poivrer. Ajouter une petite pincée de sel. Mixer finement.

Cuire les tranches de pancetta au four 14 minutes à 130°. En hacher deux grossièrement.
Faire bien sécher le pain à sec dans une poêle ou au four. Le hacher en petits cubes, puis le mixer grossièrement avec l’ail rôti, 2 tranches de pancetta grillée, une pincée de sel, poivre.
Réserver.

Mixer finement la chapelure avec les feuilles de persil. Ajuster la quantité de chapelure afin d’obtenir une poudre sèche mais bien verte et parfumée.

Sur assiettes creuses ou bols chauds, poser une couche de crème au parmesan, casser délicatement et déposer l'œuf parfait au centre, parsemer de pain grillé, d’une pincée de chapelure aux herbes, et d’un morceau de pancetta grillée.

Oeuf_63_Parmesan-8  Oeuf_63_Parmesan-9  Oeuf_63_Parmesan-1

 Suivez Cook’n’Roll sur facebook25 et instagramlogoonbluebackground370x229

15 décembre 2015

Oeufs aux truffes

OeufsTruffe-36

J’en rêvais depuis longtemps, une brouillade d’oeufs aux truffes! Réalisée ici avec une truffe d’automne, dont j’ai laissé diffuser les saveurs odorantes dans les oeufs préalablement enfermés avec le précieux champignon!
Le goût est fin, les oeufs de consistance parfaite, un régal simple!

Ingrédients (pour un dîner à deux):
1 petite truffe
3 oeufs
1,5 càs de crème fraîche
Sel, poivre
Pain de campagne

Préparation:
Idéalement, laisser les oeufs s’imprégner du parfum de la truffe en les enfermant ensemble 48 heures dans un récipient hermétiquement fermé, à température ambiante.

OeufsTruffe-8   OeufsTruffe-12   OeufsTruffe-20   OeufsTruffe-23

Pour un service dans la coquille, casser les oeufs avec un toque-oeuf. Rincer délicatement les coquilles.
Tailler quelques tranches fines de truffe, et couper le reste en fine brunoise.
Mettre la brunoise de truffe et les oeufs dans un plat rond, au bain-marie.

Chauffer doucement le bain marie en remuant constamment les oeufs. Continuer de remuer sur feu doux jusqu’à ce que les oeufs commencent à ‘prendre’ et à épaissir.
Ajouter la crème, sel et poivre. Mélanger hors du feu.

Verser dans les coquilles d’oeufs et servir avec des mouillettes de pain de campagne grillé et légèrement beurré.

OeufsTruffe-25   OeufsTruffe-39

 Suivez Cook’n’Roll sur facebook252 et instagramlogoonbluebackground370x229

Posté par gbogaert à 10:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 octobre 2015

Oeuf cocotte aux pleurotes blancs

OeufcocottePleurotte-39

Après une petite dizaine de jours, mon kit de pleurotes Permafungi m’avait donné une belle récolte de pleurotes blancs! Permafungi c’est l’histoire de deux dingues de champignons qui ont lancé une petite production sur du marc de café récupéré, dans une cave bruxelloise! Le marc est compressé dans de grands sacs, avant d’être inséminé de spores de pleurotes. Permafungi se développe et s'est installé dans les caves plus spacieuses de Tour et Taxis (au nord de Bruxelles). Quel plaisir de voir pousser ces champignons, grossissant à vue d’oeil les derniers jours!
Récolte d’un bon 300g de délicieux pleurotes, que j’ai cuisinés en œufs cocotte avec du
jambon fumé ramené de Gaume… on s’est régalés de cette belle association d'automne, très ‘terroir Belge’!

Ingrédients (pour 4 oeufs cocotte):
4 oeufs bio frais
300g de pleurotes blancs
80g (+ 2-3 fines tranches) de
jambon fumé d’Ardenne
1 belle tranche épaisse (2cm) de pain de campagne (ici épeautre au levain maison)
1 càs de persil plat haché
1 petite gousse d’aïl
1 càs de graisse de canard
5cl de vin blanc sec
300ml de crème à 30%

Préparation:
Couper les champignons en deux ou trois dans la longueur (en fonction de leur taille).
Hacher le persil et l’aïl. Couper le jambon en petits dés. Détailler 8 cubes de 2cm de côté dans le pain; tailler le reste en bâtonnets.

OeufcocottePleurotte-5   OeufcocottePleurotte-6   OeufcocottePleurotte-8   OeufcocottePleurotte-10

Dans une poêle, faire sauter les champignons dans 2 càc de graisse de canard, deux minutes à feu vif. Quand ils sont juste dorés, mouiller au vin blanc. Ajouter les cubes de jambon, l’aïl et le persil et cuire encore 3-4 minutes à feu moyen. Ajouter la crème, mettre un bouillon et couper le feu. Poivrer (ne pas saler, le jambon l’est suffisamment).
Réserver quelques champignons pour la déco, et couper les autres en plus petits morceaux.

OeufcocottePleurotte-13   OeufcocottePleurotte-14   OeufcocottePleurotte-15   OeufcocottePleurotte-17

Verser les champignons à la crème dans quatre verrines, avec deux cubes de pain par verrine. Tasser un peu et mettre au frais 30 minutes.

Verser un blanc d’œuf dans chaque verrine. Réserver les jaunes.

OeufcocottePleurotte-23   OeufcocottePleurotte-25   OeufcocottePleurotte-19 

Cuire les verrines à la vapeur environ 7-8 minutes jusqu’à ce que les blancs soient bien pris.
Poser un jaune sur chaque verrine, décorer de champignons, fleur de sel.

Servir avec les ‘mouillettes’ de pain frits à la poêle dans 1 càc de graisse de canard, et couverts d’une fine tranche de jambon.

OeufcocottePleurotte-31   OeufcocottePleurotte-43   OeufcocottePleurotte-45 

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24


14 octobre 2015

Burger comme l’Oeuf 2 Troie de chez Marcel

Burger_Oeuf2Troie-21-2

Marcel BurgerBar s’est associé au comédien Belge Charlie Dupont pour mettre au point ‘son’ burger pour les mois à venir... et j’ai eu la chance de le déguster cette semaine, en compagnie de Mister Dupont himself!

 20151005_203129
20151005_203141  20151005_203714  20151005_203718
Chez Marcel c’est (encore) un burger joint sympa et branché à Bruxelles! Encore un, mais un bon, qui propose des burgers bien balancés, des frites mémorables (surtout celles à la patate douce), des sauce choisies avec soin - celles de Brussels Ketjep, excusez du peu, et oui il y a de la Dallas sur toutes les tables! Une déco sympa avec cuisine ouverte, petites tables et banquettes, et puis ce photo-instagra-maton avec lequel s’amuser un peu en attendant une table! Originalité du lieu également, le beer-pairing proposé avec chaque burger, soigneusement sélectionné par beer.be. Tous leurs burgers de Marcel ne me transcendent pas: le Cheese and Bacon ‘de base’ est juste terrible avec sa viande de chez Metzger super juteuse et parfaitement cuite, des petits pains artisanaux et un bon fromage, top-top-top! Le Marcel m’a moins convaincu parce que sa viande parfumée d’herbes fraiche doit être plus cuite, je préfère une cuisson plus légère!

20151005_195055(0)  20151005_195641  20151005_195104 
Mais bref, revenons à l’Œuf 2 Troie de Charlie (enfin, chez Marcel, mais c’est Charlie qui l’a cogité): duxelles de champignons, excellent patty de bœuf (de chez Metzger, toujours), belle couche de fromage fondant, et... un jaune d’œuf lové dans la viande, caché sous le fromage, qui laisse couler son jaune riche une fois tranché.... rhaaaaaa!
Je l’aurais bien refait le soir-même à la maison, si je n’avais pas été un rien ‘calé’ par ce burger roboratif (et le ravier de frites de patates douces...)!
En voilà ma version donc, avec une pointe de truffe en sus, et trois feuilles de roquette parce que quand même... Pas de pain maison aujourd’hui (une recette succulente ici) ni de bœuf de chez Metzger, mais la solution saine et rapide de Delhaize: burger de bœuf Limousin et petits pains moelleux. Un délicieux burger d’automne! J’avoue avoir un peu galéré avec le jaune d’œuf, en essayant de le précuire un peu d’abord, puis non, et finalement simplement posé dans le burger au moment du montage c’est parfait!

Ingrédients (pour 2 burgers):
2 hamburger de bœuf Limousin
2 pains à hamburger
2 oeufs (à température ambiante, c’est important!)
4 gros champignons bruns
1/2 petit oignon (ou une échalote)
1 càs de vin blanc sec
1 càs de beurre aux truffes noires
1 filet d’huile aux truffes noires
2 tranches de Comté 36 mois (ou autre fromage à pâte dure de caractère!)
10 feuilles de roquette
3 càc de mayonnaise
Sel, poivre

Préparation:
Rincer les champignons et les couper en petits cubes. Emincer l’oignon.
Dans une poêle, faire fondre un peu de beurre aux truffes, et y faire fondre l’oignon. Ajouter les champignons, et cuire à feu vif quelques minutes. Mouiller avec le vin blanc. Continuer à cuire 4-5 minutes à feu moyen et ajouter une càc de beurre aux truffes. Terminer par un filet d’huile aux truffes et bien mélanger. Réserver au chaud.

Burger_Oeuf2Troie-3  Burger_Oeuf2Troie-5  Burger_Oeuf2Troie-8  Burger_Oeuf2Troie-9

Couper le pain à burger en deux et le toaster légèrement au four.
Faire un trou de 3cm au centre du hamburger à l’aide d’un emport-pièce.
Cuire le hamburger à la poêle dans un filet d’huile d’olive, 2-3 minutes sur chaque face (pour une cuisson saignante).

Burger_Oeuf2Troie-6  Burger_Oeuf2Troie-12  Burger_Oeuf2Troie-14  Burger_Oeuf2Troie-15

Etaler une càc de mayonnaise sur la base du pain. Poser une couche généreuse de duxelles de champignon.
Poser le hamburger bien chaud. Déposer un jaune d’œuf dans le creux du hamburger. Couvrir de fromage (on peut passer un moment sous la salamandre ou au chalumeau pour  mieux le faire fondre.
Déposer quelques feuilles de roquette, et terminer par le chapeau du pain, tartiné d’un peu de mayonnaise.

Burger_Oeuf2Troie-18  Burger_Oeuf2Troie-20  Burger_Oeuf2Troie-21

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

Posté par gbogaert à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
29 août 2015

Oeuf parfait au robot Cuisine Companion

Oeuf_65_Companion-7

J’ai reçu un Cuisine Companion en prêt de Moulinex, et après avoir essayé quelques recettes impliquant mixage, cuisson et pétrissage (je vous en parle ici), je me demandais s’il pourrait aussi remplacer mon thermo-plongeur pour la réalisation d’oeufs ‘parfaits’! Bon, le réglage de température se faisant par pas de 5° ce n’était pas gagné, j’aime mon oeuf à 65/64,5°! Allons donc pour une cuisson d’une heure à 65°, je n’ai pas de thermomètre avec moi, le challenge pour le robot étant de maintenir cette température constante et de me délivrer des oeufs au blanc pris mais doux, au jaune coulant ‘épais’ ou même légèrement gélifiés...
Après une heure d’attente, ravi du résultat, même si je n’ai pas pu contrôler finement la cuisson et que le résultat se rapproche plus d’une cuisson à 63° (le jaune encore coulant). Le Cuisine Companion permet de préparer une bonne quantité d’oeufs mollets très bien cuits, quasiment ‘parfait’, au blanc translucide et ‘pris’ mais pas rigide - impeccable - et au jaune légèrement cuit, riche et juste coulant.
Parfait sur un toast, avec une belle salade, en accompagnement d’asperges, ou sur une crème de parmesan comme je vous le proposais ICI.

Ingrédients (pour 4 personnes):
4 oeufs bio à température ambiante (c’est important!)

Préparation:
Remplir la cuve du Companion aux 2/3 d’eau chaude. Installer le mélangeur.
Démarrer le robot en mode manuel pour 12 minutes à 65° avec rotation du mélangeur en vitesse 1, pour amener le bain d’eau à température.

Oeuf_65_Companion-1  Oeuf_65_Companion-2  Oeuf_65_Companion-4  Oeuf_65_Companion-5 

Déposer délicatement les oeufs dans la cuve.
Re-démarrer le robot en mode manuel pour 60 minutes à 65° avec rotation du mélangeur en vitesse 1.

Après cette heure de cuisson, retirer délicatement les oeufs et le refroidir brièvement sous un filet d’eau froide.
Casser la coque près d’une extrémité, retirer le chapeau et verser délicatement l’oeuf sur votre plat (il doit sortir en un morceau sans se casser).

Oeuf_65_Companion-6  Oeuf_65_Companion-7

Servi ici avec une focaccia, salade, jambon fumé, on peut aussi l’accompagner de crème de parmesan comme dans cette recette:
Oeuf-parfait-parmesan

 Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24[2]

Posté par gbogaert à 16:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 avril 2015

Oeuf Butternut, crème de shiitake, huile fruité noir

Oeuf_Butternut-40-2

J’avais depuis longtemps envie de cuisiner ces jaunes d’oeufs dans leur coquille, une technique finalement très simple si l’on dispose d’un toque-oeuf, et dont San Degeimbre m’a rappelé les principe lors d’un récent cours: il suffit de toquer l’oeuf (toc toc!), d’en extraire le blanc et de poser la coquille sur un bain d’eau frémissante! On peut ensuite laisser aller sa créativité pour garnir ces petits oeufs délicieux! Ici une purée de butternut accompagnée de crème infusée aux shiitaké séchés et quelques gouttes de cette extraordinaire huile d’olive aux parfums de d’olive noire bien mûre du Moulin Castelas... chouette accord!

Ingrédients (pour 6 personnes):
6 oeufs bio et/ou de ferme
1/2 courge butternut
15cl de bouillon de légumes
200ml de crème à 35%
35g de shiitake séchés
Huile d’olive Castelas fruité noir
Huile d’olive
Ustensiles: un toque-oeuf!

Préparation:
Dans une poêle, faire légèrement dorer les champignons sur les deux faces, dans 2 càs d’huile d’olive.
Verser la crème et porter à ébullition. Cuire 5 minutes, couper le feu et laisser infuser 15-30 minutes.
Assaisonner. Réserver au chaud.

Oeuf_Butternut-1  Oeuf_Butternut-4  Oeuf_Butternut-7  Oeuf_Butternut-9

Peler et couper la courge en gros cubes. Faire sauter quelques instants dans un peu d’huile, ajouter le bouillon, couvrir et cuire une petite vingtaine de minutes jusqu’à ce que la courge puisse être transpercée d’une lame de couteau sans effort. Mouiller en cours de cuisson si nécessaire. Saler et poivrer.
Essorer en conservent le jus. Mixer finement en purée, en rajoutant juste assez de jus pour obtenir une consistance fine et crémeuse. Réserver au chaud.

Oeuf_Butternut-18  Oeuf_Butternut-19  Oeuf_Butternut-21  Oeuf_Butternut-24

Découper le sommet des oeufs avec un toque-oeuf. Vider le blanc (en maintenant le jaune dans la coquille à l’aide d’un doigt).
Poser les coquilles d’oeuf sur un bain d’eau à peine frémissante (pas bouillante - on doit juste voir quelques petites bulles dans le fond de la casserole). Cuire quelques minutes, jusqu’à ce qu’une collerette blanche se forme autour du jaune (en fait, le résidu de blanc d’oeuf, cuit).

Oeuf_Butternut-27  Oeuf_Butternut-36  Oeuf_Butternut-39  Oeuf_Butternut-42

Monter les oeufs: déposer une couche de 1cm de purée sur le jaune d’oeuf, puis 1/2 càs de crème accompagnée d’un morceau de champignon.
Terminer par quelques gouttes d’huile d’olive fruité noir, fleur de sel et poivre.

Oeuf_Butternut-40  Oeuf_Butternut-47  Oeuf_Butternut-50

 Avec cette recette, je participe au Défi Cuisine sur l’Oeuf de Recettes.de: http://recettes.de/defi-l-oeuf

Retrouvez et LIKEZ la page Facebook de Cook’n’Roll: facebook24

20 avril 2014

Oeufs de cent ans - Joyeuses Pâques

Oeuf100ans-5

Il m’a fallu quelques années avant de me décider à déguster ces oeufs à l’aspect peu ragoûtant! Je me disais bien en voyant leur succès sur les marchés d’Asie que celà ne pouvait pas être mauvais, mais leur couleur virant du brun au verdâtre me laissait quand même très perplexe!
Je me suis décidé lors de notre récent voyage en Chine, et franchement le goût n’est pas à la hauteur de ce que laisse présager l’aspect: on pense manger un oeuf dur, avec un petit goût ‘animal’ en arrière bouche, mais vraiment rien de bien grave!

L’oeuf de cent ans est issue d’un mode de conservation antique, par lequel l’oeuf frais (de canne généralement) est enrobé d’un mélange d’argile, de chaux, de paille de riz et parfois de thé, et mis à reposer pendant une période de quelques semaines (plutôt cent jours que cent ans, donc!). Des échanges chimique sont mis en oeuvre dans l’oeuf grâce à ce simple traitement et au final on obtient un oeuf à l’aspect ‘cuit dur’ avec un blanc gélifié et brunâtre et un jaune plus ou moins coulant et dont la couleur peu engageante varie du bleu au noir!

L’oeuf de cent ans se déguste typiquement avec une sauce composée de vinaigre de riz noir, sauce soja et gigembre, auquel on peut ajouter piment et épices selon son goût.

Joyeuses Pâques!

Ingrédients:
Oeufs de Cent Ans (en épicerie asiatique, rayon frais)
3 càs de vinaigre de riz noir
1,5 càs de sauce soja
1/2 càc de sucre
1/2cm de racine de gingembre
1 pincée de piment en poudre

Préparation:
Mélanger les ingrédients de la sauce, laisser macérer un moment. Filtrer.
Écaler les oeufs, couper en six.

Servir les oeufs avec un peu de sauce.

Oeuf100ans-1   Oeuf100ans-11

Posté par gbogaert à 10:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
22 mars 2014

Ajitsuke Tamago - Oeuf mollet mariné

 

Tamago-5

J’ai découvert ces oeufs marinés “à la japonaise” chez Samuraï Ramen à Bruxelles il y a peu. Ils étaient servis mollets dans un bol de ramen fumants et j’ai tout de suite été conquis par le goût délicat, parfumé et légèrement salés de ces oeufs marinés dans la sauce soja, le saké et le sucre.
Voilà donc la recette que j’ai expérimenté et qui me plaît, et que je sers dans des ramen ou sur un bibimbap, ou juste à la croque-au-sel pour combler une petite fringale!

Ingrédients:
4 oeufs frais bio
3 càs de sauce soja légère 
3 càs d’eau 
4 càs de mirin
1 càs de sucre (brun) 
2 càs de saké
1 càs de mélange ail et gingembre hachés

Préparation:
Plonger les oeufs dans l’eau bouillante pour 7 minutes 30 secondes. Refroidir immédiatement dans l’eau glacée. Ecaler les oeufs délicatement sous un filet d’eau froide.

Tamago-1   Tamago-3   Tamago-5-2

Mélanger les ingrédients de la marinade et faire chauffer doucement jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Refroidir la marinade.

Verser les oeufs et la marinade dans un sac de congélation. Laisser mariner une nuit au frigo. Sortir les oeufs de la marinade.

Laisser revenir les oeufs à température ambiante, et déguster dans un bibimbap ou une soupe de ramen.

RamenPleurotes-25   BibimbapTamagoKimshi-5 

Retrouvez Cook’n’Roll sur… Cook'n'Roll sur Google+Cook'n'Roll sur Google+Hellocoton52cuisicook52Blog-Appétit.com

 

Posté par gbogaert à 15:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,